NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
"On y va à pied ?"

Article publié le 8 mars 2012

Parmi les différentes options s’offrant à nous pour développer la mobilité durable, on oublie souvent la plus naturelle de toutes : la marche ! Aujourd’hui, plusieurs villes souhaitent encourager les citadins à utiliser leurs pieds plutôt que leur ticket de métro, du moins sur les courts trajets. Vélos et voitures électriques continuent eux aussi leur chemin…

"On y va à pied ?"

Utiliser ses pieds au lieu des transports publics afin de désengorger ces derniers : voici l’idée du projet « Legible London  ». A Raleigh (Caroline du Nord, Etats-Unis), l’heure est aussi à la marche, comme nous le rapporte TheCityFix. Des panneaux ont été placés afin d’indiquer le temps nécessaire pour aller d’un bout à l’autre de la ville à pieds ou en transports en commun. Le but de cette campagne est surtout de faire diminuer les déplacements en voiture.

 

Certains poussent la démarche jusqu’à traverser non pas une ville, mais un pays entier en marchant ! Tel est l’objectif de Laurent Granier et Aurélie Derreumaux, partis à l’été 2011 d’une petite ville de la frontière belge, et baroudant actuellement dans les Pyrénées. Et ce projet n’est pas qu’une lubie pour ces deux randonneurs : ils marchent pour Handicap International, revendant chaque kilomètre parcouru au profit de l’association (6000€ récoltés jusqu’ici). Sur leur route, ils s’appuient sur la solidarité des habitants pour s’orienter, dormir, manger. Une expérience humaine, écologique, et solidaire dont France info se fait l’écho.

 

Les voiries intelligentes sont-elles l’avenir de la ville ? Pour faciliter la mobilité des piétons, cyclistes et voitures en ville, plusieurs solutions sont envisagées. Actuellement, des villes comme Londres ou Stockholm ont instauré des péages urbains interdisant la circulation de voitures dans certaines parties de la ville. Mais la proposition la plus innovante est la suivante : la rue numérique, autrement dit des routes et des trottoirs s’adaptant à la demande de leurs usagers. Ainsi, le site Innovcity envisage l’auto-mobilité comme la révolution de demain.



La voiture électrique continue sur sa lancée
 

L’un des grands enjeux pour le véhicule électrique est celui de l’autonomie : les infrastructures de charge ne sont en effet que très peu développées aujourd’hui en France. Un problème qui devrait en partie être résolu dès juillet 2012 avec l’application du décret du 25 juillet 2011 relatif aux installations dédiées à la recharge des véhicules électriques ou hybrides. Ce décret instaure un véritable droit à la prise, notamment dans les parkings des immeubles et des bureaux neufs, qui devront être équipés d'installations de recharge pour les véhicules électriques ou hybrides.

 

 

Les Etats-Unis se désintéresseraient-ils de la filière électrique ? Voilà en tout cas le constat dressé par le site Hybrid-car blog. Si la crise économique pouvait expliquer en 2008 un détachement des consommateurs, ce détachement apparaît plus problématique aujourd’hui alors que l’économie américaine connaît une certaine reprise. Affaire à suivre, donc.

 

 

La voiture électrique est prisée dans les zones urbaines car elle y parait plus adaptée. Mais comment faire lorsque le citadin décide de partir en voyage ? Le constructeur suisse Rinspeed semble avoir trouvé la solution, en créant une remorque adaptée aux voitures électriques. D’une petite citadine électrique, l’automobiliste peut passer à un petit pick-up. Le site Voitureélectrique.net rajoute que cette remorque permet également de doubler le nombre de chevaux de la voiture grâce à une unité thermique.

 

 

Voilà qui devrait à nouveau encourager à l’achat de véhicules écologiques : la gratuité des péages ! La proposition de ne pas faire payer les voitures fonctionnant grâce à des énergies alternatives a été soumise aux différents candidats à l’élection présidentielle, et mise en ligne sur le site de l’Avere-France, France Mobilité Electrique.

Actualité dense pour le cyclisme
 

Un vélo qui pourrait s’adapter à la taille grandissante de l’enfant ? C’est aujourd’hui une réalité avec « Grow », la belle innovation proposée par le designer industriel Alex Fernandez Camps. Grâce à un système permettant d’ajuster la selle, mais surtout le cadre et le guidon, plus besoin d’acheter un nouveau vélo à chaque poussée de croissance de votre enfant. Avec une durée de vie 2,5 fois supérieure à la moyenne, Grow est un vrai vélo « vert ».

 

 

 Le cyclisme souffrirait-il d’un déficit d’image ? La question est soulevée par le site des Echos. Car, selon l’auteur, si le vélo était auparavant un vrai attribut populaire, il serait aujourd’hui récupéré par les « bobos » des centre-villes urbains, dont le comportement contribuerait grandement à dégrader son image auprès de l’opinion publique.

 

 

Le vélo-partage s’installe à Vérone ! Le nouveau système sera en effet inauguré dans la ville italienne dès mars prochain. Il sera donc très bientôt possible de sillonner la ville de « Romeo et Juliette » sur un vélo au design semblable à celui du Velib’ parisien. L’occasion aussi de redécouvrir the bike-sharing blog, un blog dédié au vélo-partage à travers le monde.

 

 

Enfin, le site Treehugger nous offre un retour dans le temps aussi surprenant que significatif : dans les années 40, si un cycliste se faisait renverser, on le considérait de toute façon comme responsable de l’accident ! Si l’on peut expliquer cette aberration par le culte que vouent les Américains à la voiture, on constate heureusement un vrai changement des mentalités outre-Atlantique.

Thèmes

Vélo

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles