NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Au secours, mes voisins ont la wifi !!!

Article publié le 26 novembre 2010

Au secours, mes voisins ont la wifi !!!

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter pour nous faire part de problèmes avec des ondes wifi qui traversent votre appartement sans vous demander votre avis. Et avec des conséquences non négligeables sur votre état de santé.

Nous publions un témoignage de l'un de nos correspondants, Olivier, atteint à la fois d'hypersensibilité chimique multiple (MCS) et d'électrosensibilité (EHS)...

J'habite en appartement et depuis quelques mois j'ai de nouveaux voisins sur mon palier à gauche et à droite en même temps (pas de bol !).

Ce que je redoutais est arrivé. Mes 2 voisins ont pris internet (qui ne l'a pas aujourd'hui ?) et ont choisi de fonctionner en wifi.

J'ai pas eu besoin de voir les connexions réseaux sur mon ordinateur pour m'en apercevoir, mon organisme a réagi de suite. J'ai recommencé à avoir de violents maux de tête, de fortes brulures des yeux, de la gorge, des fourmillements dans les avant-bras, une sorte de pression dans les dents et un mal-être général.

Je suis donc allé voir mon voisin de gauche pour lui demander si il pouvait abandonner le wifi pour utiliser une liaison filaire en lui expliquant la maladie que j'avais. il a fait mine de comprendre et de me plaindre en me disant qu'il était d'accord mais que de rares fois, il serait obligé d'utiliser le mode wifi pour des raisons de confort car il travaille énormément sur son ordinateur. Ok... Il a déconnecté le wifi illico. Super !! Je me suis donc dit que je prendrai sur moi les rares fois où il utiliserait le wifi.

Ensuite, je suis allé voir mon voisin de droite pour lui expliquer la même chose. Il a très bien compris. Il m'a dit qu'il n'y avait aucun problème pour ne pas utiliser le wifi. Il m'a dit qu'il l'avait paramétré comme ça sans véritable besoin. Il a même fait les manips devant moi pour désactiver le wifi et repasser en filaire. Super !!

J'ai poussé un "ouf" de soulagement, je m'en sortais très bien avec des voisins compréhensifs (je ne parlerai pas de mes voisins du dessous, ils ne veulent pas entendre parler d'internet, cool pour moi).

J'étais content. Mes symptômes ont disparu, et dès le lendemain, je retrouvais une qualité de vie de base si on peut dire.

Hélas, ça n'a pas duré longtemps, mon voisin de gauche s'est avéré être un menteur. Au bout de quelques jours, mes symptômes sont réapparus. J'ai vérifié sur mon ordinateur et j'ai vu que ce voisin était repassé en wifi.

Je me suis dit, soyons relax je vais attendre quelques jours (même si c'est très dur) avant d'aller le voir peut être qu'il a oublié de repasser en filaire. Alors, je sors le plus possible de chez moi car là mes symptômes disparaissent. Mais bon je ne peux pas passer non plus ma vie dehors.

Aujourd'hui, je suis allé sonner chez lui. Je lui ai donc dit qu'il avait sans doute oublié de désactiver son wifi et là, il m'a dit que c'était normal : le wifi lui était indispensable car il travaillait beaucoup sur son lit ayant besoin d'étaler de nombreux dossiers.

Je lui ai donc rappeler ma pathologie et dit que le wifi était aussi dangereux pour lui et qu'il n'était pas impossible qu'un jour il lui arrive la même chose qu'à moi.

Là, il m'a dit qu'il en avait rien à faire car cela lui paraissait trop "chiant" d'être en mode filaire sur son ordi et que de toutes façons, pour son travail, il passait aussi plusieurs heures par jour au téléphone portable (téléphone portable wifi aussi) et que d'avoir une tumeur dans 10 ans lui était égal.

Il m'a simplement dit qu'il vivait avec son temps. Ce que je peux comprendre. Peut être que si je n'étais pas électrosensible, j'aurais réagi de la sorte.

Ensuite, il m'a fait comprendre que je le dérangeais. Bref, je suis ressorti de chez lui complètement abattu.

Je ne sais que faire. Car, je n'ai pas les moyens d'acheter ou louer une maison dans le coin.

Et encore, je me suis aperçu que dans toutes les campagnes de France, des sociétés installent le WIMAX car d'ici quelques temps, il faut que tous les foyers de France aient accès au haut débit.

Mais où allons nous pouvoir vivre nous les électrosensibles ? Et je ne parle même pas de ma MCS.

Je suis preneur de tous vos conseils ou suggestions.

Amicalement.

Olivier (EHS et MCS) qui n'en peut plus.


Source image : http://xiberia.info/blog

Thèmes

Pollution électromagnétique Champ électro-magnétique Ondes

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
par ethanol (IP:xxx.xx1.243.131) le 26 novembre 2010 à 13H59

Propose a ton voisin de lui acheter deux plugs CPL (courant porteur en Ligne)(un pour sa box, l’autre pour son portable) pour qu’il puisse bosser de son lit sans (trop) s’embêter avec une liaison filaire (coût env. 80€)

votez :
par Helios (IP:xxx.xx8.51.47) le 26 novembre 2010 à 18H58

Bonsoir...

Si vous n’etes pas en location, vous pouvez faire installer une ou plusieurs pieces (ou tout l’appart) des grilles a l’interieur du crepi des pièces, des parquets et des plafonds qui vous mettrons dans les mêmes conditions qu’une cage de Faraday. vous n’aurez plus ces "mechantes" ondes qui vous perturbent.

Par ailleurs j’avais lu dans un avion il y a quelques temps que certaines peintures pouvaient fortement diminuer la transparence des murs a ces ondes. cela pourrait etre une solution selon votre sensibilité.

Notez au passage que votre radio, votre télé, votre tel portable (fixe DECT et portable GSM)ne marcheront plus sans antenne exterieure.

Je ne sais pas ou vous en etes, mais il existe probablement des tests qui peuvent determiner vos seuils de sensibilité -en puissance comme en frequence. actuellement le wifi fonctionne majoritairement en 2,4Ghz, mais il fonctionne aussi en 5Ghz, et si vous etiez moins sensible objectivement, vous pourriez conseiller a votre voisin d’acquerir une borne pour cette frequence (100 euros environ pour la borne et probablement autant pour le portable si celui ci n’est pas déja equipé d’une carte compatible.

Enfin, et cela ne vous plaira probablement pas, mais j’avais aussi "vu à la télé" en 2007 ou 2008 une personne qui avait été traité par des psys pour perdre sa sensibilité aux ondes, mais je ne me souviens plus du resultat.

Sinon, helas pour vous, choisissez de demenager dans un appart au dernier etage pour profiter de l’affaiblissement des emissions et n’avoir à isoler que la moitié de l’appartement.

désolé, votre probleme est difficile et peu compatible avec l’habitat collectif.

Bonne soirée

votez :
par wifiadict (IP:xxx.xx8.104.242) le 26 novembre 2010 à 22H01

Vieux témoignage qui est apparu sur le net, il y a 3 ans déja...

Pas la peine de s’apitoyer.

votez :
(IP:xxx.xx3.88.140) le 27 novembre 2010 à 11H03

"Enfin, et cela ne vous plaira probablement pas, mais j’avais aussi "vu à la télé" en 2007 ou 2008 une personne qui avait été traité par des psys pour perdre sa sensibilité aux ondes"

- Il me semble en effet que ce serait la meilleure solution....

votez :
(IP:xxx.xx5.148.241) le 1er décembre 2010 à 22H04

Pour moi, c’est la preuve, une de plus, que tout le monde n’est pas pareil. Il m’a été impossible de trouver des médicaments dont les essais en double aveugle donnent plus de 40% de réussite sur les malades.

Il faudra bien un jour tenir compte de tous ces faits.

Nous ne sommes pas tous pareils.

votez :
(IP:xxx.xx3.88.140) le 2 décembre 2010 à 11H23

Pour moi, c’est la preuve, une de plus, que tout le monde n’est pas pareil

C’est bien vrai çà ! Il y en a qui sont plus fragiles du ciboulot que d’autres......

votez :
(IP:xxx.xx3.202.235) le 3 novembre 2011 à 14H37

@(IP:xxx.xx3.88.140) le 2 décembre 2010 à 11H23 : Je tiens même tardivement à répondre à cette réponse :

"Pour moi, c’est la preuve, une de plus, que tout le monde n’est pas pareil C’est bien vrai çà ! Il y en a qui sont plus fragiles du ciboulot que d’autres......"

Même si c’est pas élégant comme réponse, je ne sais interpréter les petits points... Nous sommes tous des êtres humains quand même ! Même dans un élevage, on élimine pas et chaque numéro compte dans un élevage....ne serait-ce que pour l’argent . Chaque éleveur sait qu’il y a une valeur pour la naissance, une valeur pour la nourriture et une somme d’argent lors de la vente.

Conclusion : Des êtres osent faire passer leur propre avantage avant même la vie d’êtres humains....jusque la production d’électricité par la fission des atomes....

votez :
par miaou (qui veut dire au secours) !! (IP:xxx.xx2.81.5) le 9 décembre 2010 à 16H06

Voila, je suis devenue electro sensible et c’est affolant de savoir qu’il n’y a nulle part où aller pour se protéger. on ne demande pas l’avis comme toujours aux personnes s’ils sont pour ou contre l’installation outrée des antennes wf. à l’instar des médicaments et de la nourriture cela devient dangereux de vouloir seulement respirer.

votez :
(IP:xxx.xx3.95.206) le 9 décembre 2010 à 16H31

@ miaou (qui veut dire au secours) !!

"cela devient dangereux de vouloir seulement respirer"

Il y a une solution : arrêtez.

votez :
(IP:xxx.xx9.7.133) le 10 décembre 2010 à 12H40

Electrosensibilité Document préparé par le Belgian BioElectroMagnetic Group (BBEMG) Février 2010

www.bbemg.ulg.ac.be/FR/3CEMS...

[…]Selon le groupe d’experts de la Commission Européenne (Bergqvist et al, 1997) et le groupe de travail de l’OMS le terme "électrosensibilité" n’implique pas une relation établie entre les champs électromagnétiques et une réaction de santé car les études de provocation n’ont pas montré une relation claire entre les sensations subjectives et l’exposition aux champs électromagnétiques.

Toutefois, les études de provocation qui testent des effets immédiats et aigus de l’exposition présentent des limitations. Par exemple, ces études :
- ne tiennent pas compte de la latence d’apparition des symptômes en raison d’une durée d’exposition relativement courte,
- ne présentent qu’une seule source de champs électromagnétiques ou des harmoniques générées artificiellement,
- entraînent un stress additionnel (effet d’anticipation).

En résumé, les études de provocation ne permettent pas de démontrer l’existence d’un mécanisme biophysique pour l’EHS (revue in Rubin et coll., 2010).

De plus, le fait que les symptômes apparaissent aussi bien dans les conditions où le champ est réellement généré ou non (condition dite simulée) indique que ces symptômes peuvent être expliqués par des effets nocebo.

Ces effets nocebo sont liés à l’effet d’attente consciente de symptômes associés à l’exposition perçue et à une vigilance soutenue/accrue envers les indicateurs possibles d’une exposition (Röösli, 2008 ; Rubin et coll., 2010).

Il faut insister sur le fait que les symptômes peuvent être la manifestation de pathologies organiques. Un examen médical approfondi doit permettre d’exclure toute pathologie connue.

[…]En l’absence de démonstration d’un lien de cause à effet et de critères diagnostiques définis, la première étape consiste à rejeter toute pathologie médicale connue, organique ou psychiatrique, qui pourrait expliquer les symptômes (Dahmen et coll., 2009 ; Rubin et coll., 2010).

A partir de l’identification des conditions médicales, psychosociales et environnementales de la personne électrosensible, une prise en charge individualisée, multidisciplinaire et globale devrait être privilégiée (Rubin et coll., 2008 ; Brand et al, 2009). Le choix d’une thérapie doit se baser sur la présentation clinique, ainsi que sur la réponse au traitement. De nombreuses techniques thérapeutiques ont fait l’objet de publications et parmi celles-ci, les thérapies cognitivo-comportementales s’avèrent les plus efficaces (Hillert et coll., 2002 ; Irvine, 2005 ; Rubin et coll., 2006).

Les thérapies cognitivo-comportementales se basent sur les comportements observables, les pensées et les émotions qui en résultent. Par un travail conjoint avec le thérapeute, le patient cherche à prendre conscience de ses pensées, et de l’écart possible entre celles-ci et la réalité, et par la suite à remplacer progressivement les pensées négatives ou erronées par l’apprentissage de nouveaux comportements.

[…]Soulignons encore qu’une rémission spontanée est observée dans un certain nombre de cas.

[…]D’une manière générale, il est recommandé de se méfier des gadgets qui soi-disant atténuent ou annulent les champs magnétiques.

[…]Les résultats d’une étude récente de Ghezel-Ahmadi et coll. (2010) indiquent que la charge en métaux lourds (plomb, mercure, cadmium) ne peut jouer un rôle dans l’EHS que dans des cas exceptionnels. Les données de cette étude réalisée sur 132 patients et 101 contrôles va à l’encontre du conseil parfois suggéré de réaliser une détoxification des métaux lourds dans le cas d’EHS.

[…]Les électrosensibles pourraient avoir une plus grande réactivité du système nerveux central (Wang et coll., 1994 ; Sandström, 1997 ; Lyskov et coll., 2001). Il s’agirait d’une prédisposition physiologique qui entraînerait une sensibilité plus grande aux stresseurs environnementaux. Ils présentent également des difficultés à discriminer les stimulations réelles et simulées lors des tests de stimulation magnétique transcrânienne (Landgrebe et coll., 2008 ; Rapport de l’Afsset, 2009).

votez :
(IP:xxx.xx1.173.41) le 8 janvier 2011 à 18H35

Alors si je sais lire, ""[…]Selon le groupe d’experts de la Commission Européenne (Bergqvist et al, 1997) et le groupe de travail de l’OMS""...le pauvre Monsieur n’est pas sur le chemin d’une quelconque amélioration possible autre que celle d’abandonner Sa Liberté et d’oser modifier son comportement et son psychisme afin que nous puissions profiter de nos ordinateurs et autres appareils électroniques qui ne présentent aucun inconvénient pour ’La Santé de la population’...

On commence à voir qu’il y a des experts de même qualification mais qui ne sont pas rémunérés par le même service comptable qui serait fonction de l’étage de l’immeuble des experts.

Ben alors, tout va pour le mieux...Quoique !

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles