NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Eolienne à axe vertical BSB, le vent mis en bouteille !

Pour stocker le vent

Article publié le 8 juin 2009

L’éolienne à axe vertical BSB est à géomètrie variable, son envergure de 8 mètres évolue en fonction de la vitesse du vent. Destinée aux toits d’immeuble ou aux navires en mer elle peut générer 15 kw/h d’électricité ou 216 litres d’air comprimé à 30 bars. Le vent est ainsi stocké comprimé dans des bouteilles

Eolienne à axe vertical BSB, le vent mis en bouteille !

La plupart des éoliennes que nous voyons dans le paysage sont des éoliennes à axe horizontal. Généralement de grande dimension, elles produisent de l’ éléctricité pour un usage collectif. Obligatoirement perchées en haut d’un mât, d’une part pour s’élever au dessus des obstacles au vent et d’autre part pour permettre la rotation du rotor qui peut atteindre 80m d’envergure.

Il existe aussi de nombreuses éoliennes à axe vertical mais, généralement de petites tailles, elles sont destinées aux particulier et ne développe que très peu de puissance : de 0,5 à 3kw

Léolienne BSB est constituée de 4 pales dépendantes l’une de l’autre posées sur un rotor et pouvant pivoter sur elle-même à 90°

Le stator reçoit un alternateur à aimant permanent délivrant 15 kw de puissance électrique

ou un compresseur d’air de même dimension pouvant fournir 216 litres d’air à 30 bars ou 650 litres à 10 bars par heure.
Ces éoliennes conçues par Hugues Boyenval peuvent s’empiler et ainsi former des tour d’éoliennes dont la puissance sera proportionnelle au nombre d’éoliennes empilées.

Les premiers prototypes devraient sortir des atelier courant 2009 . Vous pouvez voir la vidéo expliquant dans le détail le fonctionnement de l’éolienne :

 


 

Wagane

Thèmes

Ecologie Développement durable Environnement Electricité Eco-construction Bilan Carbone

Bookmark and Share
65 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.70.22) le 9 juin 2009 à 21H41

très intéressant. il faut voir si la puissance et le silence suivent, mais avoir un système variable automatique avec mise en replis simple est très très intéressant.

La conception me semble un peu compliqué toutefois. avoir un pilotage de l’ouverture des "pales" en jouant sur une translation dans l’axe de rotation (comme ça se fait sur des éolienne à axe horizontale) simplifie le mécanisme. Là l’histoire de croix asymétrique décentrée ça me laisse un peu perplexe.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 11 juin 2009 à 08H59

Bonjour et merci pour cette réflexion. Sur une éolienne à axe horizontal , l’axe des pales et l’axe de l’éolienne on le même point de départ, le système de géométrie variable est donc diférent. Il s’apparente à un différentiel. Il est possible de faire pivoter les pâles sur elles-même depuis le moyeu central. Pour ma part , sur l’éolienne BSB, je n’ai pas trouvé d’autre système me permettant d’agir sur les 4 pales en même temps avec une seule action. Le verin pneumatique. Ce procédé n’est pas courant, j’en conviens, mais devrait être éfficace. Je suis bien entendu ouvert à toutes propositions d’amélioration Cordialement Hugues (wagane)

votez :
par irisyak (IP:xxx.xx5.235.21) le 10 juin 2009 à 09H37

A priori cette éolienne doit résister à des vents très violents car elle dispose d’une capacité à se refermer. La question est de le vérifier en pratique.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 11 juin 2009 à 09H12

Bonjour et merci pour votre commentaire. En ce qui concerne la mise en pratique, n’ayant actuellement que très peu de moyen financier à ma disposition, j’ai déposé un dossier de candidature auprès d’un organisme se trouvant dans le Gard qui s’appelle "INNOVUP" : http://www.innovup.com. Directement lié à l’école des mines, cet organisme accompagne les créateurs d’entreprise innovante dans la mise en place du projet et apporte plusieurs aides techniques. Le savoir faire de l’école bien entendu, les ateliers disponibles pour la construction du prototype et des essais et bien plus (voir le site) Je fonde de grands espoirs sur cet organisme. J’attends leur réponse. Cordialement Wagane

votez :
(IP:xxx.xx3.70.22) le 25 juin 2009 à 21H17
votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 26 juin 2009 à 03H00

merci pour le lien. Projet très ingénieux et qui va tout à fait dans le sens de mes aspirations.

votez :
par zjp (IP:xxx.xx9.115.206) le 29 juin 2009 à 01H11

Version moderne de celle-ci http://ecowind.forcemajeure.com/ind...

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 29 juin 2009 à 11H24

Oui tout à fait, avec un système de masselotte, n’apparaissant pas sur ma vidéo et le système de fermeture automatique. Les éoliennes remontent à plus de 4000 ans. Il est normal que toutes celles que nous voyons dans le paysage aujourd’hui ont comme ancètre : Les moulins à vent, les éoliennes vue dans les champs pour pomper l’eau. En effet, il n’y a plus rien à inventer dans ce domaine. Seulement moderniser. Je vous remercie pour cette remarque tout à fait pertinente et évidente.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 29 juin 2009 à 11H45

et aussi celle là en plus moderne : http://www.educol.net/fr-images-col...

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 2 juillet 2009 à 17H18

MAUVAISE NOUVELLE : INNOVUP, organisme rattaché à l’école des mines trouve le projet trop imposant et complexe : voici leur réponse

Bonjour,

L’enseignant chercheur vient de me faire parvenir sa réponse la voici :

« L’éolienne décrite présente des particularités intéressantes. Mais sa mise en œuvre semble très complexe et pour le moins encombrante. Ce n’est pas vraiment dans nos cordes que d’aider a la construction d’éolienne aussi puissante et imposante. »

Hélas comme je l’avais pressenti le laboratoire n’a pas la capacité à assister un créateur au développement d’un tel produit.

D’autre part un projet d’un tel ampleur aura des difficultés à se faire financer par les aides classiques à l’innovation. Je vous conseille d’estimer son coût de développement incluant des simulations, la réalisation d’une maquette au 1/8ème et en fonction des résultats faire un prototype.

Le sentiment de Wagane : Tout d’abord dégouté, mais je vais continuer à chercher. Etonné que la soit-disant 2è école d’ingénieur française ne puisse soutenir l’élaboration d’un prototype aussi simple et peu encombrant quand on sait qu’aujourd’hui les plus grandes éoliennes dépassent les 180m d’envergure.

Pas étonné que dans ce pays, on tue les petites initiatives personnelles dans l’ oeuf au profit des multinationales. Voyons voir ce qu’il se passe en Chine ou en Inde. J’aurai peutêtre ma chance labas !!!

Wagane

votez :
par yves (IP:xxx.xx4.40.36) le 18 juillet 2009 à 21H29

bonjours,

pas mal votre présentation moi avec mes amis je peux peut etre vous aider à réaliser votre prototype on a des petits moyens mais beaucoup de contact dans le domaine de la mécanique alors si vous désirez on peut essaier

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 18 juillet 2009 à 21H42

Merci, c’est très sympa de votre part, actuellement je suis en train de consulter les entreprises pour estimer le coût du prototype. Mais effectivement si vous avez la possibilité d’usiner les petites pièces comme les axes par exemple se serait formidable. Vous pouvez prendre contact avec moi sur viadéo grâce à ce lien : http://www.viadeo.com/invitation/hu...

cordialement Hugues

votez :
par skypholk (IP:xxx.xx2.32.168) le 1er octobre 2009 à 20H16

Salutation. Après avoir regardé la vidéo, je me pose quelques questions. Dans l’objectif d’un usage a air comprimé quelle serais le rendement total de l’installation ? Rendement de l’éolienne+compresseur... Sachant déjà que les machine utilisant l air comprimer on un rendement de 2% à 10%. Y a t-il un réel intérêt ?

votez :
par wagane (IP:xxx.xx8.4.138) le 2 octobre 2009 à 10H25

Bonjour, vous avez raison, en matière de rendement, l’air comprimé n’est pas idéal. En revanche c’est une bonne alternative de stockage par rapport aux batteries ,chères, polluantes et dont la pérénité est faible, surtout dans les pays chauds. le stockage en batterie néceéssite un régulateur de charge plus un convertisseur si l’on veut du 240V AC. Le stockage d’air comprimé ne demande pas de régulateur, fonctionne à toute vitesse de l’éolienne. Un groupe électrogène à air comprimé restitue directement du 240V AC à la demande. et un entretien quasi nul. Pas de risque d’incendie et une capacité de stockage infinie.

Cordialement

votez :
par Skypholk (IP:xxx.xx2.145.138) le 2 octobre 2009 à 11H06

Je comprend l’interet ! Mais avez-vous pensé à éléctroliser de l’eau ? en effet l’éléctrolise a un rendement de 100% L’utilisation de l’hydrogène produit dans une pile a combustible 95%. J’y voie un veritable interet energetique.

amicalement

ps : le KW/h n’existe pas

votez :
par wagane (IP:xxx.xx8.4.138) le 2 octobre 2009 à 11H22

J’y ai pensé, il y a bien longtemps déjà pour l’alimentation de mes propulsions de navire. Déssaniliser l’eau de mer, puis purifier l’eau pour produire de l’Hydrogène par électrolyse. Ce procédé serait idéal. Mais il y a un "Hic". L’électrolyse consomme plus de courant que l’hydrogène dégagée ne peut en produire.

Cordialement wagane

votez :
par Roxane Vériter (IP:xxx.xx1.228.254) le 5 octobre 2009 à 11H46

Bonjour, Si on diminue les dimensions des pales et l’envergure du dispositif, pourrait-on obtenir des éoliennes domestiques produisant 5KWh pouvant exploiter des vents de l’ordre de 1 à 3 m/s ? Amicament, Roxane Vériter

votez :
par wagane (IP:xxx.xx8.4.138) le 5 octobre 2009 à 15H11

Bonjour, bien entendu , en redimensionnant l’éolienne, il est possible d’avoir une puissance inférieure. Le problème est que le coût de fabrication ne sera pas proportionnellement inférieure donc difficile à rentabiliser. En voici la démonstration :

- Pour mon éolienne de 15kw j’espère pouvoir la produire aux alentour de 25 000€. Le kw est à 16ct€ chez EDF donc avec une production journalière de 8h/jour en moyenne on a : 25000 / 0,16/ 15 = 10416 heures de retour sur investissement soit 10416/8/365 = 3,56 années de retour sur investissement. A partir de ce moment l’énergie produite est quasiment gratuite.

- Une éolienne de 5 kw avec le même retour sur investissement devrait être vendue à 25000/3 = 8333 € ce qui est iréalisable techniquement. Le prix de vente réel devrait plutôt avoisiner les 18 à 20000€ pour une éolienne de cette puissance, donc un retour sur investissement de 8 à 10 ans.

Ce sont les chiffres actuellement constatés et qui à mon avis ne sont pas très intéressant si l’on tient compte du fait qu’une éolienne de 10 ans doit être complètement révisée pour 50% de son coût d’origine.

- De plus plus l’envergure de l’éolienne est faible plus la vitesse de démarrage de l’éolienne augmente (moment de force).

C’est pour cette raison que je ne crois pas économiquement au micro éolien pour particulier. Seules les familles isolées n’étant pas reliées au réseau EDF se le permettent car elles n’ont pas le choix. Cette population est ultra minoritaire en France et ne constitue pas , de ce fait, une cible assez importante pour intéresser un industriel.

j’espère avoir répondu à vos attentes, merci pour votre participation.

Cordialement Wagane

votez :
par wagane (IP:xxx.xx8.4.138) le 5 octobre 2009 à 15H12

Bonjour, bien entendu , en redimensionnant l’éolienne, il est possible d’avoir une puissance inférieure. Le problème est que le coût de fabrication ne sera pas proportionnellement inférieure donc difficile à rentabiliser. En voici la démonstration :

- Pour mon éolienne de 15kw j’espère pouvoir la produire aux alentour de 25 000€. Le kw est à 16ct€ chez EDF donc avec une production journalière de 8h/jour en moyenne on a : 25000 / 0,16/ 15 = 10416 heures de retour sur investissement soit 10416/8/365 = 3,56 années de retour sur investissement. A partir de ce moment l’énergie produite est quasiment gratuite.

- Une éolienne de 5 kw avec le même retour sur investissement devrait être vendue à 25000/3 = 8333 € ce qui est iréalisable techniquement. Le prix de vente réel devrait plutôt avoisiner les 18 à 20000€ pour une éolienne de cette puissance, donc un retour sur investissement de 8 à 10 ans.

Ce sont les chiffres actuellement constatés et qui à mon avis ne sont pas très intéressant si l’on tient compte du fait qu’une éolienne de 10 ans doit être complètement révisée pour 50% de son coût d’origine.

- De plus plus l’envergure de l’éolienne est faible plus la vitesse de démarrage de l’éolienne augmente (moment de force).

C’est pour cette raison que je ne crois pas économiquement au micro éolien pour particulier. Seules les familles isolées n’étant pas reliées au réseau EDF se le permettent car elles n’ont pas le choix. Cette population est ultra minoritaire en France et ne constitue pas , de ce fait, une cible assez importante pour intéresser un industriel.

j’espère avoir répondu à vos attentes, merci pour votre participation.

Cordialement Wagane

votez :
par Yves Thiry (IP:xxx.xx6.36.216) le 5 octobre 2009 à 17H24

Bonjour Wagane,

Félicitations pour la vidéo, elle est superbe.

Quelle sont les vitesses minimum et maximum du vent permettant un fonctionnement normal de l’éolienne ? Pendant combien de temps ? Quelle serait sa résistance aux rafales ?

Bien à vous, Yves

votez :
par wagane (IP:xxx.xx8.4.138) le 5 octobre 2009 à 17H49

Bonjour, la vitesse minimum calculée est de 1m/s soit : 3,6 km/h. Ce sera la vitesse de démarrage. Quant à la vitesse maximum, l’éolienne est à géométrie variable donc théoriquement sans limite. Cependant, il semble normal de pouvoir la stopper à partir d’un vent aux alentours de 55m/s soit 200 km/h. Ces vitesses sont assez rares sous nos latitudes. En ce qui concerne la durée de fonctionnement, c’est tant qu’il y a du vent !!! Cordialement Wagane

votez :
par simao (IP:xxx.xx3.241.149) le 23 juillet 2010 à 09H28

bonjour,dans le cadre d’une future construction d’un atelier inovant je serrais interrssé par votre aprpoche. pourriez vous me cotacter.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx9.180.114) le 23 juillet 2010 à 18H03

Bonjour, je suis actuellement en mission à Lagos au Nigéria. Je rntre fin Août mais vous pouvez me contacter par mail ou par Skype : hugues.boyenval@yahoo.fr

Cordiales salutations

Hugues Boyenval

votez :
par wagane (IP:xxx.xx7.36.111) le 23 juin 2011 à 20H40

Cher Simao, je suis enfin de retour et à votre disposition pour une collaboration, si il n’est pas trop tard. Voici mon adresse mail : hugues.boyenval(at)yahoo.fr

cordialement Wagane

votez :
par florus25 (IP:xxx.xx8.10.136) le 16 octobre 2010 à 12H32

Bonjour ! J’aimerais savoir à quelle fin utiliser vous l’air comprimée "fabriquée" par le compresseur BSB ? Cordialement

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 16 octobre 2010 à 14H52

Bonjour Florus 25. Les batteries coûtent chères, sont polluantes et ont une durée de vie limitées. Alors même si l’air comprimé procure moins de rendement, il est facile à stocké dans des bouteilles recyclables et durables. On peut ensuite l’ utiliser pour alimenter un groupe électrogène à air comprimé ou comme station service pour les futurs véhicules à air comprimé ou pour alimenter de l ’outillage à air comprimé. De plus quand on comprime l ’air on créer de la chaleur récupérable pour du chauffage. Par contre quand l ’air comprimé se détend on crée du froid qui peut être récupèré pour une climatisation.

J’espère que ma réponse satisfait votre attente

Cordialement Hugues Boyenval

votez :
par Florus25 (IP:xxx.xx2.61.4) le 22 octobre 2010 à 10H54

Bonjour Wagane ! Merci beaucoup pour toutes ces précisions. Je trouve le principe vraiment très exploitable et utile. Cependant, comme je n’arrive pas très bien à m’immaginé la puissance générée par l’air comprimée, je souhaiterais connaitre la pression sous laquelle cet air est comprimée. Etant etudiant en deuxieme année de DUT Genie thermique et Energie, je recherche un stage dans le domaine de l’éolien. J’ai déjà contacter une université au Quebec (UQAR) qui travaille aussi dans le domaine du stockage sous forme d’air comprimé, peut etre connaisser vous cette université ! Sinon, nous réalisons un projet tutoré sur l’optimisation et les sollutions innovantes des éoliennes à axe vertical. Je recherche en ce moment un site ou des archives qui me donnerait les vitesses moyennes des vents par mois pendant un ans, dans le territoire de Belfort notamment. Si vous connaisser un site internet ou une revue qui mettrait à disposition ces informations, pouvez vous m’en informer. Merci encore, Cordialement.

Florent

votez :
par dupuis (IP:xxx.xx1.140.215) le 23 juin 2011 à 20H21

bonjour je trouve votre projet très intéressant je suis aussi en train de fabriquer un prototype d éolienne très différent.si vous avez besoin de composite verre aramide carbone n hésitez pas.en ce qui me concerne j ai plus de lacunes en matières d électronique. cordialement. franck

votez :
par wagane (IP:xxx.xx7.36.111) le 23 juin 2011 à 20H47

Bonjour, je vous remercie pour l ’intéret que vous portez à ce projet. Pour information, j ’ai signé un contrat d’exclusivité avec la Société ACTENER pour la construction du prototype et la commercialisation du futur produit. Je pense que ACTENER est en relation avec de nombreux fournisseurs et sous-traitant. Mais vous pouvez toujours contacter Patrick Leroy, dirigeant d ’ACTENER pour lui proposer vos services.

Vous trouverez facilement ses coordonnées sur google

Cordialement Hugues Boyenval

votez :
par franck (IP:xxx.xx6.194.233) le 25 juin 2011 à 08H55

bonjour je vous remercie de votre réponse en ce qui vous concerne vous avez déposer un brevet ?avant de contacter actner ? je cherche aussi des machines pas trop chers pour faire une mini station de production d électricité sur plusieurs terrains , savez vous a quel prix vos machines sortiront car la mienne est beaucoup plus petite et c est plus un " exercice de style" ou je me suis fait plaisir. encore bravo cordialement franck.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx7.36.111) le 25 juin 2011 à 09H53

Cher Ftanck. Cela ne sert à rien de déposer des brevets pour une éolienne. En effet, si vous faites des recherches, vous verrez que tout à déjà été déposé, et ce , depuis fort longtemps (début du 20° siècle). Par contre, en ce qui me concerne, des dépôts de marques et de modèles ont été fait. Cependant il est possible de déposer certaines améliorations apportées, c’est à dire des accessoires permettant l ’optimisation du process.

Si vous allez sur le site de ACTENER vous trouverez une éolienne fonctionnant sur le même principe que la mienne en plus petite taille et munie de 5 pales. L ’une d’elle produit 6kw/h.

cordialement Hugues

votez :
par franck (IP:xxx.xx6.194.233) le 25 juin 2011 à 18H50

merci pour vos conseils je vais regarder de très prêt mais mon proto que j ai presque fini de réaliser ne possède ni rotor si stator aucunes pieces en rotations directes avec le vent.merci encore hugues. cordialement franck.

votez :
par Damien (IP:xxx.xx6.58.28) le 12 octobre 2011 à 00H07

Bonjour Hugues. J’ai observé avec beaucoup d’intérêt votre éolienne BSB que je considère d’assez révolutionnaire, notamment en matière d’alimentation electrique pour les moteurs de bateaux. J’ai justement imaginé comme idée - utopique sans doute - d’acquérir un bateau hauturier de 15 mètres environ, et de l’équiper d’un système éolien pour sa propulsion. Je ne sais pas où vous en êtes actuellement dans le développement de votre produit, mais pensez-vous que l’éolienne de 6KW proposée par ACTENER, basée sur votre modèle, pourrait convenir ? Et dans quelle fourchette tarifaire ? Merci d’avance pour votre réponse, et bon courage. Damien

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 14 octobre 2011 à 20H04

Bonjour Damien, excusez moi pour le retard. Oui, je pense que l ’éolienne de Monsieur Leroy, dirigeant d’ACTENER peut convenir car elle utilise le même principe que la mienne avec des dimensions mieux adaptées à votre navire. Cependant, ce n ’est pas mon produit et je ne connais pas grand chose de cet aérogénérateur. Je vous conseil de contacter directement ACTENER ou un de ses distributeurs pour en savoir plus. Je peux vous offrir mes services en matière de design naval pour l ’intégrer à votre bateau si vous le désirez. N ’hésitez pas à me le faire savoir elle répond à vos attentes.

Cordialement Hugues Boyenval

votez :
par Damien (IP:xxx.xx2.160.223) le 19 octobre 2011 à 20H04

Bonjour Hugues. Merci beaucoup pour ces renseignements. En réfléchissant davantage à mon projet, j’envisage d’acquérir un voilier car je n’ai pas le permis mer hauturier. Mais je tiens à ce qu’il soit équipé d’un moteur electrique équivalent à un moteur thermique d’environ 5cv. Je pense de ce fait que l’eolienne d’ACTENER doit être surdimensionnée et pourrait gêner le gréément. je ne sais pas réellement quelle type d’eolienne en terme de puissance pourrait alimenter en continu (via une batterie peut-être) un tel moteur... Mais j’aurai plaisir à faire appel à vos compétences s’il existe une solution. Cordialement, Damien.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 19 octobre 2011 à 23H16

Bonjour Damien. Je pense que pour votre bateau le moteur inboard Vetus électrique 2,2kw serait suffisant. En plus il est livré avec l ’électronique et la manette de commande. Quant à la source d ’énergie , je pense que vous serez obligé de cumuler photovoltaïque et éolien ainsi qu’un stock de batterie conséquent pour l ’autonomie. Ne vous attendez pas à une vitesse supérieure à 5 noeuds. Si votre bateau est équipé d’une transmission type Z Drive, il existe aussi des moteurs électriques adaptables de marque autrichienne. Dans tous les cas , quelque-soit le navire de base, vous aurez une étude préalable stricte à réaliser. Je suis à votre disposition pour la faire. Dites moi quand vous serez prêt , je vous ferai un devis.

Cordialement Hugues Boyenval

votez :
par Damien (IP:xxx.xx6.58.93) le 25 octobre 2011 à 21H24

Merci pour ces précisions. Je comptais justement sur un moteur d’appoint ne dépassant pas les 5 noeuds. Je suppose que de cumuler de temps en temps la propulsion moteur avec la propulsion par voiles doit donner un petit coup d’accélérateur... Pour le moment je n’en suis qu’au stade d’étude, à savoir quel type de coque (13 m maxi) me faudra-t-il, combien tout cela me coûtera-t-il car je dois faire en sorte de ne pas dépasser 30 000 €... Mais je ne manquerai pas de vous solliciter pour un devis lorsque tout cela se précisera. Cordialement, Damien Melis.

votez :
par wagane (IP:xxx.xx6.237.205) le 1er mars 2012 à 12H10

Bonjour, j’ ai une désagréable nouvelle à vous annoncer.

Voilà plus d’ un an AEROGENERATEUR BSB et ACTENER signait un contrat de concession exclusive. La première phase de ce contrat concernait la construction et les essais du prototype de la turbine AEROGENERATEUR BSB

Ce contrat stipulait que ACTENER devait rapporter mensuellement de l ’avancement des travaux. Ce depuis le 28/02/2011. Je n ’ai jamais reçu de rapport malgré mes nombreuses demandes.

Désireux de faire le point annuel, en Janvier 2012, j ’envoyais une mise en demeure à Monsieur Leroy lui demandant de m ’envoyer ces rapports avant le 31 Janvier 2012. La seule réponse obtenue : 5 photos prouvant le peu d’ avancement et la qualité médiocre du travail et une lettre plutôt négative de sa part.

Le 20 Février 2012 , j’ envoyais une deuxième lettre de mise en demeure avec un ultimatum de 8 jours demandant à ACTENER de me fournir les preuves de l ’avancement des travaux ( Monsieur Leroy m’ ayant affirmé par téléphone que la machine était prête pour le rapatriement en France et le montage).

Nous sommes le 1° Mars et je n ’ai rien reçu à part l ’accusé de réception de ma lettre le 22/02/2012.

J’ ai donc le regret de vous informer que mes relations avec ACtener sont rompues

A partir de ce jour, ayant perdu un an, je me remets à la recherche d’ investisseurs partenaires pour le développement du concept et de la marque déposée AEROGENERATEUR BSB ( de nombreux futurs clients se sont présentés et j ’étais incapable de leur dire à quel stade de fabrication en était le prototype)

Cordiales salutations

Hugues Boyenval

votez :
par wagane (IP:xxx.xx9.233.171) le 19 avril 2012 à 19H20

Bonjour vous pouvez aujourd’hui voir diverses vidéos des essais de la maquette AEROGENERATEUR BSB sur : youtube : [http://www.youtube.com/user/wagane3...]

Pour le développement du prototype à l ’échelle 1 (8 mètres d’envergure), je suis à la recherche de partenaires financiers désireux de rentrer dans le capital de la société en création. Pas de limite de nombres d’actionnaires, pas de participation minimum. Les apport en industrie ou en nature sont acceptés ainsi que les participations d’entreprise. Le montant de la participation recherchée totale est de 150 000€ et ne dépassera pas 49% du capital social de l’entreprise.

Le marché est énorme. Ce type d’aérogénérateur (15kw/h) s’adresse à de nombreux clients. Un créneaux de puissance où il y a très peu (voir pas) d’offre et une demande internationale gigantesque.

je suis à votre disposition pour tout renseignements supplémentaires et vous pouvez aussi consulter le site internet dédié ( pas terminé mais consultable) : http://wagane.free.fr/web_acappella...

Cordiales salutations

Wagane

votez :
par wagane (IP:xxx.xx7.34.219) le 12 octobre 2012 à 12H49

AEROGENERATEUR BSB s’est vu attribué le prix entreprise innovante INNOVUP 2012 le 08/10/2012 à l ’école des mines d’Alès. Une petite vidéo (2min40) de présentation est visible : AEROGENERATEUR BSB : l ’éolienne du futur

votez :
par jean claude (IP:xxx.xx2.130.141) le 13 avril 2013 à 12H02

bonjour

si c’est possible avoirs les dimension complet du bateau

solarboote et du solar.boats

merci d’avance jean cordialement

votez :
par wagane (IP:xxx.xx3.127.66) le 6 juin 2013 à 08H32

De l’eau à notre moulin EDF annonce une augmentation de son tarif de 9,1% pour le mois d’aout 2013. ça commence ! C’est 30% d’augmentation qui sont prévus d’ici 2017. et je pense que cela ne sera pas suffisant.

Pourquoi cette augmentation ?

EDF n’a pas de problème de production, elle produit un courant d’excellente qualité et en quantité suffisante pour palier aux pics de consommation française. Sur le plan quantitatif, elle exporte m^me sa production.

Le problème principal vient du transport de l ’électricité haute tension. C’est sa filiale “RTE” qui est chargée de construire et d’entretenir le réseau de transport. Construction et maintenance des lignes à haute tension. L’essor de l’éolien géant (produisant du courant fort à distance) oblige la RTE à construire de nouvelles lignes (2000 km en France). C’est donc le contribuable qui va payer. Mais ce n’est pas tout. En hiver et en été, l’essor du chauffage et de la climatisation électrique provoque des pics de consommation. EDF est capable de fournir quantitativement mais ne sait plus transporter le courant car les lignes sont insuffisantes et souvent en mauvais état. Si les français désirent voir les transports électriques se multiplier, alors le pic de consommation sera permanent (toute l’année). Des milliers de km de ligne à construire en France et des augmentations sensibles à ptévoir. A mon avis le prix du kw pourrait doubler dans les 10 prochaines années.

Peut on faire autrement ? Oui, depuis des années je propose une solution évidente mais qui ne fait pas l’unanimité de nos chères têtes couronnées. La preuve je ne fais même pas partie des Lauréats Oséo 2013 en Languedoc Roussillon. Autant dire que mon projet, on s’en fiche.

Pourtant, ma solution de mini centrales éoliennes « Smart Grid »(décentralisées justement) n’oblige pas la construction de nouvelle lignes à haute tension. Notre courant directement utilisable par le consommateur fera baisser la facture d’électricité de nos entreprises et de nos collectivités locales. Des milliers d’emploi seront créés pour fabriquer, distribuer, installer et maintenir les AEROGENERATEURS BSB.

C’est donc bien une diminution et non une augmentation que je préconise. Mais mieux encore, si une société comme EDF voulait bien s’intéresser à mon projet et signer une licence d’exploitation mondiale. Au lieu d’augmenter ses tarifs , elle aurait un nouveau produit à distribuer et à exporter, renforçant ainsi sa place sur l ’échiquier mondial des fournisseurs d’énergie.

Mes nombreux courriers sans réponse, les heures passées à monter des dossiers pour participer à des concours dont les Lauréats (je les félicite) ne proposent que 4 ou 5 emplois à la clé mais sont soit-disant High-TEC m’oblige aujourd’hui à me tourner vers l ’étranger.

De grands pays ont compris l’enjeu et me proposent une expatriation en échange de licences qui donneront enfin les moyens de développer mon projet.

Que la sirène est séduisante !

Wagane

votez :
par wagane (IP:xxx.xx3.127.66) le 6 juin 2013 à 09H11

Encore de l’eau à notre moulin

Depuis des années je clame que le micro éolien est une chimère. En effet les toutes petites éoliennes ( moins de 1,5kw) tournent vite , donc s’usent vite (durée de vie constatée moyenne, 3 ans).

Quand des vendeurs annoncent un retour sur investissement compris entre 9 ans et 15 ans malgré un crédit d’impôts de 50%. Je ne suis pas un champion de mathématique , mais il me semble qu’il y a un petit problème.

Bien sur, il y a les micro éoliennes chinoises qui font nettement baisser la moyenne de durabilité ( certaines ne tiennent que quelques mois et font un bruit infernal). Mais le numéro 1 mondial du micro éolien, 170 000 machines vendues dans le monde, distribue des machines d’excellentes qualité. Malgré cette qualité , une garantie de 5 ans (contre 2 ans pour les chinoises) ces éoliennes se retrouvent par terre dans les 3 ans pour réparation ou pour remplacement. Résultat, ce géant du micro vient de faire faillite, il est mort !!

voir l’article (en Anglais , désolé) : What Happened to Southwest Wind Power ?

Le pire est que l ’éolien géant connait le même sort. L’éolien géant , après avoir touché des millions d’euros de subvention pour s’installer, s’aperçoit aujourd’hui que les coûts de production, d’installation, de maintenance, de transport sont trop élevés. Et comme, en France, leur seul client est EDF qui fixe des prix d’achat dérisoire (à contre-coeur, en plus, car obligé d’acheter, c’est la loi.

Voir l’article ( en français cette fois, il y en à plein) : Vestas , effondrement du vaisseau amiral de l’éolien

Les autorités ont donc décidé de prendre une décision très intélligente. Fini les éoliennes géantes à terre, on va les mettre en mer !

Je me gausse, je suis mort de rire (ou de pleurer). Elles seront encore plus loin (donc plus de ligne à haute tension), plus difficile à transporter, plus chères à maintenir, sans compter la flotte militaire qu’il faudra pour les protéger. Les réparateurs étaient alpinistes et pilote d’hélicoptère à terre, il faudra qu’ils soient , en plus, marins demain. LOL

Décidément, notre projet de production décentralisée AEROGENERATEUR BSB, au plus proche du consommateur, sans transport, avec peu de maintenance (en tout cas facile), générateur de milliers d’emploi peu qualifiés et n’ a vraiment pas la cote dans notre pays. Nos dirigeants et chefs de multinationales se prennent pour Ramsès II. Faire moyen, à la hauteur du peuple, ce n’est pas gratifiant.

Pourtant , si l’un d’entre eux voulait bien se pencher un peu pour voir ce qu’il se passe plus bas. Il aurait surement une chance de marquer l ’histoire.

wagane

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles