NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Energie fissile, lobbying facile

Article publié le 12 février 2009

En Belgique comme un peu partout à travers la planète, le lobby nucléaire lance ces derniers mois la grosse artillerie afin de convaincre les opinions publiques de l’avenir de cette énergie.

Energie fissile, lobbying facile

En tant que démocrate, cette puissance de feu médiatique mise au service du point de vue non désintéressé de multinationales doit interpeller. Qui aujourd’hui en Belgique peut répliquer avec la même force à la campagne de pub massive initiée par le mal nommé « Forum » nucléaire, une pseudo asbl financée notamment par ELECTRABEL - SUEZ - GDF, l’IRE, Synatom ou encore Areva ? Personne. Et qui entend-on hurler que s’il semble difficile de mettre à contribution Electrabel pour aider la population – le ministre Magnette s’est suffisamment ridiculisé sur ce dossier – cette firme semble par contre prompte à utiliser ses plantureux bénéfices faits sur le dos des consommateurs afin de financer du bourrage de crâne ? Personne au gouvernement.

A celles et ceux qui sembleraient fléchir face à cette armada nucléaire, je suggère ce soir à 20h35 de regarder l’émission « Pièces à Conviction » sur France 3. Vous y découvrirez trois reportages édifiants (« Gueugnon, alerte à la radioactivité » de Romain Icard., « Nos belles campagnes... des poubelles radioactives ? » d’Emmanuel Amara et « L’omerta politique » de Romain Icard). Loin des discours lénifiants sur le nucléaire « sûr » dans nos pays aux technologies avancées, vous découvrirez la réalité crue du nucléaire français. Depuis plusieurs décennies, des déchets radioactifs extrêmement dangereux ont été disséminés en toute discrétion dans les campagnes, à proximité de zones habitées. Entre 1945 et 2001, la France a exploité 210 mines d’uranium, produisant 300 millions de tonnes de déchets radioactifs, abandonnés sans mesure de protection particulière. Qui sont les responsables ? Pourquoi l’Etat n’a-t-il pas alerté les riverains ? Et enfin, les populations concernées sont-elles en danger ? Un programme de service public à ne pas manquer.

Je signale encore pour celles et ceux que cela intéresse que j’ai écrit sur cette question, et particulièrement sur la situation belge, un document (« Pourquoi il faut sortir du lobby nucléaire ») qui aborde les questions de sécurité mais aussi la question des alternatives possibles, un sujet sur lequel le lobby nucléaire fait également un extraordinaire travail de désinformation, imposant notamment largement l’idée qu’un passage au 100% renouvelable ne serait pas possible, ce qui est purement mensonger au regard des connaissances technologiques actuelles.

Thèmes

Energie Nucléaire Lobby

Bookmark and Share
18 votes

commentaires
votez :
par Eco Intelligence (IP:xxx.xx7.244.120) le 12 février 2009 à 15H50

On cherche encore à traiter l’effet et non pas la cause.

L’effet c’est le besoin de centrales nucléaires , donc beaucoup d’argent pour un profil industriel de production, donc des lobby qui cherchent à disposer des mannes publiques (parce que le nucléaire ce n’est pas encore privé, et pourtant...) qui sont données par des gens que nous élisons.

La cause c’est notre besoin en énergie. Sa réduction passe par une première phase de prise de conscience de l’apport de ces énergies. Il suffit si simplement de se réorganiser ou de changer son besoin. Mais pour faire cela, il est nécessaire d’analyser comment nous consommons (capteurs+graphiques = Google Electric meter...par exemple).

Ou de prendre conscience par d’autres mesures (CO² ou déchets) l’effet que nous avons. Cela est valable dans ce que nous consommons et d’où il vient... les besoins industriels et de transports sont une réponse à nos besoins...

Nous devons absolument devenir vertueux sinon nous permettons à ces lobby, ces entreprises de faire du beurre sur notre dos.

Encore une fois, nous sommes la solution.

Et cela passe aussi par le refus d’habiter dans une maison/appartement fait en béton, on brule quelques déchets venants des centrales dans les 20% de tout venant permis par les producteurs de béton.... mais peut-être en parlera t’on sur France 3 ce soir.

Eco Intelligence

votez :
par Capitaine Poltron (IP:xxx.xx8.114.156) le 12 février 2009 à 16H38

Suite à l’émission « Pièces à conviction » diffusée le 11 février sur France 3, traitant des risques associés aux anciennes mines d’uranium en France, et afin répondre aux interrogations du public sur ce sujet, l’IRSN met à disposition un ensemble d’informations sous la forme de cinq fiches pédagogiques apportant un éclairage sur les différents aspects de ces questions.

http://www.irsn.org/

Pour un autre son de cloche.

votez :
par Olivier Daniélo (IP:xxx.xx9.19.92) le 13 février 2009 à 01H38

Une centrale solaire gargantuesque va être construite en Californie...1300 MW !

Il s’agit du plus grand projet solaire du monde. Une puissance installée égale à celle d’1,3 réacteur nucléaire classique et presque égale à celle d’un réacteur EPR (1500 à 1600 MW)...

http://www.electron-economy.org/art...

votez :
par Nicolas C. (IP:xxx.xx1.243.192) le 13 février 2009 à 11H47

C’est une excellente nouvelle ! J’espere que le projet va bien marcher et qu’il sera copié un peu partout dans le monde

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles