NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Eco-quartiers : vitrines municipales ou réels précurseurs d'un urbanisme durable ?

Article publié le 10 avril 2009

L’éco-quartier à la française serait trop souvent la vitrine éco-responsable d’une municipalité, plutôt qu’une réelle transformation des pratiques d’aménagement et d’urbanisme. Tel est le constat de Catherine Charlot-Valdieu et Philippe Outrequin, auteurs de "L’urbanisme durable", dans une interview au Moniteur.

Eco-quartiers : vitrines municipales ou réels précurseurs d'un urbanisme durable ?

En considérant 100 projets d’éco-quartiers français, Catherine Charlotte-Valdieu et Philippe Outrequin soulignent le danger de voir ces zones "vertes" s’affirmer comme "réserves à bobos" déconnectées de la réalité urbaine.

4 défauts des "quartiers verts" français :

* Manque d’approche systémique,
* Conception d’ilôts écologiques au sein d’une ville, où est négligé le rapport au reste de la ville,
* Concentration des démarches écoresponsables sur l’habitat neuf, alors que la rénovation urbaine devrait être prise en compte,
* Attention excessive portée à l’esthétique, faiblesse de l’expertise en ingéniérie (une vieille lacune des architectes français).

3 enseignements pour un urbanisme responsable  :

* Un écoquartier ne doit pas être unique, mais reproductible.
* La concertation avec les habitants et leur implication est un élément fondamental de réussite d’une zone durable, comme le démontre l’exemple grand-breton. Une démarche participative qui devrait être développée par l’ANRU (Agence nationale de la rénovation urbaine), selon Philippe Outrequin.
* Le partenariat entre les divers acteurs des projets (promoteur, fournisseur d’énergie, collectivité locale...) permet une réelle optimisation des quartiers verts.


"L’écoquartier ne doit pas être une enclave écologique pour bobos", sur lemoniteur.fr.

A lire  : "L’urbanisme durable. Concevoir un écoquartier", Le Moniteur Editions.

L’ouvrage permet aux décideurs d’intégrer tous les enjeux du développement durable dans un projet urbain.

Catherine Charlot-Valdieu et Philippe Outrequin rappellent le cadre de référence, national et européen. Ils décrivent diverses démarches d’aménagement et de renouvellement urbain au Canada, en Suède, en Grande-Bretagne (Bedzel), en Espagne, à Rennes et Nantes.

Les auteurs proposent une méthodologie de développement durable aux différentes échelles de territoire, du bâtiment jusqu’à la ville, en passant par le lotissement, le quartier ou le secteur. Ils exposent les bonnes pratiques en matière de gestion du sol, aménagement des espaces publics, gestion de l’eau et des déchets, énergie, déplacements...

"L’urbanisme durable. Concevoir un écoquartier" permet aux professionnels de l’urbanisme d’élaborer de véritables stratégies territoriales et patrimoniales durables.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Catherine Charlot-Valdieu est présidente du Réseau européen pour un développement urbain durable (Suden). Philippe Outrequin est le fondateur du cabinet-conseil La Calade

* Illustration : ZAC Pujol, projet d’éco-quartier dans le quartier de La Chapelle, Paris.

Thèmes

Habitat

Bookmark and Share
21 votes

commentaires
votez :
par Alex (IP:xxx.xx8.37.162) le 10 avril 2009 à 18H00

Là, je débarque, 100 écoquartiers en France ? On ne doit pas avoir la même notion de ce qu’est un écoquartier... bien sûr qu’une municipalité sera prête à qualifier son beau quartier neuf comme tel, cela ne veut pas dire que ce soit réellement le cas et je suis surpris que ces consultants ne mettent pas d’abord cet abus de langage en avant...

Ensuite, dire qu’un écoquartier ne doit pas être unique, mais reproductible, c’est faire une grave erreur. Malgré les apparences, aucune région ne se ressemble : profil social, climat, relief, pôles d’activité, biodiversité... sont autant de paramètres qui varient d’un lieu à un autre. C’est au contraire parce qu’on tente de recopier bêtement des modèles existants qu’on se trompe. Il faut en permanence s’adapter... ce que les équipes derrière ces écoquartiers ne font pas toujours - d’où les erreurs.

Quant à la prise en compte de la rénovation urbaine, je connais bon nombre de "nouveaux quartiers" qui conservent les bâtiments principaux en les rénovant pour en améliorer les performances thermiques. N’oublions pas que souvent, les nouveaux quartiers correspondent à une remise à plat à la fois des îlots urbaines, des infrastructures de transport, de la prise en compte de la perméabilité et que conserver d’anciens bâtiments est souvent un casse-tête - sans compter qu’ils s’accompagnent généralement d’une certaine vétusté.

A ce titre, les auteurs mettent en avant l’ANRU mais se gardent bien d’en révéler le coût... bien trop de municipalités se sont tournés vers ce programme d’aide financière pour rénover, un gouffre financier aujourd’hui.

votez :
par lio (IP:xxx.xx7.194.97) le 11 avril 2009 à 10H55

je trouve tout a fait anormal voir scandaleux que sur un site consacré l’ecologie on trouve des pubs envahissantes sur l’automobile(diesel en plus), en l’occurence pour renault,principaux pollueurs et adepte du greenwashing$$ a quand des pubs pour total ou pour monsanto ? il est vrai que l’argent n’a pas d’odeur

votez :
par yunhe (IP:xxx.xx7.72.86) le 11 novembre 2009 à 10H33

We offer you replica watches of famous luxury omega watch . You can find a really huge collection of different models of replica omega watches. omega watches for sale here to find watches that are just right for your personality while paying reasonable prices.

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles