NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Effet de masse et seuil critique, la fin d'un monde

Article publié le 17 juin 2013

Effet de masse et seuil critique, la fin d'un monde

Energie, surconsommation, réchauffement… la Terre serait près d’un seuil critique qui modifiera radicalement les conditions de vie. Une étude parue dans la revue scientifique Nature* le confirme. Selon les chercheurs, l’effondrement est irréversible si 50 % des terres émergés sont modifiées par l’homme. Or nous en sommes déjà aujourd’hui à 43 % de la surface pour 7 milliards d’humains. Un tiers de l’eau potable est détournée pour les usages humains et 20 % de la production terrestre primaire sont réservés aux besoins humains. C’est beaucoup trop, les écosystèmes sont déstabilisés. Le quotidien Libération** a demandé son avis à l’ancienne ministre de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet. NKM n’est pas surprise par cette étude : « La question du réchauffement climatique n’est pas le seul problème et ce qui se passe avec la biodiversité est au moins aussi grave. » Mais elle minimise la question démographique : « Quand Nature nous enjoint de réduire de façon drastique la pression démographique, j’estime que c’est une solution de facilité. Certes les choses sont plus faciles à gérer à 1 milliard plutôt qu’à 10, mais je trouve cela trop facile. Plutôt que de s’attaquer au nombre, il faut changer de système et inventer des politiques vertueuses vis-à-vis du climat ET de la biodiversité. »

NKM, c’est un peu trop facile que de s’attaquer sans preuves aux solutions malthusiennes. La collusion actuelle entre foi chrétienne ou musulmane et idéologies de droite (comme de gauche) bloquent toute tentative de régulation démographique. Les religions du Livre sont profondément natalistes car obnubilées par le respect de la vie humaine ; le conservatisme de droite est contre la maîtrise de la fécondité apparemment au nom de la liberté individuelle mais en réalité pour s’assurer une main d’œuvre servile et de la chair à canon ; le socialisme préserve la vulgate marxiste selon laquelle seule la modification du système de production peut rétablir l’équilibre entre expansion démographique et ressources. Dans ce contexte, il n’est pas du tout facile de revenir de 7 milliards de bouches à nourrir à beaucoup moins. D’ailleurs, à part quelques exceptions, aucun pays ne se lance dans l’aventure, et certainement pas la France !

Nathalie Kosciusko-Morizet conclut par l’optimisme facile : « Celui qui inventera une façon de produire économe en énergie et en ressources pourra exporter rapidement sa technologie à travers le monde. Voilà un motif d’espérance. » C’est la manière habituelle aujourd’hui de croire aux lendemains qui chantent grâce à la technologie et la mondialisation. NKM fait encore confiance à ce qui nous a mis dans la merde. Pourtant la voie du salut est à notre portée. A court terme, il s’agit de limiter les besoins des riches et de partager équitablement la pénurie. Pour diminuer l’effet de masse à long terme, il s’agit en plus de promouvoir la maîtrise de la fécondité. Ces solutions ne sont pas faciles, mais elles sont réalisables si les politiques étaient moins bêtes. Ah, si Yves Cochet était président de la République française…

BIOSPHERE BLOG

* Approaching a state-shift in Earth’s biosphere

** Libé du 10 août 2012, “Le réchauffement n’est pas tout”

Source image : http://www.sciencepresse.qc.ca

Thèmes

Consommation

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx3.94.14) le 17 juin 2013 à 16H39

Ah, si Yves Cochet était président de la République française…

Vous ne trouvez pas qu’une catastrophe écologique est suffisante ?

votez :
(IP:xxx.xx9.234.52) le 20 juin 2013 à 16H32

Curieux ce message qui ne tient pas compte que, même dans un Grand Pays totalitaire,ils ne savent plus tuer les bébés comme du temps de leur famine...et dans le notre....

Une vraie politique, c’est aussi de savoir tenir compte des individus. S’ils ne savent pas faire, qu’ils donnent la place à d’autres ou bien qu’ils s’unissent pour trouver ’la’ Solution.

votez :
(IP:xxx.xx3.94.14) le 20 juin 2013 à 18H23

(IP:xxx.xx9.234.52)

"...ou bien qu’ils s’unissent pour trouver ’la’ Solution."

***> "finale" la solution, bien entendu ?

Répugnant personnage !

votez :
(IP:xxx.xx3.220.118) le 24 juillet 2013 à 19H30

(IP:xxx.xx9.234.52)

"Une vraie politique, c’est aussi de savoir tenir compte des individus"

C’est vrai çà ! Mao et Staline étaient, dans leur genre, des grands hommes...(Hitler a essayé un peu, mais c’était un sentimental qui n’a pas bien réussi). Et ils nous manquent aujourd’hui ! Enfin ils manquent à certains nostalgiques....

votez :
(IP:xxx.xx9.234.52) le 21 juin 2013 à 08H59

@(IP:xxx.xx3.94.14) le 20 juin 2013 à 18H23 : Mais je vous laisse avec vos horribles solutions exterminatrices. Je vous signale qu’on a été complice de ce fait depuis les années 1980 et que nos 35 heures et nos congés payés par les autres et autres "z-avantages"et RTT ne sont pas loin d’en être une conséquence directe puisqu’il fallait une main-d’œuvre corvéable pour payer et qu’un enfant à élever coûte moins cher et même mange moins que plusieurs !!!!!!..........Je n’ai encore pu en trouver ’la’ raison mais je crois que des êtres comme vous m’en donnent une indication.

votez :
par Cassiopée (IP:xxx.xx4.77.81) le 27 juin 2013 à 11H12

Les prévisions énergétiques de consommation sont revus toujurs vers la hausse alors qu’il y a un réchauffement climatique en cours, les réguliers records de Co2 dans l’atmosphère ne sont pas adaptés aux sociétés et aux écosystèmes.

Le marché de l’énergie est tellement rentable, que des multinationales ont largement plus de PIB que des grands Etats comme les Etats-Unis.

La publicité des investissements énergétiques est, les coûts vont grimper très fortement pour les ménages. Ce sont tous les investissements dans les énergies : pétrole, renouvelable, charbon,ect...Le but est de faire accepter une hausse des prix radicale, en tirer partie pour avoir plus de profits.

Pour justifier ses prix, ce sont tous les maillons de la chaîne, de la production (extraction, maintenance, sécurité,...) qui pourront être mise en avant avec l’explication des coûts que celà devait impliquer. Puis évoquer les économies d’énergie qui de toute façon ne font pas partie ni du processus de prévision énergétique ni des multinationales qui prendront au mieux un exemple d’économies d’énergies pour se faire de la publicité.

Alors que le réchauffement climatique dérègle actuellement la chimie terrestre ce qui oblige à réaliser d’importante et dans le temps des économies d’énergies

votez :
(IP:xxx.xx3.216.23) le 27 juin 2013 à 11H34

@ Cassiopée

Le marché de l’énergie est tellement rentable, que des multinationales ont largement plus de PIB que des grands Etats comme les Etats-Unis.

= Cà vaudrait quand même le coup de vérifier (facilement) les données avant de balancer n’importe quoi !

Exxon-Mobil,avec un chiffre d’affaires de 425 milliards de dollars (soit le budget du Département de la Défense des États-Unis en 2008 et quasiment le budget de l’État français),... Son chiffre d’affaires est équivalent au PIB de la Suisseet est ainsi supérieur à celui de 179 des 195 pays reconnus par l’ONU.

Les États-Unis sont la première puissance économique mondiale si l’on ne prend pas en compte l’Union européenne. Avec un produit intérieur brut (PIB) de 14 266 milliards de dollars en 2009

Par conséquent, le CA d’Exxon Mobil représente environ 3(trois)% du PIB des Etats Unis, il est donc très largement inférieur au PIB des USA et non pas, comme vous le dites "largement" supérieur.....

"et est ainsi supérieur à celui de 179 des 195 pays reconnus par l’ONU"

== Son CA est donc inférieur à de celui de 16 pays....

votez :
par nico (IP:xxx.xx2.116.235) le 16 juillet 2013 à 07H55
votez :
(IP:xxx.xx0.43.147) le 31 juillet 2013 à 10H58

Très bon point de vue.. l’article en lui même est intéressant tout comme vos commentaires ! jacques du blog des des code promo les galeries lafayette Cordialement

votez :
par enceinte bluetooth (IP:xxx.xx4.14.38) le 21 août 2013 à 07H59

Acheter enceinte bluetooth pas cher

votez :
par mark (IP:xxx.xx9.140.197) le 27 septembre 2013 à 10H56

Trouvez votre etui ipad étui ipad coque ipad mini Unique

votez :
par nono123 (IP:xxx.xx6.137.233) le 28 octobre 2013 à 17H40

bonjour, j’aimerai poser quelques questions sur l’effet de seuil.
- Combien de temps avons nous pour réagir jusqu’au point de rupture du réchauffement climatique ? Existe-t-il un seuil de danger bien identifié dans le cadre du réchauffement climatique ?

Les Auteurs deBiodiversité