NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La guerre de Libye, l'écologie et la non-violence

Article publié le 8 mars 2012

La guerre de Libye, l'écologie et la non-violence

Seule la non-violence fait avancer une cause car toute violence à court terme contredit la réduction universelle à long terme de la violence. Ce n’était pas l’avis des éditorialistes du MONDE* en mars 2011 qui appelaient à l’intervention armée en Libye. Aujourd’hui l’éditorial** mesure les conséquences à long terme du conflit : « Nombreux cas de torture… Le Conseil national de transition n’arrive pas à établir son autorité sur le pays… Les armes de Kadhafi alimentent la rébellion au Mali et au Sahel… La France observe un silence gêné. » LE MONDE constate que « la France et ses alliés n’ont pas anticipé la phase de l’après-guerre », mais ses éditorialistes ont fait de même. Il n’était pourtant pas difficile de mesurer les effets d’une intervention extérieure, il suffisait de savoir ce qui se passait en Irak ou en Afghanistan. Il y a une espèce de collusion entre les politiques occidentaux et les médias pour utiliser l’appareil militaro-industriel et nous cacher la force de la non-violence.

Sarkozy voulait compenser le désastre vécu par son parti aux élections cantonales, il a instrumentalisé Bernard-Henri Lévy, membre du conseil de surveillance du MONDE, il a déclaré la guerre en Libye. Comment un président vivant au XXIe siècle peut-il avoir oublié la leçon de l’histoire : aucune guerre n’a été victorieuse. Comment un média comme LE MONDE peut ignorer où sont nos priorités : nous avons à construire la paix avec une biosphère malmenée, nous n’avons plus de temps à perdre dans des conflits armés inter-humains.

Il devient essentiel dans un monde surarmé de réaliser le désarmement généralisé. La Libye n’avait pas besoin que la France lui fournisse des armes, ni d’ailleurs aucun autre pays. La France n’a pas besoin d’une industrie de l’armement. Ses Rafale ne devraient pas s’exporter, ni même se fabriquer pour le plus grand profit de Dassault. La guerre n’est plus la continuation de la politique par d’autres moyens, elle est devenue le résidu d’un passé qui a décimé bien des populations civiles et enrichi bien des marchands d’armes. La négociation internationale devrait seulement s’occuper des problèmes mondialisés comme la perte de biodiversité, le pic du pétrole ou le réchauffement climatique. Quant aux conflits locaux, que les peuples se libèrent de leurs chaînes par leurs propres moyens : un tyran n’a que le pouvoir qu’on lui concède.

* LE MONDE, va-t-en guerre en Libye

* LE MONDE, une guerre juste en Libye ?

** LE MONDE du 19-20 février 2012, Sombre anniversaire en Libye

Source image : http://blogs.mollat.com

Thèmes

Ecologie Géopolitique

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.24.234) le 8 mars 2012 à 17H15

Même les rappeurs ne parlent plus de haine ou de violence, mais veulent autre chose :

votez :
par jjfouchet (IP:xxx.xx3.24.234) le 8 mars 2012 à 17H17

Même les rappeurs ne parlent plus de violence ou de haine. Nous voulons autre chose :

votez :
(IP:xxx.xx1.13.245) le 8 mars 2012 à 22H08

"Seule la non-violence fait avancer une cause "...On retrouve cette évidence dans les écrits de - 5000 Avant Jésus Christ. (Mais dans un site, on en est à - 40.000 ans).

Pour envahir un pays, on donne à manger aux habitants. Une difficulté comme une crise arrive. Au lieu de supprimer cette nourriture , on vient expliquer que sans gâchis alimentaire donc avec une bonne gestion, le ’gentil’ pays ami pourrait continuer . Des fonctionnaires arrivent dans le pays à envahir pour gérer ’amicalement’ la nourriture et donc empêcher les gâchis...Au bout d’un ou deux ans, le pays est envahi sans aucune goutte de sang versé. On peut faire travailler les habitants du pays envahi pour qu’ils nourrissent les futurs pays à envahir.

votez :
par Larirette (IP:xxx.xx3.221.126) le 10 mars 2012 à 12H21

"Au bout d’un ou deux ans, le pays est envahi sans aucune goutte de sang versé. On peut faire travailler les habitants du pays envahi pour qu’ils nourrissent les futurs pays à envahir."

===> C’est exactement ce que les Chinois sont en train de faire en Afrique notamment !

votez :
(IP:xxx.xx1.13.245) le 10 mars 2012 à 18H56

@ Larirette (IP:xxx.xx3.221.126) le 10 mars 2012 à 12H21 : Mais depuis 7000 ans, les responsables ont eu le temps de l’affiner ...enfin, les vrais responsables qui ont été sélectionnés, éduqués et enseignés correctement. Il parait que c’est très très bien décrit car c’était destiné aux rois certainement un peu illettrés de l’époque.

Je ne parle pas de nos énarques bien sûr qui eux ne sont pas illettrés....mais qui ne savent plus nous soigner correctement à un prix abordable pour la société et encore moins gérer notre pays si j’en crois les chiffres catastrophiques de nos bilans nationaux....Quant à la façon de régler les rapports entre groupes...ils préfèrent l’emploi de la force armée en première intention...

Les Auteurs deBiodiversité