NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La France autorise deux maïs OGM, en loucedé...

Article publié le 10 août 2010

La France autorise deux maïs OGM, en loucedé...

 

Sans tambour ni trompette, la France vient d'autoriser sur son territoire la commercialisation de deux variétés de maïs OGM, dont une est désormais cultivable en plein champ.


Immédiatement, le ministère de l'agriculture a rassuré son monde : de toutes les façons, a-t-il affirmé, "ce n'est qu'une autorisation de commercialisation pour dix ans, pas de culture. En aucun cas ces variétés ne pourront être cultivées en France", a expliqué un porte-parole. Et le groupe agro-chimique Bayer d'enfoncer le clou : il n'a pas l'intention de commercialiser ses graines dans l'hexagone.En pleine torpeur estivale, le (dimanche) 25 juillet 2010, unarrêté était publié au Journal Officiel. Oyez, oyez, citoyens. Le ministère de l'agriculture a inscrit au "Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France" 38 nouvelles semences de deux variétés de maïs OGM, le MON810 et le T25. La nouvelle est passée inaperçue, jusqu'à ce que Greenpeace et la Confédération Paysanne s'en émeuvent...

Un coup d'épée dans l'OGM ?

Pas vraiment. Concrètement, la culture du MON810 reste effectivement toujours interdite dans notre pays, le moratoire européen (demandé notamment par la France...) étant toujours en vigueur (pour combien de temps ?). Les firmes semencières devront donc ronger leur frein en se contentant de produire des semences et de les revendre à l'étranger. Pour le T25, par contre, il n'existe aucune restriction à la mise en culture, contrairement à ce qu'indique le ministère. La variété pourra donc être cultivée et récoltée dès la prochaine saison.

Mais il faut bien avouer que l'urgence était de mise, tant les progrès amenés par ces nouvelles variétés sont importants : Le MON810 est plus résistant à la pyrale du maïs que les variétés traditionnelles. Il aurait aussi un impact nocif sur les reins, le foie et le coeur des mammifères, selon une étude du Criigen publiée dans l'International Journal of Biological Sciences. Fin 2009, le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) estimait d'ailleurs que "les inconvénients d'une mise en culture du MON 810 l'emportent sur les avantages". Une paille. Le T25, lui, est résistant au glufosinate. Une qualité décisive, quand on sait que cette joyeuse molécule, très toxique, est interdite d'utilisation sur... toutes les cultures de maïs de l'UE.

L'Europe, qui vient d'autoriser l'importation (à défaut de culture) de six maïs OGM destinés à l'alimentation animale et humaine, n'en demandait pas tant. L'inscription au Catalogue français impliquemécaniquement l'autorisation à l'échelle européenne... Merci qui ?

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

Thèmes

OGM

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Sadye (IP:xxx.xx5.4.100) le 27 mai 2012 à 07H43

Dès le commencement, je n’ai pas hésité à m’abonner à votre blog. Je dois citer actuellement que c’est sans remords. Il est excellent !

classement site paris sportifs en ligne

bwin

Les Auteurs deBiodiversité