NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Smart grid : la révolution électrique crée le débat

Article publié le 7 octobre 2010

La technologie smart grid, c’est l’innovation qui fait le buzz sur la planète électrique. Solution privilégiée pour réguler la consommation en électricité, la mise en réseau des compteurs intelligents s’intègre dans une logique à la fois écologique et économique. Or, malgré l’enthousiasme international que les compteurs intelligents ont su susciter, des réserves commencent à s’exprimer. Le point sur les critiques concernant cette révolution électrique.

Smart grid : la révolution électrique crée le débat

La technologie smart grid et les « compteurs intelligents » font l’actualité depuis déjà quelques mois. De nombreux pays se sont convertis à cette innovation qui permet une gestion optimale des ressources énergétiques. En effet, l’interconnexion de réseaux intelligents permet de mettre en relation l’offre et la demande en matière de consommation d’électricité.

Un projet salué par les ONG environnementales, et les entreprises, au premier rang desquelles les géants Google et Microsoft, qui montrent leurs volontés d’investir durablement dans les smart grids.

Un enthousiasme qui ne doit pas masquer la polémique récemment ouverte sur le déploiement de cette technologie.

 

Bugs, coûts, sécurité : les questions qui fâchent

A noter que l’adoption des compteurs électriques intelligents a été décidée par une directive européenne de 2006. Avec un objectif de 80% des foyers équipés en 2020, il s’agit de réaliser une économie de plus de 100 millions de tonnes de CO2 par an.

En France, selon un décret publié début septembre, la mise en œuvre du dispositif de comptage sur les réseaux publics d’électricité sera progressive à partir du 1er janvier 2012.

C’est sous le nom de « Linky » que le projet français est actuellement en phase d’expérimentation à Tours et à Lyon. Or, les compteurs intelligents font grincer des dents dans les agglomérations concernées. En effet, il arrive que les compteurs disjonctent ou qu’un bug informatique empêche purement et simplement la transmission des informations.

C’est la raison pour laquelle les associations, au premier rang desquelles l’UFC-Que Choisir et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), se mobilisent pour réclamer un délai d’expérimentation plus long.

Les associations de consommateurs soulèvent aussi la question du coût. Si les gouvernements tendent à affirmer que le coût d’installation ne sera pas supporté par le seul consommateur, il reste un flou important concernant la prise en charge des compteurs. Pour un coût évalué entre 120 et 240 euros, les fournisseurs doivent garantir aux consommateurs une économie allant jusqu’à 15% sur leur consommation d’électricité.

Aux Pays-Bas, la pression des associations de consommateurs a même incité les députés à rejeter une loi sanctionnant toute personne ayant refusé l’installation de nouveaux compteurs.

Le dernier, mais pas le moindre, de ces points polémiques reste celui de la sécurité des données. Le réseau smart grid, qui implique la surveillance en temps réel des appareils électriques, donne aux opérateurs des informations sur les habitudes comportementales des utilisateurs. La CNIL  (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) s’inquiète donc du risque de traçage des usagers.

Aux Etats-Unis, les experts du National Institue of Standards and Technology ont par ailleurs reconnu "un manque de politiques formelles, de standards et de procédures permettant d'assurer la protection des informations personnelles collectées par les différentes entités du réseau"

Des questions sur lesquelles les fournisseurs et les gouvernements devront se prononcer dans les prochaines semaines afin d’optimiser toutes les potentialités de cette technologie révolutionnaire !

Source image : http://energytechstocks.com

Thèmes

Electricité

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par ralph (IP:xxx.xx7.156.248) le 9 octobre 2010 à 21H05

Un Colloque du CGEDD sur ce thème : Énergies de demain : quels réseaux sur le territoire ?

http://www.colloquescgedd.developpe...

votez :
(IP:xxx.xx3.88.147) le 10 octobre 2010 à 12H02

"C’est sous le nom de « Linky » que le projet français est actuellement en phase d’expérimentation à Tours et à Lyon. Or, les compteurs intelligents font grincer des dents dans les agglomérations concernées. En effet, il arrive que les compteurs disjonctent ou qu’un bug informatique empêche purement et simplement la transmission des informations."

- A Lyon, pour l’instant, il semblerait que 3 sur 4 de ces engins "intelligents" ne fonctionnent pas ou fonctionnent mal ! Beau résultat et beau rapport "qualité/prix"....

votez :
par IJENKO (IP:xxx.xx1.118.105) le 2 novembre 2010 à 16H14

Au centre de cette nouvelle organisation du marché électrique qu’est le Smartgrid, le consommateur doit avoir les moyens de maîtriser sa consommation et d’ajuster ses besoins en énergie pour consommer mieux et moins. C’est pour répondre a ce besoin que le service IJENKO a été conçu, il se place du côté de l’utilisateur et lui permet de suivre et de maîtriser sa consommation électrique grâce à un site web et mobile dédié. Plus d’info sur www.ijenko.com

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles