NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Prêt pour une vie sans carbone ?

Article publié le 27 octobre 2009

Le 18 octobre, commence aux Etats-Unis la "No Impact week". Initiée conjointement par Colin Beavan et le Huffington Post, cette “semaine sans impact” invite les citoyens qui le désirent à réduire au maximum leurs émissions de CO2. But de l’opération : montrer qu’il est non seulement possible, mais même bénéfique, de vivre sans carbone.

Prêt pour une vie sans carbone ?

Vous voulez perdre du poids tout en faisant des économies et en gagnant du temps ? Vivre heureux et en bonne santé ? Selon Colin Beavan, alias No impact man, la solution est simple : il suffit de réduire au maximum votre empreinte sur l’environnement.

Un an sans émissions de CO2
Ce trentenaire new-yorkais en sait quelque chose : pendant un an, il a décidé de vivre sans carbone. Une véritable gageure, quand on sait qu’un Américain consomme en moyenne 23 tonnes de CO2 par an, soit 4 fois plus qu’un Chinois.
Pour réaliser ce pari fou, Clin Beavan a pris quelques décisions radicales : ne plus produire de déchets ; ne plus consommer que le strict nécessaire ; ne plus prendre le métro ; ne plus utiliser ni ascenseurs, ni télévision, ni électricité. Résultat ? Selon ce « libéral coupable essayant de sauver la planète », réduire son empreinte écologique n’offre que des avantages, que ce soit sur le plan sanitaire, affectif ou économique. Non seulement Colin Beavan a perdu du poids en s’alimentant de façon plus saine, mais il a réalisé d’importantes économies et passé davantage de temps avec sa famille, qui s’en est trouvée nettement plus épanouie. Bref, loin d’être un sacrifice, la démarche « no impact » s’est au contraire avérée d’une étonnante richesse.

Une expérience généralisable ?

Relayée par un blog, un livre et un film, l’expérience de Colin Beavan a fait des émules outre-Atlantique. Ainsi, à partir du 18 octobre, commence la « No impact week ». Soutenue par le Huffington Post, cette initiative offre d’aider tous ceux qui le désirent à réduire leur empreinte sur l’environnement. A cette fin, le site Internet du projet propose à tous les candidats un programme hebdomadaire où les efforts sont gradués. Le dimanche, on commence par ne plus consommer. Le lundi, on réduit au maximum ses déchets, et ainsi de suite jusqu’au samedi suivant. Tenté(e) ? Il suffit de s’inscrire et de demander le programme…

Thèmes

Changement climatique CO2 Carbone Bio Consommation Art de vivre Emballages Ecocitoyenneté Citoyenneté Vélo Bilan Carbone Etats Unis

Bookmark and Share
18 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx9.235.59) le 28 octobre 2009 à 08H59

montrer qu’il est non seulement possible, mais même bénéfique, de vivre sans carbone.

>>> Le niveau ultime de la connerie....... La vie sans carbone ? Et puis quoi encore ? Vraiment n’importe quoi.

votez :
par Placebo (IP:xxx.xx9.235.59) le 28 octobre 2009 à 10H49

il a décidé de vivre sans carbone......

ne plus consommer que le strict nécessaire.....

Et même en ne consommant "que le strict nécessaire", il a quand même "consommé du carbone" !!!! On ne peut pas "vivre sans carbone", un point c’est tout !!!

votez :
par floyd (IP:xxx.xx5.222.2) le 30 octobre 2009 à 11H41

"Un an sans émissions de CO2"

Il a arrêté de respirer aussi ?

votez :
(IP:xxx.xx0.221.68) le 17 décembre 2009 à 23H57

Sauf votre respect, ce brave citoyen du monde, comment se chauffe-t-il sans produire de co2 ? Bien à vous...

votez :
par displongvanon1974 (IP:xxx.xx6.56.156) le 31 mai 2013 à 09H57

Some of them are definitely excellent above the other individuals. Also, any animals and plants really should be eradicated from the spot as effectively. click here

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles