NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Bannir le commerce de l'ivoire pendant vingt ans

Article publié le 1er mai 2007

Bannir le commerce de l'ivoire pendant vingt ans

Faut-il engager un nouveau moratoire mondial sur le commerce de l’ivoire pour une période de vingt ans ? C’est le point de vue défendu par une vingtaine de pays africains, dont une délégation était présente, ces jours-ci, à Bruxelles, afin de sensibiliser les autorités européennes à un problème jugé préoccupant.

« Les populations ne cessent de décliner sur l’ensemble du territoire africain en raison du braconnage, analyse Patrick Omondi, représentant du gouvernement kenyan et porte-parole de la délégation africaine. Un précédent moratoire était entré en vigueur en 1989. Son application a permis d’enrayer le déclin de l’espèce. Mais la réouverture du commerce dans trois pays d’Afrique australe pour écouler un stock de 60 tonnes d’ivoire, depuis 1997, a marqué la reprise du braconnage à l’échelle du continent. »

Plusieurs saisies importantes indiquent que près de 40.000 éléphants ont été tués ces deux dernières années. La population globale des éléphants, estimée de 470.000 à 690.000 individus, a chuté de près de 80 à 90 % en cinquante ans. Et les représentants de la République démocratique du Congo (RDC), du Kenya, du Mali, du Niger ou du Togo constatent que le commerce, fût-il limité dans certains pays mieux équipés pour protéger leurs pachydermes, agit comme un aspirateur.

« Il y a deux types de chasse illégale, note Cosma Wilungula, directeur général de la Conservation de la nature en RDC. D’une part, le braconnage exécuté par des bandes armées. Au Congo, où il reste à peine 20.000 éléphants, c’est le cas notamment dans le parc Garamba. Les rebelles du Sud-Soudan financent les armes grâce à cet ivoire. D’autre part, les braconniers professionnels alimentent le marché international au départ du port de Dubaï… »

Depuis la fin des années nonante, le prix de l’ivoire a été multiplié par sept au Japon, très friand de cet or blanc. L’ivoire se monnaie aujourd’hui à 850 dollars le kilo. Cette avidité menace le rôle clef de l’éléphant dans le biotope africain, note de son côté le Togolais Tengue Kokou Trévé.

Une Europe plus volontariste ? La tournée européenne de la délégation africaine, facilitée par le Fonds mondial pour le bien-être animal (Ifaw), ne doit rien au hasard. Le Convention sur le commerce des espèces (Cites) se réunira début juin à La Haye et le projet de moratoire y sera remis sur la table. La délégation africaine aura notamment tenté de convaincre la présidence allemande de l’Union européenne, lors de son passage à Bruxelles.

« L’abstention de l’Europe lors d’une autre proposition de moratoire, en 2004, a été préjudiciable, remarque Patrick Omondi. Il est important que les dirigeants européens comprennent l’intérêt de préserver l’éléphant pour le bien-être des populations locales et l’équilibre des écosystèmes. L’attrait touristique de l’éléphant en fait une source essentielle de revenus pour nos économies. Le moratoire serait un signal fort envoyé aux braconniers. »

Côté européen, aucune position n’a été arrêtée pour l’heure en prévision de la réunion de la Cites. Et en Belgique ? « L’administration est favorable à un commerce partiel vers le Japon de stocks limités et moyennant un monitoring efficace, concède-t-on au cabinet du ministre de l’Environnement Bruno Tobback (SP.A). Mais politiquement, nous n’avons rien décidé. Et nous sommes ouverts aux arguments développés par les pays africains… »

Thèmes

Biodiversité Animaux Faune Ecologie Ecosystème Consommation Chasse Conservation Monde

Bookmark and Share
14 votes

commentaires
votez :
par mike34 (IP:xxx.xx6.231.67) le 18 août 2011 à 21H30

Je constate que le massacre des animaux profitent souvent aux pays asiatique, "éléphant, requins, rhinocéros,etc... pourquoi ne fait on rien pour arréter ces assassins, qui laisseront dérrière eux, une planète vide et sans intérèt pour nos enfants, STOP a tous ces pays soi-disant développer,je suis indigné,et horrifié.

votez :
par Jayson (IP:xxx.xx5.4.100) le 27 mai 2012 à 07H45

Bonjour, je me permets de vous écrire ce commentaire pour vous declarer que votre article est remarquable. De tout coeur.

parier en france

paris sportif en ligne

votez :
par comleatamjung1983 (IP:xxx.xx6.56.156) le 31 mai 2013 à 05H50

Pikachu uncovered Lapras becoming attacked by a group of Krabby. Right after an come upon with Staff Plasma, N was forced to leave the group. continued

Les Auteurs deBiodiversité