NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
A quand l'Europe des Bonus-Malus environnementaux ?

Article publié le 5 décembre 2008

A quand l'Europe des Bonus-Malus environnementaux ?

Un système qui, en France, favorise les petites voitures et les moteurs diesels dont nous sommes gros producteurs.

L’Allemagne fait déjà payer à ses ressortissants, depuis de longues années, l’empreinte écologique de leur voiture par l’intermédiaire d’une taxe annuelle liée au respect de la norme européenne de pollution Euro 4 et très bientôt Euro 5. Taxe qui sert à entretenir les autoroutes, gratuites là bas, et qui varie en fonction du type de carburant et de la cylindrée du véhicule, une vignette en quelque sorte.

Le coût de cette vignette est de 6.75 € par 100 cm3 de cylindrée moteur pour un moteur à essence et de 15.44 € pour un moteur diesel. Soit pour un moteur de 1.6 litres environ 100 euros par an pour un moteur à essence et 247 euros pour le même moteur alimenté au gazole ! Deux fois et demis plus chère pour le diesel !

A l’occasion du passage de la norme Euro 4 à Euro 5, l’acheteur allemand qui achètera un modèle Euro 5 se verra dispenser de cette vignette pour deux ans soit un gain qui pour les plus gros modèles pourra atteindre jusqu’à 1000 euros, un vrai bonus donc. Mais qui va favoriser les ventes des voitures les plus sophistiquées, les grosses allemandes donc.

Pourquoi le même modèle à essence qui en Allemagne bénéficiera de 500 à 1000 euros de bonus se verra t il au contraire taxer d’un malus de 700 euros ou plus en France ? C’est simple, la norme Euro 5 s’intéresse aux seuls gaz polluants émis par le moteur, c’est-à-dire hydrocarbures imbrûlés, Oxydes d’azote, monoxyde de carbone (CO) et particules imbrûlées et pas une seconde au Gaz Carbonique, CO2, qui n’est pas plus polluant, c’est-à-dire toxique, que de la vapeur d’eau mais qui participe par contre au développement de l’effet de serre.

Quant au désavantage du diesel par rapport au moteur à essence, il provient du taux beaucoup plus important d’émission de particules nocives dans ce type de moteur qui doivent être fixées par des filtres à particules coûteux si on veut pouvoir satisfaire la norme Euro 5 d’émissions de polluants.

Ainsi donc ce n’est pas vérité en deçà du Rhin et erreur au-delà, mais application d’un système de bonus malus sans aucune commune mesure de deux cotés du Rhin, l’un pénalisant les émissions de gaz polluants, en Allemagne, et l’autre l’efficacité énergétique du moteur, en France.

Seul inconvénient, de telles différences de traitement par un système dit de Bonus/Malus environnemental, sont parfaitement incompréhensibles pour le consommateur moyen. 

La France, s’est signalée en Europe par l’institution d’un système de Bonus Malus, en principe à vocation environnementale, qui s’applique aux achats de voitures neuves et va bientôt s’appliquer à leurs émissions annuelles. Système qui a été repris ou mis en place simultanément à quelques variantes prêts (nous, français, n’inventons pas tout !) dans d’autre pays européens.

 

Thèmes

CO2 Pollution Politique Automobiles Europe Gaz

Bookmark and Share
32 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx8.162.15) le 5 décembre 2008 à 18H53

Nous sommes dans une France qui un jour décide d’arrêter de construire des autoroutes et qui un autre jour décide d’en refaire quand tout va mal.

Nous sommes dans une France qui un jour crée une taxe écologique quand on met au rebut un appareil ménager qui ne fonctionne pas et qui un autre jour, quand tout va mal, fait un cadeau de 1000 euros à ceux qui mettent à la casse une voiture de plus de 10 ans qui fonctionne.

Nous sommes dans une France qui casse le frêt ferroviaire depuis des années tout en faisant des beaux discours pour le défendre...

Je pourrais aussi parler des OGM, des incinérateurs...

La politique écologique de la France est une politique du beau-parler, au jour le jour, sans queue ni tête...

Quant à l’Europe, il suffit de considérer les OGM pour se rendre compte que sa politique écologique, certes plus cohérente, est celle des lobbies et du laisser-faire libéral (notamment sans volonté de promouvoir le frêt ferroviaire)...

Am.

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx4.2.207) le 6 décembre 2008 à 11H40

Les politiciens (c’est à dire ceux qui décident une chose un jour et son contraire le lendemain), adaptent leur attitude à celle de ceux qui votent et revotent pour eux, c’est à dire les girouettes schizophrènes.....

votez :
par cdg (IP:xxx.xx9.237.85) le 5 décembre 2008 à 20H34

en france nous constructeurs ont investi sur les moteurs diesels. C est pour ca que le diesel est moins taxé (bonus au lieu de malus). C est un malus pour la voiture importee allemande et un bonus pour la voiture PSA/renault C est pas plus compliqué

Si on se place sur les poluant, il faut aussi voir leur nocivité. 1g de NOx est bien moins dangeureux que les particules emises par les diesels

votez :
par JJ il muratore (IP:xxx.xx1.112.204) le 6 décembre 2008 à 07H38

@l’auteur. Interessante comparaison. Par contre ce qui m’étonne c’est que vous n’indiquez aucune de vos sources et pas de lien hypertexte. L’un de mes articles a été refusé (censuré ?) avec comme arguments (prétextes ?) ces raisons. Jze m’interroge donc sur l’objectivité des modérateurs.

votez :
par Pierrot (IP:xxx.xx1.23.48) le 8 décembre 2008 à 09H19

à @ l’auteur,

vous avez raison l’automobile émet de nombreux polluants dont les particules aérosols sub-microniques, des hydrocarbures dont des aromatiques polycycliques, des oxydes d’azote et un peu d’oxyde de soufre, indirectement de l’ozone atmosphérique très dangereux etc...

C’est exact qu’en France la diminution du gaz CO2 est trop privilégiée. Nous ignorons, en autres,les émissions des autres gaz à effet de serre (CH4, N2O, SF6, O3, CFC, HCFC, NF3 etc.) qui ont un impact non négligeable sur l’évolution climatique.

Les autres polluants "locaux" sont peu médiatisés.

C’est ainsi, les journalistes et les citoyens ont une quasi absence de culture scientifique ... et ce n’est pas près de s’améliorer !

D’où, en autres, la proliférations d’organisations obscurantistes se prétendant écologistes qui attirent tant les gogos ignorants.

Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles