NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Allemagne : le Plan Industriel d'accompagnement à l'abandon du nucléaire

Article publié le 20 juillet 2011

Allemagne : le Plan Industriel d'accompagnement à l'abandon du nucléaire

Abandonner le nucléaire, c'est possible comme l'Allemagne vient de le montrer en en décidant brutalement ainsi. Mais une fois la décision prise, il faut immédiatement évaluer les effets de cette décision, dans l'immédiat pour celles à effet immédiat comme l'arrêt de 8 centrales en production et à terme pour remplacer l'arrêt total des autres centrales qui fournissaient environ 22 pct de la production électrique allemande. Car les clients, ceux qui font tourner leurs usines avec ce courant ou ceux qui étaient sur le point de décider d'un investissement productif pour l'avenir se posent immédiatement la question du "comment continuer à assurer leur production ?" et du" ne vaudrait il pas mieux attendre d'être assuré de la fourniture de l'énergie electrique avant de se lancer ?" et pour tous du "A quel prix paierons nous notre électricité demain sans nucléaire ?"

C'est pourquoi l'aspect du plan industriel d'accompagnement de cette décision était crucial.Pour le court terme, c'est simple, nous sommes en été, il y a de l'électricité disponible sur le marché, en particulier en France grace à "leur" nucléaire et ca ne devrait pas poser de problème sauf peut être celui du prix qui sera forcément un peu plus élevé, effet d'aubaine oblige. Pour cet hiver, ce sera sans doute plus compliqué mais on va garder une des 8 centrales arrétées en secours au cas où.

Pour l'avenir il faudra investir immédiatement dans des centrales nouvelles , en majorité à gaz pour limiter les dégats environnementaux, et pour 10 000 megawatts (6 Flamanville !). Il va falloir créer de nouveaux parc éoliens (37 000 mégawatts terrestres et 14 000 en Offshore pour 2020 !) et et surtout modifier considérablement les réseaux pour pouvoir accepter ces productions nouvelles intermittentes et les acheminer du nord, où elles sont produites, vers le sud où il manquera de la capacité de production. Pas moins de 4450 km de nouvelles lignes à Haute tension(380 Kvolts) à créer, le tout en quatre ans là où normalement il en faudrait 10. Bonjour les paysages champètres !

Pas question de subventionner le photovoltaîque poiur lequel Angela Merkel considère que l'Etat allemand a déjà beaucoup donné.Par contre l'Etat débloquera 1.5 milliards de prêts bonifiés tous les ans à partir de 2012 pour améliorer l'isolation de l'habitat.Enfin il est prévu de compenser partiellement les surcouts énérgétiques pour les gros consommateurs industriels à hauteur de 500 millions d'euros pour 4000 entreprises et sous réserve de l'accord de Bruxelles.Ce qui veut bien dire que le prix de l'électricité augmentera de manière non négligeale.

Le tout nécessitera de nouvelles taxes car celle sur les combustibles nucléaires déjà votée rapportera moins que prévu.

Le gouvernement affirme haut et fort que tout ça va fonctionner et que ca coutera pas plus cher qu'avant...en 2030.Je ne suis pas sûr que les industriels, eux, soient totalement convaincus au point de décider de lancer un investissement déjà prévu seulement sur ces belles paroles. Le juge de paix sera l'hiver prochain 

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.88.10) le 20 juillet 2011 à 18H08

Voulez-vous parier avec moi que dans 5 ans, les Allemands reviendront au nucléaire ? Quand il se seront rendus compte qu’Angela s’est laissée balader (pour des raisons purement électorales)par ses pastèques à elle, du coût global pour le citoyen et des effets pervers sur leur industrie et leur économie

votez :
par Albert (IP:xxx.xx3.25.154) le 20 juillet 2011 à 22H41

Encore deux ans de retard de plus pour le réacteur nucléaire EPR Flamanville-3. Mise en service prévue par EDF en 2016.

Le coût passe de 3,3 à six milliards d’euros.

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 23 juillet 2011 à 18H58

Et alors ? Vous êtes actionnaire d’EDF et vous avez peur de perdre de l’argent ?

votez :
par Albert (IP:xxx.xx3.25.154) le 20 juillet 2011 à 22H54

Sur les réacteurs nucléaires allemands qui ont été arrêtés, deux n’ont rien produit depuis 2008, ceux de Brunsbuettel et de Kruemmel. Celui de Biblis-A a des problèmes depuis 2007 (production nulle ou réduite) ...

Le réacteur nucléaire EPR Flamanville-3 accumule les retards (deux ans de plus), comme celui d’Olkiluoto en Finlande . Mise en service prévue par EDF en 2016.

Le coût passe de 3,3 à six milliards d’euros. Comme en Finlande, tout augmente.

votez :
(IP:xxx.xx3.88.10) le 21 juillet 2011 à 10H22

"Le réacteur nucléaire EPR Flamanville-3 accumule les retards (deux ans de plus), comme celui d’Olkiluoto en Finlande "

- Ce sont des prototypes et il n’est pas anormal ni inhabituel que des délais surviennent au cours du développement de prototypes dans tous les domaines. En outre, concernant l’EPR de Finlande, si les Finlandais avaient respecté le cahier des charges relatifs à la qualité du béton et du ferraillage, il n’y aurait peut être pas eu un tel retard.......

votez :
(IP:xxx.xx4.166.61) le 21 juillet 2011 à 22H04

Et en attendant les Allemands ont installé en 2010 7,4GW de panneaux photovoltaiques : http://www.photon-magazine.com/news...

C’est plus de production annuelle qu’un réacteur nucléaire de 0,9GW...

Et ce rythme peut encore largement augmenter.

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx5.64.43) le 22 juillet 2011 à 06H48

"Le gouvernement affirme haut et fort que tout ça va fonctionner et que ca coutera pas plus cher qu’avant...en 2030"

Il faut juste savoir qu’un allemand paye actuellement son Kwh environ 2x plus cher qu’en France. L’énergie éolienne peut donc rapporter de l’argent là ou elle en fait perdre en France. Malgré ce prix de vente élevé, le solaire PV n’est pas rentable en Allemagne non plus. Son développement à grande échelle conduirait à une forte augmentation de la facture des allemands qui est déjà très salée . C’est donc en toute logique que Merkel ait limité les aides.

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 23 juillet 2011 à 19H07

Pourvu qu’EDF assaisonne les allemands lorsqu’ils n’auront d’autre solution que de nous acheter notre électricité d’origine nucléaire.....

votez :
(IP:xxx.xx3.217.188) le 24 juillet 2011 à 16H30

J’espère bien qu’EDF va sauter sur l’occasion pour se faire un peu de sous en exploitant à fond la connerie verte allemande !

votez :
par LUXO (IP:xxx.xx5.40.217) le 27 juillet 2011 à 21H48

Tous les hivers précédant les Allemands ont dépanné EDF .

La connerie verte risque de vous rappelez que les réseaux

sont interconnectés et que des risques de délestage sont

à prévoir . Retour à la bougie , peut -être que le

président trouvera une solution !!

votez :
par allegro ma non troppo (IP:xxx.xx3.217.188) le 28 juillet 2011 à 12H04

Tous les hivers précédant les Allemands ont dépanné EDF .

La connerie verte risque de vous rappelez que les réseaux

sont interconnectés et que des risques de délestage sont

à prévoir . Retour à la bougie , peut -être que le

président trouvera une solution !!

Mais elle existe la solution !

** Immédiate : les centrales à gaz et à charbon ** Différée : l’éolien + photovoltaïque.... Dans 50 ans peut être et à quel prix ?

votez :
(IP:xxx.xx3.217.188) le 28 juillet 2011 à 12H05

par LUXO (

Tous les hivers précédant les Allemands ont dépanné EDF

- Et qu’est-ce qu’on dit ? Merci le charbon.....

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx7.188.81) le 8 août 2011 à 11H09

ça c’est sur, et il y a le gaz aussi... !

Que la prod soit nucléaire ou d’origine renouvellables, les fossiles restent indispensables pour la régulation des réseaux, et ce pour longtemps encore.

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 31 août 2011 à 12H00

Intéressant et instructif d’observer les résultats du "sondage" situé dans la colonne de gauche de l’a rubrique "énergie" de ce forum :

Notre sondage

Particuliers, seriez-vous prêts à quitter EDF à partir du 1er juillet pour un fournisseur d’électricité verte (solaire, éolien...) ?

Oui : 64.4 % Non : 35.6 %

Il y a loin entre l’intention exprimée dans un sondage et le passage à l’acte….

Observatoire des marchés de l’électricité et du gaz

Premier trimestre 2011

Depuis le 1er juillet 2007, tous les consommateurs ont la possibilité de choisir leur fournisseur d’électricité ou de gaz.

[…]

Taux de changement de fournisseurs (taux de switch) D’après la définition de l’ERGEG, le changement de fournisseur est défini comme l’action par laquelle un consommateur change de fournisseur. Un switch est considéré comme le mouvement librement choisi d’un client (défini en termes d’un contrat ou les points d’approvisionnement et la quantité d’électricité ou de gaz associé au contrat) d’un fournisseur à un autre. L’activité de switch est définie comme le nombre de changements dans une période de temps donnée. Le taux de switch est alors le ratio du nombre de changements de fournisseurs ajouté aux mises en services des fournisseurs alternatifs dans la zone desservant le client sur le nombre total des clients éligibles dans chaque segment de clientèle. Il est à noter que le taux de switch ne tient pas compte des contrats renégociés sans qu’il y ait changement de fournisseurs.

En 2008 au 1er trimestre (T1) 0.3 % - T2 : 0.6 % - T3 : 0.8 % - T4 : 0.7 %

En 2010 : T1 : 0.7 % - T2 : 0.5 % - T3 : 0.5 % - T4 : 0.3 %

des clients résidentiels ont soit :

- changé de fournisseur

- effectué une mise en service par un fournisseur alternatif

- effectué une mise en service par un fournisseur historique en dehors de sa zone de desserte.

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx7.228.17) le 31 août 2011 à 18H34

Bonjour, Vous faites bien de faire cette remarque concernant le sondage ci contre. Vous citez : "Il y a loin entre l’intention exprimée dans un sondage et le passage à l’acte…." l’explication est peut être donnée (du moins en partie) par le sondage ci dessous :

http://www.lexpress.fr/actualite/ec...

En fait, la motivation économique semble être un facteur clef. Si beaucoup de français ont un coeur écolo, leur porte monnaie ne l’est pas vraiment !

Cordialement,

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 1er septembre 2011 à 09H59

Il est également intéressant de lire quelques-uns des commentaires qui suivent le sondage de l’EXPRESS dont vous donnez la référence :

kirikou - 13/04/2011 10:04:27

Ce sondage est tellemnt orienté par le lobby pro-nucléaire que c’en est une honte.

anco - 13/04/2011 10:21:52

L’exemple caricatural du sondage orienté et permettant aux pro-nucléaires de se gargariser !

Pour certains, lorsque les résultats ne vont pas dans le sens qu’ils attendent ou qu’ils souhaitent, c’est que le-dit sondage est bidouillé.......

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx7.228.17) le 7 septembre 2011 à 18H52

@ IP:xxx.xx9.133.119

Oh oui, Ils aiment beaucoup les sondages du style "Demain on rase gratis, êtes vous d’accord" ...

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx7.228.17) le 7 septembre 2011 à 18H46

En me promenant sur le net je suis tombé la dessus :

http://petrole.blog.lemonde.fr/2011...

Ben ça alors ! La on peut vraiment dire que Fukushima a mis un terme au réchauffement climatique !!!

votez :
(IP:xxx.xx9.133.119) le 8 septembre 2011 à 10H59

Merci beaucoup pour cet article. Vraiment édifiant ! Quelle bande de charlatans !

C’est le genre d’article que les kmers verts ne feront pas beaucoup circuler....

Je ne résiste au plaisir de faire paraître icvi le début de l’article de façon à "appâter" les lecteurs intéressés :

15 juillet 2011

L’Allemagne veut financer de nouvelles centrales au charbon avec son fonds climat

De nombreux experts doutent que l’Allemagne puisse en même temps sortir du nucléaire et réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2020.

Le gouvernement allemand veut aider à financer la construction de nouvelles centrales électriques au charbon et au gaz naturel grâce à des centaines de millions d’euros destinés à promouvoir les énergies propres et la lutte contre le changement climatique.

Les centrales au charbon fournissent encore 44 % de l’électricité allemande.

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles