NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
La disparition des abeilles, une responsabilité personnelle

Article publié le 18 mai 2009

La disparition des abeilles, une responsabilité personnelle

Nos sœurs les abeilles habitant notre planète Terre depuis des millions d’années, sont en cours de décimation en une seule génération, seulement par nos propres vies inconscientes et irresponsables. Le pourquoi ? Plusieurs causes fortement probables sont en cours d’études par des spécialistes et scientifiques du monde apicole :

  • Des infections par des champignons virus, bactéries ou parasites
  • les ondes de nos téléphones portables (des scientifiques allemands ont démontré que ces ondes perturbent les abeilles, les empêchant de retrouver la ruche, Les abeilles génèrent des signaux électromagnétiques d’une fréquence variant de 180 à 250 hertz quand elles effectuent leurs danses de communication, la téléphonie mobile GSM est modulé à 217 hertz) .
  • Des produits chimiques, pesticides, insecticides, désherbant ou fongicides pouvant perturber l’orientation des abeilles, ou contaminer la cire.
  • Les OGM qui ont souvent été développés dans leur but de faire produire à ces plantes génétiquement modifiées leurs propres insecticides.
  • Les pratiques apicoles modernes sont également montrées du doigt (taille des ruches, promiscuité, malnutrition et stress des abeilles, perte de la diversité génétique par sélections et croisements...)

Depuis quelques temps, des voix s’élèvent pour déclarer garde à la disparition des abeilles à travers ce barrage médiatique qui existe. La vie fera qu’on sera obliger de réagir à ce phénomène, car comme le disais si bien Einstein :

« Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre ».

Qu’attendons-nous pour revaloriser le rôle des abeilles dans notre quotidien ? Ce n’est pas juste un pot de miel dans le rayon du supermarché ! C’est bien plus que cela, c’est la Vie qui est en péril, toute ces beautés printanières doivent-elles disparaître de notre vue et seulement devenir un souvenir dans nos cœurs ? C’est à nous de faire des gestes quotidiens afin d’aider les abeilles. Comment me direz-vous ?

  • Encourager la culture biologique dans notre consommation quotidienne pour que les abeilles vivent dans un environnement plus sain.
  • Augmenter la diversité dans nos jardins : Les fleurs mellifères (les asclépiades et le solidago, les asters, le nepeta, caryopteris, bruyère, centaurée, giroflée, primevère, souci, tanaisie , camomille, achillée millefeuille, millepertuis, mauve, phacélie, sédum… ) et les plantes aromatiques (romarin, lavande, thym, ciboulette…) font le bonheur des insectes polinisateurs. Le mieux c’est de jouer la diversité en plantant différentes espèces.
  • Revaloriser l’apiculture dans notre quotidien par ses produits de consommation.
  • Utiliser les vertus thérapeutiques des produits apicoles :l’ apithérapie. L’apithérapie est une méthode de soins naturelle basée sur les produits de la ruche. Elle s’utilise pour prévenir et traiter les maladies et pour favoriser la guérison. La thérapie individuelle utilise essentiellement les six produits apicoles suivants : le miel, la propolis, la gelée royale, le pollen de fleurs, le venin d’abeille et la cire d’abeille.
  • Réduire au maximum l’utilisation de nos cellulaires. Et pourquoi pas une journée mondiale de l’abeille où on éteindrait notre cellulaire une journée entière…

Je finirais cette article par cette phrase d’un auteur inconnu  : « La mer nourrit la terre, la terre nourrit les hommes, les abeilles fécondent la terre »

Thèmes

Alimentation OGM Catastrophe écologique Responsabilité sociale Insectes Herbicide

Bookmark and Share
31 votes

commentaires
votez :
par zygomar (IP:xxx.xx4.38.146) le 18 mai 2009 à 10H09

Il convient de tordre le cou à une légende. La phrase suivante a été attribuée à Albert Einstein et elle est sans arrêt citée par tous les apiculteurs et les écolos de toutes obédiences :

« Si l’abeille venait à disparaître, l’homme n’aurait plus que quelques années à vivre »,

Or, les nombreuses recherches effectuées par des spécialistes des bases de données, et notamment par le conservateur des "Albert Einstein Archives" de Jérusalem, Roni Grosz, qui a affirma dans une interview "qu’il n’y avait aucune preuve qu’Einstein ait jamais dit ou écrit cette phrase", et quand bien même, "qu’Einstein n’avait pas de compétence particulière ni même d’intérêt pour l’écologie, l’entomologie ou les abeilles". Pourtant, le prestige d’Einstein est le gagne-pain de ce monsieur…

Ce n’est qu’en janvier 1994 que cette "citation" apparaît dans plusieurs journaux belges, qui eux-mêmes l’ont trouvée dans un communiqué distribué par un syndicat d’apiculteurs, l’Union Nationale de l’Apiculture Française, à l’occasion d’une manifestation à Bruxelles contre quelque politique européenne.

L’utilisation de cette citation par les écolos est à l’évidence faite pour impressionner les esprits non avertis car 1) si un aussi prestigieux personnage d’est inquiété de la question, c’est à coup sûr qu’elle est grave et 2) qui pourrait se permettre de mettre en doute sa parole ? En outre, se prévaloir de la caution d’un si grand esprit représente sans aucun doute une caution idéale pour la cause.

votez :
par idefix (IP:xxx.xx1.10.191) le 19 mai 2009 à 10H56

Le problème n’est pas que Einstein ait dit ou pas cette phrase ! et que les apiculteurs l’utilisent ou pas ! A prêt tout les chimistes nous disent bien que leur produits sont inoffensif (discours commerciale oblige) et là, le mensonge n’est pas que sur l’auteur de la phrase mais aussi sur son contenu ce qui est bien plus grave. Ce qui est plus que probable, c’est que le sens de cette phrase et bien véridique, et cela pose problèmes à certains , donc il faut la discréditer ! les apiculteurs deviennent des témoins gênants du massacre de la biodiversité par l’agrochimie. Du coup, des petites mains sont payées pour essayer de descendre tout les articles publiés sur le net qui ne vont pas dans le sens de l’agrochimie. C’est la guerre de l’information et de la désinformation, et là je doit reconnaitre qu’avec les lobbiystes ayant un bureau à quelques mètres de l’assemblée nationale, les apiculteurs ont une bonne longueur de retard. Heureusement pour eux l’opinion public est de leur coté !

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx0.231.11) le 12 septembre 2009 à 17H33

En tout cas, que se soit Albert Einstein ou pas qui est prononcé cette phrase, elle est véridique, et c’est bien là l’essentiel !

votez :
(IP:xxx.xx9.46.125) le 6 janvier 2010 à 15H05

En tout cas, que se soit Albert Einstein ou pas qui est prononcé cette phrase, elle est véridique, et c’est bien là l’essentiel !

Ben justement non eh ! pomme !!! Elle n’est pas "véridique" puisqu’il ne l’a jamais prononcée, c’te phrase, fabriquée des décennies après sa mort......... Il ne comprend décidément jamais rien à rien !!

votez :
par Guillaume (IP:xxx.xx3.109.24) le 18 mai 2009 à 10H12

Arrêter d’attribuer cette phrase à Einstein qui ne l’a jamais prononcée de sa vie ! Cela discrédite un article qui récapitule bien les différentes nuisances qui menacent les abeilles.

votez :
par l’écolo (IP:xxx.xx8.37.143) le 18 mai 2009 à 16H25

ce qui serait vraiment intéressant, ce serait de chercher, au-delà de toute idéologie et de toute propagande, à savoir pourquoi les abeilles disparaissent.

Tout ce qu’on peut dire d’autre est soit sans aucun intérêt soit une utilisation à des fins de propagande ou de commerce.

Il est parfaitement dégoûtant d’utiliser les abeilles, Einstein ou quoi que ce soit et qui que ce soit à des fins idéologiques sans avoir obtenu l’accord formel du ou des intéressés.

Laissons donc les chercheurs faire leur travail au lieu de transformer tout sujet scientifique en problème sociétal et en sujet de polémique politique.

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx0.32.70) le 18 mai 2009 à 17H14

ce qui serait vraiment intéressant, ce serait de chercher, au-delà de toute idéologie et de toute propagande, à savoir pourquoi les abeilles disparaissent.

C’est précisément ce que font des centaines de scientiques en ce moment.....

Quant à la citation apocryphe d’Einstein, ce sont les apiculteurs et les écolos qui l’ont inventée et qui s’en servent aux fins que vous dites.

votez :
par seik (IP:xxx.xx0.79.165) le 19 mai 2009 à 20H52

il suffit de taper ;pollinisateur et hop chacun sort de son "pathos"et ressort plus enrichis ;http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollin...

pour "pathos" il fant rechercher aussi !

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 8 novembre 2009 à 14H48

"Quant à la citation apocryphe d’Einstein, ce sont les apiculteurs et les écolos qui l’ont inventée et qui s’en servent aux fins que vous dites."

Comme si les fins recherchées par les chimistes financés eux-même par les lobbies, n’étaient pas plus malsaines !!

votez :
par Ma Cantine Bio (IP:xxx.xx5.163.55) le 18 mai 2009 à 22H24

Arrêtons de nous focaliser sur les détails et voyons la réalité en face. Un documentaire très précis a été diffusé sur France 5. Il montre que des agriculteurs américains font appel à des apiculteurs pour que ces derniers installent des ruches à proximité de leur champs. Les abeilles sauvages ayant pratiquement disparus il faut faire venir des ruches d’élevages pour polliniser les champs. Pour en savoir plus : http://macantinebio.wordpress.com/2...

votez :
par scloud (IP:xxx.xx7.243.244) le 19 mai 2009 à 09H44

Tout est dit dans cet article, Einstein a parlé !... Si les causes de la raréfaction des abeilles étaient cernées avec précision, cela se saurait, comme ce n’est pas le cas, pour les solutions, chacun y va de son couplet histoire d’exposer des pensées profondes le plus souvent empreintes de bon sens (planter des fleurs) d’irrationnel (penser que l’agriculture bio est la solution) ou de vendre telle ou telle méthode (ici l’apithérapie).

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 8 novembre 2009 à 14H52

"...(penser que l’agriculture bio est la solution) ou de vendre telle ou telle méthode (ici l’apithérapie)."

Personnellement, je préfère de beaucoup se commerce à celui des lobbies qui imposent leur malbouffe à la planète entière !

votez :
par irisyak (IP:xxx.xx5.185.251) le 19 mai 2009 à 09H45

Nous sommes tous concernés. Il est bon de rappeler que l’élevage des autres pollinisateurs est aussi à envisager : je pense aux bourdons entre autres.

votez :
par zygomar (IP:xxx.xx9.53.94) le 19 mai 2009 à 18H00

Nous sommes tous concernés

Et il y en a qui sont plus cernés que les autres....

(C’était pour rire....)

votez :
par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 8 novembre 2009 à 14H55

Ce qui est sûr, c’est que dans le cas de Zygomar, il es plus con que cerné (et encore moins concerné par ce qui se passe on dirait) !

Là aussi c’était pour rire :-)) Mais cela dit, c’est quand même bien le reflet de la réalité !

votez :
(IP:xxx.xx9.46.125) le 6 janvier 2010 à 12H12

par mr-bienetre (IP:xxx.xx5.191.152) le 8 novembre 2009 à 14H48 "Quant à la citation apocryphe d’Einstein, ce sont les apiculteurs et les écolos qui l’ont inventée et qui s’en servent aux fins que vous dites."

Comme si les fins recherchées par les chimistes financés eux-même par les lobbies, n’étaient pas plus malsaines !!

== Comme à son habitude, il n’a rien compris à ce qu’il lisait...

Les Auteurs deBiodiversité
Michel Aymerich - 6 articles
ble2 - 35 articles
Professeur Chems Chitour - 1 articles
Biosphère Blog - 57 articles
çaDérange - 299 articles
Sylvie Simon - 58 articles
Jean-Luc Crucifix - 7 articles
Bubbles World - 1 articles