NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Un chasseur de phoques canadien aux Iles Féroé

Article publié le 10 septembre 2010

Chasseurs de phoques canadiens et chasseurs de dauphins aux Iles Féréo, même combat ?

Un chasseur de phoques canadien aux Iles Féroé

Le président de l’Association des chasseurs de phoques des Îles-de-la-Madeleine, Denis Longuépée, participera au 19e Congrès de la Commission des mammifères marins de l’Atlantique Nord (NAMMCO) qui se tiendra prochainement aux Iles Féroé. (1)
 
Ces Iles au nord de l’Écosse mais appartenant au Danemark sont célèbres pour leur paysage mais aussi pour la tuerie annuelle de plus de 1 000 dauphins dans leurs eaux. Les animaux y meurent au nom d’une tradition datant du moyen-âge, dans ce qui est considéré comme une fête.

Les dauphins sont d’abord rabattus vers des baies. Puis les chasseurs, au volant de leurs hors-bord ultra-rapides, poussent dans un premier temps les animaux vers une baie le long des côtes. On amène progressivement les dauphins épuisés et terrifiés - qu'ils soient adultes, juvéniles ou femellles gestantes - vers des zones de moins en moins profondes pour pouvoir mieux les massacrer.

 A de multiples reprises les chasseurs plongent leurs gaffes de métal lourdes de plus de 2 kilos dans la chair des dauphins, jusqu’à ce que le croc s’accroche. Puis un long couteau est enfoncé dans la nuque des cétacées qui hurlent de douleur et agonisent pendant de très longues minutes dans des eaux rouges de sang. Les chasseurs des Iles Féréo se vantent publiquement de tout le plaisir qu’ils ont à saigner ces dauphins jusqu’à la mort, à faire exploser leurs globes oculaires à coups de couteau et même à éventrer des femelles enceintes pour en extraire des fœtus encore vivants. Toute cette boucherie se déroule avec la participation de jeunes enfants. (2)

DES OBSERVATEURS TÉMOIGNENT

Dans ce mois d’août 2010, depuis plusieurs semaines, deux organisations pour la défense des animaux, la Fondation Brigitte Bardot et la Sea Shepherd sont présentes au large des îles Féroé. Elles témoignent de la violence et de la cruauté de ces tueries de dauphins dans les fjord féringiens devenus un sanglant cimetière marin. Sous peu, elles doivent avertir le Parlement européen et les députés sur cette barbarie perpétrée dans ces Iles, avec preuves à l'appui. Pour les deux organisations il ne s’agit pas d’une chasse mais d’un « véritable génocide animalier » subventionné en plus par le Danemark.(3)

Même si cette tuerie de dauphins est vivement décriée pour sa brutale cruauté, le président des chasseurs de phoques des Iles-de-la Madeleine a déclaré dans une entrevue avec Radio-Canada, à propos des chasseurs des Iles Féréo : « Ces gens-là sont comme nous autres ». N'hésitant pas même à les décrire comme « un auditoire parfait », « un allié de taille » dans sa bataille pour que la chasse commerciale du phoque puisse continuer.

 FESTINS CRUELS ET TOXIQUES

On tue ces milliers de dauphins aux Iles Féréo pour le plaisir mais aussi pour leur chair. Pourtant, de l’avis même de scientifiques qui ont étudié les concentrations de produits toxiques dans la viande des animaux tués, ceux-ci contiennent trop de mercure, de BPC et de DDT pour être consommables. Leurs recherches révèlent que ces produits provoquent une hausse de la pression artérielle, des anomalies de développement du foetus, une baisse de l’immunité chez les enfants, des taux accrus de la maladie de Parkinson, des troubles circulatoires et des possibilités d’infertilité chez les adultes.(4)

Dans un raisonnement fort douteux, le président des chasseurs de phoques des Iles-de-la-Madeleine affirme qu'il va aux Iles Féréo afin d' avertir les chasseurs de dauphins du danger que représente les défenseurs des animaux, ces animalistes qui, selon lui, « ne sont pas des gens qui veulent protéger les animaux, mais veulent tout simplement abolir toutes les chasses. »

Pourtant, bien au contraire, les défenseurs des animaux protègent réellement en prennant actions et paroles contre la barbarie des industries de la fourrure ou de traditions dépassées. A notre époque, l’ éthique englobe aussi notre rapport avec les animaux, les consciences évoluent. Le mode de vie traditionnelle ou les coutumes d’un autre âge n’excusent pas la cruauté. 

Au Canada, le sénateur MacHarb et le parti Vert canadien sont contre la chasse commerciale du phoque. Le sénateur MacHarb – qu'on ne peut considérer comme un animaliste– a reçu l’appui de milliers de canadiens et d’européens dans sa croisade pour que cesse une chasse au phoque ignorante du bien-être animal et qui ne survit que parce qu’elle est grassement subventionnée par le gouvernement canadien. 
 Tueurs de phoques des Iles -de- la- Madeleine et tueurs de dauphins des Iles Féréo : même barbarie au nom de la tradition, même combat ? Pour une fois, ce ne sont pas les « méchants animalistes » qui font l’amalgame, mais bien le président d'une association de chasseurs de phoques.

(1) : http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2010/08/23/004-phoques_NAMMCO_congres.shtml

(2) http://www.blog-les-dauphins.com/massacres-dauphins-iles-feroe/ 

(3)http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40273

(4) http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/293319/massacre-de-baleines-aux-iles-feroe

 
 

Thèmes

Chasse au phoque

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx9.1.115) le 10 septembre 2010 à 17H27

"On tue ces milliers de dauphins aux Iles Féréo pour le plaisir mais aussi pour leur chair. Pourtant, de l’avis même de scientifiques qui ont étudié les concentrations de produits toxiques dans la viande des animaux tués, ceux-ci contiennent trop de mercure, de BPC et de DDT pour être consommables. Leurs recherches révèlent que ces produits provoquent une hausse de la pression artérielle, des anomalies de développement du foetus, une baisse de l’immunité chez les enfants, des taux accrus de la maladie de Parkinson, des troubles circulatoires et des possibilités d’infertilité chez les adultes.(4)"

- Cà devrait vous réjouir que les chasseurs et les amateurs de chair de dauphin se rendent malades comme çà, non ? Ne serait-ce pas ce qu’il est convenu d’appeler la "justice immanente" ?

votez :
par marjolaine jolicoeur (IP:xxx.xx0.254.57) le 10 septembre 2010 à 19H09

Personnellement, je ne me réjouis jamais du malheur des autres..

votez :
(IP:xxx.xx9.1.115) le 11 septembre 2010 à 10H49

Eh ! bah, c’est bien !

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx2.15.80) le 12 septembre 2010 à 09H54

Tient ! Et revoilà monsieur l’inconnu...

Et que nous dit t’il d’intéressant ? Heu...toujours rien !

votez :
(IP:xxx.xx9.1.115) le 12 septembre 2010 à 10H25

Tient ! Et revoilà monsieur l’inconnu...

Et que nous dit t’il d’intéressant ? Heu...toujours rien !

>>> Tiens, qui c’est celui-là ? bienetre ? Qui c’est ?

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx2.15.80) le 13 septembre 2010 à 09H58

"Tiens, qui c’est celui-là ? bienetre ? Qui c’est ?"

Ben déjà, quelqu’un qui laisse un pseudo, et même son nom, car moi, contrairement à vous, je n’ai rien à cacher...

votez :
(IP:xxx.xx9.1.115) le 13 septembre 2010 à 11H02

par BienEtre (IP:xxx.xx2.15.80) le 13 septembre 2010 à 09H58

Tiens, y a pas de clients à rouler ce matin ?

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx2.15.80) le 15 septembre 2010 à 18H17

Ah ! Tiens...Je vois que vous, par contre, vous n’avez toujours pas fini de balancer vos critiques faciles et injustifiées...

votez :
par marfa (IP:xxx.xx7.48.55) le 15 septembre 2010 à 22H38

Il n’y a pas de quoi s’en orgueillir de ce massacre d’une telle violence des etres humains sont aussi massacrés par des bombes à luranium d’autres par des camicases aux ceintures armées comble de la bétise dans ce monde à la dérive.

votez :
(IP:xxx.xx6.231.24) le 10 octobre 2010 à 18H27

C’est scandaleux comme comportement.

votez :
par mike (IP:xxx.xx9.11.232) le 28 mai 2011 à 09H42

Très intéressant. Merci. geary

Les Auteurs deBiodiversité