NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Un observatoire indépendant contre le greenwashing...

Article publié le 5 février 2009

L’Alliance pour la planète, qui regroupe plusieurs ONG de protection de l’environnement, vient de lancer un Observatoire indépendant de la publicité (OIP) pour alerter sur les publicités qui utilisent de façon abusive le thème de l’environnement, un phénomène baptisé "écoblanchiment" ou "greenwashing".

Un observatoire indépendant contre le greenwashing...
En décembre 2006, l’Alliance pour la Planète révélait que le système français de contrôle de la publicité était inefficace pour empêcher ou sanctionner la communication des marques abusant de l’argument écologique.
Plus de deux ans après, beaucoup de choses ont changé. Les médias se sont largement faits l’écho de cette question de l’écoblanchiment (Greenwashing) et le sujet a été un des sujets majeurs du Grenelle de l’Environnement.

C’est la raison pour laquelle, l’Alliance pour la Planète a voulu faire de ce site avant tout un espace de promotion d’une publicité consciente de ses responsabilités en offrant au public les outils nécessaires pour alerter et mieux juger de la pertinence ou non d’un message publicitaire en matière environnementale.

Le principe est simple :

1/ L’Observatoire Indépendant de la Publicité (L’OIP) est saisi par un internaute suspectant une publicité de contrevenir au cadre de régulation en application.
2/ L’Observatoire réunit dans un délais très court les meilleurs experts associatifs mais aussi des professionnels de la communication pour faire une évaluation de la publicité incriminée 

3/ Parallèlement, les internautes ont la possibilité de donner eux aussi leur avis en utilisant la documentation à disposition et une grille de diagnostic.

4/ Au bout d’un mois, L’OIP rend public l’évaluation de ses experts mais aussi la note attribuée par les Internautes. 

L’OIP est donc le lieu d’alerte et d’expertise citoyenne dans le domaine de la publicité mais aussi un espace de formation pour celles et ceux qui souhaitent que la publicité et les marques respectent la planète...

C’est une très bonne nouvelle. Et autant pour les consommateurs que pour les entreprises et leurs agences de communication

Pour le consommateur parce qu’étant de plus en plus sollicité par des "fausses" publicités "vertes", il à tendance à suspecter le moindre argument environnemental. Grâce à cet observatoire, il dispose d’un droit d’alerte et de commentaire si il à un doute sur le bien fondé d’une publicité.

Pour les agences de communication, car elles vont devoir désormais engager leur réputation et leur professionalisme, en refusant de faire dans le greenwashing, sous peine de voir s’afficher sur la place publique leurs fausses campagnes environnementales.

Enfin, une bonne chose pour les entreprises, pour les mêmes raisons que pour les agences de comm, mais aussi parce que celles qui donnent du sens à ce qu’elles communiquent, seront mises en avant par rapport à celles qui considèrent que le souci de l’environnement, ça n’est qu’un peu de vert sur une publicité...

Ca me rappelle aussi une idée amenée par Quitterie Delmas lors d’un petit déjeuner, et qui proposait la possibilité d’avoir un espace de commentaires en dessous des pub affichées sur net...


GC.
Thèmes

ONG Greenwashing

Bookmark and Share
15 votes

commentaires
Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles