NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Le recyclage des pots de Yaourts : que faire ?

Article publié le 5 février 2011

Le recyclage des pots de Yaourts : que faire ?

Cet anodin petit pot est un problème de recyclage plus important qu’il n’y parait. Condamné à être dans la poubelle des « non recyclable » car jugé non rentable.

Chaque français en consomme environ 170 par an. Imaginez que ce sont donc 10 milliards de ces pots qui sont gaspillés chaque année rien que pour la France. Si on ajoute à cela les pots de fromage blanc, de desserts lactés et même de yaourts au soja, voilà un problème totalement ignoré et pour cause.

Nous sommes actuellement dans une logique où le producteur de yaourt peut choisir le contenant le moins cher (tout en restant flatteur pour l’oeil) sans qu’il se soucie du recyclage et de son coût. Le consommateur a ensuite le choix d’acheter ce type de yaourt en pot plastique et carton ou bien un pot en verre recyclable, vendu beaucoup plus cher et dont l’impact écologique en transport est un peu plus important. Entre ces deux solutions, rien d’autre, sinon ne pas consommer ce produit.

Le pot que l’on connaît n’est pas recyclé car il y a trop de colle et le plastique est trop fin pour que ce soit rentable de le récupérer. Car les sociétés qui récupèrent les ordures doivent être rentables et refusent donc de prendre en charge certains de nos déchets en tant que recyclable (je vous passe les abbérations qui font que d’une ville à une autre les bouteilles plastiques ne sont pas prises en compte de la même manière). Soit, alors prenons le problème autrement.

Comment faire changer le matériau du pot et en imposer un recyclable ? Car l’industriel producteur de yaourt ne va pas chercher tout seul dans son coin, à moins qu’une taxation « pollueur-payeur » ne l’y oblige, par exemple. A la place de ces polypropylène et polystyrène, des solutions « bio » doivent être trouvés. L’incinération de ces plastiques, solution actuelle, permet certes de récupérer de l’énergie mais au prix de rejets de toxiques divers. Pour les sacs plastiques, on parle souvent des sacs bio dégradables en amidon de mais. Si la solution paraît bonne au premier abord, elle est aussi très productrice de gazs à effet de serre (voire étude de l’Ademe). La solution du recyclage+nettoyage de pots en verre nécessite un flux logistique nouveau et aurait un impact en transport non négligeable. Alors à quand une solution pour cesser ce gâchis ? Une fois de plus, au moment de l’achat, pensez à l’emballage du produit. Surtout que les produits lactés ne sont pas les amis que l’on croît ! Ou alors, faites les vous même avec une yaourtière.

Thèmes

Déchets Recyclage

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx1.248.10) le 5 février 2011 à 08H03

Vous venez encore nous prouver que du travail, il y en a beaucoup trop pour le trop peu d’heure de travail de nos administratifs. ( je n’ai pas dérangé le pluriel pour le mot heure)

Nos très charmants nouveaux amis ont trouvé une solution pour remettre les responsables sur un plan concret. Un long sillon tracé vers 6h30 en pleine campagne et les responsables qui ne savent plus œuvrer sont chargés d’enrichir le sol à la main en mélangeant très harmonieusement de l’engrais humain avec cette terre qui redeviendra nourricière pour le peuple ET SURTOUT PAS POUR EUX . Ces séances duraient de huit jours à un mois parait-il. Nous sommes en train de constater le très heureux résultat pour ce peuple qui devient la première puissance mondiale.

votez :
(IP:xxx.xx3.95.123) le 5 février 2011 à 10H04

Ben dis donc, çà ne s’arrange pas la tête.

votez :
(IP:xxx.xx5.5.148) le 9 février 2011 à 15H03

@(IP:xxx.xx3.95.123) le 5 février 2011 à 10H04 : Bonjour Monsieur, En écrivant ce message, je n’ai fait qu’expliquer un fait connu de tous. Le Peuple de Chine ne savait pas reprendre en main ses administratifs et il ne disposait d’aucun moyen financier à l’époque puisqu’officiellement , il n’y avait qu’un bol de riz par jour pour trois personnes. Un mois à genoux sur la terre, pour chaque responsable ’somnolant’ ou négligeant , fut très salutaire au pays comme nous pouvons le constater. Un fait est un fait, je n’y peux rien. Vous pouvez demander vous même à ce peuple si ses chefs sont compétents.

Leurs discours suivis des effets annoncés me sont plus que suffisants comme preuve personnelle.

votez :
par nonmaisdisdonc (IP:xxx.xx2.141.186) le 5 février 2011 à 10H34

Moi j’aimais bien le pot en carton de mon enfance, très satisfaisant par ailleurs. C’est la mode du tout plastoc qui est venu le rendre obsolète c’est tout ! Autrement, c’est la yaourtière en acceptant de consacrer du temps a la dite fabrication des yaourts

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 6 février 2011 à 18H17

Quelle bonne solution. Un pot en carton recouvert de paraffine, que l’ont met au feu lorsque on a mangé le yaourt = zéro pollution. En les faisant en carton recyclé et en les peignant en vert , ces pots pourraient même plaire aux bobos écolos. Seul problème. Les industriels n’en veulent pas.

votez :
par Nonmaisdisdonc (IP:xxx.xx2.141.186) le 6 février 2011 à 21H05

Ben voyons...les industriels n’en veulent pas ! Mouais,... nous sommes capable de maîtriser l’atome et nombre de technologies majeures et les pots de yaourts posent des problèmes existentiels a la filière du recyclage..c’est particulièrement lamentable quand on y pense ! Désolé, mais on ne devrait déposer en ordure ménagères que des déchets organiques. Que les ingénieurs de ces filière fassent phosphorer leurs neurones pour solutionner ce problème. Ce n’est pas au quidam qui s’acquitte des taxes municipales de rentrer dans ce genre de questionnement.

votez :
(IP:xxx.xx9.1.68) le 7 février 2011 à 09H38

"Un pot en carton recouvert de paraffine, que l’ont met au feu lorsque on a mangé le yaourt = zéro pollution"

On appelle paraffines les mélanges d’alcanes de C16 à C24

La combustion des alcanes donne toujours du dioxyde de carbone et de l’eau avec libération d’énergie :

Les vapeurs de paraffine liquide peuvent avoir des effets légèrement narcotiques, et pour n < 12 les alcanes sont facilement absorbés par les tissus humains, puis résorbés par les tissus graisseux.

votez :
par JPE (IP:xxx.xx8.94.98) le 8 février 2011 à 15H01

"Entre ces deux solutions, rien d’autre, sinon ne pas consommer ce produit."

Ou bien faire soi-même ses yaourts, avec du vrai lait bien meilleurs et moins chers, dans des pots en verre. C’est trop simple pour y penser ?

votez :
par Mes elféebulations (IP:xxx.xx7.182.241) le 6 avril 2011 à 09H56

Moi je fais mes yaourts avec des pots en verre et avec un seul pot de yaourt du commerce, je fais mes yaourts pour la semaine pour 5 personnes, le tout bio :)

votez :
par laurence aboneobio (IP:xxx.xx1.65.83) le 4 juin 2012 à 11H19

Les pots de yaourts deviennent des brosses à dents, des rasoirs : Marque PRESERVE à découvrir chez aboneobio.com http://www.aboneobio.com/advanced_s...

votez :
par GG (IP:xxx.xx5.200.118) le 1er octobre 2012 à 20H50

J’ajouterais en tant que professionnel du recyclage que les pots de yaourts ne sont pas recyclés non pas à cause de leurs matières complexes, mais simplement par le fait qu’ils sont souillés, En les recyclant vous utilisez plus d’eau pour les laver que pour les produire ...

On m’a toujours appris à tourner 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler, certains écolos devraient en faire autant !

votez :
par iceman75 (IP:xxx.xx2.32.199) le 2 octobre 2012 à 08H14

7 fois dans sa bouche ?? Et lire 7 fois aussi ?? Parce que la souillure n’est pas seulement le fait du contenu mais justement des colles utilisées, comme ce qui provoque le fait que les enveloppes ne soient pas considérées par certaines société de recyclage comme du papier car trop souillé. Dans le principe du "pollueur payeur", on devrait inclure justement le fait que le pot de yaourt, s’il est peu couteux à produire en terme énergétique, est plus couteux à recycler, par contre et donc se retrouve à comparer avec d’autres solutions. Nous en sommes loin et c’est au consommateur à être informé et à réfléchir.

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles