NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Mexico 2010 - Copenhague et après ?

Article publié le 10 décembre 2009

Mexico 2010 - Copenhague et après ?

N’en déplaise aux « sceptiques », le sommet de Copenhague base ses travaux sur les hypothèses et les recommandations du GIEC. Faut-il le rappeler, le GIEC n’est pas un « laboratoire » mais un réceptacle des travaux de centaines d’entre eux et de milliers de chercheurs. Les divergences et les controverses sont inhérentes à son mode de gouvernance. On peut questionner les résultats où les méthodologies utilisées mais l’important est de pouvoir réagir à un minimum de consensus et celui-ci est réalisé par le GIEC.

Que Copenhague soit un succès total, mitigé ou au final un sommet décevant, nous pouvons d’ores et déjà affirmer que ses conclusions ne seront pas en phase avec les recommandations des différents rapports du GIEC. Selon le groupement, il faut diviser par deux les émissions mondiales du seul CO2 à échéance 2050 par rapport à l’année de référence de 1990, ce qui correspond à une réduction de 80% pour les pays riches de l’annexe I. Ces chiffres ne sont pas une fin en soi, l’objectif réel est de limiter le réchauffement climatique global à 2° par rapport à l’ère préindustrielle. Pourquoi ce chiffre de 2° ? Parce qu’au-delà, la situation climatique globale est considérée comme incontrôlable, 4° et plus et cela s'apprente au chaos.

Les efforts affichés avant accord par les états sont aujourd’hui louables, ils seront quoiqu’il arrive insuffisants sur les différentes échéances, 2020, 2030, 2050. Sauf découvertes et révélations majeures de la communauté scientifique, la dynamique du réchauffement est en route. Les protocoles à venir pourront le limiter, en aucun cas le stopper.

La contrainte n’étant pas à l’ordre du jour de Copenhague, peut-on en conclure qu’il s’agit d’un sommet pour rien ? Certains comme James Hansen le pensent et vont jusqu’à souhaiter un échec, dans une sorte de scénario du pire devant nous mettre au pied du mur.

Bien entendu, Copenhague n’est pas inutile et constitue bien au contraire une avancée significative, non pas sur le fond mais sur la forme. Quel que soit le texte final, c’est l’occasion pour les dirigeants de se parler, de mettre les problèmes sur la table et de les affronter. Si ce sommet est historique, c’est qu’il est parvenu à éviter l’esquive d’un certain nombre de responsables politiques sur la question. 

mexico.jpgLes prochaines échéances de négociations internationales devront cependant voir plus large et plus profond. Les problèmes cruciaux et intimement liés de l’eau, de la faim et des réfugiés climatiques doivent être intégrés aux prochains sommets. L’absence de chefs d’état de pays industrialisés aux sommets de l’eau (Istanbul) et de la lutte contre la Faim (Rome) est révélatrice d’un manque de cohérence. Les négociations climatiques ne peuvent se limiter pas à la simple réduction des émissions de CO2, elles doivent dans une même unité de temps et de lieu aborder les conséquences du réchauffement pour anticiper les crises futures (quand elles ne sont déjà actuelles). Dès Mexico en 2010 ?

Source image : http://www.ecoaction21.fr/Climat1.jpg

Alexis du Fontenioux

Thèmes

CO2 Réchauffement climatique Copenhague

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Falstaff (IP:xxx.xx9.41.187) le 3 janvier 2010 à 11H12

mais l’important est de pouvoir réagir à un minimum de consensus et celui-ci est réalisé par le GIEC.

C’est faux !! Le "consensus" du GIEC n’est qu’apparence et manipulation !! De nombreux scientifiques ayant émis des critiques sur la manière d’opérer du GIEC et sur son interprétation discutable des résultats disponibles ont été "éjectés" des groupes de travail par la bureaucratie onusienne et d’autres, de plus en plus nombreux, en ont démissionné !!!

votez :
(IP:xxx.xx8.220.215) le 11 août 2013 à 08H23

jordan retro for sale This causes them to devote so substantially money just to get the items that they want cheap kids jordan shoes for sale . 1 point that females can never ever say no to is buying designer handbags www.brannonmonument.com/Home3/air_jordan_2013.html .

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles