NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Le prix du gaz baisse aux US. Que fait GDF Suez ?

Article publié le 6 août 2010

Le prix du gaz baisse aux US. Que fait GDF Suez ?

J'avais eu l'occasion de vous signaler dans ce blog en de nombreuses occasions la particularité du marché français du gaz où le prix de cette énergie est relié au prix du pétrole brut contrairement aux Etats Unis ou il existe un marché du gaz avec des cotations journalières.C'est une logique liée au système de fixation des prix par les pouvoirs publics, au monopole du gaz et à l'absence de concurrence et au manque de compétences des pouvoirs publics dans les domaines pétroliers et commerciaux.

Pourquoi s'exciter en effet sur la recherche d'un prix de marché pour ce produit alors que l'Etat en fixe le prix, qu'il le fait en comparaison avec celui d'autres énergies dont il controle également le prix et que le prix de marché n'assure pas automatiquement le meilleur prix pour le consommateur ? C'est également un pouvoir régalien qu'apprécient beaucoup nos politiques et notre administration que de pouvoir fixer les prix et montrer ainsi à leurs concitoyens leur importance, voire leur utilité, qui justifie salaires et train de vie de la classe politique et de la haute administration.

Ce sont les restes de cette politique régalienne, difficile à évacuer d'une classe politique qui n'a pas encore vraiment admis l'économie de marché, qui explique que nous en soyons encore en régime de prix administrés et que, résultat ultime, nous en soyons à augmenter les prix du gaz alors qu'ils s'écroulent de l'autre coté de l'Atlantique !!!

Les pouvoirs publics ont néanmoins demandé à votre fournisseur exclusif, GDF Suez de bien vouloir essayé de revoir une situation aussi atypique qui risque de mécontenter les français dans une période où la quête de pouvoir d'achat est un soucis quotidien. Monsieur Mestrallet, le PDG de GDF Suez, a donc pris son baton de marechal pour aller demander à ses fournisseurs, Gazprom et la Sonatrach essentiellement, de baisser leur prix de vente.Or ces prix découlent de contrat à long terme de très longue durée, qui existent depuis longtemps et sont renouvelés régulièrement et qui ont été basé sur la logique précédente, celle du lien avec le prix du pétrole brut.

Monsieur Mestrallet pense que nos fournisseurs vont "faire un effort" même si contractuellement rien ne les y oblige. La récompense d'une longue fidélité à ces fournisseurs qui est l'avantage de ce type de contrat d'approvisionnement.

Souhaitons lui bonne chance. En attendant payons nos factures.  

Source image : http://medias.lepost.fr

Thèmes

Gaz

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles