NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Nucléaire : Il n'y a pas 150 solutions, il y a le nucléaire

Article publié le 6 avril 2011

« Nous avons pris des engagements de réduction des gaz à effet de serre, pour les remplir il n’y a pas 150 solutions, il y a le nucléaire », a déclaré péremptoirement Nicolas Sarkozy dans un message à destination des écologistes français partisans de son arrêt.

Nucléaire : Il n'y a pas 150 solutions, il y a le nucléaire

Le seul bémol ajouté à son discours est « un indispensable renforcement de sa sécurité », tout en vantant le « niveau de sûreté maximal » des réacteurs français EPR. Il est permis de se demander comment on peut renforcer un « niveau maximal ». Comme le dirait Coluche, « plus blanc que blanc, c’est quoi ? » à moins que le « renforcement de la sécurité » ne concerne pas, à ses yeux, le nucléaire français.

Or, nombre d’observateurs savent que notre parc nucléaire a de nombreuses faiblesses et que nous avons souvent frôlé des catastrophes. Cette déclaration intervient alors que l'Autorité de sûreté nucléaire étudie l'hypothèse d'un éventuel moratoire sur l'EPR en construction à Flamanville.

Elle intervient également au moment où aurait dû avoir lieu le procès du Pr Pierre Pellerin, l'ancien patron du Service central de protection contre les rayons ionisants (SCPRI), qui a été mis en examen en 2006 pour « tromperie aggravée ».

à la tête de l'autorité de protection du nucléaire, il avait diffusé plusieurs communiqués rassurants, affirmant notamment que « l'élévation relative de la radioactivité » en France était « très largement inférieure aux limites réglementaires » et avait minimisé les risques encourus, alors que les pays voisins avaient tous dénoncé la radioactivité sur l'Hexagone au moment du passage du nuage de Tchernobyl au printemps 1986.

Alors que la juge chargée de l'enquête, Marie-Odile Bertella-Geffroy, a été priée de suspendre ses investigations, le Pr Pellerin a demandé un non-lieu, soutenu par le parquet général qui requiert également la fin de l'enquête car il estime qu'aucune conséquence sur la santé n'a pu être prouvée.

Pour le parquet général, les analyses scientifiques s'accordent pour établir que la catastrophe nucléaire n'a pas eu de conséquence sanitaire mesurable en France, en particulier aucun lien n'a été fait avec des maladies de la thyroïde.

Nous sommes habitués à ce genre de déclarations dans le domaine de la santé, où, peu à peu, les mensonges qui se succèdent sont enfin découverts.

La chambre de l'instruction, qui a examiné l'affaire à huis clos, a mis sa décision en délibéré au 7 septembre.

3468517675_9767a83169.jpg« Nous ne demandons pas d'indemnité mais la reconnaissance qu'il y a pu y avoir des victimes. à l'époque, on nous a dit qu'il ne se passait rien, c'était plus que de la désinformation, c'était du mensonge », a déclaré Muriel Pezot, atteinte d'un cancer de la thyroïde décelé en 1999.

« L'État a commis des erreurs, nous voulons qu'il les reconnaissent », a réclamé Catherine Souty, plaignante et membre de l'Association française des malades de la thyroïde qui étaient rassemblées à proximité du Palais de justice pour protester contre une possible fin de l'enquête avec un non-lieu. « Mon optimisme n'est pas très grand » sur la poursuite de l'enquête, a déploré Me Bernard Fau, avocat de l'Association, qui a ajouté : « Une interruption de l'enquête serait regrettable pour les victimes mais au-delà pour l'ensemble du corps social et pourrait être ressentie, je le crains, comme une trahison de l'autorité judiciaire ». 

Il est évident que ces considérations nous empêchent d’espérer que notre « gouvernance » puisse accepter d’abandonner le nucléaire au profit d’autres énergies et consacrer notre argent à aider des chercheurs qui travaillent dans l’ombre, avec des moyens très modestes, sur des énergies renouvelables qui existent déjà mais restent méconnues.

 

Source image : http://img715.imageshack.us

Thèmes

Politique Gaz à effet de serre Nucléaire

Bookmark and Share
8 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx1.182.179) le 6 avril 2011 à 22H32

Et bien, si on trouvait les mensonges qui envahissent les savoirs de nos scientifiques, je pense qu’on reviendrait à une bien meilleure vie. La "modernisation de la France" promise dans les années 1974 nous a amené dans une société qui n’a plus que la mort comme projet comme on le constate actuellement avec les conséquences de la catastrophe au Japon et surtout avec les réactions horribles des responsables incompétents comme pour le golfe du Mexique.

Moins de la moitié du peuple se déplace pour voter. Voilà un signe fort.

Le mensonge est partout et donc les erreurs sont partout.Un peu de bon sens et les solutions arriveront.

votez :
par Lisa SION (IP:xxx.xx8.188.19) le 7 avril 2011 à 11H11

bonjour,

" Il est évident que ces considérations nous empêchent d’espérer que notre « gouvernance » puisse accepter d’abandonner le nucléaire au profit d’autres énergies et consacrer notre argent à aider des chercheurs qui travaillent dans l’ombre, avec des moyens très modestes, sur des énergies renouvelables qui existent déjà mais restent méconnues.

percutante conclusion qui sonne franc brut et mat ! échec et mat je dirais même plus

votez :
par robin (IP:xxx.xx6.208.3) le 7 avril 2011 à 11H38

Mais dans le nucléaire, il existe une variante totalement propre de fusion thermonucléaire totalement propre qui s’appelle la Z machine et qui est massivement censurée par les médias et les politiques depuis sa découverte en 2005.

votez :
par Pierrot (IP:xxx.xx6.72.149) le 8 avril 2011 à 11H03

La Z machine de fusion nucléaire du laboratoire militaire américain de Scandia est en cours de développement mais n’a pas encore démontr la faisabilité technique et encore moins économique. La densification eutronique semble trop faible pour respecter les critères de Lawson.

votez :
par le journal de personne (IP:xxx.xx8.182.47) le 7 avril 2011 à 12H20

L’échappée belle

Je sais ce que vous pensez !... vous vous dîtes : "Au lieu de nous parler de l’atome, pourquoi ne nous en montre-t-il pas un ? ... Moi, je veux bien, mais si je vous en montre un, c’est tellement petit... vous allez être déçu ! Non ! alors vous avez les atomes lourds comme celui de l’uranium."

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/echappe/

votez :
par Rabibo (IP:xxx.xx3.221.236) le 7 avril 2011 à 16H30

Nicolas Sarkozy est un imbécile, ce n’est plus à prouver. Son seul génie se trouve dans le domaine de la magouille. De plus il est corrompu jusqu’à la moelle par tous les lobbies. Il est étonnant de voir qu’il y a encore des gens pour l’écouter religieusement débiter des mensonges et des sottises. Ce serait risible s’il n’était pas le Président.

Doit-on rappeler que le lobbying est de la corruption ? S’il n’y a pas d’argent ou d’avantage en nature en compensation, c’est quand même de la corruption de l’intellect et de la conscience des personnes auprès de qui il s’effectue. Dans le lobbying, il n’y a pas de débat contradictoire, de contradiction, d’arguments opposés : c’est de l’abus d’influence.

Bon, pour le nucléaire, il est possible, en mettant le paquet sur les énergies renouvelables, de voir toutes les centrales nucléaires du pays arrêtées définitivement dans dix ans. Mais, M. Sarkozy nous enfume et joue au dictateur pour le bénéfice des riches actionnaires du nucléaire qui ne veulent pas lâcher un rapport si juteux, même si cela doit détruire un pays (l’exemple du Japon est pourtant clair).

votez :
par lemiere jacques (IP:xxx.xx4.95.238) le 7 avril 2011 à 18H24

mais je vous en prie allez y montrez donc que tchernobbyl a eu des consequences sur la santé des français....vous savez rien ne vous en empeche... Je pense que vous vous racontez des salades...on a jamais ete autant en bonne santé...et en plus la majeure partie des cancers sont sand oute liée aux comportement individuels tabagie alcool alimentation uv....avec ça c’est deja pas mal... navré..mais si on regarde les chiffres offciels on ne voit rien....et si vous commencez par dire qu’on vous ment...forcement vous aurez toujours raison...si on vous ment prouvez le !sinon vous diffamez tout simplement...

votez :
par Halatak (IP:xxx.xx0.99.170) le 7 avril 2011 à 18H43

@ lemière jacques : rapport entre l’AIEA et l’OMS qui interdit à l’OMS d’évoquer le lien extrêmement fort entre la prolifération des cancers et l’activité nucléaire. On se rappelle.

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 11 avril 2011 à 10H21

@ Halatak @ lemière jacques : rapport entre l’AIEA et l’OMS qui interdit à l’OMS d’évoquer le lien extrêmement fort entre la prolifération des cancers et l’activité nucléaire. On se rappelle.

- Vous pouvez prouver ce que vous avancez ou bien vous colportez n’importe quel ragot pourvu que çà satisfasse vos fantasmes ?

votez :
par i (IP:xxx.xx3.21.137) le 7 avril 2011 à 19H55

"si on regarde les chiffres officiels on ne voit rien..." Hum. Tant de naïveté m’effraie...

Si on regarde l’air, l’eau et les carottes, ils ont la même tronche irradiés ou pas. Vos cellules en revanche ont tendance à changer au contact des radionucléïdes divers et variés. Dans le même style : si on écoute le discours officiel, jamais au grand jamais notre président n’est allé proposer ses réacteurs atomiques à khaddafi en 2007. Et pourtant....

Qui a le plus intérêt à mentir au sujet du nucléaire : les inquiets amoureux de la planète ou ceux qui gagnent des milliards à disséminer sur la planète des centrales indémontables (ah si ! j’ai appris que mélanger petit à petit les ciments et autre métaux radioactifs des vieilles centrales avec du ciment ou autres métaux non contaminés et bien c’était une option pour se débarrasser à bon compte (ou même en faisant des bénéfices ???) des vieilles centrales. Sans commentaire). Et les déchets ? (5000 transports par an à travers la France, hautement confidentiels, les maires ne sont pas avertis ? Quels plans d’urgence s’il arrive un pépin au train ?) Et on doit oublier les risques de prolifération nucléaire ? Faire subtilement la différence entre nucléaire civil et militaire est indigne. Car l’industrie de l’armement se nourrit de la recherche nucléaire en général et des déchets des centrales en particulier (tiens, un autre moyen de se débarrasser des déchets...) Savez-vous qu’en Libye les tomahawks des forces de l’otan contiennent de l’uranium appauvri ? allez voir un peu sur le net l’effet de ces bombes (efficaces et précises) sur les civils comme en Irak par exemple. La poussière d’uranium est redoutable (malformations des bébés, cancers...). Comme dans le cas d’une catastrophe atomique "civile", les civils justement se retrouvent démunis, ignorants de ce qui se passe et incapables de se protéger. Alors je pense que les gens qui écrivent ici doivent se renseigner, sans se contenter des chiffres officiels, sauf bien sûr s’ils veulent se rassurer et continuer à vivre dans leurs certitudes inébranlables. Après eux le déluge. Et tant pis pour les autres.

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 11 avril 2011 à 10H25

par i (IP:xxx.xx3.21.137)

" La poussière d’uranium est redoutable (malformations des bébés, cancers...)."

- Bien entendu vous pouvez nous procurer les preuves solides de cette affirmation, n’est-ce pas ? Quelques études épidémiologiques bien faites par exemple ?

votez :
par Manso (IP:xxx.xx8.57.143) le 7 avril 2011 à 20H48

L’alternative au nucléaire, ce sont les économies d’énergie & la stabilisation de la population mondiale, y compris celle de la France. En effet, pour quelle raison avons nous besoin de croître de 350.000 personnes par an ? Cela nous oblige à construire une ville comme Nice tous les ans (bétonnage de la nature et cie) et en plus à alimenter tout ce petit monde en énergie : c’est une folie. Seule une Démographie Responsable est à même de nous éviter le désastre écologique...

votez :
(IP:xxx.xx6.254.243) le 8 avril 2011 à 09H28

Même si il n’y a pas 150 solutions, il y en a certainement quelques unes. Le fait de choisir le nucléaire freine naturellement la recherche et le développement dans les autres secteurs de l’énergie. Le projet EPR de flammanville c’est 8 milliards d’investissement et la centrale n’est pas encore sur pied. Si ces 8 Mds avaient été investis dans la R&D de manière à développer d’autres solutions, cela aurait probablement abouti à des résultat. Mais il faut le vouloir. Je pense que dans ce casse tête énergétique il faut orienter les recherches sur plusieurs axes, notamment de la R&D pour consommer moins, c’est à dire des appareils pour les particuliers et les industriels moins énergivores. Il faut également changer nos modes de consommation. Il devient vraiment aberrant de faire tourner des centrales nucléaires pour des climatiseurs, des volets roulants, des enseignes de magasin...L’avenir c’est consommer utile. Il faut également préciser que le nucléaire ne produit pas de CO2, mais pollue différemment. Cela va générer d’autres problèmes environnementaux qu’il faudra traiter comme le problème CO2 aujourd’hui. Nous le savons tous mais tant que cela ne sera pas urgent, nous ne ferons rien. On ne peut pas au quotidien faire tourner 58 réacteurs nucléaires sans des industries très polluantes en amont et en aval (AREVA) pour produire et recycler le combustible, ni sans rejeter des tonnes de polluants chimiques et radioactifs. Tout cela dans l’attente que ça nous explose à la figure, et là non seulement il n’y aura plus de nucléaire mais en plus il n’y aura plus de vie humaine possible sur la moitié du pays, voire +....Si nous sommes dans le nucléaire aujourd’hui c’est avant tout parce que les enjeux politiques et économiques sont les plus forts dans ce secteur, et non pas parce que c’est la solution la plus raisonnable.

votez :
par Pierrot (IP:xxx.xx6.72.149) le 8 avril 2011 à 10H59

Le coût du nucléaire est élevé mais bien moindre que celui des éoliennes off shore que Sarkozy veut installer au large des côtes bretonnes et normandes : 100milliards d’euros pour une production insignifiante et inférieure à 1 % de la production électrique française. Quant au photovoltaÎque le coût de revient est considérable pour une production faible, intermittente (nuit, nuages) même en couvrant de vastes surfaces. De plus la fabrication des cellules solaires est très polluantes (arsenic ...) et très énergivore (four de réduction de la silice à très haute température).

votez :
par zachiel (IP:xxx.xx0.185.248) le 9 avril 2011 à 08H27

Et comment allez vous contrôler la démographie galopante ? En empêchant les hommes et les femmes de faire des enfants ? De quelle façon ? Vos propos laissent la voie à de nombreuses possibilités dangereuses !

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 11 avril 2011 à 10H27

@ zachiel Et comment allez vous contrôler la démographie galopante ? En empêchant les hommes et les femmes de faire des enfants ? De quelle façon ? Vos propos laissent la voie à de nombreuses possibilités dangereuses !

- Y en a qui ont essayé. Ils ont eu des problèmes.......

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 7 avril 2011 à 21H54

"Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion". Paul Valery

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx8.136.254) le 8 avril 2011 à 12H22

"Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion". Paul Valery

Très juste ! Et "Dieu" sait que ce ne sont pas les opinions des uns et des autres qui comptent, mais les arguments développés pour accréditer et valider une thèse.

votez :
(IP:xxx.xx1.174.55) le 8 avril 2011 à 07H36

@(IP:xxx.xx3.65.100) le 7 avril 2011 à 21H54 :

""Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion". Paul Valery"

Merci beaucoup pour cette citation. Personnellement, je n’en suis qu’à l’observation des conséquences du mensonge en quelques domaines de "notre société qui va droit dans le mur".

L’opinion publique étant ce qu’elle est, il est pour moi évident que d’autres ’ingrédients’ y sont présents, ou bien qu’il existe deux origines à la crédulité dont celle qui semble être évoquée et qui résulte de tout ce qui traine dans le bas-mental Humain, du genre :’émotions, désirs, affectivité, et même drogue type cocaïne etc..’

Pour vous, il en serait donc ainsi de l’opinion du peuple de notre beau pays sur le nucléaire ? Le prix du Kwatt/h a bien été calculé sans tenir compte de nombreux frais ce qui dépasse l’entendement pour des êtres qui ont osé se dire ’cartésiens et rationnels’.

votez :
par Pierrot (IP:xxx.xx6.72.149) le 8 avril 2011 à 10H52

L’accident de Tchernobyl date de 1986 et depuis de nombreuses études épidémiologiques (dont celles de l’INVS) ont largement démontré l’absence de tout impact sanitaire en France dû à cet accident. Le professeur Pellerin a dit la vérité mais celà ne plait pas aux obscurantistes qui font de la propagande anxiogène soit par ignorance, soit par la recherche de l’appat du gain facile dans une population peu cultivée dans le domaine scientifique. Il en est de même actuellement sur les commentaires de certains médias sur l’accident des réacteurs de Fukushima Dai-Ichi dont les émanations en France concernent des doses de radioactivité induite de quelques dizaines de nano (milliardième) de Sievert soit les mêmes doses qu’en 2010 avant l’accident.

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 9 avril 2011 à 17H14

@ Pierrot

"....qui font de la propagande anxiogène soit par ignorance, soit par la recherche de l’appat du gain facile dans une population peu cultivée dans le domaine scientifique."

- Ce n’est pas SOIT par ignorance SOIT par appât du gain, c’est par ignorance ET par appât du gain ! J’ajouerais même pour la recherche d’une certaine notoriété qu’ils sont incapables d’obtenir par leurs propres moyens.

votez :
(IP:xxx.xx1.174.55) le 9 avril 2011 à 21H21

Bien sûr des études... !!!...Oui des études....et "ceusses" qui ne trouvent pas ce qu’ils doivent trouver...et bien, le ton est donné dans ces messages....ils ont intérêt à être ignorants, ou bien avides d’argent ou bien encore ’m’as tu vu" prétentieux...

Nos chers amis Chinois ne semblent pas partager le point de vue. Si j’en crois leurs déclarations officielles qui semblent bien dépasser le simple niveau du conseil, elles nous prouvent que la seconde puissance mondiale ne croit pas du tout à l’innocuité de la radioactivité, sur la santé de leur population du moins.

Alors, il y a une et une seule solution, arrêter cette technique stupide et dangereuse de l’utilisation de l’atome.

D’autres chercheurs, plus perspicaces et intelligents trouveront vite une autre technique moins dangereuse et plus rentable surtout.

votez :
(IP:xxx.xx3.90.243) le 10 avril 2011 à 09H49

(IP:xxx.xx1.174.55) le 9 avril 2011 à 21H21

"Nos chers amis Chinois ne semblent pas partager le point de vue. Si j’en crois leurs déclarations officielles qui semblent bien dépasser le simple niveau du conseil, elles nous prouvent que la seconde puissance mondiale ne croit pas du tout à l’innocuité de la radioactivité, sur la santé de leur population du moins."

Alors, il y a une et une seule solution, arrêter cette technique stupide et dangereuse de l’utilisation de l’atome.

- Vous semblez avoir des difficultés à lire le chinois "officiel".......

http://www.uyghurcongress.org/fr/?p=3426

Menace nucléaire : La Chine joue la prudence pour ses centrales

Maxisciences, 18 Mars 2011

Face à la menace nucléaire qui pèse sur le Japon, les autorités chinoises ont imposé une inspection de chacune de leurs centrales et ont suspendu de façon provisoire tout accord sur de nouveaux projets.

Si la Chine n’abandonnera pas l’industrie nucléaire, elle est désormais très prudente face à l’état de ses centrales. Le gouvernement a ainsi ordonné que chaque centrale du territoire soit inspectée pour vérifier l’application des normes de sécurité.

Quant aux réacteurs en construction, ils devront également passer l’inspection. Ces chantiers sont estimés pour l’heure à 27 réacteurs en cours de réalisation sur les 34 commandés par le gouvernement. Un chiffre important qui représente environ 40% des centrales en construction dans le monde.

Les dirigeants ont néanmoins soutenu que le nucléaire restera une source importante d’énergie pour répondre aux besoins du pays. En effet, la Chine souhaite abandonner petit à petit le charbon qui représente trop d’émission en CO2.

Pour l’heure, la construction d’un réacteur “de quatrième génération” vient d’être entamée, dans la province de Shandong à l’est de la Chine.

Selon les autorités, ce nouveau réacteur répond à des critères de sécurité plus élevés que ceux de la centrale de Fukushima. Lors d’accident, le cœur du réacteur est prévu pour supporter des températures supérieures à 1.600 degrés durant plusieurs centaines d’heures. Le gouvernement a cependant suspendu de façon provisoire le lancement de nouveaux projets.

votez :
(IP:xxx.xx1.174.55) le 10 avril 2011 à 14H36

@IP:xxx.xx3.90.243) le 10 avril 2011 à 09H49 : On est bien d’accord. Il semble bien qu’il faille vite abandonner cette grossière erreur d’utilisation de la radioactivité et trouver une autre méthode, un autre principe donc, pour utiliser une technique moins dangereuse, plus efficace et surtout plus rentable pour la société.

Actuellement, l’erreur se trouve à l’origine donc dans l’enseignement même, comme ce fut le cas pour la physique.

Je ne connais pas le Chinois mais les traductions donnent à peu prêt cela et je m’en réjouis pour le long terme.

Pour le court terme, il semble que la méthode de direction des peuples par l"emprunt laisse perplexe un très grand nombre de ménagères de notre pays mais aussi d’intellectuels de nombreux pays. Le calcul de remboursement par rente comme c’est le cas pour de nombreux salariés du public avec "les z-avantages z-acquis" ne devrait jamais pouvoir s’appliquer pour les états...Nous pourrions ainsi participer avec très grand bénéfice à l’élaboration de cette future industrie nucléaire qui profitera à l’Humanité.

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 14 avril 2011 à 13H52

@ (IP:xxx.xx1.174.55)

"Je ne connais pas le Chinois"

- Vous devriez vite l’apprendre parce que, avec l’admiration béate que vous portez à ces escrocs, çà me paraîtrait être la moindre des choses.

votez :
(IP:xxx.xx1.174.55) le 11 avril 2011 à 07H51

Nucléaire : Il n’y a pas 150 solutions, il y a le nucléaire. Encore une phrase pleine de bon sens et qui indique bien une vision à long terme avec le nombre d’habitants prévisible.

Le problème est le cout Humain et financier.

"’« La Chine suit avec attention l’évolution et maintient un contact étroit avec le Japon tout en continuant à mener ses propres évaluations. Nous demandons que le Japon fournisse à la Chine toutes les informations nécessaires de manière rapide, complète et précise »"’ et "’« Comme notre voisin japonais, nous exprimons naturellement notre inquiétude. Nous espérons que le Japon va agir conformément au droit international et adopter des mesures efficaces pour protéger l’environnement marin »,"’.

Et encore ce matin, on lit que les Japonais ne savent pas conserver, pour eux mêmes, sur leur propre sol ’la mort’. Ils continuent les rejets d’eau de leurs centrales nucléaires.

Ma question : Nos chers amis Chinois et leur puissance financière vont-ils partager leurs découvertes des applications pratiques de notre recherche sur le nucléaire ?, ou bien nous laisser avec nos très dangereuses centrales nucléaires qui proviennent de l’application de théories erronées ?

votez :
(IP:xxx.xx1.174.55) le 14 avril 2011 à 12H21

A moins que ce ne soit nos amis Japonnais qui découvrent un bon procédé de l’utilisation de l’atome !

Je ne sais si l’on a le droit, mais voici un copier-coller. L’information me semble primordiale puisqu’elle contient en elle-même ET l’erreur mortelle de l’installation de nos centrales actuelles ET un espoir d’être débarrassé de nos problèmes d’énergie, au moins pour nos enfants.

""Le groupe informatique français Bull a été choisi pour vendre au Japon son supercalculateur Bullx. Ce système aura pour mission d’aider les Japonais dans leurs travaux de recherche sur la fusion nucléaire contrôlée.""

Cette info est tirée de Yahoo, Actualités.

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 14 avril 2011 à 13H54

(IP:xxx.xx1.174.55)

""Le groupe informatique français Bull a été choisi pour vendre au Japon son supercalculateur Bullx. Ce système aura pour mission d’aider les Japonais dans leurs travaux de recherche sur la fusion nucléaire contrôlée.""

- Dommage qu’ils n’y aient pas pensé avant......

votez :
(IP:xxx.xx1.174.55) le 14 avril 2011 à 21H57

@(IP:xxx.xx9.2.151) le 14 avril 2011 à 13H54 : Bonsoir Monsieur,Votre remarque est très juste. Pourtant, ce ne sont pas les Japonnais qui ont utilisé l’atome en premier si mes professeurs et les médias disent la vérité.

Ce peuple a copié nos découvertes et donc nos erreurs qui existent au plus haut niveau de l’enseignement. Ce peuple n’est pas à l’origine de cette découverte et s’il réussit à améliorer cette technique de l’atome mortelle actuellement, nous lui en seront reconnaissant.

Voilà le principal à mes yeux. Nous devons, enfin comprendre notre faiblesse. Notre société, avec des êtres, qui osent se dire ’rationnels et cartésiens’,qui sont sélectionnés à des postes de responsabilités primordiales parce qu’ils savent reproduire le jour de l’examen les erreurs apprises bêtement et qui ne sont pas dignes de s’y trouver. De très grosses modifications sont à apporter dans notre société pour son bon fonctionnement. Le tout premier est d’en supprimer le mensonge en urgence. Les Japonnais en paient le prix actuellement ! mais la liste pourrait bien s’allonger dramatiquement.

Pour vous répondre sur la Chine, ce sont les occidentaux qui sont allés se moquer de leur état lamentable dans les années 1970. Les journaux de l’époque nous en parlent et même nous expliquent l’avantage du fonctionnement de notre monde occidental ...comme on le constate actuellement ! Je n’ai donc pas d’admiration béate mais j’ai un très grand respect pour ce peuple qui a du s’adapter à nos magnifiques techniques mais aussi à nos imbécilités en un temps record et en toute conscience . A cette époque, nous en étions au bifteck frites midi et soir et eux un bol de riz pour deux jour nous expliquaient les journaux. Aujourd’hui, j’ai de la viande une fois par mois, parfois deux et mes analyses sont bonnes....Je suis bien obligé d’en conclure que la raison pure est de leur coté et que nos cerveaux rationnels sont remplis d’égoïsme et rien que d’égoïsme.

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 15 avril 2011 à 16H21

"Je n’ai donc pas d’admiration béate mais j’ai un très grand respect pour ce peuple qui a du s’adapter à nos magnifiques techniques "

- Avant de "s’adapter" à nos techniques, ils ont commencé (et ils continuent) à nous les piquer allègrement !

votez :
(IP:xxx.xx1.180.3) le 15 avril 2011 à 18H03

@(IP:xxx.xx9.2.151) le 15 avril 2011 à 16H21 : Je ne peux que vous conseiller d’aller voir sur place. Vous pourrez juger. Ce n’est pas eux qui ont des retraites z-obligatoires z-avec des congés payés par les autres. Une bonne partie de la population ne mange pas encore et surtout ce n’est pas de leur faute si nos responsables ne peuvent atteindre leur perfection cérébrale. Ils nous ont fourni "sur un plateau" ou plutôt sur deux tables ce qu’ils avaient de plus précieux et nos responsables au cerveau atrophié ne peuvent comprendre et donc admettre.. Ce quiproquo les a troublé profondément. Ils sont en train de s’en remettre et ont décidé de reprendre la totalité des recherches en y incorporant la richesse de leur culture. Leurs dirigeants ont eu la délicatesse de venir sur place nous marteler cet état de fait. Des sourires en furent la réponse.

Alors, l’Énergie en médecine et dans nos recherches, on en tient compte quand ? Jamais un médicament n’agit à plus de 40% dans les essais en double aveugle, il nous l’on copié aussi. Les usines nucléaires avec un nouveau procédé enfin fiable attendent...+ la suppression du mensonge dans nos théories qui ne nous permettent que de construire des usines mortelles devient urgente.

Je sais que notre société va droit dans le mur comme beaucoup de mes concitoyens et bien la Chine et ’son’ énergie de la matière pourra peut être nous diminuer nos douleurs. Je me fais donc au fait logique que ce sera notre Empire en espérant que ce sera "en mieux"...

votez :
(IP:xxx.xx9.2.151) le 16 avril 2011 à 12H07

""Ils nous ont fourni "sur un plateau" ou plutôt sur deux tables ce qu’ils avaient de plus précieux "

- Et que nous ont-ils donc offert sur ces deux tables ? Votre histoire ne nous le dit pas.

votez :
(IP:xxx.xx1.180.3) le 16 avril 2011 à 21H07

@(IP:xxx.xx9.2.151) le 16 avril 2011 à 12H07 : Il s’agit de la réception d’une délégation de grands ’pontifes’ médicaux des USA. Ils furent introduits dans une grande salle avec deux tables et un chien sur chaque table mais reliés par des tuyaux de transfusions sanguines.

L’un fut traité par une aiguille d’acuponcture et l’autre fut opéré sans problème sur la table d’à coté.

Depuis ce temps, les théories de nos incompétents en la matière fluctuent mais sans convaincre grand monde. Il reste une seule solution = l"existence d’un corps interface entre notre corps physique dont les atomes changeraient tous les sept ans et notre mental. Ce corps interface s’appellerait le corps éthérique. Si les êtres vivants ont un corps éthérique, il ne vient pas tout seul...donc, les végétaux et les minéraux auraient donc également un corps éthérique. Ce serait la même matière éthérique dans laquelle nous baignons. Comme nous avons les mêmes atomes que les minéraux, les végétaux et animaux dans notre corps physique dense. Et comme il doit venir de quelque part aussi, et bien les atomes auraient également un corps éthérique. Je pense que là est leur recherche actuellement.

Pour la fin de l’histoire, la délégation entière, très vexée, quitta la Chine sur le champ . On pense qu’ils avaient compris la leçon car seul le président, en personne, réussit à calmer les esprits agités et même guerriers de certains parlementaires. Voilà l’histoire que l’on m’a racontée et dont les journaux ont fait mention à l’époque. C’était l’époque de la guerre froide et de ses très très gros soucis. Mais, maintenant, si nous nous expliquions ensemble. Je suis certain qu’ils ont des trucs à nous apprendre et les nôtres de trucs, et bien comme vous l’écrivez plus que très justement, ils savent ’déjà ! . Ils sont très avides de connaissances....ALORS,...

Aussi de très grands médecins, comme Madame J. Fontaine, cardiologue, réanimatrice et anesthésiste, ont travaillé sur l’existence de ce corps éthérique et ont écrit des livres Chez Robert Laffont. De surprenantes guérisons se sont produites aussi de ce coté de la médecine donc. Les acuponcteurs réussissent aussi de surprenantes guérisons. Si un jour, on pouvait étudier ce qui me semble être un fatras. Un fatras qui s’est bien compliqué par l’action de nos agences dont on écrit actuellement tant de mal depuis la suite des scandales médicaux dont le principal serait que jamais plus de 40% d’effet positif serait décelé lors des essais en double aveugle.

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles