NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La meilleure solution ne serait-elle pas de ne pas gâcher ?

Article publié le 2 mai 2011

La meilleure solution ne serait-elle pas de ne pas gâcher ?

Bien sûr qu'il est important de produire plus et mieux pour satisfaire les besoins nutritionnels de tous. Mais avant celà, commençons, nous, riches, à gâcher moins !

Apparemment, au moins 40 % de la nourriture qui est produite est jetée au USA... 

Chaque Français jette en moyenne 20 kg de nourriture par an. Le gouvernement britannique a estimé à 8 millions de tonnes le volume des aliments et boissons jetés chaque année, dont 5 millions seraient encore consommables.

Selon les estimations de la fédération FNE, "50% de ce qu'on cultive est jeté dans le monde".

Mais s'il faut, encore en plus, produire plus, sachez qu'une entreprise irlandaise spécialisée dans la technologie alimentaire, avec des spécialistes de la nutrition cherchent à accroître les rendements agricoles jusqu’à 30%. 

Les résultats d’un programme de recherches publiés en janvier révèlent que les élevages peuvent augmenter leurs rendements jusqu’à 30% en optimisant la valeur nutritionnelle de l’alimentation des animaux. Ce qui peut permettre de réduire la quantité de fourrage, la superficie des terres agricoles et le nombre d’animaux requis pour produire chaque année 700 millions de tonnes de lait destinées à nourrir la population mondiale.

Présentées lors du premier Sommet Global sur l’Efficacité Alimentaire et la
Production Durable qui se déroule simultanément à Dublin, Paris, Washington,
Londres, Berlin et la Haye devant 300 leaders mondiaux de l’industrie agroalimentaire, l'entreprise Richard Keenan & Company and Enterprise
Ireland a pu parler de son idée.

La récente crise des matières premières agricoles a éveillé les neurones...

Ces nouvelles recherches de Keenan dans des instituts de recherche tels que les Universités de Manchester, de Reading (UK), de l’Illinois et de l’Iowa (USA), montrent qu'un nouveau système d’alimentation optimisée du bétail, peut augmenter la production de lait et de viande jusqu’à 30%. La Solution Méca-Fibre de Keenan, qui gère la composition physique de la ration, constituent les éléments clés de cette amélioration de la productivité.

Le programme de recherche indique qu’une amélioration de 20% de l’efficacité
de la conversion des aliments nécessite l’adoption d’une approche intégrée, combinant une nutrition chimique et physique avec les meilleures pratiques de gestion de la nutrition. Keenan a collaboré avec cinq leaders de la nutrition, ADM (USA), Agrifirm (Pays-Bas), BOCM Pauls (RU), MSG (Chine) et Sanders (France) pour apporter aux éleveurs une solution à la fois économique et durable du point de vue environnemental.

N'oubliez pas que :
* L’élevage mobilise 70% des terres agricoles et occupe 30% de la superficie
de la planète.
* Le développement de l’élevage est un facteur clé de déforestation, en
particulier en Amérique Latine.
* L’élevage bovin est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de
serre, mesurés en équivalents CO2, et représente plus de 8% de la
consommation mondiale d’eau, principalement destinée à l’irrigation des
cultures fourragères.

Merci à AFP

Thèmes

Déchets Consommation

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par uguettelulu (IP:xxx.xx0.215.213) le 4 mai 2011 à 09H03

nous oublions déjà le "don de soi"... tout se donne, tout peut être utile, à qui sait... je recycle déjà mes déchets culinaires, cuits, à mes quelques poules.... égal : production d’oeufs, production d’engrais pour compost.... sachets de vetements déposés devant diverses assos, partage dans le village, de ce qui peut servir à l’un ou à l’autre....ect... ect... Et, chaque jour, dans ma promenade, je ramasse, (le paradoxe, entre deux alignements de bacs de récupération de déchets recyclables, 1 km,) des dizaines de canettes, et de bouteilles plastiques, jetées par des automobilistes, et des cyclistes (sic)...qui ne sont même pas foutus de s’arrêter, trente secondes, pour les mettre dans leur bacs de destination....sans compter les mégots... comment voulez vous éduquer ces irresponsables ? par l’humour, je l ai déjà fait... ramasser les mégots de mon voisin, devant ma porte, lui les rendre, et lui suggerer de les planter, pour que les cigarettes poussent sur un arbre... faire un bonhomme à l’entrée du village, des canettes ramassées, et afficher, "" cette oeuvre d’art a été réalisée grâce à votre irresponsabilité...."" et j’en passe même avec l’humour, nous ne nous sentons pas concernés comment faire ? moins produire , c’est impossible, tout le monde le sait.. ; mais moins consommer, ça, chacun d’entre nous peut y penser, chaque fois qu’il ouvre son porte monnaie, et peut songer à mieux consommer, et se poser la question de savoir s’il va tout utiliser, et une base, serait déjà d’arrêter de nous forcer à acheter 12 yagourts, alors que nous n’en mangerons que 5 ou 6 .... idem pour tout le reste... si nous commencions déjà par NOUS....

votez :
(IP:xxx.xx5.27.93) le 7 mai 2011 à 06H09

Comment peut-on penser à moins gâcher quand on ne connait plus la valeur des choses ?

Plus exactement quand on confond même au plus haut niveau, les mots valeurs et prix ?

Quelle valeur va avoir ce que l’on nous donne ? ...AUCUNE !

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles