NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
En parlant d'éoliennes

Article publié le 15 février 2008

Des images qui pourraient faire encore couler beaucoup d’encre de la plume des ennemis de l’énergie du vent.

Eolienne arbre

eolienne arbre 2

Mon avis, c’est que la seconde est plutôt jolie dans son style organique, encore une fois je n’aimerais pas forcément en avoir une près de ma jolie maison … Il faut que je vous avoue que je n’ai jamais vu de mes yeux une éolienne ! C’est pas faute d’en avoir cherché, je me rappelle en Irlande, nous n’avions pas trouvé la route pour s’en approcher à moins d’un kilomètre … Bref
Cet étalage de ma vie terminé, sachez que les journalistes du Figaro Magazine, eux, ont bien vu des éoliennes et ça les a sacrément marqué d’ailleurs !
J’ai lu sans grande motivation leur dossier spécial « éoliennes, arnaque ou miracle », que vous trouverez en images ICI.
Ma foi, que dire ? Sans être une experte de la situation, je trouve tout cela un peu gonflé, si je puis me permettre le jeu de mot, alors qu’il y a deux jours le Syndicat des Energies Renouvelables publie un communiqué de presse nous informant que la France est 3ème en Europe, en terme de puissance éolienne installée. Cliquez là pour lire le communiqué .

Pour une analyse très pertinente et détaillée de l’article du Figaro, je vous invite à visiter Effet de Terre.

Pour reprendre les mots d’une personne chère à mon cœur “Dans la vie, il ne faut jamais aller vers les extrêmes. Ne miser que sur l’éolienne ne serait pas une bonne solution à long terme, mais l’utiliser avec parcimonie, pourquoi pas ? Coupler cela avec un peu de panneaux solaires et de toiture végétale serait déjà une belle avancée en attendant la solution miracle à généraliser”.

Cette même personne a d’ailleurs ajouté : “L’un des principaux inconvénients connus des éoliennes est du à l’intermittence du vent. Cela oblige à réguler pour obtenir toujours la même puissance produite… Et pour ça, dans notre palette de moyens de production d’énergie, seule une centrale thermique peut le faire, le temps de démarrage d’une centrale nucléaire étant beaucoup trop long pour réagir suffisamment rapidement aux à-coup du vent. Du coup, selon les cas, on peut être obligé de laisser tourner une centrale thermique au ralenti… Qui polluera donc pendant ce temps-là.
D’autres solutions de régulations sont à l’étude : les ressources hydro-électriques (saturées en France), les centrales hydrauliques, ou même de l’air comprimé ( au Etats-Unis) “

Les images au dessus sont l’œuvre d’un cabinet d’architecture Hollandais, One Architecture.

Thèmes

Energie Energies renouvelables Eolienne Vent

Bookmark and Share
865 votes

commentaires
votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 15 février 2008 à 11H08

J’aime bien aussi la seconde image. Même si le réalisme scientifique n’est pas là, la fusion nature-éolienne est, je trouve, bien mise en valeur. Concernant l’article du Figaro, il m’a scandalisé comme il a scandalisé tous les intervenants de l’éolien. Ce dossier a été écrit "à charge". Son auteur m’a assuré être de bonne foi. Elle semble donc avoir été largement abusée par les associations anti-éoliennes et leur communication bien rodée. Serait-ce là la plus grande faiblesse de l’éolien français : une mauvaise communication ? Un dernier mot : on ne construit pas des centrales thermiques pour pallier l’intermittence des vents, mais plutôt des éoliennes pour réduire le fonctionnement des centrales thermiques ! Il ne faut pas inverser la causalité. :-)

votez :
par ornito (IP:xxx.xx8.100.8) le 15 février 2008 à 20H24

Si cette remarque était vraie, on verrait le nombre de centrales thermiques diminuer, puisque celui des éoliennes augmente. Or, c’est l’inverse que l’on observe. Il faut croire que l’argent fait perdre tout bon sens à certains ... :-))

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 15 février 2008 à 22H11

Avant de crier au manque de bon sens, je vous conseille de raisonner à périmètre constant. Vous verrez alors, malgré tout ce que tentent de faire croire les anti-éoliens de tout poil, que plus d’éolien veut dire moins de thermique. Je sais que beaucoup de monde a du mal à admettre ça, car c’est un pilier de la propagande VdC et consorts, mais c’est pourtant la réalité. Déjà que le mythe du bruit bat de l’aile (les gens ayant de plus en plus la possibilité de tester le silence par eux-même), si en plus on casse la légende du C02... Enfin, reste l’argent, et les passions et déraisons qui vont avec, le débat n’est pas fini ! :-p

votez :
par JP du Carladez (IP:xxx.xx5.125.161) le 16 février 2008 à 00H24

Il faudrait m’expliquer pourquoi depuis peu nous construisons tant de centrales thermiques, alors que notre consommation électrique nationale augmente peu ou baisse, et que nous nous lançons dans l’éolien. Remarquez au passage que sièmens par exemple nous fournit les 2, au moins ils ont tout compris eux !

votez :
par ornito (IP:xxx.xx8.102.27) le 16 février 2008 à 09H35

Qu’entendez-vous par périmètre constant ? Pour la France (mais peut-être n’est-ce pas un "périmètre constant" ?), le nombre de centrales thermiques est en augmentation :-p

votez :
par dm77 (IP:xxx.xx3.249.123) le 12 mars 2008 à 19H52

pour ceux qui doutent que l’éolien permet d’éviter la construction de nouvelles centrales,merci de regarder le doc suivant : (Information du RTE = gestionnaire de réseau indépendant qui n’a aucun interêt dans l’éolien)

http://www.rte-france.com/htm/fr/me...). voir p 47/48 et 104 à 109, Extraits choisis :

« Le second point important concerne la contribution de l’éolien aux pointes de consommation : malgré l’intermittence du vent, l’installation d’éoliennes réduit les besoins en équipements thermiques nécessaires pour assurer le niveau d’approvisionnement souhaité. On peut en ce sens parler de puissance substituée par les éoliennes. Le taux de puissance substituée (rapport de la puissance thermique substituée à la puissance éolienne installée reste supérieur à 20% autour du 15eme gigawatt d’éoliennes installées. »

les centrales thermiques en construction sont le résultat avant tout de la libéralisation, de la difficulté à construire du nucléaire, du souhait des opérateurs de disposer de leur propre moyen de production, et d’un échec de la maitrise de la demande energétique.Mais ça n’a rien à voir avec la montée en puissance de l’éolien. Il est clair qu’on aurait encore plus de centrales thermiques si les éoliennes ne se développaient pas aussi ! N’oublions pas que tôt ou tard, il faudra passer au 100% ENR dans notre conso.

votez :
par Le temps de le dire (IP:xxx.xx4.126.111) le 15 février 2008 à 12H06

Ces images sont très frappantes.

Je souscris à 100% à la nécessité de combiner différentes sources d’énergie renouvelables et à mener des recherches pour pallier à une production intermittente. L’innovation doit porter là, et sur l’efficience énergétique.

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 16 février 2008 à 14H20

Le recours au foisonnement à l’échelle continentale peut être une de ces solutions. Au niveau national, les effets sont déjà bien sensibles. Au niveau européen, il est sans doute largement possible de bien lisser la courbe de prod., pour un démantellement à terme de centrales thermiques, et non uniquement des mises en veille lors des périodes ventées.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx9.105.133) le 16 février 2008 à 19H57

Voila un post qui ne veut rien dire du tout ! On dirait un politique qui parle sans connaître le sujet !

« Le recours au foisonnement à l’échelle continentale peut être une de ces solutions ».

Non le foisonnement sous entend des transits de charges important que RTE ne maitrisent pas ! Revoyez vos cours d’électricité ou reliser les rapports techniques de RTE ou les rapports sur la sécurité !

« Au niveau national, les effets sont déjà bien sensibles ».

Faux encore une fois, vous confondez foisonnement avec ce que le réseau dimensionné pour une rupture de charge de 1500MW, peut supporter.

« Au niveau européen, il est sans doute largement possible de bien lisser la courbe de prod. »,

Comment ? si on y arrive déjà pas en France ! Alors qu’on est vraiment leader dans cette technologie… En faisant rougir les câbles de transport ??? Je vous rappelle que la « prod » comme vous dites(langage de super pro), n’est pas la même en France qu’ailleurs ne serait-ce que par la différence de moyens de production !

« un démantèlement à terme de centrales thermiques »

Encore une fois, vous dites n’importe quoi. Comment pouvez-vous affirmer que l’on ne sera pas dans une période sans vent suffisant, pour une alimentation normale ???? Dans ce cas on formalise le black out ??? Dites le aux Français bien haut et bien fort !

Voilà une démonstration d’incompétence notoire ! Cela s’appelle faire avaler des couleuvres ! En même temps, cela ne trompe personne ! :-))

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 16 février 2008 à 20H29

Je constate que vous manipulez avec expertise le copier-coller depuis VdC. Je ne répondrai pas par un copier-coller depuis les sites sérieux ; je vous laisse les trouver et les lire. Vous affirmez trop vite et trop fort être LE détenteur de la vérité.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx4.221.190) le 17 février 2008 à 08H51

Non ! Encore une fois, vous êtes à coté !

1) je n’ai pas besoin de VdC ou de la FED pour lire des rapports techniques !

2) Mon expérience me permet cette analyse qui n’est pas un scoop puisque je vous rappelle que EDF était contre la multiplication des éoliennes ! (ce fameux compteur à 1500MW n’était pas là par hasard !)

3) Comme beaucoup de Français, je m’interroge sur le devenir de nos impôts et constate que cet argent est dilapidée, au final, à des fins personnelles qui n’ont rien à voir avec la nature ou le grenelle de l’environnement mais s’apparente à des pratiques que la morale habituelle, réprouve !

4) Enfin, je suis sidéré des arguments inexistants de ceux qui sont pour ce saccage de l’environnement, et ce racket des français ! C’est incompréhensible sinon par l’intérêt financier que cela suscite !

Merde !!! Quand est-ce que nos politiques vont rechausser leurs godasses ???

votez :
par Oncle archibald (IP:xxx.xx7.14.131) le 15 février 2008 à 18H32

J’exprime l’opinion d’un habitant du département de l’Aude, particulièrement venté et particulièrement bien pourvu en champs d’éoliennes.

A part quelques trop rares cas ou une véritable étude paysagère a pu précéder la décision et ou les éoliennes installées sur une ligne de crête de collines "accompagnent" assez bien le paysage initial, ces grosses machines sont souvent plantées n’importe ou n’importe comment au gré d’un maire "qui en veut" parce qu’il recevra une taxe professionnelle non négligeable pour sa petite voire toute petite commune.

Elles sont installés à grand renfort "d’argent de contribuable" qui arrive sous formes de subventions diverses et cet argent profite surtout aux firmes allemandes et/ou hollandaises qui fournissent et installent le matériel. Il y a très peu de retombées locales.

Quelques années plus tard, faute d’entretien et de maintenance, elles sont en panne (site de Salsigne)... je me dis que quelqu’un va bien finir par venir les réparer, mais erreur, elles sont trop anciennes, il n’y a pas de pièces, etc... et, oh miracle, c’est encore de l’argent de contribuable qui va permettre de les démanteler et de remettre le site en état. Décidément Salsigne accumule les mauvais points. Combien de fois les contribuables ont-ils payés la dépollution du site de l’ancienne mine d’or pourri par l’arsenic et autres métaux lourds, qui a également servi de poubelles à des déchets industriels plus que douteux provenant en douce de l’Europe entière, fin de parenthèse.

J’aimerais connaître quelle est la durée de production minimale qui permettrait d’amortir l’investissement... juste pour savoir si on ne devrait pas quand même se résigner à subir la présence de ces gros machins dans l’intérêt commun bien compris. Aucun des hommes politiques qui pourtant décident de ces implantations ne sait répondre à la question. Ils se contentent de proclamer que l’Aude est un département pilote en matière d’énergie éolienne, ce qui est vrai mais pour autant est-ce satisfaisant ?.

Pour produire des quantités d’électricité relativement faibles et même très faibles par rapport aux besoins, il faut dépenser beaucoup d’argent et massacrer le paysage. Il vient à l’idée que l’on pourrait améliorer les choses en peignant les machines dans les tons naturels du paysage pour qu’elles se voient moins, c’est parait-il interdit pour des raisons de sécurité de la navigation aérienne.

Pour ma part je crois que ce moyen de produire de l’électricité est parfait en mode individuel pour des écarts difficiles à alimenter autrement. Pour produire beaucoup il faudrait peut-être concentrer un grand nombre de ces machines sur des sites bien choisis, après une étude d’impact paysager qui ne soit pas un simulacre, et avec obligation de maintenance faite aux installateurs pour que l’investissement soit maintenu en état de produire dans des conditions optimales.

Bien que le concept soit très séduisant, ce que je vois dans notre département ne me convaincs pas du tout du bien fondé de la démarche. Je pense que les cellules photovoltaïques sont des moyens de production d’électricité "verte" moins traumatisants, je ne sais pas s’ils sont plus ou moins rentables, ni sur quelles expériences suffisamment longues on pourrait s’appuyer pour le dire.

votez :
par Energia (IP:xxx.xx0.70.109) le 15 février 2008 à 19H12

Le charbon a été subventionné pendant des décennies, le nucléaire est subventionné depuis soixantes ans et l’est encore.

Les réacteurs nucléaires ont d’abord été construit pour produire du plutonium, destiné à la bombe atomique, et accessoirement pour produire de l’électricité. Par la suite, ils l’ont été pour produire de l’électricité, mais dans le cadre économique de l’Etat, avec les énormes dépenses de recherche de l’Etat (en partie cachées dans les budgets militaires) et avec des aides diverses, y compris la prise en charge des risques (le montant assuré auprès des compagnies d’assurances est limité très en deça du risque calculé)

Sans l’intervention de l’Etat et ses subventions massives, aucune société privée n’aurait pris l’initiative de construire des réacteurs nucléaires en France. Dans les quelques pays où le privé l’a fait, c’est avec une aide et des garanties de l’Etat pour rester bénéficiaire en toutes circonstances. C’est encore le cas aujourd’hui.

Que les énergies renouvelables soient aidées actuellement, c’est un juste retour des choses. C’est aussi un moyen pour permettre à ces énergies nécessaires d’atteindre une importance économique suffisante pour prendre leur essor.

votez :
par ornito (IP:xxx.xx8.100.8) le 15 février 2008 à 20H30

Nous avons pu constater sur un cas très concret l’existence d’études d’impact totalement bidon : atteinte à la faune, atteinte aux paysages, atteinte aux riverains, tout cela "expertisé" à grand coup de fric pour un résultat déficient et trompeur. L’éolien, c’est de l’arnaque à tous les niveaux :-p

plus d’infos sur http://perso.orange.fr/lamotte/eolien

votez :
par Energia (IP:xxx.xx0.70.109) le 15 février 2008 à 18H58

En toutes circonstances, l’énergie éolienne se substitue aux énergies fossiles pour produire de l’électricité, ce qui permet d’économiser des ressources qui s’épuisent et d’éviter des émissions de CO2. Les éoliennes, dont la production électrique est prévue de façon fiable un ou deux jours à l’avance, permettent aussi de limiter le recours à l’électricité hydraulique des barrages. Cette ressource est ainsi préservée pour adapter la production électrique aux variations brusques de la consommation, qui ne sont pas toujours prévisibles.

La production d’électricité par des énergies renouvelables est possible. La démonstration en est faite en Allemagne, dans le Harz. Réseau d’électricité 100% renouvelable en Allemagne dans le Harz.

Cela est possible en combinant plusieurs sources d’énergies renouvelables qui se complètent mutuellement : éolien, photovoltaïque, biogaz, hydraulique. Le pompage-turbinage (STEP) est utilisé pour lisser un partie de la production en relation avec la consommation, de même que le biogaz est utilisé aux moments de plus forte demande.

Lorsqu’un réacteur nucléaire doit être arrêté en urgence, suite à un problème technique, cela est imprévisible et a de plus grandes conséquences sur le réseau. Par exemple à Forsmark en Suède le 26 juillet 2006.

Les conséquences sont encore plus importantes lorsque quatre réacteurs sont arrêtés d’un coup, comme à la centrale de Kashiwazaki au Japon le 20 août 2007. Et encore, trois des sept centrales étaient à l’arrêt pour travaux.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx2.21.77) le 15 février 2008 à 19H27

Bonjour Nathalie

Manifestement, vous manquez d’informations. Je vous conseille de vous rapprocher de gens compétents sur le sujet.

Juste quelques remarques d’un ancien néophite.

Vous nous dites que vous avez une "jolie maison" et bien si par malheur, on construisait un parc éolien à 1500m et visible de votre habitation, votre patrimoine ne vaudrait plus rien ! Comme votre maison est jolie, j’imagine que vous ne souhaitez pas la vendre mais dans le cas contraire ???

Vous nous parlez des belles images du cabinet d’architecture hollandais, et bien moi je vous renvoie à l’article du figaro et plus particulièrement à la photo double page du massif de l’Escandorgue (un des rares volcans de France en roche basaltique qui n’a pas subi les outrages du temps). C’est ce que notre Président appelle un paysage emblématique sur lequel on ne doit pas construire n’importe quoi.

Sachez que ce que ne dit pas la journaliste du figaro, c’est qu’a cet endroit, il va y avoir une ZDE qui devrait compter à terme, plus d’une centaine d’éolienne !

Ce que ne dit pas cette même journaliste, c’est qu’à 500m, il y a un radar de l’aviation civile (radar des Plans, utilisé également par les militaires) et que la DGAC (direction générale de l’aviation civile) à mandater l’ANFR (organisme d’état qui gère les ondes en France) pour une étude qui à démontrée que les éoliennes, par effet Doppler ou par diffraction, affectaient gravement les objets sur les écrans des contrôleurs aériens en disparaissant ou ne se trouvant pas à leurs place réelle. Pourtant, les préfets ont accordés les permis de construire.

J’en reviens à votre jolie maison à proximité des éoliennes, si en plus du bruit généré par les infrasons, en plus des feux à éclats la nuit, vous vous trouvez sur le même poste EDF que celui ou sont raccordées les éoliennes, vous allez constatez plusieurs désagréments :

a) Le flicking : scintillement des ampoules ou fluo basse consommation du à la variation de pression de l’air sur les pales engendrant des variations rapide de tension.

b) Lorsque vous allez regarder la télé, à chaque fois qu’une des éoliennes va se coupler ou découpler du réseau, l’image va disparaître avec un bruit étrange ! n’ayez pas peur, des protections sont prévues dans votre téléviseur…

c) A chaque fois que le vent va dépasser la vitesse de sécurité des éoliennes, celles ci vont se découpler quasi simultanément et générer dans le meilleur des cas une coupure de votre alimentation électrique afin que les autres centrales aient le temps de reprendre cette charge supplémentaire et dans le pire des cas une baisse de tension et de fréquence qui auront pour effet de diminuer la durée de vie de vos équipements informatiques, hifi, électroménagers s’ils sont équipés d’électroniques…

Je pourrais en écrire bien plus mais le mieux est de vous informer. Des études très poussées ont été réalisées par la FED sur le gain (je devrais écrire le non gain) de CO² généré par les éoliennes.

D’autre étude sont en cours sur les problèmes de transit de charges et leurs conséquences (c’est en fait l’étude des flux d’énergie sur les câbles de transport et leurs façons de se répartir vers les consommateurs) ce, pour comprendre et essayer de remédier aux conséquences des phénomènes liés à l’intermittence de l’éolien.

Il y à quelques années, EDF pour coupler un nouveau producteur sur le réseau, demandait dans son cahier des charges une fiabilité donnant un indice de performance de 95%.Soit pour une année de fonctionnement un arrêt pour maintenance de 440h, programmé. Une éolienne, c’est de façon aléatoire 6600 heures d’arrêt non programmé.

Enfin des études financières démontrent la non rentabilité de l’éolien. Il faut rappeler que l’éolien est maintenu à bout de bras par un décret de rachat de cette énergie à un tarif prés de 4 fois plus élevé que le prix de revient du nucléaire. Dans le même temps, une étude lancé par le précédent gouvernement en 2005, a démontré que l’hydro avait un potentiel de près de 6 GW utile (pour obtenir 6 GW utile en éolien, il faut installer 30 GW d’éoliennes à 20% de charge).

Nota : l’hydro coute 2 fois plus cher que l’éolien mais est construit pour fonctionner 1 siècle. l’eolien 15 ans !

Et tellement d’autres choses dont on ne parle pas assez souvent mais ce sera pour un prochain post.

Les liens utiles pour comprendre comment on est en train de piller les Français. (Si encore cet argent rentrait dans les caisses de l’état on pourrait presque comprendre mais là, il s’agit des poches de quelques initiés) :

Le plus simple est d’aller sur le site de la FED http://ventdubocage.net/

ensuite sur le forum et vous trouverez tout ce que vous cherchez !

Sinon faites une recherche sur mes différents commentaires sur Agoravox ou Naturavox.

Les solutions de remplacement de l’éolien, c’est déjà d’être bien informé pour moins consommer et fera l’objet d’autre post.

votez :
par serge23 (IP:xxx.xx3.155.174) le 18 février 2008 à 14H50

A voir la réparti de TheWindPower.net il doit être employé à temps plein par le lobby éolien pour rester devant son écran et répondre aux anti-éolien. Il devarit leur dire merci car sans eux il n’aurait pas de gagne pain !

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 18 février 2008 à 16H23

Bravo, vous venez de vous ajouter à la (déjà) longue liste de gens qui ont raconté n’importe quoi sur cette page... Ca vous dépasse (vous pluriel) que des gens fassent des efforts pour promouvoir une cause, semble t-il ? Quand je vois l’énergie dépensée pour casser de l’éolien, ici comme ailleurs, je me dis qu’il y a bien des râleurs et peu qui agissent.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx9.105.133) le 16 février 2008 à 08H06

Manifestement, on à le droit à une attaque en regle des pro éoliens >... Je veux bien avoir une note négative :-) mais au moins, merci des explications :-))

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 16 février 2008 à 12H09

Je ne vois pas d’attaque, mais plutôt une contre-attaque à des arguments anti-éoliens. Concernant le périmètre, je parle de consommation constante et de capa de production nucléaire constante (les centrales ont bien de mal à produire l’été, maintenant).

votez :
par ornito (IP:xxx.xx8.102.27) le 16 février 2008 à 09H32

Qu’entendez-vous par périmètre constant ? Pour la France (mais peut-être n’est-ce pas un "périmètre constant" ?), le nombre de centrales thermiques est en augmentation :-p

votez :
par Atlantis (IP:xxx.xx3.70.22) le 16 février 2008 à 14H01

Mettre dans un article un lien vers un torchon (figaro en l’occurence) qui brandit que "le nucléaire ne produit pas de CO2, lui" dans la première page, c’est déjà faire un troll.

Même les images sont de la provoc ...

Les français auront des éoliennes, des thermiques, des solaires et des hydroliques (et p-e mm qq nucléaires de plus) car de toute façon (à 99%) ils ne veulent pas faire l’effort personnel de réduire leur impact énergétique. Chaque technologie a un inconvénient, mais ça ils ne veulent pas le savoir : chacun veut les avantages sans les inconvénients ET sans faire le moindre effort. Attitude "c’est la faute des autres, chez moi c’est nickel, pas la peine d’essayer de faire mieux (et surtout j’ai pas envie de faire le moindre effort, même -et surtout- pour mes gamins)".

Et dans ce panier je place également tous ceux qui militent "contre *placer-ici-la-source-d-énergie* " car si au lieu de brailler ils agissaient du point de vue personnel on en aurait pas besoin de la ressource en plus.

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 16 février 2008 à 14H18

Oui, l’article du Figaro est bien un torchon. Il cumule l’essentiel des clichés (bruit, besoin de centrales thermiques, % de temps de fct des machines) sans le moindre recul ou la moindre analyse. Le souci est que les gens prennent ça pour argent comptant, sans compter ceux qui sont conscient de cette désinformation mais s’en régalent car elle sert leur intérêt. Je suis navré de voir mon site associé à ce "dossier". :-((

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx9.105.133) le 16 février 2008 à 19H18

@ Atlantis, vous déraisonner ! En quoi un paysage emblématique est de la provocation ! Peut-être n’en avez vous jamais vu !!! Je ne vous inviterais pas bien sur, mais si un jour vous passez par là, ce paysage sans éoliennes vaut vraiment le détour ! Quand au reste de vos propos, je les adore car c’est exactement avec ce genre d’arguments que nos politiques vont prendre conscience de leurs erreurs concernant l’éolien !

Merci !

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx9.105.133) le 16 février 2008 à 19H32

@Thewindpower pas très net !

Reconnaissez que vous tendez le bâton !

1) vous avez un site plat, bourré de pub, et vous faite du référencement en venant sur NaturaVox certainement pout toucher plus de royalties !.

2) Vos arguments de pro éoliens ne tiennent pas la route sauf à reconsidérer la physique ! Non vous n’aurez pas le Nobel !!! ;-)

3) Heureusement qu’il y a des gens sérieux et compétents parmi les journalistes pour dénoncer le racket des Français par les promoteurs éoliens

4) Si vous souhaiter avoir des infos claires, justes, techniques et sérieuses, n’hésitez pas à aller sur des sites comme vent de colère ou la FED qui ne demandent qu’a vous éduquer ! :-)

5) Entre nous, pour être aussi "bourrin" ;-) vous avez des actions chez quel promoteur ????

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 16 février 2008 à 19H53

C’est quoi un site "plat" pour vous ? Sur quels critères avez vous évalué la qualité du site ? A quels autres sites l’avez vous comparé ? Je conçois bien que je dérange, mais, au moins, rabaissez (puisque vous aimez ça) les gens sur des choses qui tiennent debout. Là, c’est un peu misérable. Pour ce qui est du "bourré de pub", il finit de décrédibiliser votre critique du site.

Vous avez visiblement fondé votre opinion sur le site Vent de C. et consorts. Libre à vous. Vous rejetez donc tout ce qui s’y oppose. Si vous avez de l’esprit critique, renseignez vous sur ces sites, leurs auteurs, leurs motivations, les détracteurs. Savez-vous que le fondateur de VdC a reconnu publiquement mentir pour arriver à ses fins ? Qu’il ne le nie pas ?

A propos des gens compétents, comme vous dites, comme Madame Betti-Cusso : j’ai passé bien du temps avec elle au téléphone lors de la rédaction de son dossier. Elle n’y connaissait rien avant, pas de honte à ça, mais guère plus après rédaction du dossier, ce qui est plus gênant. Compétence ? Lol. Savez-vous que son enquête ne l’a jamais mené au pied d’une éolienne ? Professionnalisme ? Re-Lol. Que des journalistes enquêtent sur l’éolien, pourquoi pas, c’est normal. Mais qu’ils le fassent bien. La simple accumulation d’erreurs dans le dossier devrait vous amener à plus de réserves sur votre enthousiasme...

Pour le "bourrin", je n’ajouterai rien, ce genre d’attaque n’abaisse que celui qui la profère.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx4.221.190) le 17 février 2008 à 10H00

Bien que n’ayant pas trop de temps à vous consacrer, je vous réponds :

1) « C’est quoi un site "plat" pour vous ? Sur quels critères avez vous évalué la qualité du site ? A quels autres sites l’avez vous comparé ? Je conçois bien que je dérange, mais, au moins, rabaissez (puisque vous aimez ça) les gens sur des choses qui tiennent debout »

Ma réponse :

Votre site est plat non pas par comparaison avec d’autres, mais par son contenu qui n’est que la copie bête des documents constructeurs. Il fait la promotion de l’augmentation de nos impôts et bien sur, cela me dérange car ce n’est vraiment pas indispensable pour la très grande majorité des Français ! Est-ce que cette promotion tient debout ? Non bien sur puisque vous occultez l’essentiel ! (voir mes différentes remarques sur le sujet).

2) « Pour ce qui est du "bourré de pub", il finit de décrédibiliser votre critique du site. »

Ma réponse :

Concernant le site rempli de pub : Vous faites bien la promotion de toutes les marques d’éoliennes connues ! (devrait-je écrire « l’apologie ») ! si pensez que cela me décrédibilise :-)

3) « Vous avez visiblement fondé votre opinion sur le site Vent de C. et consorts ….. ».

Ma réponse :

Là, vous faites plusieurs erreurs. Comme je l’ai écrit plus haut, je n’ai ni besoin de VdC ou de la FED (dont je ne suis adhérant ni de l’un, ni de l’autre) pour me forger une idée. Vous essayez de trainer le fondateur de la VdC dans la boue, cela ne vous honore pas (j’allais écrire que ça allait avec le reste)…Eventuellement, il vous répondra ! par contre puisque vous employez le terme de menteur, comment doit on parler de quelqu’un qui ne dit que des inepties techniques ? un incompétent ou un menteur ??? en fait, c’est selon qu’il maitrise ou non son sujet ! mais dans les 2 cas, c’est grave pour la France !

4) « A propos des gens compétents, comme vous dites, comme Madame Betti-Cusso……..

Ma réponse :

Vous dites à qui veut l’entendre que vous avez donné des informations techniques à cette journaliste, et bien il faut croire que même ceux qui n’y connaisse rien on bien comprit votre discourt et l’on rejeté ! "Trop gros" sans doute ou cela pue tellement la magouille que cela transparait dès la première phrase !

En ce qui me concerne, lorsque je parle compétence journalistique, je parle de la façon dont cette journaliste à fait ressortir les vrais problèmes, ceux qui vous « titillent » car ils vous empêchent de faire votre business sur le dos des Français ! Sachez que cette personne n’a pas travaillée seule puisque un autre journaliste et photographe, a passé plusieurs jours aux pieds de vos « machins » ! C’est donc un article qui a été réalisé en toute connaissance de cause même si comme je l’ai écrit, il est incomplet car il manque beaucoup d’élément à charge (les plus importants à mon sens mais les moins médiatisables du fait de leurs complexités).

5) « Pour le "bourrin", je n’ajouterai rien, ce genre d’attaque n’abaisse que celui qui la profère »

Ma réponse :

Concernant le mot « bourrin » , je n’ai pas trouvé d’autre expression pour quelqu’un qui défend l’indéfendable uniquement par cupidité, quelle soit directe ou indirecte ! Et je ne vois pas, le fait de dire tout haut ce que beaucoup pense tout bas, en quoi cela m’abaisse.

votez :
(IP:xxx.xx2.45.52) le 17 février 2008 à 10H43

Vous tournez en rond dans votre "argumentaire", ça ne trompe personne. Vous êtes bien dans vos certitudes, cela se voit. Tant pis pour le constructif, dormez bien dans vos illusions. Mais essayez quand même de vous réveillez un peu, un de ces jours, et de consulter de vraies sources, sans les sélectionner a priori pour qu’elles ne troublent pas vos convictions...

votez :
par ornito (IP:xxx.xx8.246.55) le 17 février 2008 à 10H44

Il est certain qu’un tel ratage commercial ne va aider la vente de futures prestations au lobby industriel éolien. A propos, notre interlocuteur de Thewindpower.net travaille-t-il ou ambitionne-t-il de travailler dans la bâtiment ou les travaux publics, grands clients de l’éolien ?

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 17 février 2008 à 11H08

Détrompez-vous, je n’ai jamais autant été sollicité... C’est justement ce qui fait le plus mal aux anti-éoliens de tout poil et les rend aigris, c’est le succès grandissant du secteur qui ne cesse d’invalider leurs théories et de faire croitre leurs peurs du complot. Allez, continuez vos sarcasmes, je commence franchement à m’amuser...

votez :
par oncle archibald (IP:xxx.xx6.112.130) le 21 février 2008 à 22H10

C’est sûr que du recul il en faut pour ne pas les entendre les éoliennes !! On dirait que vous n’en avez jamais vu de près..

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx0.108.30) le 18 février 2008 à 08H43

Le succès grandissant de ce secteur c’est :

Une éolienne de 2 MW produit annuellement : 2MWe x 2200h = 4400MWh

Le MWh est acheté par les Français à 83€ soit : 83 x 4000 = 365200€/an

Le prix d’une éolienne est de 1 Million d’€/ MWe soit un temps de retour de :

2000000/365000= 5 ans et 6 mois !

Le problème, c’est que ce temps de retour exceptionnel est exclusivement dû aux français qui supportent le cout extrêmement élevé du rachat du KWh par EDF !

Autant d’injustice envers tous ceux qui travaillent très dur pour boucler leurs fins de mois me rend aigris !!! Pas vous ???

Maintenant je crois que vous avez un problème de timing, en effet, ce n’est pas d’aujourd’hui que nous dénonçons ce racket et tout nos théories comme vous dites, jusqu’à ce jour, vous ne les avez pas contredites de façon scientifique et formelle…

Vous parlez beaucoup, vous faite beaucoup de généralité, vous « papillonnez » et vous profitez de la complexité de ce problème pour faire passer un message erroné dont la seule finalité est de vendre des éoliennes.

Jusqu’à présent cela marche ! Pour le futur proche, nous verrons !

Il est vrai qu’en France, les grands scandales non jamais mis personnes en prison !!!

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 18 février 2008 à 09H21

Je ne réagirai que sur la première partie de votre message, car pour ce qui est du papillonnage et compagnie, j’en ai autant pour vous. Passons.

Pour le coût au MW, je pense qu’il faut plutôt prendre 1.3 ME/MW. Ca change un peu la donne. Mais c’est la façon de raisonner. Oui, l’électricité est chère. Mais l’électricité nucléaire est plus chère que l’éolienne. Et payée par le contribuable. Il faut prendre en compte la R&D payée par les impôts, et les futurs astronomiques coûts de démantellement. Mais chut, ça, il ne faut pas le dire, pas au pays de l’atome roi...

Enfin, je ne vend pas d’éoliennes, cessez d’affirmer à la légère, renseignez-vous...

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx5.78.178) le 19 février 2008 à 10H05

A bon ! cela change la donne ????

Une éolienne de 1.3 MW produit annuellement : 1.3MWe x 2200h = 2860MWh

Le MWh est acheté par les Français à 83€ soit : 83 x 2860 = 237 380€/an

Le prix d’une éolienne est de 1 Million d’€/ MWe soit un temps de retour de : 1300000/237380= 5 ans et 6 mois !

Curieux on trouve le même résultat ????????

En plus d’écrire des énormités, vous comptez mal !! Il est vrai que votre business c’est de faire cracher au bassinet tous les maires de France en leur faisant miroiter une TP qui effacera les impôts de la commune !!!!!

Vous avez pris de mauvaises habitudes, à force de mentir, vous ne savez plus ou vous en êtes…

Concernant les R&D du nucléaire, vous datez (encore un problème de timing sans doute). Reprenez vos livre d’histoire de France et relisez le avec attention, vous y verrez que De Gaulle à pris, compte tenu du contexte, une décision vitale pour la France ! (peut-être avez vous perdu la mesure de ces paroles ou alors, voulez vous réécrire l’histoire ? Après tout les éoliens ne sont pas à ça près !!!).

Concernant le démantèlement, il faut savoir de quoi on parle ! La zone réactionnelle n’est pas si importante (en volume de matière à démenteler) et les budgets de démentellement annoncés sont risibles !

En même temps voilà un autre sujet complexe que vous exploitez à tour de bras pour discréditer le nucléaire ! Bien sur, comme le commun des mortels ne connaît le process nucléaire, vous avez toute son attention. Je m’étonne que vous ne m’ayez pas sorti le coup de Tchernobyl ! Voir, le remplacement de toutes les centrales nucléaires par l’éolien !!! :-)).

Mais je suis tout à vous lorsque vous fournirez des éléments scientifiques fiables et crédibles sur ce sujet ! Pour l’instant il ne s’agit que de papillonnage !

votez :
par dm77 (IP:xxx.xx3.249.123) le 12 mars 2008 à 20H06

Alors, la FED puisque ça semble votre seule information sur l’éolien, aurait raison contre le monde entier !?? 20 000 MW éolien installé l’an dernier dans le monde : au USA, en chine, en Inde, En Egypte,etc...

Près de 100 000 MW installé dans le monde depuis une 15aine d’années.

tout le monde se tromperait ???

Je ne vous convaincrais pas, vivez dans vos certitudes et installez vous à côté des centrales thermiques que vous vénérez....

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 15 mars 2008 à 14H16

Ah non, ici, c’est jacquin qui a raison, pas le reste de l’Europe (du Monde ? de l’Univers ? de la création ???). Il a lu tout FED, c’est dire, non ? Il finit par pourrir les bas de topics pour s’en convaincre, même ! Rappelons en passant que l’éolien coûte 60 cts d’Euro par foyer français et par an. Et qu’un litre de carburant est taxé d’un euro environ... Mais c’est vrai, le scandale, c’est l’éolien. Dans le jardin des antis, bien sûr, pas dans le reste de l’Europe...

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 19 février 2008 à 07H42

Pour les mal renseignés, les mal intentionnés, les curieux et les autres, un lien à consulter :

http://www.developpement-durable.go...

De quoi rétablir quelques vérités !

Juste un extrait :

"Une analyse de l’ADEME des données du RTE montre que les émissions de CO2 évitées par l’éolien sont de 300 g/kWh. Une étude du RTE sera conduite prochainement pour affiner ce résultat. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) prévoit par ailleurs pour 2008 une production de 5,5 TWh qui représentera donc 1,65 million de tonnes de CO2 évitées (sur un total d’émissions françaises d’environ 500 millions)."

 :-p

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx5.78.178) le 19 février 2008 à 10H14

HHHOOUUAAaaaffffFFF !!!

Le dieu Adem à parlé ! Le bras séculier du lobby éoliens :-)) Pourtant, je croyais que le ménage avait été fait ? bon, manifestement, trop de poussiere, il faudra recommencer !

Pour le CO², je vous renvoie à l’étude de la FED. :-) http://www.environnementdurable.net/

Oui je sais, ça fait mal par où ça passe ! :/-) mais c’est comme ça ! :-))

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 19 février 2008 à 11H21

Merci M. Jacquin. J’avais parié que j’aurai cette réaction, je l’ai eu. J’ai gagné mon pari, les antis sont totalement prévisibles. FED, FED, FED, il n’y a que ça de vrai ! Sur ce, si d’autres veulent bien réagir encore en ce sens, pour que je gagne encore plus mon pari... FED, FED, FED, Houra ! :-))

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx5.78.178) le 19 février 2008 à 14H22

Au moins avec vous, il y a débat ! :-)

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 19 février 2008 à 15H04

J’ai compris il y a un moment maintenant qu’un débat avec les anti-éoliens était la plupart du temps une perte de temps si on se fixe pour objectif de convaincre son vis-à-vis. Les avis sont toujours tranchés, les convictions faites. D’où ma remarque FED-FED-FED, argument brandi comme imparable, comme gravé dans la pierre. "La FED l’a dit, donc c’est vrai". Je cherche plutôt à comprendre les modes de fonctionnement des antis, à lister leurs arguments pour mieux les démonter ensuite auprès des indécis, victimes à mon sens des lobbies anti-éoliens. :-)

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx5.78.178) le 19 février 2008 à 21H02

Hummm !!!

En même temps, on aligne des chiffres, des etudes, des arguments ! vous rien que des paroles !

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 19 février 2008 à 21H09

Vous repoussez tout ce qu’on vous avance, le dénigrant, le rabaissant. Même les *preuves* que vos "chiffres, études" sont des foutaises. A quoi bon perdre du temps à insister ?

Tiens, lisez quand même ça :

http://www.eurosolar.de/de/images/s...

votez :
par Mijo (IP:xxx.xx7.154.164) le 19 février 2008 à 23H16

Il y a un doc. très instructif de RTE (le réseau de transport de l’électricité) : le bilan prévisionnel de l’équilibre offre/demande

lien : http://www.rte-france.com/htm/fr/me...

Il précise (p49) que « l’éolien contribue au passage des pointes de consommation, et réduit les besoins en équipements thermiques nécessaires pour assurer le niveau de sécurité d’approvisionnements souhaité »

Dans le cadre d’une évaluation de l’équilibre offre-demande d’électricité en 2020 (p. 72), 4 scénarios sont envisagés par RTE avec des offres de production modulées : De ces 4 scénarios, celui de la variante « éolien faible » (soit une puissance éolienne de 10 GW au lieu de 17 GW dans les autres schémas) est celui qui génère le plus d’émissions de CO2 (32, 4 Mt).

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx9.100.5) le 21 février 2008 à 15H47

On connaît bien ce doc et on connaît également les précédents qui disaient exactement le contraire !

Quelle est donc la raison de ce revirement dans l’analyse technique de RTE ? EDF Energies Nouvelles bien sur !!! d’ailleur, cela pourrait presque s’écrire au singulier puisque EDF dans sa pub écrit :

« EDF Energies Nouvelles : toutes éoliennes au vent ! L’éolien est l’axe de développement prioritaire de l’entreprise. Il représente 80% de ses actifs et plus de 90% de ses investissements ».

EDF EN qui vend du KWh éolien à EDF (tout court) dont dépend RTE, à un tarif qui génère des marges exceptionnelles. Il est évident que RTE ne va pas cracher dans la soupe !

Il me semble avoir pris en exemple un fabriquant de chaussure qui se vendrait à lui même sa production avec des marges fabuleuses que financerait l’état !!!

Bref, que dit RTE :

« Il précise (p49) que « l’éolien contribue au passage des pointes de consommation, et réduit les besoins en équipements thermiques nécessaires pour assurer le niveau de sécurité d’approvisionnements souhaité » »

Oui bien sur, dans le meilleur des cas, c’est vrai ! C’est d’autant plus souple que les éoliennes sont couplées aux réseaux en fonction de la demande locale ! Mais…

1) Expliquez-moi de façon précise, ce qui se passe au niveau du réseau et chez les abonnés, en plein hiver par des températures extrêmes en heure de pointe si….le vent tombe brutalement ou pire si le vent voit sa vitesse augmentée très rapidement, au delà des seuils de sécurités machines ????

Et qu’on ne me dise pas que c’est une situation rare !!! et encore moins, que météo France maitrise !

2) Si vous avez bien lu, il est également écrit dans ce rapport que seul 30% de la puissance du parc installé sera éventuellement couplé « La puissance substituée (rapport de la puissance thermique substituée à la puissance éolienne installée) » ! soit pour un parc de 15GW (suivant PPI) = 4.5GWe.

Oui mais alors, le reste ???? Si je ne me trompe pas, soit c’est de la non production, soit c’est de la base, donc c’est de la vente à l’export !Encore qu’il faut verifier que contractuellement, RTE couperait bien les alimentations vers l’export en cas de probleme en France !

Pourquoi RTE ne couple pas d’avantage d’éoliennes en heures de pointes ???? Tout simplement pour des problèmes de sécurité du réseau car si on couplait d’avantage de puissance, sur un problème de manque ou trop de vent, RTE serait incapable d’assurer le réapprovisionnement ! Dans ce cas, on se trouverait dans un cas de défaillance décrit par RTE ! même document, page 114 (en n’oubliant pas que RTE prends le cas le plus favorable soit 15GWe installé ET venté).

Conclusion !

Aujourd’hui et jusqu’à ce que cela change, RTE nous explique que pour obtenir 3.75 MWh de substituable, il faut donc installer 15 GWe, puisqu’on pourrait en coupler 30% en heure de pointe mais qu’à cause de l’indice de charge, on en récupère que 25% et à l’unique condition que l’ensemble des champs éoliens soit venté !!!

(Ce n’est carrément pas clair !!! Mais RTE fait du commercial et pas de la technique…)

Si ce n’est pas le cas (tous les champs ventés), RTE ne donne pas la formule mais on peut penser que le substituable sera calculé en fonction du venté et non pas en fonction de l’installé.

Exemple si, en éoliennes ventées, on a de disponible 4 GWe, on ne pourra substituer que 1.2 GWh (30%) ! pourtant on en aura construit 15GWe !.

Vous avez également écrit :

"Dans le cadre d’une évaluation de l’équilibre offre-demande d’électricité en 2020 (p. 72), 4 scénarios sont envisagés par RTE avec des offres de production modulées : De ces 4 scénarios, celui de la variante « éolien faible » (soit une puissance éolienne de 10 GW au lieu de 17 GW dans les autres schémas) est celui qui génère le plus d’émissions de CO2 (32, 4 Mt)".

Je trouve que pour une journaliste, vous ne faite pas vraiment bien votre travail !

Si on compare la version variante EPR et la version faible éolien, on s’aperçoit que le nucléaire est baissé de 15TWh (faible éolien). Si on substitue les 15TWh du nucléaire aux centrales thermiques , il n’y à aucune raison que la valeur de CO² ne baisse pas !

Encore une fois, RTE manipule les chiffres de telle sorte, à faire ressortir les avantages éoliens qui en réalité n’en sont pas !

En tant que journaliste, vous devriez investiguer d’avantage ce problème !

Cordialement,

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 21 février 2008 à 18H02

C’est ballot, quand même avec RTE, ils sont bons et justes quand ils sont anti-éoliens et manipulateurs quand ils sont pro-éoliens. C’est mal fait la vie ? Tiens, ce soir, votre idôle passe sur France 2, au JT. Même France Télévision se joint à la manœuvre savamment orchestrée. Ca, on ne peut pas le nier, s’ils sont malhonnêtes et menteurs à la FED, ils ont quand même su s’approprier une "crédibilité" (grâce au manque de professionnalisme des journalistes, en grande partie, d’ailleurs). Je vais regarder, j’ai envie de me fendre un peu la poire ce soir !

votez :
par oncle archibald (IP:xxx.xx6.112.130) le 21 février 2008 à 22H33

Si vous veniez chez nous, dans les départements ventés du sud, Aude et Pyrénées Orientales, vous verriez encore de vieilles "pompes éoliennes" au dessus de nombreux puits... Charpente métallique, roues à pales, pompes et tringlerie, tout rouille et grince encore un peu par grande tramontane. C’était aussi une technologie de pointe, miraculeuse, on pouvait avoir de l’eau à volonté pour irriguer les cultures, sans dépenser un sou après l’investissement.....

J’imagine qu’à l’époque ou toutes ces installations ont été achetées par de braves agriculteurs il y avait aussi un espèce de "wind-power" pour en assurer la promotion... Les marchands sont partis avec le pognon des agriculteurs et à mon avis ce ne devait pas être une solution miracle car il n’y en a plus une seule qui fonctionne. Malgré les progrès immenses de la technologie du vent je ne vois pas se développer ce concept et de belles machines modernes à souhait venir remplacer les installations rouillées... Il y a pourtant toujours de l’eau dans les puits ... Bizarre, vous avez dit bizarre mon cher cousin ???

Dans combien de temps va t-on démonter les gigantesques et hideuses machines dont on couvre notre paysage.... car je n’ose pas croire qu’on va laisser les cadavres rouiller au soleil comme ceux des pompes d’il y a un demi-siècle que l’on peut voir encore... mais ces pompes éoliennes étaient "à échelle humaine" et c’est pourquoi on peut en supporter les vestiges....

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 21 février 2008 à 23H12

Il n’est pas besoin d’aller dans l’Aude pour en voir. On en voit un peu partout en France, et il en réapparait même de nouvelles depuis quelques temps. Elles ont les mêmes attraits qu’avant ; elles abreuvent nos bêtes. Mais elles ne sont pas très jolies, alors que les éoliennes modernes sont magnifiques. Hideuses, avez-vous dit ? Oui, tous les goûts sont dans la nature. Je le trouve belles, vous les trouvez laides, c’est ainsi. Mais aux anciennes comme aux nouvelles, on ne peut retirer les qualités.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx8.63.117) le 22 février 2008 à 08H24

Bla,bla,bla,bla,bla....

Comme toujours, vous parlez mais c’est plat ! Rien de concret, aucun chiffre, aucun semblant d’analyse...

Bref, du vent !!! que vous défendez fort mal et c’est tant mieux ! surtout ne changer rien ! :-)

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 22 février 2008 à 09H06

Mais oui, mais oui, c’est ça. Rendormez-vous ou allez agresser les gens ailleurs, petit personnage aigri.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx8.63.117) le 22 février 2008 à 14H04

Ah !!! Ca y est ??? fautes de neurones, vous arrivez aux insultes... :-O

Bien ! moi je vais en rester là. Ceux qui nous lise jugeront !!! :-)

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx4.144.229) le 22 février 2008 à 14H12

Mais qu’attendiez vous en pratiquant des attaques personnelles incessantes, des dénigrements et le cynisme ? Vous ai-je attaqué personnellement avant de vous remettre à votre place ? Non. Avez-vous cessé à un moment vos attaques personnelles ? Non. Allons !

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx8.63.117) le 22 février 2008 à 16H46

 :-)) :-)) :-)) :-))

Décidément, vous êtes amusant, Vous ne me remettez pas à ma place ! Mais vous éluder mes questions ou mes remarques techniques parce qu’elles sont pertinentes alors que vous vous blablatez !

Vous êtes incapable de nous dire de façon claire ce que vous cherchez ou voulez ! Vous n’avez aucuns arguments, vous vous bornez à papillonner !

Dans ce genre de situation, lorsqu’un interlocuteur perd pieds, souvent il se met à injurier, ce que vous avez fait... (C’est courant sur les forums)

Donc, rien de nouveau chez les incompétents ! (être incompétent n’est pas une injure mais un fait !)

Question, Touchez vous des royalties à chaque fois que vous écrivez le nom de votre site sur un commentaire ?

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 22 février 2008 à 18H30

Ne me parlez pas d’insultes quand on voit tout ce que vous avez pu écrire à mon égard. J’ai l’habitude de ce genre de réaction lors des discussions entre antis et pros. Je ne suis donc pas surpris. Mais simplement ne me faites pas la leçon, vous n’êtes pas idéalement placé pour cela.

Vous aviez dit en vouloir en rester là ; pourquoi alors revenir sur le sujet ? Sans doute pour continuer à déblatérer sur mon compte ? Vous avez repoussé mes arguments et propos à coup de références à la FED ; je ne vois pas pourquoi je devrais poursuivre avec vous sur cette voie. D’autant que j’ai déjà expliqué les raisons de ma présence ici.

Je passerai sur votre estimation de ma compétence et de mon nombre de neurones ; il est évident que vous, vous êtes compétent et très intelligent. Je ne jouerai pas à ce jeu d’école maternelle.

Enfin, comme vous ne semblez pas avoir lu tout ce que j’ai écrit, ou que ne voulez pas l’accepter, sachez que j’ai créé et que j’anime The Wind Power pour promouvoir l’énergie éolienne. Ce site est mien, je ne vois pas qui pourrait me verser de l’argent au simple fait que je saisis l’URL de mon site dans le champ prévu pour ça. Peu m’importe ce que vous pensez de ce site, peu m’importe les termes de "platitude" ou "bête copie" dont vous le qualifiez, vu l’importance que j’apporte maintenant à votre jugement. Mais il est reconnu, même par les journalistes anti-éoliens du Figaro...

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx2.211.130) le 24 février 2008 à 10H31

La question est de savoir qui est le (tout) petit bonhomme aigri ????

Lorsque j’ai écrit que je souhaitais en resté là, vous vous êtes empressé d’en rajouter. Et tout compte fait je ne vais pas lâcher l’affaire car ce que vous dite est grave. Votre fond de commerce, c’est de promouvoir des sociétés qui font du fric sur le dos des Français et ça je ne l’accepte pas ! D’ailleurs, pour que vous y mettiez autant d’acharnement, je suppose que vous en retirez des subsides conséquents !

Non seulement vous êtes un petit bonhomme aigri et opportuniste mais en plus, sans arguments. Venez sur ce site avec du concret ; avec des arguments qui tiennent la route ; avec des chiffres !!!

Expliquez nous :

- A quoi sert l’éolien en France

- En quoi l’éolien ne détruit pas des paysages emblématiques !

- En quoi, une énergie subventionnée permet des marges de plus de 40% aux promoteurs éoliens !

- Pourquoi, il ne faut pas de centrales thermiques pour palier l’intermittence de l’éolien !

- Pourquoi, lorsque vous aurez quelques Gigawatt d’éoliennes qui vont disparaitre, les abonnés ne se rendront compte de rien,

Etc....

Allez mon petit bonhomme, montre nous tes compétences !!!! Et faites-nous une démonstration qui tienne la rout

votez :
par dm77 (IP:xxx.xx3.249.123) le 14 mars 2008 à 09H01

l’éolien sert comme l’hydraulique, la biomasse, le PV,etc... à DIVERSIFIER notre mix énergétique ; il n’est pas la solution à lui tt seul mais est pertinent dans un mix.

il est impossible de mettre des éoliennes dans les paysages emblématiques : parcs nationaux, etc... quant à savoir ce que signifie emblématique, la question reste subjective, tout comme la notion de défiguration (la tour Eiffel défigure Paris avec ce type de raisonnement... avec le succés que l’on sait).

Quelle energie n’a pas été subventionnée ? Quoiqu’il en soit, son cout est COMPLET : il intègre l’ensemble de la chaine jusqu’au démantélement...

Et pourquoi avec votre raisonnement il ne faudrait pas aussi des centrales thermiques pour pallier l’arrêt des centrales nucléaires (1 mois par an pour changement des combustibles + très faible souplesse de réglage de la puissance) ; pallier la faible hydraulicité des barrages au fil de l’eau en été, pallier l’absence de soleil la nuit,etc... bref, avec vous tout ce qui permet de moins utiliser les centrales thermiques, vous concluez l’inverse !!???

Enfin,les abonnés se rendent surtout compte directement des hausses des couts de l’énergie, et demande du renouvelable à un prix connu à l’avance : éolien ou autres.

votez :
par TheWindPower.net (IP:xxx.xx2.45.52) le 24 février 2008 à 17H17

Votre discours répétitif montre que vous ne comprenez pas ce que je dis. Vous continuez les attaques à "2 balles" ; libre à vous de persister dans cette voie stérile. Les réponses à vos questions (la plupart biaisées, d’ailleurs) se trouvent dans tous les sites bien renseignés que vous ne semblez pas lire malgré mes conseils répétés, et même pour certaines plus haut dans cette page. Je vous les fournirai toutefois très bientôt sur un site professionnel... Pour moi, ce sera tout ici avec vous, je n’ai maintenant plus de temps à perdre avec vous et votre rhétorique agressive. Vous pourrez maintenant continuez à librement dispenser vos insultes et attaques à mon encontre, je ne perdrai plus de temps à y répondre... :-))

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx2.253.211) le 26 février 2008 à 14H55

C’est l’éternel problème avec les pseudos pro éoliens... ça papote, ça papillonne, mais dès que l’on veut parler sur le fond et qu’il faut prendre la calculette, c’est déculottage et compagnie :-))

Pourtant, en voilà des questions simples qui ne demande que peu de compétences techniques mais même cela, c’est déjà trop !!!

À la revoyure M. Wind power. pas très net...sur d’autres sites où vous essayer de prendre les honnêtes gens pour des gogos ! :-))

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx2.253.211) le 26 février 2008 à 14H57

PS : surtout, vous et vos copains, n’hesiter pas à mettre des notes négatives. Si vous etes très fort, mon message devrait disparaitre ! :-)

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx4.6.107) le 28 février 2008 à 11H50

OOUUAIIIiiiihhHHH !!! SUPER !

Encore un effort et vous allez y arriver !!!!!!! :-))

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx8.16.146) le 4 mars 2008 à 10H40

Décidément, les pro éoliens ça manque autant de souffle que d’arguments !!! :-))

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles