NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Une première station de recharge hydrogène à Copenhague

Article publié le 16 décembre 2009

Le Danemark est au coeur de l’environnement... et pas seulement parce que s’y tient le sommet de Copenhague. La capitale danoise a mis en place une première station de recharge pour véhicules à hydrogène.

Copenhague… une ville qui ne laisse pas indifférent le monde des technologies propres, pour plusieurs raisons. D’abord, évidemment, en raison du sommet qui s’y tiendra en décembre sur le climat, et qui doit être un « nouveau Kyoto ». Ensuite, parce plus concrètement, la ville a fait le pari d’être la première capitale à émission zéro de Co2 en 2025. La cité danoise entend marquer à nouveau les esprits en dévoilant au public la première station de recharge pour véhicules roulant à l’hydrogène (Gas 2.0).



Le maire de Copenhague, Klaus Bondam, affime ainsi que « aujourd’hui, nous faisons de Copenhague un champion des transports propres. En parallèle avec la mise en place de H2 Logic [une automobile à pile à combustible], la ville donne une impulsion aux transports alimentés à l’hydrogène en Europe du Nord. La station de recharge en hydrogène de Copenhague permettra aux conducteurs de Scandinavie et d’Allemagne de faire le plein chez nous ».

C’est la coopérative « Hydrogen Link », un réseau danois de recherche et développement dans l’hydrogène, qui a mis en place pour l’occasion une première flotte de 8 véhicules hydrogène (6 voitures et deux camions), qui devrait être complétée par 25 nouveaux véhicules d’ici Noël. De quoi faire une jolie démonstration de technologies propres devant les chefs d’Etats qui viendront pour le sommet sur le climat !

+ Une île danoise auto-suffisante en énergie


TechnoPropres
Thèmes

CO2 Automobiles Hydrogène Copenhague

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx8.38.2) le 21 septembre 2011 à 13H54

Bonjour

Sans doute de l’humour !

Il n’est bizarrement pas précisé que l’hydrogène n’existant pas à l’état natif sur notre planète, il faut l’obtenir par des procédés industriels.

Tout élève de lycée devrait savoir que l’énergie dégagée par la combustion de cet élément est exactement égale à celle qu’il a fallu dépenser pour le produire.

La seule différence, c’est qu’il y a une source de perte en plus, donc que la voiture à hydrogène est une très mauvaise solution.

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles