NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
L'autre menace du CO2 : l'acidification des océans

Article publié le 21 août 2009

L'autre menace du CO2 : l'acidification des océans

Il y a quelques années encore, une partie de l’opinion publique et des médias étaient réticents à reconnaître l’ampleur du changement climatique. Aujourd’hui, personne ne nie que la concentration de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère augmente à un niveau et une vitesse encore jamais attente au cours des derniers centaines de milliers d’années. Les conséquences de ce changement commencent à peine à être visibles, dans le changement des régimes des vents et des précipitations, des courants sans doute, etc. avec les impacts de tout ceci sur la dynamique des écosystèmes, et des populations humaines.

Les océans eux, sont un monde souvent ignoré, occulté de notre perception. Nous savons que nous sommes entrés dans "le temps du monde fini", mais nous avons encore du mal à croire que cela vaut également pour les espaces marins, qui continuent à nous paraitre tellement grands qu’ils s’approchent de notre notion d’infini, et avec eux les ressources biologiques qu’ils abritent. Pourtant ces ressources sont l’objet de multiples dangers. Le consom’acteur commence à peine à réaliser que la surpeche est déjà une réalité pour la plupart des espèces commerciales de poissons, comme le thon rouge de Méditerranée, et même la morue, plat traditionnel de certains pays européens. N’en déplaise à une chronique sur cette plate-forme, si l’aquaculture s’est développée en conséquence au cours de la dernière décennie, pour devenir la principale source de saumon, de truite et d’autres espèces, elle n’a pas encore su assurer sa durabilité, et génère de nombreuses pollutions et dangers.

Des initiatives existent pourtant pour garantir au consommateur des produits de pêche plus durables. Le label Marine Stewardship Council vaut la peine d’être pris en considération. Outre-Manche, une marque comme Fish4ever se montre réellement engagée dans l’attention à la chaîne et aux méthodes de pêche.

Mais les scientifiques pointent aussi une menace plus insidieuse encore, une tendance de fond d’une grande intertie et d’un poid important : l’acidification des océans. Celui-ci serait dû, comme le changement climatique, aux concentrations accrues de CO2 dans l’amosphère. Au contact de l’eau, celles-ci créent de l’acide carbonique, une molécule acide, qui réduit la concentration de carbonate de calcium, importante source de calcium pour les organismes marins. Ainsi, les coraux sont parmi les principaux écosystèmes affectés par ce phénomène.

"The other CO2 problem", une vidéo faite pour et par des enfants illustre les problèmes de l’acidification des océans (en anglais), en faisant intervenir Poséidon et d’autres personnages, qui en appelle à la responsabilité des humains. Il se prépare également un documentaire grand public sur ce thème pour la rentrée "A sea change". Ce documentaire a été sous-titré en français, grâce à l’aide de.. 
 

 



Lisez un bon article sur ce documentaire et sur le sujet dans DD Magazine.
Article de Wikipedia sur l’acidification des océans

Thèmes

CO2 Mer

Bookmark and Share
24 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx7.190.179) le 21 août 2009 à 11H35

Oui, mais le CO2 présent dans l’air n’est malheureusement pas la seule source d’acidification des océan...Il y en a une autre plus insidieuse et largement plus incontrôlable et dramatique : le méthane...Je pense tout particulièrement au méthane maintenu à l’état solide au fond des océans grâce à la pression et au froid (hydrate de méthane).. Les réserves sont monstrueuses et le problème est qu’une différence très légère de température les rend à l’état gazeux, or on a maintenant la preuve que le processus est en cours dans l’arctique : http://wwww.sciencedayly.com/releas... Là, c’est le coup double : acidification des océans ET réchauffement climatique (le méthane est 10X plus puissant que le CO2 en tant que gaz à effet de serre..)

votez :
par joletaxi (IP:xxx.xx9.46.138) le 21 août 2009 à 17H39

pas un jour sans la petite piqure de rappel ! Et comme d’habitude, sans cesse le recyclage de toutes ces "études" qui ont toutes déjà été réfutées vingt fois.La proximité du sommet de Copenhague semble rendre nerveux nos amis écolos.Si d’aventures, on devait subir un autre hiver du genre des derniers,ce sommet( sommet de quoi on se le demande)risque bien d’être le dernier,on comprend que les tenants du RCA mettent les bouchées doubles.En tout cas, la NAOA ne s’embarrasse pas de principes pour pousser les courbes vers le haut,il suffit de jeter un coup d’oeil à la dernière carte des t° de juillet,pour avoir des difficultés à y croire, ça chauffe partout, sauf aux USA, ils n’auraient pas oser ! Pour le fun, un article intéressant : http://climaterealists.com/?id=3901 Zut, j’oubliais, les vikings au Groenland, c’était une fable...

votez :
(IP:xxx.xx7.190.179) le 22 août 2009 à 10H03

Oui, ce sont vraiment des catastrophistes de première qui jouent sur la peur des gens, sûr qu’ils ont tous l’intégrale de Marx, bref, des communiss’fanatiques... L’antarctique qui se disloque, c’est une vaste fumisterie, bien sûr... Que les inuits se retrouvent face à une situation inédite pour eux qui menace directement leur mode de vie (millenaire, notons bien)une propagande vert-rouge ! Les bancs coraliens malades ou mourant, pff ! Du vent sans doute !

Quand à votre carte, c’est assez marrant de voir le nombre d’articles qui démentent et démontent l’argumentation avancée dans l’article que vous mettez en lien.. Allez, partez plutôt polluer, euh, rétablir votre vérité sur l’article de wiki intitulé carte d’Oronce Finé... Puis tant que vous y êtes, faites une contribution sur l’article rumeurs sur le programme Appollo pour faire rétablir cette vérité qui n’est qu’une question de bon sens et à la portée de tout un chacun lorsqu’on est, comme vous, immunisé contre toute propagande anticapitaliste... [modesarcasticirony=off]

Plus sérieusement, mon point de vue peut se ramener à un dicton ukrainien qui dit ceci : "ne crachez pas dans le puits, vous aurez peut-être à y puiser votre eau plus tard !"

Rien ne peut justifier les pratiques économiques et industrielles actuelles, qui relèvent d’un égoïsme et d’une cupidité telles qu’elles mettent en danger l’avenir de l’humanité, c’est un suicide collectif à moyen-long terme...

votez :
(IP:xxx.xx7.190.179) le 22 août 2009 à 10H30

D’ailleurs, sur le sujet, je recommande chaudement à ceux qui suivent bien l’anglais une série de vidéos sur youtube faites par un prof de sciences (wonderingmind42)qui fait une démonstration magistrale d’analyse du débat autour du réchauffement climatique de façon très claire et très drôle... Un bijou de vulgarisation et d’enrichissement scientifique !!! la série s’intitule "[b]how it all ends[/b]" Mais commencez par là :

1. "the most terrifying vidéo you’ll ever see" (oui, un rien provoc’ mais très bien fait) :

http://www.youtube.com/watch?v=z0Rv...

2. "How it all ends" :

http://www.youtube.com/watch?v=mF_a...

Note : il y a une vidéo index qui permet de sélectionner/retrouver les vidéos par articles thématiques. Pour les non initiés, celui sur la nature de la science ("nature of science" 3 vidéos)est particulièrement instructif sur l’approche scientifique à voir impérativement, question de culture générale...

3. "how it all ends : index" :

http://www.youtube.com/watch?v=2oCY...

Un régal !

votez :
par joletaxi (IP:xxx.xx9.127.63) le 22 août 2009 à 14H52

L’antarctique qui se disloque ? Les Inuits places devant une situation inedite ?Les récifs coraliens qui meurent.Vous oubliez les futurs réfugiés de Tuvalu,les incendies de forets, les typhons ,les inondations,j ’arrête, 20 pages n’y suffiraient pas. Que je sache, la banquise antarctique s’est accrue de plus de 30 % depuis le début des mesures satellites.L’étude sur le réchauffement de l’antarctique,de l’équipe de Man, déjà célèbre pour sa courbe Hockeystick a été rapidement démontée.Reste effectivement qu’une petite partie du continent est sujette à un réchauffement très localisé ce qui nous vaut la ritournelle sur la banquise Wilkins.De plus, les océans bordant le continent connaissent un fort refroidissement,tant en surface qu’en profondeur. Les Inuits ont plus à craindre de leur découverte d’un certain mode de vie d’assistés et de l’alcool que du RCA.A propos, jamais les ours polaires n’ont été aussi gras dans la baie de baffin.Quant aux récifs coraliens, toutes les études démontrent que le lien avec un réchauffement des océans n’est pas fondé. Votre diatribe démontre exactement le bien fondé de mon propos. Que vous soyez anticapitaliste et partisan d’une société de pénurie est votre droit le plus strict. Je ne chercherai même pas à polémiquer avec vous sur le sujet.Tout le monde connait les bienfaits d’une économie rationalisée,centralisée et bureaucratique.Que vous défendiez votre point de vue démocratiquement est l’essence même de nos sociétés,maigres espaces de liberté.Mais que au nom d’une théorie qui se révèle de plus en plus branlante,vous tentiez d’imposer votre modèle social sous prétexte d’un hypothétique danger qui nécessite de suivre votre "religion", là je dis non, trois fois non. Un article est paru ici même il y a peu, sur la pollution dramatique des océans,je n’y ai vu qu’un commentaire,preuve que cela n’intéresse personne, même pas nos plus fervents défenseurs de gaia.Or, voilà bien un vrai problème, une vraie bombe a retardement pour nos enfants.Voilà un problème que l’on pourrait maîtriser en distrayant une infime partie des énormes budgets consacrés au soi-disant Armaguedon climatique. Quand vous aurez réussi à imposer une règlementation drastique sur les rejets en mer, nous reparlerons de votre société" responsable" Quand vous aurez réussi à imposer une gestion raisonnée des eaux de surface, vous me parlerez d’éoliennes. En attendant, tout le reste c’est du blabla,et surtout beaucoup d’argent qui n’est pas perdu pour tout le monde,et qui ne sauvera pas le moindre petit enfant du Sahel.Populations d’enfants déjà décimées par une autre grande conquête "verte", l’interdiction du DDT.A propos, vous savez que la partie subtropicale de l’Afrique reverdit,un bienfait du RCA ?Vite je sors mon 4X4...

votez :
(IP:xxx.xx7.190.179) le 23 août 2009 à 10H03

"une économie rationalisée", euh, vous parlez du système actuel ? Mmh...Je crois que ça se pose là.D’ailleurs, "tout le monde" reconnait les bienfaits de cette économie —> vous parlez plus loin des sahéliens, un peuple parmi dans d’autres dans les pays pauvres, où sont les bienfaits pour eux ? Les bienfaits, c’est pour les 10% les plus riches que nous sommes... C’est drôle, ça me rappelle ces conservateurs américains qui hurlent sur les milliards que risque de coûter la réforme santé proposée par Obama, sans sourciller sur les MILLIERS de Milliards qu’ont coûté les opérations militaires sous W Bush (et qui ne sont pas finies !)ou les affres des instituts bancaires... Ah, et pour info, je ne suis pas anticapitaliste, je suis contre le grand n’importe quoi "actuel" qui se résume à "la fin justifie les moyens", la fin étant du fric, du fric, du fric pour le fric... Pour être anticapitaliste, il faudrait déjà avoir un système alternatif qui ait des chances de fonctionner aussi bien localement que globalement, ce qui n’est pas le cas à ma connaissance. Le système capitaliste, malgré ses défauts, est à la base le meilleur modèle que l’on ait à l’heure actuelle, le problème réside plus dans le poids qu’il pèse sur les pouvoirs "démocratiques" et le fait qu’il soit devenu une fin en soi plutôt qu’un simple moyen d’échanges. Bref. pour revenir à nos moutons : regardez la vidéo dont j’ai fourni le lien (la première suffira "the scariest video..."), j’en ai fait ma religion et vous pourrez comprendre pourquoi je ne vais pas rentrer dans un débat de "pseudo-experts" sur le sujet... Enfin, pour les remarques sur la pollution des mers, je considère que cela fait partie intégrante du problème : notre mode de vie, notre société de consommation telle qu’elle est en place aujourd’hui doit être repensée et modifiée, et sur ce point, nous sommes tous coupables, car si les industries polluent autant, c’est bien pour répondre à des "besoins" de consommation, c’est bien que ça marche, non ? Encore une fois, regardez cette vidéo et particulièrement l’analyse qu’il fait au tableau en termes de risques, c’est très intéressant..

votez :
par joletaxi (IP:xxx.xx9.76.140) le 23 août 2009 à 15H26

Continuons donc le dialogue, Je vous sais crédit de ne pas tomber dans ce genre de raisonnement simpliste et manichéen ! Dès le préambule, on peut déjà se passer de la suite.Tout repose sur un postulat que le scénario du pire est encore pire que prévu. Je vous propose donc ce marché:on sait que la terre a connu des impacts catastrophiques de corps célestes.On sait, car on commence à les surveiller, que nous sommes entourés d’une multitude de ces objets plus ou moins menaçants.On a de bonne raison de croire que nous n’échapperons pas à ce scénario. Que faire ? Ne rien faire, et compter sur notre bonne étoile(je suis assez comptant de cette tournure de phrase).Ou bien mettre sur pied un vaste programme pour inventorier les risques,un arsenal de fusées capables de détruire ces objets, des équipes d’astronautes pour aller déposer sur ces objets des charges ou autres engins pour les dévier ?Ca va coûter très cher tout ça.Alors si je reprend le tableau contenu dans la vidéo, je vous demande comment vous vous en arrangez ? Maintenant une chose devrait tout de même vous rendre soupçonneux.Remplacez dans la vidéo, changement climatique par Armaguedon,le terre en 2100,ou 2200 par enfer,taxe carbone par indulgence,baisse de notre niveau de vie par carême ou pénitence,AlGoor,par le messie.Vous y êtes ? Tous les ingrédients y sont ! Toute la fiction hollywoodienne de Goor repose sur une courbe de t° ,reprise de nombreuses fois par le GIEC à l’appui de ses thèses, et qui s’est révélées complètement fausse et trafiquée. Une polémique grandissante concerne les courbes de t° instrumentales de ces 150 dernières années, que certains(les mêmes qui avaient démoli la "hockeystick) voudraient soumettre au même processus de vérification.Après d’innombrables refus sous de fallacieux prétextes de communiquer leurs"data" et leur méthode, voilà qu’ils prétendent maintenant avoir"égaré" les données de base ayant servi à l’établissement de ces courbes ! Voilà donc une théorie qui a pour base des statistiques douteuses,des méthodes obscures, qui permet de faire des prévisions à 100 ans ! La seule façon d’y adhérer est de croire. Notez que en son temps, on a bâti de merveilleuses cathédrales sur ce principe. Quant à nos problèmes économiques,ils sont le fruit de l’avidité, de la corruption,des gens en place, car si nos institutions avaient appliqué les règles qu’elles ont elles même édictées, nous n’en serions pas là.on peut changer les règles, cela n’est pas très difficile. Mais trouver les gens qui vont les appliquer en toute clarté et honnêteté,qui vont se dévouer au bien commun, au mépris de leur propre confort,vous me ferez signe quand vous les aurez trouvés. Comme par enchantement un industriel nucléaire est un vil arnaqueur,qui corrompt nos dirigeants à son profit au mépris du bien général. Un exploitant d’éoliennes lui, ne fait pas de lobbying,ne démarche pas avec des moyens discutables les élus, oeuvre pour le bien public, même si tous les propriétaires immobiliers du coin perdent en général 30 % de la valeur de leur bien,et cerise sur le gâteau va faire exploser la note d’électricité. Par contre, et je me répète,sur les problèmes de pollution, sur les problèmes d’accès à l’eau, à l’énergie,alors là, il y a de vrais chantiers, de vrais problèmes que nous pouvons résoudre si nous y mettons les moyens. Rassembler 12000 personnes pour discutailler de 1/10 de degré est en quelque sorte criminel en regard des problèmes que j’évoque. Je viens de lire que le plus grand spécialiste des ours polaires s’est vu refusé l’accès au sommet préparatoire de Copenhague, il avait des idées iconoclastes. Nous survivrons,même les pieds dans l’eau.

Les Auteurs deClimat
çaDérange - 299 articles
Dynamicsauto - 37 articles
Biosphère Blog - 57 articles
Laurie ALVAREZ - 1 articles
alain cluzet - 3 articles
rcoutouly - 65 articles
chems eddine Chitour - 2 articles
Mobilité durable - 178 articles