NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Mondial 2010 : la voiture électrique se lance sur le marché

Article publié le 5 novembre 2010

Avis de révolution historique sur le Mondial : la fièvre électrique a gagné les constructeurs internationaux ! Présentés au grand public, avec la possibilité de les tester et de les acheter sur place, les véhicules électriques débarquent en vedettes au Mondial.

Mondial 2010 : la voiture électrique se lance sur le marché

Après quelques années de turbulences, la voiture électrique prend sa revanche ! Les constructeurs internationaux semblent s’être passés le mot pour l’édition 2010 du Salon. Parmi plus de 100 nouveautés présentées au public, les véhicules électriques sont ceux qui font le buzz !

Grande vedette sur le Salon de Francfort dès 2009, la voiture électrique veut confirmer qu’elle est capable de transformer l’essai en séduisant le grand public cette année à Paris.

Et les constructeurs tablent déjà sur l’adoption de la mobilité électrique : selon eux, la part du 100 % électrique sera comprise entre 5 % et 10 % à l’horizon 2020 !

Le grand public semble donc prêt à adopter de nouveaux comportements. Si les questions de l’autonomie et du prix ont pu susciter des hésitations auparavant, les modèles présentés sur le Salon tordent le cou à bien des clichés.

De manière générale, les voitures électriques ont une autonomie de 150 kilomètres à l’heure actuelle, une distance largement suffisante pour couvrir les trajets urbains des utilisateurs. Un ordinateur de bord permet d’ailleurs de calculer en temps réel la distance que la voiture peut encore parcourir.

Et quand la batterie s’épuise, rien de plus simple que de sortir un câble, le brancher sur une prise de courant classique et attendre. Pour les plus pressés, l’échange de batteries est une alternative !

Les utilisateurs pourront se rendre compte eux-mêmes des performances et du confort des voitures électriques au Mondial. En effet, pour la première fois, les visiteurs peuvent tester et acheter les véhicules sur le Salon !

Une grande piste d’essais de voitures électriques a été installée dans le pavillon 2.1. Mis en place avec le soutien du Ministère de l’Ecologie, ce pavillon consacré aux nouvelles énergies accueillera non seulement les constructeurs, mais aussi les organismes spécialisés dans le développement durable, les fournisseurs d’énergie alternative, les équipementiers spécialisés et les collectivités locales.

Car l’Etat est prêt à donner l’exemple électrique : le gouvernement a décidé de financer en partie la production et d’équiper ses services et les collectivités territoriales de flottes entières de véhicules électriques. Et les entreprises ne sont pas en reste : La Poste, les Aéroports de Paris, EDF, la SNCF ou encore Veolia se lancent aussi dans l’aventure électrique !

Les portes du Salon s’ouvrent donc sur un nouveau monde automobile. Et pour ne rien manquer de cette révolution, rendez-vous Porte de Versailles… ou sur Mobilité Durable !

Thèmes

Véhicule électrique

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Iceman75 (IP:xxx.xx2.32.199) le 6 novembre 2010 à 20H33

Pour aller un peu plus loin (et répondre à un article des échos), j’ai écrit ce petit article : http://iceblog.free.fr/?p=940 On voit que la problématique ne se résume pas seulement à l’argument économique comme beaucoup aimeraient nous le faire croire, même si c’est ça qui fait décoler les ventes.

Pour le cas des 150km théoriques. Si cela suffit en semaine, ce n’est pas encore suffisant pour le week end et cela imposerait la possession de 2 véhicules ou bien....la location / échange, chose qui n’est pas encore dans nos moeurs latins. Les offres de mobilité arrivent mais c’est un changement de moeurs qu’il faut opérer et rendre tout cela facile et pratique.

en rappel : les modèles électriques présentés à ce salon http://iceblog.free.fr/?p=628

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 10 novembre 2010 à 19H47

Trop, c’est trop. Arrêtez ces articles incomplets sur la voiture électrique qui ne parlent même pas de la mise en service du véhicule Bolloré. Pas possible parce qu’il faudrait dire que La Poste, les Aéroports de Paris, EDF, SNCF ou Veolia vont finir par se fournir chez lui ?

votez :
par Iceman75 (IP:xxx.xx2.32.199) le 11 novembre 2010 à 22H47

Toute personne qui connaît un tant soit peu l’industrie automobile et l’électrique vous dira que Bolloré est un guignol dans la mise en production de son véhicule. Son rapprochement tardif avec un Pininfarina moribond n’y changera rien et l’état du stand sur le salon le montrait bien : rien n’est prêt à temps et ses équipes sont sous dimensionnées pour sortir un véhicule à la fois sérieux pour le client et surtout économiquement intéressant. Les performances annoncées au début tardent à être démontrées par de vraies tests grandeur nature. Mettez en parallèle le projet de l’ingénieur Gordon Murray, démarré sensiblement aux même période, et dont le prototype vient enfin de démontrer ses capacités réelles, et vous verrez que Bolloré devrait faire appel à de vrais professionnels du domaine pour concrétiser son projet.

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles