NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La soif du bio

Article publié le 24 mars 2011

Accompagner son repas bio d’un vin tout aussi « naturel » est la volonté de nombre de consommateurs aujourd’hui. Mais si l’agriculture biologique est réglementée qu’en est-il des produits qui en sont issus ? N’est-ce pas une utopie de vouloir à la fois manger et boire bio ? In vino veritas…

La soif du bio

Le « vin bio » ça n’existe pas !

Ce que l’on considère aujourd’hui comme un vin bio et qui arbore fièrement le label AB est en fait un « vin issu de raisins de l’agriculture biologique » (formule légale). Cela signifie que le viticulteur travaille sa terre et ses vignes dans le respect. Ainsi le désherbage est manuel ou mécanique et aucun engrais chimique ni produit génétiquement modifié n’est utilisé. Si la vigne vient à être touchée par les maladies, seuls les traitements au souffre et la bouillie bordelaise (à base de cuivre) sont tolérés.

Mais il est important de noter que si cette certification confirme l’absence de tout produit chimique lors de la viticulture (c’est-à-dire jusqu’aux vendanges), elle ne prend pas en considération les étapes suivantes. Ainsi, en théorie, le viticulteur bio peut tout à fait revenir aux méthodes plus « conventionnelles » de la vinification et introduire toute sorte de produits dans le vin.

En théorie seulement…car les viticulteurs qui ont fait le choix de l’agriculture biologique respectent non seulement les techniques du travail de la terre mais également celles de la vinification. Leur objectif est de préserver les qualités naturelles du raisin. Ainsi les vendanges se font uniquement à la main et aucun produit extérieur n’est ajouté. De plus le cycle de repos du vin est parfaitement respecté avec un vieillissement en fût.

Cependant il n’existe aucun label européen certifiant qu’un jus a été vinifié sans additif. Aussi producteurs et associations s’organisent afin de mettre en place des cahiers des charges strictes qui codifieraient la vinification en attendant qu’une réglementation européenne soit instaurée.

 

Des alternatives

Pour palier à cette lacune réglementaire, différentes chartes privées ont été instaurées et délivrent des logos qui assurent au consommateur la qualité du produit.

Ainsi, la FNIVAB (Fédération Nationale Interprofessionnelle des Vins de l’Agriculture Biologique), a mis en place la « Charte de vinification des vins issus de raisins de l’Agriculture biologique ». Cette charte privée garantit au consommateur la non utilisation de produits chimiques de synthèse lors de la vinification.

Le logo Nature et Progrès signale l’utilisation de raisins AB et une vinification toute aussi bio. Il rejette l’utilisation de colorant, de sucre, de gélatine animale, le sucre des raisins non bio, les levures et les bouchons en plastique.

Les logos Biodyin et Demeter,  signalent l’utilisation de raisins biodynamiques. La biodynamie est une branche de l’agriculture biologique qui s’appuie sur les travaux de Rudolph Steiner. Le concept réside dans la nécessité de redonner au sol la vitalité féconde qu’il a perdu et ce grâce à des procédés thérapeutiques. L’idée est donc de dynamiser la vigne en l’aidant à résister par elle-même aux agressions extérieures. La terre est ainsi traitée de façon homéopathique.

Il faut bien comprendre que tous ces logos ne sont apposés qu’en plus du logo AB. Is n'existent que parce que les viticulteurs bio considèrent trop laxistes les réglementations européennes qui ne s’attachent qu’à la viticulture et non à la vinification. Cependant ces certifications, tout comme le label AB, se demandent et ont un prix. Aussi tous les viticulteurs ne le font pas...même s’ils produisent bio.

Le mieux reste encore de se renseigner auprès de son caviste ou directement auprès du vigneron.

Reste tout de même à soulever l’idée qu’il serait peut être plus juste de faire payer les producteurs « conventionnels » afin de faire apposer un logo « vin chimique » !

Source image : http://co-coo-ning.f

Thèmes

Pesticides Agriculture biologique Biodynamie

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Coleman (IP:xxx.xx5.4.100) le 26 mai 2012 à 21H06

Hello, en vous lisant, je ne peux m’empecher de vous faire part de cette remarque. Je trouve votre article merveilleux.

parier sur le foot en ligne

avis parionsweb

votez :
par jordan sneakers cheap (IP:xxx.xx5.90.52) le 16 août 2013 à 23H35

air jordans for cheap the Huemul - a small Andean deer that is a national emblem of Chile air jordans for sale cheap highfly shoes . Destruction of its natural habitat has put this shy creature on the endangered species list

votez :
par uggs on sale (IP:xxx.xx5.86.204) le 16 octobre 2013 à 15H04

uggs outlet cheap ugg boots on sale Pulp capping and fractional pulpotomy are in all probability occasions to find out if you practical experience no track record with each other with lurking aches and pains to measurements toys though the pulp continues : cheap uggs

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles