NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Salauds de climatosceptiques, connards de politicards

Article publié le 14 décembre 2012

Salauds de climatosceptiques, connards de politicards

Je vous prie de m’excuser de la virulence de mon titre, mais il faut savoir condamner les nuisibles et les malfaisants. L’échec de Doha constitue la preuve de la méchanceté de ceux qui veulent gouverner nos pensées et nos modes de vie sans souci du lendemain*. Depuis plus de vingt ans (création du GIEC - 1988), nous savons que le climat va chauffer. Mais les climatosceptiques, aussi appelés négationnistes du climat, s’acharnent à critiquer le consensus scientifique, à jeter le doute, et à faire en sorte de ralentir l’action (c’est-à-dire principalement économiser l’énergie fossile). Depuis vingt ans (Rio - 1992), nous faisons des conférences internationales qui ne servent à rien. Il n’y a dans les textes que des promesses, toujours des promesses, du vent. On va de compromis en compromissions. Le principal résultat des négociations, c’est de fixer à chaque fois la date d’une nouvelle rencontre**. Les pays qui se sentent encore concernés ne représentent plus que 15 % seulement des émissions mondiales de CO2. Mais le plus criminel contre l’environnement, c’est bien sûr les Etats-Unis qui continuent de vouloir « protéger leur niveau de vie », une consommation destructrice qui, si elle était généralisée, dépasserait de plusieurs fois les capacités de la biosphère. Les négationnistes et les politiques agissent comme s’il ne s’agissait pas de discuter entre gens responsables de l’avenir de nos enfants !

Plusieurs travaux récents montrent la sous-estimation de l’évolution du climat. On doit donc s’attendre au pire. La température terrestre a augmenté d’environ 0,8°C depuis la fin du XIXe siècle. Ce réchauffement moyen engendre la multiplication de vagues de chaleurs extrêmes. L’intensification des précipitations et des inondations ne peut être expliquée par la seule variabilité naturelle du système climatique. Au cours du XXe siècle, l’élévation du niveau marin a été de 17 cm et la tendance est à l’accélération. Contrairement à ce qu’attendaient les glaciologues, les deux grandes calottes de glace au Groenland et en Antarctique perdent de leur masse en grande quantité. Quant à la banquise arctique, elle a atteint en septembre un minimum record, une superficie près de deux fois inférieure à la moyenne 1980-2000. Etc.

La génération future pensera de nous ce que nous pensons des acteurs des deux guerres mondiales du XXe siècle : des salauds et des cons.

* LE MONDE du 9-10 décembre 2012, Doha : nouveau fiasco pour le climat après une folle nuit de négociations ; l’absence d’engagement concrets pénalisera surtout les pays en développement

** LE MONDE du 11 décembre 2012, Absence d’engagements à Doha, dérive sur la forme : le processus devra être renforcé pour arriver à un accord en 2015

Source image : http://les-peugeot-mythique.com

BIOSPHERE BLOG

Thèmes

Climat CO2

Bookmark and Share
3 votes

commentaires
votez :
par Helios (IP:xxx.xx2.165.47) le 14 décembre 2012 à 19H54

.... personne ne conteste le rechauffement !

Les salauds dont vous parlez, ce sont simplement des gens qui ont mis leur integrisme vert dans la poche, regardent la nature avec bon sens et contestent formellement les conclusions dogmatiques qui sont faites sur le dos des peuples :

Non, l’homme n’est pas le responsable de ce rechauffement !

Quand vous aurez compris cela, nous pourrons enfin discuter sur les formes que peuvent prendre notre aide a un refroidissement du rechauffement, si cela est possible et dans nos moyens.

Puisque vous etes bien informés, avez vous lu les chiffres de l’estimation energetique d’un seul seisme, celui du Japon... au regard de toutes l’energie depensée par la combustion du petrole... et dont nos vehicules representent moins de 12% ?

Soyez humble, ayez du bon sens, cesser d’etre manipulé par des groupes integristes qui ont echangé la religion pour une ecologie de mauvais aloi.

votez :
par Traroth (IP:xxx.xx9.125.53) le 4 janvier 2013 à 16H20

@Helios : Personne n’a jamais prétendu que c’est la chaleur de la combustion du pétrole qui était à l’origine du réchauffement climatique. L’effet de serre a comme moteur énergétique le soleil, dont l’atmosphère ne dissipe plus assez vite l’énergie à cause des gaz à effet de serre que l’activité humaine répand dans ladite atmosphère.

votez :
par bernard henry botul (IP:xxx.xx9.1.214) le 10 janvier 2013 à 09H41

Bien sur que le rechauffement est un fait et bien sur qu ’il est d ’origine humaine , et bien sur qu ’étant sur un site complotiste il est "normal" qu ’il y aie des réactions comme celle du complotiste helios , c ’est le contraire qui ne serait pas normal !! D’un coté des miliers de savants ayant fait des études poussées , de l ’autre un zozo complotiste ayant la science infuse...

votez :
(IP:xxx.xx1.15.187) le 14 décembre 2012 à 22H39

Hélios, il y a trois étapes successives, rabâchées depuis des années, dans votre raisonnement :

1) cela n’est pas vrai que cela se réchauffe. 2) c’est vrai le climat se réchauffe, mais cela n’est pas lié à l’activité humaine. 3) ben oui ça se réchauffe, c’est du à l’activité humaine, mais l’homme va s’adapter comme il l’a toujours fait.

Les pétroliers ont maintenant arrêté d’affirmer le 1. Ils sont passés au 2. L’important étant de ne rien changer et lorsqu’ils ne pourront plus défendre le 2, il sera sans doute trop tard pour se rabattre sur le 3.

l’important, de toute manière est de ne surtout rien changer ! Bonne chance à vous et à vos enfants.

votez :
par lemiere jacques (IP:xxx.xx1.100.26) le 15 décembre 2012 à 00H44

bien évidemment les autres sont les salauds..pas vous... quant à la bêtise ..si vous avez pensé une seconde que les pays en voie de développement allaient modifier leur marche vers un niveau de vie similaire à celui des pays riches, c’est que vous prenez vos désirs pour des réalités.. C’était évident on vous les dit depuis le début de ces conférences à la noix...et toute éventuelles baisse d’un pouilléme de consommation dans les pays riches est aussitôt gommée par la croissance de la consommation des pays pauvres..

Si vous pensez aussi que les énergies renouvelables vont modifier la donne du moins dans l’état actuel de la technologie ( je ne suis pas devin) vous prenez encore vos désirs pour des réalités....l’exemplarité Allemande fait rire....

Oh que de vivre en utopie rend la vie facile...

Par dessus le marché les gens ne sont pas idiots ils voient qui promeut un nouveau monde, hulot, le moustachu volant, duflot avec ses rêves de voyages vers des îles lointaines , chirac et ses lubies japonaises... On se marre...

Bon on est pas foutu depuis 40 ans de nous adapter un petit peu et d’avoir simplement des budgets en équilibres...MAIS...on peut changer le monde.. ben non... vos leçons de morale ne font aucun effet...

Les énergies fossiles seront consommées. car si ce n’est pas par nous ce sera pas un autre et ceci est valable à différentes échelles..On constate que consommation d’énergie = production de richesse...vouloir limiter la consommation d’énergie c’est vouloir s’appauvrir...Vous croyez que ça arrivera : vous mentez ou vous vous mentez.

En fait, enfant gâté dans un pays riche, ventre plein, cul au chaud , vous voulez juste désigner des salauds pour éviter de voir que vous êtes un de ces monstres "sur consommateurs" que vous prétendez honnir. Et je soupçonne que votre vraie peur c’est de devoir VRAIMENT changer de vie, devoir bosser de vos mains, plus de retraites ..ça ça vous fout les jetons...

Il vous faut votre dose de salauds à dénoncer...plus facile de montrer du doigt un salaud que d’essayer de changer son propre consommation...

Oouh le vilain CO2 faut faire un truc...ouh la surpopulation faut faire quelque chose...

Il n’est même as utile de parler de la climatologie,(mais le fait m^me d’avoir donné une connotation négative au mot scepticisme en science est assez édifiante à mes yeux surtout pour douter des résultats de modèles climatiques !!!) ...ça n’a aucune importance dans la question...

Vous avez votre salaud, vous pouvez vous en laver les mains, vous aurez fait votre devoir...soit rien du tout.

Pour économiser le CO2 il n’y a qu’un seul moyen être pauvre.

votez :
(IP:xxx.xx7.76.45) le 16 décembre 2012 à 10H56

Consensus, mon oeil !!!

Le "consensus" sur le climat encaisse un autre coup

Marc Morano

Source : Alter Info

Traduction de Petrus Lombard. Article original. Climate Depot

« De plus en plus de preuves montrent que le CO2 d’origine humaine ne joue aucun rôle mesurable »

Dans une lettre ouverte à la chancelière allemande Angela Merkel, plus de 60 éminents scientifiques allemands ont déclaré publiquement être en désaccord avec l’alarmisme sur le réchauffement planétaire artificiel. Plusieurs scientifiques du GIEC de l’ONU étaient au nombre des signataires de la lettre.

Les scientifiques allemands ont déclaré que le réchauffement de la planète est devenu une « pseudo-religion » et ils ont noté que l’accroissement des émissions de CO2 « n’a aucun effet mesurable » sur la température. Ils ont aussi écrit que « le GIEC a perdu sa crédibilité scientifique. »

Ces derniers développements surviennent à la suite d’une flopée de péripéties gênantes pour les alarmistes du réchauffement planétaire anthropique, parmi lesquelles il y a : la nouvelle étude évaluée par les pairs ; les données du monde réel ; le chœur grandissant des scientifiques dissidents (comprenant d’autres scientifiques du GIEC des Nations Unies) ; les révoltes ouvertes au sein d’associations scientifiques et le loupé de l’échauffement terrestre. Et, par-dessus le marché, l’opinion publique persiste à se retourner contre la promotion de la panique climatique. (Voir les liens apparentés au bas de cet article pour les autres rebondissements scientifiques gênants.)

Dans leur lettre du 26 juillet 2009, les scientifiques allemands exhortaient la chancelière Angela Merkel à « reconsidérer totalement » sa position sur le réchauffement de la planète et à demander la « réunion d’un comité impartial, » qui soit « libre de toute idéologie » pour répondre au GIEC et pour examiner les derniers développements de la science du climat.

Les scientifiques, appartenant à de nombreuses disciplines, incluant des physiciens, des météorologues, des chimistes et des géologues, expliquent que, « par ses émissions de CO2, l’homme n’a aucun effet mesurable sur le réchauffement de la planète. Au lieu de cela, les fluctuations de température sont incluses dans des plages normales et sont dues à des cycles naturels. »

Extrait de la lettre à Angela Merkel :

Plus important encore, il y a de plus en plus de preuves montrant que le CO2 d’origine humaine ne joue aucun rôle mesurable. D’ailleurs, la capacité du CO2 à absorber les rayonnements est déjà atténuée par sa concentration atmosphérique actuelle. Si le CO2 et tous les combustibles fossiles qui ont été brûlés avaient vraiment un effet, alors le réchauffement supplémentaire sur le long terme se limiterait en fait à seulement quelques dixièmes de degré.

Le GIEC était au courant de ce fait, mais l’a totalement ignoré lors de ses études de 160 ans de mesures de température et sa détermination des niveaux de CO2 sur 150 ans. En conséquence, le GIEC a perdu sa crédibilité scientifique.

D’ailleurs, l’atmosphère ne s’est pas réchauffée depuis 1998, depuis plus de 10 ans, et la température mondiale a même diminué de manière significative depuis 2003. Pas une seule des nombreuses modélisations climatiques extrêmement coûteuses n’a prédit cela. Selon le GIEC, c’était censé se réchauffer régulièrement, mais exactement l’inverse s’est produit.

La croyance au changement climatique, et à son origine humaine, est devenue une pseudo-religion. Les médias allemands ont malheureusement adopté une attitude orientée en refusant de faire connaître le point de vue critique à l’égard du réchauffement anthropique de la planète.

Ne pensez-vous pas, Madame la Chancelière, que la science nécessite plus que l’entérinement d’une hypothèse, et qu’elle implique aussi des tests pour voir si l’inverse explique mieux la réalité ? Nous vous recommandons vivement de reconsidérer votre position sur cette question et de réunir un comité impartial pour la recherche sur l’impact climatique à l’Institut de Potsdam, un comité qui soit libre de toute idéologie et, avec qui les arguments controversés puissent être ouvertement débattus. Nous, les signataires, aimerions beaucoup offrir notre assistance à cet égard.

[Ndt : 67 scientifiques et 189 citoyens allemands ont signé cette lettre. On trouvera leur nom et spécialité à la fin de la lettre en allemand.]

Articles apparentés en anglais :

* Climate Revolt : World’s Largest Science Group ’Startled’ By Outpouring of Scientists Rejecting Man-Made Climate Fears ! Clamor for Editor to Be Removed ! – July 29, 2009

Une flopée de scientifiques sceptiques, membres de l’American Chemical Society, se sont révoltés contre le rédacteur en chef du groupe, quelques-uns exigeant même qu’il soit remplacé, après la parution d’un éditorial affirmant, « la science du changement climatique d’origine humaine fait de plus en plus l’unanimité. » Rudy Baum, le rédacteur en chef de l’éditorial du 22 juin 2009 de Chemical and Engineering News, est confronté à un retour de flamme grand format et à la condamnation des scientifiques de l’American Chemical Society. Baum avait conclu son éditorial en affirmant que les « négationnistes » cherchent à « faire dérailler les efforts constructifs pour répondre au changement climatique mondial. »

L’éditorial a soulevé aussitôt une harangue passionnée et scientifique chez les collègues de Baum. Pratiquement toutes les lettres publiées le 27 juillet étrillaient les vues de sa science climatique. Les scientifiques lui reprochaient l’usage du mot « négationnistes, » à cause de son « association avec le négationnisme de l’Holocauste. » Les scientifiques ont qualifié en plus l’éditorial de : « dégueulasse, » de « une honte, » d’être « bourré de désinformation », « indigne d’un périodique scientifique » et d’« idiotie. »

* American Physical Society to review its current climate statement after a group of 54 prominent physicists petitioned APS revise – May 1, 2009

L’American Pysical Society a révisé son exposé officiel sur le climat après qu’un groupe de 54 physiciens éminents en aient fait la demande avec une pétition.

* American Physical Society editor conceded a "considerable presence" of scientific skeptics exists - 2008

L’éditeur de l’American Pysical Society a reconnu l’existence d’un nombre considérable de scientifiques sceptiques.

* Polish National Academy of Science ’published a document skeptical of man-made global warming’ – April 2008

L’Académie Nationale des Sciences polonaise a publié un document affichant du scepticisme envers le réchauffement planétaire d’origine humaine.

* Climate Fears RIP...for 30 years !? - Global Warming could stop ’for up to 30 years ! Warming ’On Hold ?...’Could go into hiding for decades,’ peer-reviewed study finds – Discovery.com – March 2, 2009

Selon une étude révisée par les pairs, la trouille climatique repose en paix... pour 30 ans ! ? Le réchauffement s’interromprait, en suspens, pendant plus de 30 ans ? Il rentrerait en clandestinité pendant des dizaines d’années.

* Peer-Reviewed Study Rocks Climate Debate ! ’Nature not man responsible for recent global warming...little or none of late 20th century warming and cooling can be attributed to humans’ – July 23, 2009

Une étude révisée par les pairs fait des vagues dans le débat sur le réchauffement planétaire. « La Nature, pas l’homme, en est responsable... peu ou pas du tout de réchauffement à la fin du 20ème siècle et le refroidissement n’est pas attribuable à l’homme. »

* Peer-Reviewed Study Demonstrates Anthropogenic Contribution to Global Warming Overestimated, Solar Contribution Underestimated - Geophysical Research Letters- March 3, 2009

Une étude révisée par les pairs démontre que la contribution humaine au réchauffement est surestimée et que le rôle du Soleil est sous-estimé.

* March 2009 U. S. Senate Report : ’More Than 700 International Scientists Dissenting Over Man-Made Global Warming Claims’

Selon un rapport du Sénat étasunien, plus de 700 scientifiques internationaux disent ne pas croire en un réchauffement planétaire d’origine humaine.

* Earth’s ’Fever’ Breaks ! Global temperatures ’have plunged .74°F since Gore released An Inconvenient Truth’ – July 5, 2009

La fièvre de la Terre est retombée ! Les températures mondiales ont perdu 0,74°F (0,39°C) depuis que Al Gore a diffusé « Une vérité qui dérange. »

* India Issued a report challenging global warming fears – 2008

L’Inde a publié un rapport contestant les peurs du réchauffement planétaire.

* Canvass of more than 51,000 Canadian scientists revealed 68% disagree that global warming science is "settled" – 2008

Un sondage concernant plus de 51.000 scientifiques canadiens a révélé que 68% disconvenaient du fait que la science du réchauffement planétaire soit « entendue. »

* Japan Geoscience Union symposium 2008 survey ’showed 90 per cent of the participants do not believe the IPCC report’

Au Japon, le sondage au symposium de l’Union des Sciences de la Terre a montré que 90% des participants ne croyaient pas le rapport du GIEC.

* Skeptical scientists overwhelm Prestigious Geologist conference in Norway in 2008 : ’2/3 of presenters and question-askers were hostile to, even dismissive of, the UN IPCC’ & see full reports here & here

En Norvège, en 2008, des scientifiques sceptiques ont bouleversé la prestigieuse conférence des géologues. « Deux tiers des présentateurs et des poseurs de questions étaient hostiles, et même méprisants, envers le GIEC.

* UN IPCC’s William Schlesinger admits in 2009 that only 20% of IPCC scientists deal with climate

En 2009, William Schlesinger du GIEC a admis qu’à peine 20% de ses collègues scientifiques s’occupaient [étaient spécialistes, ndt] du climat.

* Climate Fear Promoters Try to Spin Record Cold and Snow : ’Global warming made it less cool’ - July 27, 2009

Les alarmistes du réchauffement planétaire essayent de bricoler les relevés de froid et de neige : « Le réchauffement planétaire les rend moins froids. »

* ’Find ways to exaggerate’ : Nobel Prize-winning economist wishes for ’tornadoes’ and ’a lot of horrid things’ to convince Americans of global warming threat ! - July 14, 2009

« Trouver des moyens pour exagérer » : Le Nobel d’économie souhaite des « tornades » et « beaucoup de trucs horribles » pour convaincre l’Étasunien de la menace du réchauffement.

* Professor William Calvin Unhinged ! Calls on scientists to use ’interventional activism’ to combat global warming ! Climate will change our ways of doing science’ - Claims ’long term thinking can be dangerous’ – August 3, 2009

Le professeur William Calvin est sinoque ! Il invite les scientifiques à utiliser l’« interventionnisme actif » pour combattre le réchauffement climatique ! Le climat modifiera notre pratique de la science – Des déclarations mûrement réfléchies peuvent être dangereuses.

* Economist disses farmers ? : ’The big problem with climate change, frankly, is that farmers think it’s a hoax’ - August 3, 2009

Les économistes manqueraient-ils de respect envers les agriculteurs ? « Le gros problème avec le changement climatique, c’est que, tout bonnement, les agriculteurs pensent que c’est une farce. »

* MIT Climate Scientist Lindzen : ’Ordinary people see through man-made climate fears — but educated people are very vulnerable’ - July 6, 2009

Selon Lindzen, climatologue au MITT : « Les gens ordinaires devinent les intentions de la panique du changement climatique artificiel, mais les gens instruits y sont très vulnérables. »

* Climatologist Dr. Spencer : ’where are all of the news stories about fact we’ve had no tropical storms yet this year ?’ - August 3, 2009

Selon Spencer, Dr en climatologie : « Où sont toutes les nouvelles de l’actualité sur le fait que nous n’avons pas encore eu de tempête tropicale cette année ? »

votez :
(IP:xxx.xx7.76.45) le 16 décembre 2012 à 11H34

"La température terrestre a augmenté d’environ 0,8°C depuis la fin du XIXe siècle."

Soit 0,8°C : 100 = 0,008 °C / an en moyenne.......... huit millièmes de degré par an !

votez :
par lulupipistrelle (IP:xxx.xx7.225.235) le 18 décembre 2012 à 17H49

Même si le climat se réchauffait ce ne sont pas les mortifications à la Nicolas Hulot qui y changeront quoi que ce soit...

Alors ? où il y déjà a une alternative à l’énergie fossile, où il n’y en a pas... En attendant je paye mon énergie fossile pour me chauffer et me laver à l’eau chaude, très chaude, aussi souvent que j’en ai envie. Quand il n’y en aura plus, je couperai du bois. Et mes enfants ? bof, ils envisagent d’émigrer dans un pays froid, donc si ça se réchauffe un peu, ça restera supportable. Je vous rappelle qu’au Moyen Age la vigne poussait en Angleterre...A votre avis, cette culture sera possible dans combien de temps ?

PS : inutile de me raconter que le changement climatique va entraîner la disparition du Gulfstream, je me suis renseignée, ça prendrait 1000 ans.

votez :
(IP:xxx.xx7.95.227) le 19 décembre 2012 à 20H56

"La génération future pensera de nous ce que nous pensons des acteurs des deux guerres mondiales du XXe siècle : des salauds et des cons."

Et elle pourra en venir chercher de bien beaux dans les commentaires précédents.

Quand bien même les énergies fossiles seraient bonnes pour la planète ou pour la santé (gasoil=cancérigène certain) quand y en a plus on fait quoi ?

Pourrait-on au moins envisager un soucis d’approvisionnement en hydrocarbures et des scenario où c’est pas chacun pour soi/prends ça dans ta gueule ?

On n’est pas des américains le climato-négationnisme ne passera pas alors qu’on a des preuves sous les yeux.

Et ne croyez pas que ce genre d’article n’est pas investi par des hordes PAYEES de désinformateurs professionnels. Lobbyistes parasites criminels.

votez :
par esser (IP:xxx.xx9.110.118) le 20 décembre 2012 à 18H48

La Terre n’a jamais connu de stabilité, dès que l’échelle de temps est supérieure à 5000 ans, a fortiori un million d’années et plus. Que ce soit la température, la composition de l’air, le niveau de la mer, la forme et la position des continents, la flore, la faune, la position des pôles et même l’étoile polaire, ou du moins celle qui est la plus proche de la projection de l’axe de rotation de la terre sur la voute céleste. Tout cela et bien d’autres choses ont varié dans le temps. Alors cessez de pleurnicher sur l’évolution de la température et du niveau de la mer, depuis au moins 100 000 ans nos ancêtres ont sût faire face, sinon nous ne serions pas là. Peu importe que l’homme soit ou non responsable de certains changements, les changements sont permanents, il faut les affronter ou disparaitre. Si un géocroiseur ou un supervolcan nous menacent il faudra se remuer et non discuter.

votez :
(IP:xxx.xx3.65.100) le 25 décembre 2012 à 21H08

Vas donc prêcher l’éco-responsabilité en Chine ou en Inde. Connard.

votez :
par Sagamore (IP:xxx.xx8.152.147) le 26 décembre 2012 à 03H47

Pseudo-religion ou pas ? J’habite en zone tropicale depuis 40 ans (Asie,Australie,Pacifique) et je peux vous dire que le paysage change à grande vitesse : Lacs asséchés zones paludéennes, ouragans inconnus, niveau des marées,..) Et que les hommes changent aussi : Migrations, importation de bouffe, conflits régionaux,...

Les populations ne comptent plus sur les "gouvernements" pour s’adapter ou les secourir. Ce sont des associations qui font le boulot. Et dans les pays anglophones, on ne discute plus,on se bouge les fesses...

votez :
(IP:xxx.xx7.74.219) le 30 décembre 2012 à 17H29

par Sagamore

"..... et je peux vous dire que le paysage change à grande vitesse : Lacs asséchés zones paludéennes, ouragans inconnus, niveau des marées,..) Et que les hommes changent aussi : Migrations, importation de bouffe, conflits régionaux,..."

= Et bien entendu, vous pouvez sans doute également nous dire que tout çà est dû au CO2 d’origine anthropique ?

votez :
par Ricothom (IP:xxx.xx1.202.165) le 29 décembre 2012 à 23H58

Nous ne sommes plus conscients car nous nous sommes éloignés de notre créatrice mère ou bien mère nourricière, j’ai nommé la terre. Toujours est-il que rien n’étonne plus celui qui sait ressentir mieux que calculer. Rien n’étonne plus celui qui sait imaginer mieux que voir. Rien n’étonne plus celui qui sait entendre la voix de sa conscience mieux que celle de son oubli. Bref : quand l’homme sera au pied du mur car l’essentiel lui aura échappé, la terre et l’univers lui survivront au-delà de sa petite existence pour peut-être lui donner une autre chance de mieux faire mais malheureusement aussi une autre chance de faire pire encore ?! Autodestruction = Reconstruction de soi ; la Loi du Yin et du Yang.

votez :
(IP:xxx.xx7.74.219) le 30 décembre 2012 à 11H18

"Depuis plus de vingt ans (création du GIEC - 1988), nous savons que le climat va chauffer."

=== Même que c’est comme çà que le GIEC a justifié son existence depuis sa création, en posant le postulat suivant : "le climat se réchaufe. Ce réchauffement est dû à l’augmentation de la concentration atmosphérique en CO2. Cette augmentation est le résultat de l’activité humaine récente.

Maintenant comment va-t-on faire pour prouver tout çà ? Commençons pas collecter des données. Puis commençons par sélectionner et retenir celles qui montrent que nous avons raison et éliminons toutes les autres. Virons les spécialistes qui ne sont pas d’accord avec cette approche et restons entre nous et proclamons que le consensus en atteint et que tous les spécialistes et les politiciens du monde entier sont d’accord et que donc nous avons raison !

Voilà comment concionne le GIEC ( et quand il y a un un petit grain de sable dans le système, on tripote un peu les données pour remettre un peu d’ordre (le nôtre !)dans le business.....)

votez :
par Deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 4 janvier 2013 à 20H31

L’empressement des politiques de tout de suite inventer une taxe, l’empressement des banques d’appuyer les climatocentristes, les données triés de façon partiale et fallacieuse et surtout la diabolisation de tous ceux qui osent argumenter contre la religion, voir : http://reflets.info/doha-et-arte-hu...

donc, avec tout ça, je suis très loin d’être convaincu. Ca pue l’arnaque, leur truc. En attendant, comme tous les mammifères, j’exhale du CO2. Et mes flatulences, c’est du méthane, un autre gaz à effet de serre. Le pouvoir et les banques, ne seraient-ils pas en train d’insinuer que pour préserver la planète, le mieux c’est de se suicider ? En laissant l’industrie saturer l’atmosphère de dioxyde du souffre et de suie (nano-particules de carbone), il en va de l’intérêt national.

votez :
par loph (IP:xxx.xx3.110.6) le 9 janvier 2013 à 14H51

Eh bien ! Je ne me la raconte pas en me disant sûr et certain d’une chose : mon temps de vie n’est pas illimité. J’arriverai donc à un moment ou à un autre à ma disparition pour faire simple.

Et laissant derrière moi un environnement où je n’aurai fait qu’une courte apparition (grosso modo, 8 ou 9 décennies sur la planète... au "mieux") ainsi qu’une société où j’aurai apporté ma contribution individuelle et où j’aurai avec mon épouse mis deux enfants au monde, quelle importance puis-je revendiquer ? Rien, nichts, nada. Alors qu’on soit climatosceptique ou autre, ça n’empêchera pas le système de s’adapter par la force des choses. Seule cette société en pâtira, puisque nous figeons un monde qui, naturellement, évolue en permanence. Alors autant pour moi m’occuper de ne pas finir en récriminant sur le dos d’untel ou d’un autre, mais bien en me satisfaisant de la chance qui m’aura été donnée d’assister à la magie de l’existence sous toutes ses formes, dimensions, échelles, et cætera.

Au lieu de récriminer sans cesse, abusés que nous sommes par notre embonpoint matériel, notre conscience de nous même faisant de nous des égocentriques en puissance, reprenons pied dans la réalité temporaire où nous ne faisons que passer. Mais je dis ça, faites comme bon vous semble, comme la nature et la réalité le font aussi...

Bien à tous

votez :
par pandawill (IP:xxx.xx2.245.57) le 11 mars 2013 à 08H27

Thank you for your article, is very good, Online sale. The best China wholesale,All In pandawill or newfreeshippingMini 7100

votez :
(IP:xxx.xx3.220.6) le 12 août 2013 à 11H22

".....Mais les climatosceptiques, aussi appelés négationnistes du climat, s’acharnent à critiquer le consensus scientifique....."

Consensus ? Quel consensus ? Renseignez-vous au lieu d’affirmer ce genre de balivernes soigneusement entretenues par les affidés du GIEC !

votez :
par Didier (IP:xxx.xx7.59.9) le 23 août 2013 à 20H42

Les salauds de l’académie française des sciences ont écrit en 2010 qu’"il y a eu deux réchauffements depuis 1880, le 1er entre 1910 et 1940, le second entre 1970 et 2003" !! Or le taux de CO² continue d’augmenter depuis !! "Il est hautement probable que l’influence humaine sur le climat soit responsable de plus de la moitié de la montée des températures à la surface du globe entre 1951 et 2010", écrit le GIEC dans ce document obtenu notamment par le New York Times dans le rapport qui va être publié bientôt. Ces salauds du GIEC veulent maintenant nous faire croire que nous ne serions responsables que de la moitié du réchauffement ??

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles