NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
LE MONDE complice de Bill Gates complice de Monsanto

Article publié le 15 décembre 2011

LE MONDE complice de Bill Gates complice de Monsanto

LE MONDE donne une page entière* à Bill Gates, et Bill Gates soutient Monsanto. Dans l’interview de Bill Gates, il s’agit apparemment d’aide à l’agriculture en permettant d’acheter de « meilleures semences ». Quelles semences ? En fait, 30 % du fonds de développement agricole de la Fondation Gates a servi en 2008 à la promotion et au développement des variétés de semences OGM. En 2010, sa fondation a investi 23 millions de dollars dans l’achat de 500 000 actions de Monsanto. Cette acquisition, aussitôt dénoncée par le mouvement des paysans Via Campesina, montre que Bill Gates n’est pas un véritable philanthrope, mais un simple pion au service des multinationales semencières. Il n’est pas difficile de faire croire aux gens riches aux vertus du progrès par les technosciences. Or les OGM ne permettent pas de lutter contre la faim dans le monde, cela déstructure au contraire l’agriculture vivrière.

Bill Gates prône aussi la révolution « doublement verte ». Or sa Fondation a engagé en 2006 une collaboration avec la Fondation Rockfeller, « fondation caritative » privée initiatrice de la première révolution verte (semences « à haut rendement ») qui a été un échec socio-économique. Aujourd’hui la Fondation Rockfeller est un fervent promoteur des OGM à destination des populations pauvres. La collusion entre ces deux fondations « humanistes » s’intitule l’Alliance for a green revolution in Africa (Agra), qui est donc en train d’ouvrir le continent aux semences OGM et aux produits chimiques vendus par Monsanto, DuPont et Dygenta. La philanthropie au service des intérêts privés !

Bill Gates dit financer les recherches d’un « maïs résistant à la sécheresse » ; « 2 millions de paysans en bénéficient déjà ». Mais c’est là aussi un projet Monsanto. Il y a privatisation grâce à des « fondations » des politiques alimentaires. Satisfaire des actionnaires semble bien être le motif secret pour s’ingérer dans la santé et le bien-être de la planète et de ses habitants afin de faire du profit. Qu’un journal de référence comme LE MONDE marche dans cette combine montre le peu de recul que ce quotidien exerce à l’égard des intérêts économiques des multinationales !

* LE MONDE du 2 novembre 2011, Bill Gates : « l’agriculture pour réduire la pauvreté »

Source image : http://4.bp.blogspot.com

Thèmes

OGM Médias Monsanto

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
par L.S. (IP:xxx.xx1.246.237) le 17 décembre 2011 à 17H54

les maitres du monde usent des armées privées pour gangrener les États plus faibles et spolier leurs matières premières en sous sols, mais pour creuser nos tombes... Marie Monique Robin et Dominique Guillet de Kokopelli le savent très bien.

Malheureusement pour eux, ils ont les chiffres, nous avons le nombre...

votez :
(IP:xxx.xx3.213.112) le 23 décembre 2011 à 09H53

""Il n’est pas difficile de faire croire aux gens riches aux vertus du progrès par les technosciences. Or les OGM ne permettent pas de lutter contre la faim dans le monde, cela déstructure au contraire l’agriculture vivrière.""

MERCI d’avoir écrit cet article. J’ai remis les deux phrases qui me paraissent vraies. Dans la première, je ne suis pas riche mais je pense que c’est la science qui nous sortira de nos problèmes, AUSSI.

Je suis certain que la science va savoir se sortir de ses mensonges comme le fait très courageusement la physique.

Dans votre seconde phrase vous tendez votre cou à vos détracteurs éventuels car sur ce sujet primordial, est-il si important que cela de conserver une ’agriculture vivrière’ ? Une agriculture qui nous nourrit me parait bien suffisant ; A elle de trouver son organisation pour ses hommes et ses machines. En France nous avons déjà des gens qui souffrent de la faim, en Chine il en resterait environ 400 millions et je n’ose écrire le chiffre pour les USA que j’ai. On ne peut rester sans réponse même si nos réponses sont peu encourageantes comme par exemple les restos du cœur qui doivent tous les ans augmenter le nombre de repas à distribuer. Ceci nous prouve que ce n’était pas une bonne réponse et même que c’était une mauvaise réponse puisque cela a empêché l’arrivée d’une autre solution qui se serait imposée et qui aurait été plus efficace comme la Chine nous l’a prouvé.

Conclusion : La Science se doit de découvrir enfin la richesse de la potentialité de la Nature et donc pouvoir nous faire utiliser la potentialité de la Nature sans cette recherche de profit personnel si destructrice. Curieusement, il existe au moins un Centre à Bailleul, dans le nord de la France qui étudie cela. Il existe aussi le Centre de Findhorn pour une autre face de l’utilisation possible de la Nature.

votez :
(IP:xxx.xx9.6.142) le 2 février 2012 à 18H23

".....que Bill Gates n’est pas un véritable philanthrope, mais un simple pion au service des multinationales semencières."

<< Il faut se renseigner un peu avant d’éructer des insanités sans fondement. La haine n’a jamais été un argument recevable, pas plus que les mensonges répétés à loisir par des imbéciles ignorants et sectaires ne deviennent des vérités.</strong>

>>>>>>> Bill Gates announces a new US$255 million grant for ending polio at the 2009 International Assembly in San Diego, California, USA. Photo by Rotary Images/Monika Lozinska-Lee

Rotary International

The Bill & Melinda Gates Foundation has awarded US$255 million to Rotary International in the global effort to eradicate polio, bringing the total committed by Rotary and the Gates Foundation to $555 million.

votez :
par melturnsimcatt1983 (IP:xxx.xx6.56.156) le 31 mai 2013 à 09H30

For my Grandmother slow can be the environment of option. Even worse, it may perhaps be enhanced because now they need to transform or thoroughly clean these filthy filters. continue reading

votez :
par pervaramul1988 (IP:xxx.xx9.87.46) le 8 juin 2013 à 16H09

You really make it appear so easy with your presentation but I to find this matter to be actually something which I think I might by no means understand. It kind of feels too complex and very vast for me. I am looking forward on your next publish, I ?�ll try to get the dangle of it ! galerie erotyczne

Les Auteurs deBiodiversité
Michel Aymerich - 6 articles
ble2 - 35 articles
Professeur Chems Chitour - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles
çaDérange - 299 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Jean-Luc Crucifix - 7 articles
Bubbles World - 1 articles