NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les biocarburants "moins efficaces" que l'essence... pourquoi ?

Article publié le 27 janvier 2009

Les biocarburants "moins efficaces" que l'essence... pourquoi ?
#fullpostdisplay:none ;

C’est en passant sur un post de Biomass Connections, que je me suis dit qu’il fallait préciser certaines choses sur les biocarburants. L’article en question partait d’une photo amusante, sur laquelle on voyait que l’entreprise russe qui distribue l’essence aux Etats-Unis également claironne fièrement que son essence ne contient PAS d’éthanol (elle aurait pu mettre « bioéthanol », d’ailleurs), qu’elle n’utilise donc PAS de biocarburants et qu’à ce titre son essence est MEILLEURE.

Comment ça ? Tout simplement parce que l’éthanol est hydrophile  ! Hydro-quoi ? Elle attire l’eau, en plus d’être corrosif. Ce qui a contraint les fabricants et les distributeurs d’éthanol à faire bien attention aux transports, aux pipelines utilisés et aux réservoirs de stockage. Et c’est aussi pourquoi les voitures «  flex-fuel », qui acceptent des essences mélangées (les biocarburants), nécessitent une R&D particulière. Au-delà de 20% d’éthanol dans l’essence, il faut des moteurs spéciaux. D’où la mise en garde de Lukoil sur son essence : avec elle, et votre moteur « classique », il n’y aura pas d’à-coups ou de moindre kilométrage.

Petites précisions additionnelles sur les biocarburants au passage. Ceux-ci sont de deux type, on distingue deux filières, toutes deux faisant partie des énergies renouvelables car elles tirent leur « jus », à tous les sens du terme, de matières végétales (pas forcément « bio » pour autant, généralement jamais, même).

  • la filière « huile »  : on produit de l’huile végétale brute (ester éthylique d’huile végétale), qui donnera du biodiesel

  • la filière « sucre »  : on produit du bioéthanol à partir de la fermentation du sucre (saccharose plus précisément) présente dans divers végétaux (betterave, canne à sucre, blé, maïs). C’est la filière « sucre » qui a connu un boom et qui pose parfois des problèmes de choix des terres cultivées. Son champion : le Brésil.

Enfin le plus sain, c’est encore de marcher quand vous le pouvez.

Technopropres


Thèmes

Agrocarburants Automobiles Energies renouvelables

Bookmark and Share
16 votes

commentaires
votez :
par ninive (IP:xxx.xx9.48.171) le 28 janvier 2009 à 09H23

Merci pour cette précision....Alors, tant que vous y êtes, svp, pourriez-vous aussi expliquer la façon de mieux bruler les carburants avec ces dispositifs que l’on peut mettre en plus. Je pense au dispositif avec lequel on ajoute de l’eau sous forme plus ou moins vapeur et dont l’efficacité semble dépendre de l’individu qui conduit le véhicule ou qui s’occupe du générateur de courant...MAIS, il y en a certainement d’autres qui existent et dont les conducteurs ne se vantent pas trop ce qui me parait être une aberration car il y a diminution considérable de la pollution, de la consommation et allongement de la durée de vie du moteur.

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles