NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Hawaï : réduire sa dépendance énergétique avec les biocarburants

Article publié le 30 avril 2009

Hawaï : réduire sa dépendance énergétique avec les biocarburants

L’indépendance énergétique, qui ne la souhaite pas à l’heure du « baril fou » et des tensions qu’engendre le marché de l’énergie. C’est désormais possible avec les énergies nouvelles et renouvelables (à priori tout le monde dispose de soleil, de vent, de plantes, ou du moins d’un de ces éléments), comme en témoigne le cas d’Hawaïï, qui pourrait bien miser sur les biocarburants pour acquérir son indépendance.

Si l’on exclut certains débats dont par ailleurs nous avons déjà parlé ici (avec notamment les nouveaux biocarburants garantis « sans polémique), voici ce qu’Hawaï peut envisager pour son développement, selon AltDot Energy. Une production de biocarburant locale pourrait déjà assurer 10% de la consommation d’ici 2015, et 70% des besoins des transports d’ici 2025. Ce qui n’est pas si loin.

Tout dépend de la politique énergétique de l’île américaine : si rien ne change, la consommation d’essence continuera d’augmenter, mais la consommation pourrait baisser de presque 40% avec un vrai plan de transition énergétique dans les transports notamment. Et ici, les technologies propres peuvent aider à atteindre cette objectif.

Les recherches menées à l’Université d’Hawaï cherchent par exemple à augmenter la productivité énergétique des cultures locales, comme la banane ou la canne à sucre, un schéma déjà appliqué avec succès au Brésil, qui avait doublé le potentiel énergétique de la canne à sucre, et sans recourir aux OGM, plutôt en améliorant la sélection des cultures, en innovant dans l’irrigation pour dépenser moins d’eau (une ressource qui nécessite qu’on la gère de façon raisonnée et durable, nous vous en parlions lors du Forum mondial de l’eau d’Istanbul, mi-mars 2009).

Sur les 675 000 hectares cultivables à Hawaï, seuls 200 sont actuellement utilisés pour les cultures, il reste donc largement la place pour mettre sur pied un « cocktail » énergétique, avec, pourquoi pas, des terres réservées pour la production d’éthanol, alors que pour l’instant, l’île en importe.

Voir aussi :

- Quel avenir pour les biocarburants ?
- 6€ le litre de biocarburant-algue
- du café dans le réservoir ?

TechnoPropres

Thèmes

Agrocarburants

Bookmark and Share
10 votes

commentaires
Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles