NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Et si les acteurs principaux du réchauffement climatique étaient...Les vaches, les cochons et les poulets ?

Article publié le 14 décembre 2009

Et si les acteurs principaux du réchauffement climatique étaient...Les vaches, les cochons et les poulets ?

On n’arrête pas de nous parler du réchauffement climatique et des émissions de CO2 qu’il nous faut réduire, les uns et les autres, à toute force. Il y d’autre gaz à effet de serre dont on nous parle moins, qui sont certes émis en beaucoup moins grande quantité mais dont la nocivité dans le processus de barrage à la réémission du rayonnement terrestre (si c’est bien là le processus du réchauffement terrestre) est 23 fois plus importante que celle du CO2. C’est le gaz méthane qui est émis par les ruminants durant leur digestion.

L’effet de l’élevage d’animaux pour la production de produits laitiers, ou de viande de boucherie pour l’alimentation humaine avait été estimé à 18pct de la totalité des émissions de GES par un rapport de la FAO, Food and Agriculture Organisation des Nations Unies en 2006. Elle vient d’être revue à la hausse par un rapport de la banque mondiale récent, prenant en compte cette fois la totalité de l’empreinte carbone du processus de production et de distribution des nourritures animales. Le titre du rapport annonce clairement la couleur sur ses conclusions : « Et si les acteurs principaux du changement climatique étaient …Les vaches les cochons et les poulets ? »

Car en prenant en compte l’énergie utilisée dans tous les éléments de cette chaine de production, des émissions de méthane mais aussi de CO2 qu’exhalent les 10 milliards d’animaux dans le monde élevés pour nourrir ou servir l’homme jusqu’à la déforestation que cela entraine pour en faire de nouveaux pâturages, on arrive, selon ces experts, à une contribution de l’élevage de….51pct de la totalité des émissions de Gaz à effet de serre de la planète !!!Etonnant non ?

Et comme la population de la planète doit augmenter de 50pct d’ici à 2050, ca ne vas pas s’arranger d’içi là.

D’après ce rapport, l’impact d’une action forte sur nos habitudes alimentaires serait plus important pour le climat que de remplacer toutes les automobiles par des bicyclettes. Vous avez compris, il va falloir devenir végétarien ! Déjà que l’avenir qui nous attend n’est pas très drôle avec les réductions de mobilité qui nous attendent, s’il faut en plus ne plus manger que des légumes.

A suivre

 

Source image : http://carouleayutz.blogspot.com

Thèmes

Réchauffement climatique Méthane

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx6.28.126) le 15 décembre 2009 à 21H14

Comme quoi suffirait de manger moins de viande pour sauver le monde .. ça induirait moins de méthane, de CO2 car on bousille les forêts pour les élevages, et pour faire pousser du blé qui pourrait nous nourrir, sans parler de tout l’eau que ça demande

votez :
par geraldin (IP:xxx.xx4.12.239) le 16 décembre 2009 à 12H21

Les cadavres dans les cimetières dégagent beaucoup de méthane en se décomposant. C’est l’origine des feux follets. Avec 6 milliards d’humains sur terre, cela fait beaucoup de cadavres chaque jour, et donc une grosse production de méthane !

La solution est simple : à l’instar de la taxe carbone, les états n’ont qu’a créer une taxe sur la mortalité. Ainsi les habitants de la planète Terre s’abstiendront de mourir. Moins de morts, donc moins de cadavres en décomposition. Donc, diminution très conséquente de la production e méthane.

Cette solution est à la hauteur des pets des vaches... Non ?

votez :
par france (IP:xxx.xx4.191.98) le 16 janvier 2010 à 22H28

80% des bovins servent à la production du lait, donc c’est bien d’abord les produits laitiers qu’il faut réduire voire supprimer, plus que la viande, si on veut réduire les gaz à effet de serre et stopper la déforestation.

C’est bien que cet article en parle, car on entend beaucoup les végétariens qui prônent la seule suppression de la viande. Mais si on remplace la viande par du fromage, on n’aura rien résolu du tout du point de vue de l’environnement. Et on aura probablement aggravé son état de santé. Faites des recherches sur internet sur les méfits du lait, et vous serez édifiés. (Par exemple recherchez ce qu’en dit le docteur Tal Schaller). J’ai fait l’expérience de suppression totale des produits laitiers, et pour rien au monde je n’en reprendrai car ils empoisonnent la vie (celle du consommateur et celle de la planète)

votez :
par tiaframwedgpun1983 (IP:xxx.xx6.56.156) le 31 mai 2013 à 05H13

But people excellent instances are turning into uncommon desires now. This is accomplished immediately after the place in the house has been totally cleaned. visit website

votez :
par camptuphiri1984 (IP:xxx.xx6.57.151) le 23 juin 2013 à 03H29

All the individuals have the identical needs and needs. Or you can make contact with them by telephone or electronic mail and question for guidance. pozycjonowanie stron Łódź

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles