NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Brèves de Blog.... Electrisantes

Article publié le 23 juillet 2010

Brèves de Blog.... Electrisantes
  • On nous parle de la nécessité de changer de mode de vie pour limiter les émissions de CO2 et l'utilisation des ressources énergétiques de la planète. Les chiffres de la consommation d'électricité en France en 2009 montrent qiue le comportement des entreprises a changé mais pas celui des ménages et des français. Globalement, Cocorico puisque la consommation globale a diminuée de 1.6pct ce qui n'est pas trop mal compte tenu de la crise qui a affecté l'industrie manufacturière. Dans le détail c'est moins brillant puisque ce chiffre est la combinaison d'une diminution de la consommation de l'industrie de 8.6pct chez les grands clients, d'une diminution de 3 pct chez les PME/PMI et d'une augmentation des clients domestiques( qui inclut les éclairages et les consommations du secteur public) de 2pct. Vous avez dit changement de comportement ? Ce n'est semble t-il pas acquis....
  • A signaler que les consommations de produits pétroliers qui regroupent les consommations des particuliers et celles de l'industrie dont essentiellement le transport routier, sont restées quasi constantes à 50.5 millions de M3 par rapport à 2008. Seule la hausse des prix en début d'année semble avoir modifié le comportement des consommateurs. Un chiffre positif néanmoins, par rapport à 2007, elle reste en retrait de 2.6pct
  • Côté production d'électricité, elle a reculé de 5.5pct en 2009ProdElecFR09 dont 6.9 pct de diminution de la production des centrales nucléaires et 9.2pct de baisse de la production hydraulique. Le nucléaire représente toujours 75 pct de la production français du fait de la disponibilité en baisse du parc nucléaire français à un niveau que l'on peut qualifier de médiocre par rapport aux sociétés étrangères. La perte du marché des centrales d'Abu Dhabi vient d'ailleurs de nous le rappeller.
    La montée de l'éolien dont on nous parle tous les jours comme de " la" solution aux nucléaire tout en étant importante en pourcentage(+ 40pct) donne des chiffres ridicules de production avec seulement 7.8 TWH soit 1.5 cpt de la production française. Elle confirme le caractère intermittent de cette source d'électricité avec une production qui correspond à seulement 22pct de la puissance installée. En d'autres termes pour produire l'équivalent de la puissance d'une seule tranche nucléaire à 1600MW il faudrait installer...7300 MW de puissance éolienne.Nous en sommes à 35 ! Je vous avais affirmé une fois dans ce blog que pour remplacer la totalité du nucléaire en France par de l'éolien, il faudrait couvrir la totalité du littoral par des éoliennes sur deux rangées, en voiçi la preuve !
    Quand au compte des exportations d'EDF vers le marché européen, autrefois une spécificité et un avantage compétitif d'EDF, il est en baisse cette année de 47pct à 26.5TWh exportés alors qu'en 2002, nous en exportions de l'ordre de 80 TWh.Le nombre de jours dans l'année durant lesquels EDF est désormais obligé d'importer est passé ainsi de 6 jours en 2008 à 57 en 2009 !!!
    Quand je n'arrètais pas de vous dire qu'EDF était désormais trop occupé à se développer à l'extérieur de France pour se préoccuper du marché francais et que je vilipendais les représentants de son actionnaire, l'Etat, pour ne pas lui donner des directives plus fermes, vous voyez que ce n'etait pas sans raison....
  • Sur le développement de l'énergie solaire en France, Monsieur Borloo vient d'admettre que nous étions entré depûis des mois dans une bulle spéculative tellement les conditions accordée par l'Etat pour le prix de reprise de l'electricité produite par EDF étaient favorables. A 58 cts d'euros du KWh payé par EDF sur contrat pendant 20 ans, c'était une affaire en or pour tout investisseur comme je vous l'avais signalé ! Bien sur ce n'est pas l'Etat qui paye, c'est le consommateur qui voit ce prix de reprise intégré dans le cout du KWh qu'il paye à EDF.
    Etait il vraiment impossible de trouver au Ministère de Monsieur Borloo un financier qui puisse faire un calcul simple de rentabilité et s'apercevoir qu'elle était exagerée ? Depuis on est descendu à 50 cts du KWh soit 14pct de baisse mais entre temps le prix du panneau photovoltaïque s'est écroulé d'un minimum de 30pct. La bulle spéculative n'est donc pas prêt de disparaitre et vous de la financer !
      
Thèmes

CO2 Energies renouvelables Solaire Eolienne Electricité Energies fossiles

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx4.30.74) le 22 janvier 2010 à 12H11

Etait il vraiment impossible de trouver au Ministère de Monsieur Borloo un financier qui puisse faire un calcul simple de rentabilité et s’apercevoir qu’elle était exagerée ?

La démagogie n’a pas de prix mais elle a un coût......

votez :
par Helios (IP:xxx.xx6.55.105) le 24 juillet 2010 à 15H36

Ah, ah... vous qui etes de bon sens, lorsqu’il s’agit de reflechir sur la bulle speculative de l’electricité photovoltaïque, pourquoi ne l’etes vous pas spour la consommation ?

Si les menages consomment toujours autant et que les entreprises baissent leur consommation, c’est tres grave !

Cela veut dire que :

1) Les menages sont déja arrivés au plancher, qu’ils ne peuvent pas moins consommer sans se priver d’elements majeurs de confors : lumiere cuisine, chauffage et accessoires complementaires. ce n’est pas en coupant une ampoule de plus que cela va etre significatif.

2) les entreprises consomment moins parce qu’elles vendent moins. entre délocalisation et cessation d’activité la consommation de matiere première diminue et l’electricité est une de ces matieres premieres. VC’est d’ailleurs un tres bon indicateur.

Vous deviez vous pencher sur le detail des chiffres pour mieux comprendre egalement ce qu’il se passe dans notre pays dans le contexte actuel avant de tirer des conclusions vertueuses ou non.

Voulez vous un autre exemple ? la vente de voiture vient de baisser de 40% et les pouvoirs public attribuent cela a la baisse de la prime a la casse. C’est loin d’être suffisant comme reflexion. Il faudrait aussi songer a !

— - Le parc de vehicules a "echanger" a bas prix s’est asseché...
— - le kilometrage moyen a diminué fortement prolongeant la duree de vie des voitures (augmentation du cout au km par le prix du carburant, des peages, de l’entretien)
— - la dilminution du besoin en transport a cause de l’activité economique aussi bien coté entreprises que travailleurs devenus chomeurs
— - enfin dissuation massive par le raquet repressif comme les radars et les policiers qui lorsqu’ils arretent une voiture DOIVENT faire une contravantion et ne pas se contenter d’une reprimande... sans compter le chiffre a atteindre.

Bon, cela n’empeche pas de comprendre le sens profond de votre article et surtout sa conclusion. Dans un marché sauvage de l’energie, on ne voit pas pourquoi EDF entretiendrait son reseau, ameliorerait ses performances pour le même gain financier, que l’etat soit ou non actionnaire. c’est la toute la limite de la forme juridique des entreprises de service public.

votez :
par Ninive (IP:xxx.xx2.63.198) le 1er août 2010 à 21H40

@Helios (IP:xxx.xx6.55.105) le 24 juillet 2010 à 15H36.Nous sommes bien placés pour constater que les grosses entreprises qui consommaient beaucoup et qui se sont installées logiquement mais très imprudemment près de la centrale nucléaire sont closes. Elles ne vont donc plus consommer beaucoup ni représenter un gros surcroit de danger du reste et ceci depuis bientôt vingt ans. Par contre, le baratin que l’on a eu droit lors de leur construction nous indiquait que les centrales étaient conçues pour vingt ans...au moins,pour les cuves de confinement en ciment...mais à quoi bon ce confinement inutile certainement. De même la neutralisation de la radioactivité était promise pour bientôt avec les recherches qui étaient faites...etc....Belles promesses de menteurs ! La radioactivité a certainement perdu beaucoup de sa nocivité... ????.....Bon, ça va pas marcher...alors, trouvons autre chose....

Quand on habite un immeuble, comment éviter l’ascenseur, les lumières dans les couloirs...etc...car il n’est plus question de ne pas fermer sa porte à clé. Il faut donc mettre une petite clé dans une petite serrure pour ouvrir, car il faut une serrure de sécurité en plus...etc...Avant, on pouvait descendre et remonter sans fermer mais plus maintenant, les vols ne se font que de jour...etc...Et comme il n’y a plus de place publique, il faut une distraction et la télé et l’ordinateur consomment beaucoup. Souvent on évite le soleil en été et le froid en hiver donc il faut quand même voir clair ...quelles économies y a -t-il encore à faire ? Il reste donc ’tout logiquement’ à faire son courant tout seul et sur place pour faire des économies d’énergie !! OUI, oui, plus de couteux câbles électriques à fabriquer pour le transport du courant, CQFD ?

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles