NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Emplois, chiffre d'affaire, production : l'énergie éolienne se porte bien

Article publié le 5 février 2009

Emplois, chiffre d'affaire, production : l'énergie éolienne se porte bien

L’association Européenne de l’énergie éolienne (EWEA) vient de publier son rapport sur l’année 2008. Signe des temps, on voit ici l’exemple d’une industrie dont les progrès et la réussite étaient largement prévisibles. Comment ne pas faire le parallèle avec un autre secteur, celui de l’industrie automobile dont de nombreux acteurs se sont effondrés, illustrant le malheureux syndrome d’une surproduction largement prévisible depuis des années compte tenu du niveau d’équipement des ménages. En 2006, en effet, près de 90 % des ménages actifs étaient équippés d’au moins un véhicule, selon l’INSEE. Quelle responsabilité alors attribuer aux industriels qui ont pris le parti de continuer le “business as usual” ? 

Business as usual, tel n’est pas le crédo des professionnels de l’énergie éolienne, qui marque en 2008 une première : l’EWEA affirme en effet, chiffres à l’appui, que cette année, au niveau des nouvelles mises en production,  l’énergie éolienne a dépassé en puissance toutes les autres formes de production d’électricité, que ce soit le charbon, le gaz, le fuel ou le nucléaire. 43% des nouvelles capacités de production installée en 2008 sont éoliennes, énergie qui représente aujourd’hui 69000MW en europe (croissance de 15% par rapport à 2007).

En 2008, se sont montées en moyenne 20 éoliennes par jour en Europe  ! Au total, 160 000 travailleurs ont été embauchés sur ces chantiers et l’énergie éolienne représente désormais 4% environ de la production d’électricité en Europe. 

L’energie éolienne est l’exemple d’un investissement intelligent qui fait travailler l’argent des citoyens européens pour leurs propres économies, au lieu de les transférer dans les pays exportateurs de pétrole“, affirme Christian Kjaer, directeur de l’EWEA. LEs compétences générées, les emplois créées, sont de formidables soutiens au rôle que joue l’énergie éolienne dans la réduction des émissions de CO2, souligne encore M.Kjaer.

Thèmes

Energie Industrie Energies renouvelables Emploi

Bookmark and Share
20 votes

commentaires
votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx0.189.124) le 6 février 2009 à 10H05

C’est invraisemblable les idioties que l’on peut lire sur ce sujet….

1) Puisque vous faites le parallèle entre l’éolien et la production automobile française, je vous suggère de demander à ce gouvernement d’aider de la même façon, donc « équitablement », l’industrie automobile en octroyant une prime aux constructeurs qui leurs permettent de faire une marge nette par véhicule de 40% (comme l’éolien). (on pourrait, dans le même esprit, imposer aux Français d’acheter une voiture neuve par ans !).

2) Vous écrivez : « l’énergie éolienne a dépassé en puissance toutes les autres formes de production d’électricité ».

C’est évident que pour construire un EPR qui va durer 60 ans, on met plus de temps que son équivalent éolien !!! Quoi que : 1 EPR = 1600 MW . Son équivalent éolien est de 6400 MW pour 15 ans soit pour 60 ans 25600 MW ou l’équivalent de 12800 éoliennes de 2 MW.

Huuummmm ! faut du temps pour construire tout ça ! l’EWEA me semble très optimiste ! En plus, comme l’éolien n’est pas sans inconvénient (rédhibitoires !!!), on se demande même à quoi cela va servir à part enrichir quelques promoteurs sur le dos des Français !!!

3) Vous dites 160 000 personnes ! étonnant ! à entendre le SER, moi je croyais qu’en Europe, au moins 600 000 personnes travaillaient sur ce sujet ! C’est d’autant plus bizarre que des chantiers éoliens, on en a plein dans le sud et je n’ai jamais vu plus de 10 personnes pour des fermes éoliennes de 7 ou 8 machines (personnel espagnol pour la majorité des chantiers) Mais oui à l’Europe !!!

Voyons 160 000 / 10 = 16 000 chantiers de 8 éoliennes soit par jour 16 000/365 = 44 chantiers livrés soit 352 éoliennes/jour ??? C’est bizarre je ne trouve pas comme vous puisque l’EWEA trouve 20 éoliennes ! N’auriez vous pas grossi un peu les chiffres des personnes qui travaillent sur ce sujet ???? ou alors, dans les autres pays que la France, il utilise beaucoup de main d’œuvre !

4) Le pompon !!! l’EWEA, écrit : « L’énergie éolienne est l’exemple d’un investissement intelligent qui fait travailler l’argent des citoyens européens pour leurs propres économies »

Ou se trouve l’économie lorsque :

a) L’éolien ne fait pas économiser de CO2 puisqu’en France, il se substitue majoritairement au nucléaire !

b) Le prix de vente du KWh aux consommateurs en heure creuse et journée bleue est de 3.11 cts d€ alors que le prix d’achat par EDF du KWh aux promoteurs éoliens est de 8.3 Cts d’€

Quelle est cette forme d’intelligence supérieure qui consiste à installer des éoliennes contre le gré des habitants dont la valeur de leurs biens patrimoniaux, s’écroule.

De quelles économies parlent on lorsqu’on sait que 1 MW éolien installé est 16 fois moins performant en terme d’indice de production et de durée, qu’un MW EPR !!! Oui vous avez bien lu !

Explication : 1 EPR est prévu pour fonctionner 60 ans ! une éolienne : 15 ans. Le coût d’un EPR est actuellement de 3.6 milliards d’€ soit par MW, 2.25 millions d’€. Le cout d’un MW éolien est de 1.6 million d’€.

Pour le même indice de performance qu’un EPR, il faut 4 fois plus de puissance installée en éolien (indice de charge d’une éolienne donnée par RTE = 23% arrondissons à 25%). La durée de vie d’une éolienne est de 15 ans soit 4 fois moindres qu’un EPR.

Donc pour 1 MW EPR il faut 16 MW éolien (4 x 4) soit 16 x 1.6M€ = 25.6 millions d’€ Donc, à performances équivalentes :

Cout du MW EPR = 2.25 M d’€ Cout du MW éolien = 25.6 M d€

Comment y disait l’EWEA : « Investissement intelligent et économique !!! »

C’est encore plus juteux que l’emprunt russe, Madoff, le crédit lyonnais, les avions renifleurs… réunis !!!

votez :
par Mijo (IP:xxx.xx7.154.228) le 6 février 2009 à 10H53

@g.jacquin

Une fois de plus vous vous emmélez complètement les électrons.

Il me semble que le chiffre des "160 000 personnes" concerne le chiffre des nouveaux embauchés dans le secteur en 2008. Et il n’est donc pas incompatible avec le chiffre 600000 personnes travaillant dans l’éolien en Europe.

Difficile de comparer les coûts entre 2 outils industriels (les éoliennes et l’EPR) dont l’un est à l’état de prototype et ne fonctionne pas encore. Mais enfin, on a quand même maintenant une idée de ce qui nous attend avec l’EPR :

Le 3 décembre dernier, EDF a reconnu que l’EPR en construction à Flamanville produira une électricité à 55 € par Mwh au lieu des 43 annoncés dans les débats publics. A ce niveau, l’énergie nucléaire n’est plus aussi compétitive face à l’éolien (55 € ) ou le gaz (qui oscille entre 50 et 60 € ). Ce surcoût de 28% pourrait encore augmenter au vu du cumul des retards du chantier. De même pour l’EPR finlandais où Areva a 3 ans de retard et risque de devoir payer quelque 2,4 milliards de dédommagement.

L’EPR commence à ressembler au Concorde...

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx0.189.124) le 6 février 2009 à 11H46

@Mijo

Ce chiffre de 600 000 c’est moi qui l’ai trouvé sous forme d’ironie !!!! Décidément, vous rebondissez sur tout ce qui traîne ! En plus c’est génial car vous vous montez un échafaudage dans la tête...style : ben ouais quoi !!! 160000, c’est les embauchés de la semaine...cool !

Le prix de revient de l’éolien est pour le moment à 83€ le MWh.

Le prix de vente du MWh EPR est pour le moment inconnu alors ne l’inventez pas. On a bien compris que vous ramassiez tous les chiffres qui vous arrangent...mais quand même ! quand à ce qu’a pu dire le patron d’EDF, attendons d’avoir les documents officiels.

Par contre celui des PWR est autour de 30€ le MWh. Il a été publié à plusieur reprise de même que passer les centrales en exploitation de 30 à 40 ans, abaisse ce prix autour de 20€. Quelqu’un sur ce site à peut etre les vrais derniers chiffres à nous donner ?

Pour la comparaison avec le concorde, j’espère qu’un écolo ne laissera pas traîner un morceau de ferraille n’importe où... Votre comparaison est tendancieuse, limite injurieuse.

Vous vous dévoilez de plus en plus Mijo.......

votez :
par Mijo (IP:xxx.xx7.154.228) le 6 février 2009 à 12H08

@g.jacquin

Pour la comparaison avec le Concorde, c’est simplement parce que le Concorde a l’image pour moi d’une réussite technologique extraordinaire mais qui n’a pas pu déboucher commercialement (hélas c’était un très bel avion) à cause de son COUT FARAMINEUX (avec un prix des billets en rapport pour les passagers). Et si vous voulez savoir, je ne pensais pas du tout à l’accident de Gonesse car je n’ai pas l’esprit macabre.

votez :
par g.jacquin (IP:xxx.xx0.189.124) le 6 février 2009 à 14H48

OK Mijo. je n’ai rien dit !

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx4.7.94) le 6 février 2009 à 17H25

“L’energie éolienne est l’exemple d’un investissement intelligent qui fait travailler l’argent des citoyens européens pour leurs propres économies, au lieu de les transférer dans les pays exportateurs de pétrole“, affirme Christian Kjaer, directeur de l’EWEA.....

>> Si le directeur de l’EWEA avait dit le contraire, il se serait fait virer vite fait, non ??

votez :
par François Carré (IP:xxx.xx5.33.130) le 1er août 2010 à 21H49

Pourquoi avoir fait en éolien le plus mauvais choix ?

Est-ce pour que l’éolien ne puisse porter préjudice au nucléaire ?

On peut se le demander.

Vouloir faire croire à tout prix que si une éolienne possède le moindre nombre de pales et celles-ci de surface très réduite, la puissance obtenue serait d’autant plus élevée . . .

Pourtant, le couple moteur d’une machine éolienne est obtenu par le pression sur hélice, et, à faible surface de voilure résulte peu de pression, donc peu de couple moteur . . .

Les lois physiques sont-elles abrogées depuis ce choix intempestif ?

Pendant combien de temps encore racontera t-on des histoires à dormir debout ?

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles