NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Prix de l'électricité en gros : l'art de gaspiller la rente nucléaire

Article publié le 8 septembre 2011

Prix de l'électricité en gros : l'art de gaspiller la rente nucléaire

Le prix de l'électricité en France pour le consommateur final, fixé par le gouvernement, est beaucoup plus bas que celui que payent nos voisins allemands,italiens,espagnols ou hollandais du fait que nous bénéficions de ce qu'on appelle la rente nucléaire. En d'autres termes, du fait de l'importance de notre production électrique d'origne nucléaire et de son bas cout de production, nous aurions le prix à la prise le plus bas d'Europe.

Seul problème, EDF étant quasiment le seul producteur sur le sol français et le seul bénéficiaire de ce fait de la rente nucléaire, il n'est pas possible de le concurrencer à partir d'électricité importé de l'étranger, celle çi étant produite à partir d'un "mix' différent d'énergies primaires forcement plus couteux.Or l'Union Europérnne a bien repéré que la pénétration de la concurrence en France est quasi nulle et nous a mis en demeure de la favoriser ; D'où la loi NOME qui force EDF à mettre à disposition 25pct de sa production d'électricité à ses concurrents européens opérant ou désireux d'opérer sur le sol français.Les dit concurrents pour l'instant ont nom GDF Suez, E.ON,Powéo,Direct Energie ou Enel qui ont des productions locales à partir d'anciennes filiales de tel ou tel groupe industriels rachetés lors de leurs emplettes respectives sur le marché français ou européen.

Le gouvernement vient de trancher, le prix de gros se montera à 40 € tout de suite avant de monter à 42 au premier Janvier 2012. Un prix qui satisfait EDF qui assure, craché juré, que c'est bien le vrai prix de revient de son outil de fabrication nucléaire. Et qui mécontente ses concurrents qui pensent, eux, qu'EDF a fortement exagéré ses prix de revient pour continuer à vivre tranquillement sur son marché sans grande concurrence.

En ce sens, la catastrophe de Fukushima est arrivée à point nommé pour convaincre les experts et le gouvernement de prendre en compte les couts de démantèlement des centrales, ceux du stockage des produits usés,et le cout prévisionnel des améliorations de sécurité qu'il faudra inévitablement mettre en place après les inspections de sécurtité post Fukushima. Y compris sans doute le cout des tarifs très spéciaux consentis au personnel EDF car...., c'est bien connu,la paix sociale n'a pas de prix !

Reste que dans ces conditions, il sera très difficile à quelque compétiteur que ce soit, de concurrencer EDF sur le sol français sauf à disposer lui même de capacité de production nucléaires ou de...vendre à perte ! Mais ça on sait que ca ne peut pas durer très longtemps. 

Une conséquence collatérale de la définition de ce prix de gros, c'est qu'elle va se traduire par une augmentation du prix règlementé qui nous est consenti. Celui çi est en effet calculé sur la base de l'estimation actuelle du prix de production nucléaire de 35 euros le KWH. Si donc l'on veut introduire une certaine concurrence sur le marché, il va falloir faire converger ce prix de base du tarif avec le prix de gros consenti aux autres opérateurs.Car en effet si on conserve le prix règlementé actuel calculé à partir de 35 euros le KWH pour EDF et que les autres opérateurs ont pour seule possibilité d'avoir accès à la même électricité à 42 euros le KWH, ils ne sont pas près de prendre quelque client que ce soit à EDF !

Il est donc prévu que cette convergence ait lieu d'içi 2015 ce qui veut effectivement dire 25 pct d'augmentation à terme. D'içi là, élections obligent, l'Etat n'acceptera que des hausses "raisonnables' d'après lui qui vont commencer par un 2.9pct à court terme.

La seule chose qu'auront obtenu les concurrents c'est de pouvoir avoir accès à 25 pct de la production nucléaire française à un prix certes non compétitif en France, mais qui l'est à l'export en Europe. Et nous en arriverons à cette absurdité que le choix historique des français du nucléaire, qui implique certains risques, va bénéficier à nos voisins,- dont certains viennent d'arréter des centrales nucléaires-, et dont l'industrie va bénéficier d'un petit coup de pouce de notre part à la compétitivite de leurs produits !!! Sympathique non ?

Y avait il moyen de faire autrement ? A mon sens il fallait donner l'accès aux ressources nucléaires au même prix à tous les intervenants en l'augmentant légérement pour tenir compte des contraintes nouvelles(37 euros le KWH par exemple ?) et fixer le prix public sur cette base. Ca aurait sans nul doute amené de la concurrence sur le marché français, ce qui n'était pas mauvais en soit sauf pour EDF, mais ça aurait évité de se tirer une balle dans le pied en devenant le fournisseur low cost de l'industrie européenne.

Pourquoi ne l'avons nous pas fait ? Pour la paix sociale avant les élections ou pour une compensation autre qui restera dans le secret des cabinet ministériels ? L'avenir nous le dira peut être à moins que ce ne soit le Canard Enchaîné.

Source image : http://www.renover-sans-se-tromper.com

Thèmes

Nucléaire Electricité

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 10 septembre 2011 à 12H25

@ L’auteur

"prix de production nucléaire de 35 euros le KWH" écrivez vous.

Problème d’ordre de grandeur me semble-t-il.

Vous confondez kWh et MWh.

Parlez nous plutôt de centimes d’euros par kWh ce qui permettra aux lecteurs de constater que le titulaire d’un abonnement 6 kW paie le kWh trois fois son prix de revient affiché pour le nucléaire

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx7.188.81) le 10 septembre 2011 à 16H20

Je suis en accord avec vous sur l’ensemble de votre article hormis la fin. Si j’ai bien compris vous pensez que donner l’accès total aux concurrents d’EDF à l’énergie nucléaire d’EDF va empêcher (partiellement) la montée des couts ? Je ne crois pas pour les raisons suivantes :

Je ne travaille pas chez EDF et ne suis pas de gauche, mais il faut reconnaitre que EDF était une réussite (la seule grande entreprise publique qui a su offrir un service compétitif sans être copieusement subventionnée). La raison tient certainement au choix de ses cadres principaux depuis sa création jusqu’aux années 90 : compétents à la fois en technique et en finance. Ils on su organiser les moyens de production (association nucléaire hydraulique et fossile),et de la distribution (réseau moderne à configuration redondante) pour fournir à tous une énergie fiable et a un cout raisonnable. Même Georges Bush à cité EDF comme un modèle !!!

Actuellement on assiste au démentellement d’EDF, la destruction de la symbiose technique entre les diverses composantes (Loie Nome, la vente des concessions Hydraulique au plus offrant va priver EDF de son moyen de stabiliser les réseaux à faible prix…) Les installations vont perdurer mais aux mains de financiers avides d’argent et qui s’en contrefoutent de la technique. Le soutien au réseau va être hors de prix. Le résultat : L’état va encaisser un peu, d’autres s’en mettront plein les... d’autres (nous) vont payer bien plus pour avoir à terme un réseau moins fiable ! Pour résumer la situation, Les français vont continuer à avoir les inconvénients du nucléaire et certains se mettrons les avantages dans la poche. Une honte ! (Pour que la privatisation fonctionne, il faut qu’il y ait concurence entre beaucoup d’acteurs ce ne sera jammais le cas avec l’électrécité. Y a qu’à voir le résultat de la privatisation de l’eau : ça a donné des monopoles privés ! ce qui n’est pas mieux qu’on monopole public. )

Je vous ajoute deux liens qui détaillent un peu plus :

Contexte européen :

http://energie.lexpansion.com/prosp...

Qu’est ce qui fixe les prix du KWH dans un marché privatisé :

http://www.valeursactuelles.com/par...

Si on avait gardé EDF, les prix auraient monté (inflation, hausse des matières premières), mais bien moins que ce qui nous attends.

@IP:xxx.xx3.65.100 Le prix de vente au particulier est effectivement beaucoup plus cher que le prix de gros (env 12ct€/KWH TTC pour un prix de gros aux environ de 5.5ctHT moyen.) mais c’est un des moins chers d’Europe (en Allemagne, par ex. c’est plutot 22ct€). Le prix de vente pour les gros consommateurs est de l’ordre de 6.5ctHT

votez :
par zelectron (IP:xxx.xx8.142.126) le 13 septembre 2011 à 19H42

Ce monopole de fait permettant de produire et vendre sans concurrence réelle et sérieuse est purement et simplement une escroquerie de la part du gouvernement actuel comme si depuis la libération en 1945 il fallait maintenir la chape de plomb du syndicat stalinien* de ce type d’entreprise. Un moratoire de 5 ans** doit être rapidement promulgué pour permettre l’édification dans les domaines de l’éolien, marin, hydraulique, PV, géothermique et cetera ... un secteur véritablement indépendant d’EDF. Il n’est pas interdit à cette dernière d’aller à l’extérieur de nos frontières pour satisfaire son appétit démesuré ! Je ne continue même pas avec son compteur "abscons" que nous devrons payer de gré ou de force*** ?

* avec un comité d’entreprise "hors limites" qui n’est plus à décrire **prorogeable (je vois d’ici la tête de Proglio) ** avec un prix usuraire

votez :
par Hervé (IP:xxx.xx7.228.17) le 21 septembre 2011 à 14H50

Je suis pas trop d’accord avec vous : Une vraie concurrence sera difficile. Si vous lisez les articles que j’ai cités dans mon commentaire précédant, vous verrez que dans ce domaine, les prix se nivellent par le haut.

D’autre part, l’émergence des énergies alternatives est actuellement favorisée par l’obligation d’achat. Soumis à une vraie concurence, le développement de ces secteurs n’aurait aucune chance. Seul le charbon et le gaz peuvent tirer profit de la concurence.

Vous avez par contre parfaitement raison pour le CE d’EDF, c’est assez scandaleux.

Je ne vois pas trop ce que vous reprochez à ce pauvre compteur, ils ont les mêmes dans les autres pays, et de plus on n’a pas les tarifs les pires en France loin de là. Allez voir ce qui se passe en Allemagne dans ce domaine et vous serez content d’être en France...

votez :
par rollynchpinboo1980 (IP:xxx.xx6.57.151) le 23 juin 2013 à 23H17

There are endless alternatives, resources, mixtures and approaches. The program is transient and has very superior information for looking through. pozycjonowanie stron Łódź

votez :
par jordan sneakers for cheap (IP:xxx.xx5.90.52) le 16 août 2013 à 20H32

This cheap jordans website buy jordans online cheap , Heidi says, is the most important key to transforming our planet. cheap wholesale jordans "Imagine a world where we are all living our life's purpose."Piercing The Corporate Veil

votez :
par uggs outlet (IP:xxx.xx5.86.204) le 16 octobre 2013 à 16H06

An excellent way on line and get advantageous significant calibre welly boot styles would be the brochure . cheap uggs uggs outlet This outstanding web page has extreme preference of wellies cheap ugg boots , Most notably fine very good finder Wellies.

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles