NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
« 1 € dans les énergies renouvelables pour 1 € dans le nucléaire »

Article publié le 16 juin 2009

« 1 € dans les énergies renouvelables pour 1 € dans le nucléaire »

C’est une des déclarations du discours du Président de la République Nicolas Sarkozy lors de sa visite le 9 juin à l’Institut National de l’Energie Solaire en Savoie. En voilà une bonne idée !

Avec de telles ambitions, on devrait pouvoir sauver Silpro (Silicium de Provence) implantée à Château-Arnoux-Saint-Auban dans les Alpes de Haute-Provence. La mise en redressement judiciaire de cette entreprise le 7 avril, a fortement compromis son projet de production de silicium raffiné (destiné aux cellules photovoltaïques). Enjeu : l’émergence d’une filière nationale avec, pour commencer, une centaine d’emplois à la clé.

Avec le raz de marée vert du 7 juin, on se dit que ce bel élan en faveur des renouvelables est destiné à emboîter le pas à Europe Ecologie. Pas tout a fait. La parité d’investissement entre le nucléaire et les renouvelables a pour objectif de « préserver un consensus sur le nucléaire et arriver à faire tolérer le nucléaire par ceux qui y sont opposés ». Autrement dit l’investissement dans les énergies renouvelables n’est pas déterminé en fonction de l’intérêt de ces énergies (précisément parce qu’elles sont renouvelables), mais dans le but de faire accepter le nucléaire qui a, vraisemblablement, de moins en moins la cote. Voilà au moins un bon scénario pour la prochaine série des Simpson…

La percée d’Europe Ecologie (en tête dans 13 arrondissements de Paris et dans des villes comme Grenoble et Rennes) n’a pas seulement déboussolé les socialistes, elle affole aussi les nucléocrates. Le programme de la liste, menée par Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly en Ile-de-France, ne s’est-il pas déclaré clairement :

« Pour la transformation écologique de l’économie européenne, afin de créer 10 millions de nouveaux emplois qualifiés et non délocalisables dans l’économie verte et des millions d’autres emplois requalifiés dans les autres secteurs, avec un « Bruxelles de l’emploi ».

« Pour une énergie 100% propre, afin de lutter efficacement contre les changements climatiques, réduire la consommation et les factures énergétiques et sortir du nucléaire au profit des énergies renouvelables  » ?

Ce genre de propositions concrètes a probablement convaincu davantage d’électeurs que l’altercation entre Daniel Cohn-Bendit et François Bayrou.

Et bien, grâce au succès d’Europe Ecologie, la France envoie un nombre record de députés verts au Parlement européen, 14 en tout, devant l’Allemagne qui en a élu 13. La montée en puissance d’une tendance de fond ?

Thèmes

Energies renouvelables

Bookmark and Share
15 votes

commentaires
Les Auteurs deÉnergies
Pierre Yves - 1 articles
J. Yster - 11 articles
Pierre FG - 1 articles
Dynamicsauto - 37 articles
rcoutouly - 65 articles
lucazal - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Mobilité durable - 178 articles