NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Silhouette active : l'arnaque sur toute la ligne

Article publié le 15 avril 2010

Thèmes

Alimentation

Nutrition

Consommation

Sorti l’année dernière mais revenant en force grâce à une campagne de pub pour l’arrivée des beaux jours, le dernier né de Candia, « Silhouette active », est le symbole de ces produits inutiles et stupides, qui vont complètement à l’encontre des règles de bon sens que je tente de transmettre à mes clients.

Une promesse mensongère

En effet, que vous promet Candia avec sa briquette « révolutionnaire » ? Rien de moins que de « vous aider à manger moins sans sensation de faim et à prendre soin de votre silhouette ». Passons déjà sur le fait que miser sur un produit unique, quel qu’il soit, pour perdre du poids, plutôt que de faire l’effort de revoir son alimentation en profondeur, est la garantie d’un échec sur toute la ligne.

La grosse arnaque se situe au niveau du fameux principe actif, le « Fabuless » (et dire qu’il y en a qui sont payés pour trouver des noms aussi mauvais…), sensé retarder l’assimilation des aliments afin de réduire la sensation de faim. Composé d’huile d’avoine et de palme (vous connaissez mon avis sur cette dernière), Candia cherche à nous impressionner en clamant qu’il est « cliniquement prouvé ». Vraiment ?

Toutes les études prouvent son inefficacité

Les études auxquelles se réfère Candia datent d'une dizaine d'années et n’ont été conduites que sur une trentaine de personnes, sans aucun cahier des charges sérieux. De plus, ce mélange avait déjà été mis sur le marché en pharmacie il y a quelques années (par les Laboratoires Physciences France), puis retiré des rayons suite à un flop total.

Face à cela, de sérieuses critiques ont été faites à l’encontre de Silhouette active. L’association de consommateurs CLCV lui a décerné un carton rouge, et c’est surtout l’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) qui a rendu par deux fois un avis négatif, leurs experts estimant que « les arguments scientifiques fournis (…) sont insuffisants pour juger du bien-fondé des allégations ». Et d’ajouter : « il n’existe aucune donnée sur l’effet du produit consommé au sein d’un régime alimentaire habituel, et aucune démonstration de son mécanisme d’action ».

Une composition à faire peur

Regardons maintenant la liste des ingrédients plus en détails :

  • Lait écrémé : 96%. A 4€ le litre, Candia se fait une belle marge sur ce produit…
  • Fabuless (huiles de palme et d'avoine fractionnées) : 2,5%. Un non-sens absolu d’enlever les graisses du lait pour les remplacer par de l’huile !
  • Dans celui au chocolat :
    • Poudre de cacao : 1,5%. Ok
    • Stabilisants (E407,460, 466) : des additifs reconnus comme étant allergisants ou cancérigènes
    • Edulcorant (acésulfame-K) : un substitut du sucre fortement cancérigène, bien pire que l’aspartame
    • Quelques autres additifs inoffensifs

Des objectifs inavouables

Alors pourquoi, me direz-vous, Candia met sur le marché un produit aussi controversé ? La réponse est simple : face à la baisse de la consommation des produits laitiers en France (ce qui est une bonne chose de mon point de vue), les industriels s’alarment et tentent de trouver de nouveaux débouchés pour la surproduction laitière. Alors attendez-vous dans les prochaines années à voir apparaître d’autres laitages vous promettant la lune, comme le yaourt Essensis de Danone qui voulait prendre soin de votre peau, et qui a surtout été un échec retentissant, les consommateurs n’étant pas à ce point dénués de discernement.

Et si vous appreniez enfin à voir au-delà du marketing et à lire les étiquettes, afin de préserver votre santé et votre porte-monnaie !

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles