NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Thon Rouge : Et oui, la France tolère la surpèche !

Article publié le 5 mai 2009

Thon Rouge : Et oui, la France tolère la surpèche !

La biodiversité, la défense des espèces menacées, en France on en parle. En particulier à l’occasion des grands-messes médiatiques comme le Grenelle de l’environnement. Dans l’action et dans les faits, nous sommes un peu moins bons comme le prouve l’inscription de la France sur la liste noire de la pèche illégale !

Le contentieux en cause ? L’incapacité de la France à faire respecter les quotas de pêche au thon rouge en méditerranée cette année comme les autres d’ailleurs. Au point que Bruxelles en juin avait décidé de fermer la pêche au thon rouge pour les bateaux français huit jours avant la date de fermeture pour les bateaux des autres nationalités tellement les déclarations de prises des thoniers français apparaissaient indécemment faibles !

Il faut savoir que les quotas de pèche au thon sont fixés par L’Union Européenne à 22 000 Tonnes alors que les prises sont estimées à ... 60 000 Tonnes !

C’est l’administration américaine qui a décidé de mettre la France sur la liste noire dans laquelle nous côtoyons la Libye, la Chine, le Panama, la Tunisie et l’Italie. À la suite d’un rapport de la NOAA, autorité américaine sur les océans et l’atmosphère, qui pointait l’utilisation par les pécheurs français de filets dérivants, interdits, car dangereux pour les dauphins, ou encore la pèche en dehors des périodes règlementaires en 2007 et 2008, ou l’utilisation d’avions pour repérer les bancs de poissons. Ne nous leurrons pas néanmoins, les autres le font aussi. Soit ils sont plus discrets, soit pécheurs de petits pays, ils sont moins en vue que ceux de la France, éternelle donneuse de leçons.

Rien de grave néanmoins pour l’instant, car il n’y a pas de sanction non plus même s’il y a des menaces de sanction économique dans le pipe si nous n’améliorons pas nos contrôles.Pour cela il faudrait plus de moyens dits le ministère de l’Agriculture et de la Pêche. À défaut de contrôle en mer, on vient d’ouvrir une enquête à Montpellier (la flotte de thoniers est basée à Sète) pour soupçon de fausse déclaration.

À suivre, mais ce n’est pas brillant. N’est-ce pas Messieurs Barnier et Borloo ?

Thèmes

Biodiversité Animaux

Bookmark and Share
24 votes

commentaires
votez :
par TSS (IP:xxx.xx0.146.50) le 5 mai 2009 à 14H52

pour contourner l’interdiction et les quotas ,nombre

de thoniers français sont immatriculés en Lybie

alors qu’ils sont originaires de Sète... !!

votez :
par Blague (IP:xxx.xx4.31.18) le 5 mai 2009 à 15H52

Et oui. Comme toujours, faites se qu’on dit mais pas ce qu’on fait. Malheureusement c’est souvent comme ça.

votez :
par toto (IP:xxx.xx5.173.55) le 5 mai 2009 à 17H45

Oui j’ai entendu à la radio que peut faire la france pour faire avancer le problème ? réponse : "respecter les lois....

votez :
par nonmaisdisdonc (IP:xxx.xx3.173.23) le 5 mai 2009 à 22H26

Comme toujours "penser global et agir ..local" Voilà ma réponse : ne plus acheter de thon. cela fait maintenant 2ans que je m’en passe et je n’en suis pas mort pour autant. passer de consommateur à consom’acteur !

votez :
par craps21 (IP:xxx.xx9.183.27) le 5 mai 2009 à 23H33

n’importe quoi, parfois... et dans l’article, et dans vos commentaires : déjà, ne plus manger de thon en réponse à la menace sur UNE espèce, c’est ignorer qu’il existe de très nombreuses espèces de thon. ensuite, ce n’est pas l’UE qui se fixe un quota de 22000 tonnes : il y a un TAC, total admissible de capture, qui est défini à un niveau international, puis l’UE en a une part : le quota qui lui est attribué et qui est réparti entre Etats membres. Enfin (et je dis enfin parce qu’il faut bien arrêter à un moment), la fermeture par la Commission en juin 2008 concernait non la France seule mais tous les Etats membres sauf l’Espagne qui a eu un sursis d’une semaine.

votez :
par taihun (IP:xxx.xx0.64.232) le 5 mai 2009 à 23H56

Les thoniers de Sète sont une honte pour la profession de pêcheurs. Ils ont acumulé des millions d’euro pendant des années en pratiquant à peu tout ce qui est interdit. Débarquement en mer, vente illicites de quotas, fausses ou sous déclarations j’en passe et des meilleurs. Comme la france a le plus gros TAC c’est normal que nous soyons particuliérement surveillés. La commission ne croit plus les déclarations de pêcheurs français car elle a des preuves. Deux bateaux sur zone un français un espagnol en deux semaines l’espagnol déclare x prises et le français rien cherchez l’erreur sachant qu’un bateau ne reste pas s’il ne prend rien. Pour mémoire les thoniers ont récemment bloqué les par pour ne pas avoir d’AIS (système d’identification et de positionnement par satellite) et de déclaration en mer par internet. Les dernières estimation de stock montre qu’un moratoire serait nécessaire. (Les japonais qui sont les + gros consommateurs s’inquiètent aussi de la diminution du stock). Et pendant ce temps Barnier ne fait rien et va bon petit soldat défendre la position jusqu’au boutiste des thoniers. A vomir. Tout cela pour une quarantaine de bateau et pour enrichir quelques gros armateurs qui se foutent complétement des autres pêcheurs.

votez :
par ben (IP:xxx.xx0.153.35) le 6 mai 2009 à 08H03

Mmmmh un petite thon rouge cru à la tahitienne, un vrai régal !

votez :
par Blanche (IP:xxx.xx9.136.130) le 6 mai 2009 à 08H05

Cela suffit !!!! A chaque saison de thon, c’est reparti et pour l’exitation journalistique, ceux ci devraient rechercher des infos dans un antiquéum. Il ne savent plus qu’inventer ou rabacher pour pouvoir faire monter les pressions plublique et faire verdir les écolos de rage. Le necessaire est mis en place pour le respect des quotas,ainsi que pour la fin de la pêche Française.

votez :
par Blanche (IP:xxx.xx9.136.130) le 6 mai 2009 à 10H21

Malheureusement, je suis dans l’obligation de réagir face à tant de frustration diffamatoire, la perfection n’est point de ce monde et pour cause, tant de haine refoulée ! Que cache cette rage et ce mépris ? Les pêcheurs Sétois sont autant respectables que tout un chacun. Et les matelots et leurs familles vous en faites quoi ? Ce beau pays qu’est la France n’a t-il pas trop a souffrir de l’auto suffisance des biens pensants et des sauveurs de dernières minutes qui clament à tort et à travers leurs grandes inepties. Je déplore de voir malheureusement à ce jour la perte de tous nos acquis au profit de qui ? au détriment de quoi ? je vous laisse le soin d’ étudier la question mais n’oubliez pas, pas que sur le sujet explosifs des thons, faite le aussi sur la généralité des entreprises Françaises et je vous demande d’avoir une petite mais toute petite pensée pour le peuple qui se lève le matin pour gagner sa pitence. En bon entendeur je vous salut.

votez :
par vagabond (IP:xxx.xx3.148.121) le 6 mai 2009 à 17H44

Merci Blanche, Je suis ravi que cela soit une femme qui fasse taire ce tissus de betise. je léve mon chapeau a tous ces marin qui partent pendant des mois, loin de leur famille dans des condition qui sont parfois precaire. quelle honte de critiquer un metier quand ont ne le connais pas. pauvre gens, vous n’avez rien compris, vous critiquer ceux qui se leve et trime pour aller travailler et nourrir leur famille. mais bon !!! la bétise et la connerie reste humaine achetez-vous une grotte dans le vercor et allé vivre comme des hommes préhistorique et la vous pourrais prétendre a vouloir sauver la nature.

votez :
par lio (IP:xxx.xx6.152.210) le 10 mai 2009 à 11H46

le fait de se lever le matin pour nourrir sa famille n’autorise pas a detruire son environnement et a rayer de la carte une espece vivante qui de plus constitue son gagne pain il est est grand temps que les pecheurs adoptent une politique responsable avec des pratiques durables ,les thoniers setois et en particuluier leur responsable dont on pouvait voir un reportage edifiant dans l’emission strip tease(france 3)ont des comportements de voyous et leurs methodes de peches sont inadmissibles.Ils existent des alternatives a ce genre de pratiques et certaines pecheries sont maintenant certifiées msc .

Les Auteurs deBiodiversité