NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Des noix oui !... Mais de lavage !

Article publié le 21 janvier 2009

La noix de lavage indienne pour une lessive écologique, naturelle et biologique.

Des noix oui !... Mais de lavage !

 Une lessive naturelle qui pousse dans les arbres sans engrais ni pesticide. Si si vous ne rêvez pas. En fait, il s’agit du fruit issu du Sapindus Mukorossis (l’arbre à savon) qui est utilisé pour la saponine qu’il contient. Cet arbre de 15 à 20 mètres de haut est originaire d’Inde méridionale. La noix de lavage indienne est utilisée depuis des siècles en Inde et au Népal. Tout simplement parce qu’elle est bio. Aussi quand le fruit est mûr, il devient collant et prend une couleur mordorée. C’est à l’automne que commence la récolte. Les fruits sont cueillis, séchés et cassés afin d’en retirer le noyau. Le fruit n’est pas comestible et n’est pas utilisé, c’est la coquille qui est récupérée. De couleur brunes, les coques sont dépourvues de leur noyau, elles ont également une odeur aigre, pas très agréable il faut le dire, mais c’est normal.

 Son fonctionnement est simple. Les saponines présentent dans les coques de la noix de lavage sont solubles dans l’eau et servent ainsi de détergent qui dégraissent, nettoient et assainissent. Les salissures sont éliminées. Au contact de l’eau chaude, la saponine est libérée et devient moussante, au rinçage l’eau est froide, donc très peu de saponine se libère. Elle nettoie comme une lessive ordinaire. Alors quel est l’intérêt d’utiliser les noix de lavage me direz-vous ? Premièrement, c’est une lessive bio, naturelle, écologique et hypoallergénique. Deuxièmement, vous pouvez l’utiliser pour beaucoup de choses : pour laver votre linge en machine ou à la main, en shampooing, pour vous laver les mains et le corps, visage compris (sans problème), en shampooing pour votre animal de compagnie, dans le lave-vaisselle aussi, en guise de nettoyant universel pour la maison, et aussi pour vos plantes en pulvérisations. Troisièmement, après utilisation les coques peuvent être composter. Feriez-vous tout ceci avec votre lessive habituelle ?

 Pour vérifier l’efficacité des noix de lavage il faut les tester. Ce que j’ai fais. Compter 4 à 6 noix de lavage à mettre dans le petit sac que vous mettez directement dans la machine à laver.. Vous pouvez facilement faire 4 machines à une température de 40°, 2 à 60° et 1 à 90°. Pas besoin d’assouplissant. Résultat : le linge est propre, doux, il sent bon et n’est pas abîmé. Pour faire un shampooing, un nettoyant ou autre, il vous faudra faire un décoction. Pour cela, faites bouillir les noix de lavage, celles déjà utilisées pour la machine peuvent faire l’affaire sinon en reprendre. Laisser macérer une nuit, puis filtrer. Ajouter quelques gouttes de citron. Se conserve 10 jours au frais. Résultat en guise de shampooing : les cheveux sont propres, doux, brillants, aseptisés, shampooing tous les 2-3 jours. Pour la peau : plus de tiraillements dû à l’eau calcaire mais de la douceur. Pour votre ami à 4 pattes, son poil est plus doux, brillant et il ne se gratte plus autant qu’avant.

 Pour en finir, on peut en trouver sur Internet, il suffit de rechercher "noix de lavage". Différents sites en proposent pour un prix compris entre 11 et 20 euros pour un sac de 1 kg. Certains magasins bio en vendent également. Pour ma part, j’en ai trouvé à 11 euros dans un magasin bio. Cela fait 6 mois que j’en ai acheté et il me reste la moitié du sac de 1 kg (4 personnes), on peut faire 1 an avec. Alors faites le calcul entre une lessive ordinaire et les noix de lavage ? La noix de lavage n’est pas un produit miracle mais est écologique, bio, naturel et économique. Pour les adeptes du naturel.

Patricia LOPEZ (BELLOU - Calvados)

Thèmes

Ecologie Bio Lessive

Bookmark and Share
23 votes

commentaires
votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx8.39.232) le 21 janvier 2009 à 16H18

Ça ne m’enthousiasme pas des masses de faire venir des noix de lavage d’Inde juste pour faire une lessive...

votez :
par Patricia LOPEZ (IP:xxx.xx5.228.3) le 21 janvier 2009 à 17H36

La France a, jadis, également planté des arbres à noix de lavage dans ses colonies (Asie et Afrique)....Mais seul le climat des Indes donne à ces noix un bon pouvoir lavant. Les noix de lavage peuvent être utilisés non seulement pour la lessive, mais également en shampooing, l’hygiène corporel... Et un sac de 1 kg c’est 1 an de lessive assuré, soit une économie de 50% sur le budget annuel. Il vaut mieux tester le produit, quitte à revenir à sa lessive habituelle si l’on n’est pas satisfait. Pour le moment, j’en suis satisfaite aussi bien en qualité qu’au niveau économie. Mais cela n’engage que moi.

votez :
par Patricia LOPEZ (IP:xxx.xx5.228.3) le 21 janvier 2009 à 17H23

La France a, jadis, également planté des arbres à noix de lavage dans ses colonies (Asie et Afrique)...Mais seul le climat des Indes donne à ces noix un bon pouvoir lavant. Les noix de lavage peuvent être utilisés non seulement pour la lessive, mais également en shampooing, l’hygiène corporel.... Et un sac de 1kg c’est 1 an de lessive assuré, soit une économie de 50% sur le budget annuel. Il vaut mieux tester un produit , quitte à revenir à sa lessive habituelle si l’on n’est pas satisfait.http://agoravox.fr/smileys/sourire.png

votez :
par Eco Intelligence (IP:xxx.xx9.163.107) le 22 janvier 2009 à 09H12

Alors oui on doit se poser la question entre une noix de lavage qui vient d’Inde et une lessive qui est produite "localement".

Mais peut être faut-il regarder plus précisément comment est produit notre lessive...

Pour ma part le débat n’est pas sur la qualité des noix de lavage, c’est indéniable elles ont des qualités, mais certainement moindre qu’une grande lessive.

J’y vois plus une démarche plus intelligente sur les effluents rejetés dans la nature et très mal traités par nos centres d’épuration. Quand on sait qu’ils rejettent entre 45 et 55% des entrées sans les traiter, je préfère que ce soit de la saponine des noix qui aillent se perdre dans la nature et surtout dans nos nappes phréatiques, que les tensio-quelque chose et autres joyeusetés des lessives industrielles.

Mais il est vrai qu’à la maison cela coince sur l’impression de mauvais lavage (ben oui 4 noix ne peuvent pas laver aussi bien qu’une cuillère de "bonne" lessive et puis cela ne sent "pas bon" comme ma lessive - c’est du vécu - ), mais quand on prépare bien ces noix, le résultat est bien là. Surtout quand les lessiviers nous disent bien qu’aujourd’hui on ne lave quasiment plus de linge très sale.

Alors à minimum des noix pour le linge de tous les jours et de la lessive pour les grosses machines bien sales, si cela rassure la ménagère (ou le ménager, je m’occupe aussi des machines...) ; cela serait une bonne première démarche. Quant à l’odeur, quelques gouttes d’essence essentielle de citron ou autre règle le point.

Je pense qu’il faudrait une vraie étude sur les noix de lavage afin de démontrer les qualités lessivières de ces noix. Sans cela on reste sur un débat naturel/industriel, où l’industriel démontre toujours mieux ses capacités parce qu’il est obligé de les analyser et de les démontrer.

Et enfin, humainement, je préfère que des populations locales en Inde soient payées à ramasser et empaqueter les noix que de donner mon argent à une usine qui ne nourrit que quelques personnes. C’est plus humain en fin de compte. Mais cela créé un problème sur l’humain de chez nous. Cela démontre que l’on doit mettre la valeur dans l’homme et non pas dans les usines. Le choix est aussi là.

Eco Intelligence.

votez :
par marcel (IP:xxx.xx9.203.200) le 22 janvier 2009 à 10H49

N’existe-t-il pas des plantes saponifères dans nos régions ? Voilà qui règlerait le problème du transport de ces plantes d’Inde ou Népal.

votez :
(IP:xxx.xx3.206.235) le 22 janvier 2009 à 11H03

@ : marcel (IP:xxx.x09.203.200) le 22 janvier 2009 � 10H49 Bravo pour cette question. Nous payons et à quel prix des Centres Conservatoires des Plantes un peu partout en France ; Il devrait bien y avoir un salarié qui cherche vraiment et donc qui pourrait vous renseigner. J’ai entendu parler de la saponaire du coté des pays de la Loire ( à Savonière je crois)...mais c’est une simple plante....

votez :
par marcel (IP:xxx.xx9.203.200) le 22 janvier 2009 à 11H39

Il existe des plantes saponifères européennes probablement aussi efficaces que les noix de lavage venues d’Inde : les saponaires utilisées dans les temps anciens.

votez :
par marcel (IP:xxx.xx9.203.200) le 22 janvier 2009 à 11H43

@IP : désolé,mon post fait double emploi avec le vôtre. D’après Ekopedia,les saponaires sont localisées en zone méditerranéenne mais il est dit qu’elles y furent utilisées jusqu’au moment où la fabrication du savon se fit à l’échelle industrielle.

votez :
par sobriquet (IP:xxx.xx0.253.12) le 22 janvier 2009 à 12H05

Voilà le résultat de mon enquête :

On retrouve la saponine dans un grand nombre de végétaux, la question est donc davantage de trouver des variétés qui en contiennent suffisamment. La saponaire est un bon candidat et était abondamment utilisée autrefois. On trouve une recette de lessive à la saponaire sur Ekopedia : http://fr.ekopedia.org/Lessive#Less...

L’article Savon de Wikipedia ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Savon ) donne beaucoup d’idées.

Notons aussi la recette de Patrick et Brigitte Baronnet, à base de cendres végétales : http://generationsfutures.chez-alic...

Pour l’odeur, on peut ensuite ajouter des huiles essentielles ou de la lavande, ce ne sont pas les idées qui manquent.

Finalement, on peut facilement produire sa propre lessive, et si on ne peut/veut pas mettre la main à la pâte, il n’est vraiment pas illusoire d’espérer trouver un jour dans le commerce des lessives écologiques produites localement.

votez :
par Patricia LOPEZ (IP:xxx.xx5.228.3) le 22 janvier 2009 à 12H18

Il existe bien des plantes qui produisent de la saponaire. Le site de Ekopedia vous en livre même quelques recettes. Encore faut-il avoir ses plantes.

Il y a effectivement un coût dans le transport de la noix de lavage (émission de C02), mais son utilisation peut être une alternative à notre lessive habituelle.

Par ailleurs, la saponine étant naturelle, il n’y a donc pas de risque de pollution comme tout autre produit.

votez :
par Georgia (IP:xxx.xx5.146.69) le 24 janvier 2009 à 10H12

A propos du débat sur le côté "lointain" des noix, il faut noter que les lessives industrielles ne sont pas produites en bas de chez nous, puisqu’issues en bonne partie du pétrole, et transformé ensuite ailleurs dans le monde. Les noix de lavage ne doivent pas être pires en terme de CO2 à cause des transports que la lessive industrielle classique. Après, pour l’efficacité, j’ai eu de mauvaises expériences :-/ , je préfère utiliser du savon de Marseille. Mais c’est un autre débat :-)

votez :
par fandunaturel (IP:xxx.xx7.254.114) le 2 février 2009 à 11H48

J’utilise les noix de lavage depuis un an et franchement j’en suis très satisfait. économique écologique et efficace. Je les achète ici : Noix de lavage

votez :
par Patricia LOPEZ (IP:xxx.xx5.51.36) le 2 février 2009 à 22H04

Merci pour votre témoignage qui est très positif et pour le lien que j’ai été visité.

Les Auteurs deConso
Anissina - 5 articles
J. Yster - 11 articles
Dynamicsauto - 37 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
ecolomaisjetemmerde - 3 articles
çaDérange - 299 articles
Bartik - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles