NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Réchauffement climatique : et le méthane ?

Article publié le 15 décembre 2008

A l’occasion de la conférence de Poznan, on aurait pu penser qu’allait réémerger un gaz à effet de serre plus nocif que le CO2 mais heureusement bien moins présent dans les émissions terrestres, le Méthane. Or il ne semble pas que la Conférence de Poznan s’y intéresse particulièrement. Pourquoi ?canalblog0136

Sans doute parce que le méthane, malgré un effet unitaire (à la molécule émise en quelque sorte) sur le réchauffement climatique 25 fois plus important que celui du CO2, ne participe globalement à ce réchauffement qu’à hauteur de 13 %. Ensuite parce que sa disparition dans l’atmosphère est bien plus rapide que celle du CO2.

On peut donc comprendre que les membres du GIEC et les politiques qui suivent leurs recommandations aient choisis de s’attaquer au composé chimique le plus critique dans un premier temps, le CO2. Ce n’est pas une raison néanmoins pour oublier le méthane.

D’autant que le méthane est un gaz combustible très énergétique, aussi utilisable que le butane ou le propane et que donc sa récupération serait sans doute infiniment plus rentable que la diminution des émissions de CO2 !

D’où provient donc ce méthane ? Essentiellement de l’agriculture via les émissions des ruminants en provenance de la fermentation intra-stomacale de ces animaux (il parait que ce seraient des rots plutôt que des pets !) et des lisiers, les déjections accumulées des bovins et des porcins qui globalement contribuent à 65 % de sa production. Autres sources de méthane les émissions de décharges de déchets organiques et celles, comme le grisou ou les feux follets, en provenance de combustions ou fermentations diverses.

La récupération de ces émissions serait donc un premier effort possible pour les limiter. Quant à changer nos habitudes alimentaires pour éliminer le steack sacro-saint, c’est sans doute un changement trop radical pour l’instant, sans compter que les agriculteurs, déjà pas très gâtés sur le partage des revenus, y verraient une attaque frontale contre leur profession.

Rappelons néanmoins, pour mettre en perspective les efforts de réduction d’emissions dans divers domaines "qu’une vache de 600 kg produit chaque année plus de gaz à effet de serre qu’une voiture moyenne roulant 15 000km". Quand on assiste au haro permanent sur notre moyen de déplacement préféré, on ne peut que rester réveur sur les efforts respectifs que l’on demande aux uns et aux autres. 

Thèmes

Climat CO2 Gaz à effet de serre Gaz Réchauffement climatique Méthane

Bookmark and Share
28 votes

commentaires
votez :
par zygomar (IP:xxx.xx4.163.31) le 15 décembre 2008 à 10H37

"Or il ne semble pas que la Conférence de Poznan s’y intéresse particulièrement. Pourquoi ?"

Parce qu’il est manifestement plus facile de mettre en place des mesures contraignantes, sonnantes et trébuchantes sur les producteurs de CO2 que sur les producteurs de méthane.... Et qu’il est également évident à ceux qui veulent bien observer et analyser le discours des écolo radicaux que ce sontles multinationales industrielles qui sont les cibles à abattre, pas les ruminants.....

votez :
par Eco Intelligence (IP:xxx.xx9.163.107) le 15 décembre 2008 à 14H18

J’ai eu l’occasion de participer à la restitution d’une étude sponsorisée par l’AFD sur le méthane. Même si les solutions me paraissent un peu trop simples et directes (a tel point que je me demandais s’il n’y avait pas un opérateur privé de traitement des ordures ménagères dans le coup...), l’étude a le gros avantage de présenter très précisemment l’impact du méthane et ses sources.

Ma grande interrogation ayant été l’agriculture. Pourquoi ne pas avoir travaillé sur ce gros poste de production de méthane. La réponse de Benjamin Dessus fut : il est plus simple et rapide de résoudre le cas des décharges à ciel ouvert que de changer les habitudes du monde agricole...

L’étude est disponible : sur le site de Global Chance :

http://www.global-chance.org/IMG/pd...

sur le site de l’AFD :

http://www.afd.fr/jahia/Jahia/home/...

Eco Intelligence.

votez :
par lio (IP:xxx.xx7.192.54) le 15 décembre 2008 à 18H59

et le méthane issus de la fonte du permafrost(réchauffement) ou des tourbiéres(destruction des foréts)vous compter le récupérer comment ?

votez :
par laivamun (IP:xxx.xx0.236.227) le 27 décembre 2008 à 16H38

Le graphique joint est typique de la désinformation voire de l’intoxication permanente de l’opinion sur le sujet. L’intituler "les Gaz à effet de serre en France" et ne pas faire mention de la vapeur d’eau qui représente près de 60% des GES, et qui en serait le plus actif, relève de l’escroquerie pure et simple

votez :
par mathieu hangue (IP:xxx.xx7.171.238) le 29 décembre 2008 à 10H49

Le problème de l’agriculture est un problème complexe et c’est effectivement un des secteurs les plus émetteurs de gaz à effet de serre : production d’engrais, de pesticides, transports, transformation, sans oublier le N2O qui se forme lors de la décomposition des engrais azoté dans le sol...

Par contre, aujourd’hui les deux principales sources d’émissions de méthane sont la déforestation et la fonte du permafrost.

La destrution des forêts indonésiennes et l’assèchement des sols tourbeux relâchent dans l’atmosphère des millions de tonnes de méthane et l’Indonésie est aujourd’hui, de ce fait, le 3ème émetteur de gaz à effet de serre.

Cette destruction a lieu pour planter des palmiers à huile qui doivent fournir notamment l’Union européenne en agrodiesel et en huile alimentaire (La France brûle 67% de son huile de colza comme diester financé à grands coup de subventions et doit importer de l’huile de palme...).

En fondant, le sol du grand Nord relâche aussi des quantités de plus en plus importantes de méthane.

D’une façon générale, manger moins de viande ET rouler moins, ne peut que faire du bien, à vous et à l’environnement.

MH

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles