NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les yaourts fait-maison c'est achement bon !!!

Article publié le 12 juillet 2013

Les yaourts fait-maison c'est achement bon !!!

En ces temps de crise, de plus en plus de ménagères de moins de cinquante ans (un peu désuette l'expression, non ?) se mettent à la cuisine et aspirent à faire elle-même. La première chose trop facile à réaliser et qui fait faire de sacrés économies, c' sont les yaourts fait-maison. Pour vous en exclusivité, voici l'article paru sur Mes Elféebulations le 28 octobre 2008 sur les yaourts fait-maison...
Ils les aiment tellement que ma yaourtière tourne pratiquement tous les soirs et le plus gourmand des quatre n’est pas celui que vous croyez mais bien mon elfe guerrier qui ne les mange que par gourmandise… Lui qui se moquait (gentiment quand même) de ma nouvelle lubie de faire mes yaourts maison.

Je les prépare au moins 2 jours à l’avance pour ne jamais être en panne au risque de subir les grognements de reproches affamés de ma progéniture… Natures ou sucrés, au chocolat ou à la vanille, au miel ou au sirop d’érable, au sirop de cassis ou à la confiture de fraise, au lait de soja ou au lait concentré (sucré ou non sucré), les nouvelles recettes défilent les unes après les autres sans jamais me faire défaut.
yaourtnature1

Économiques et très simples à faire, je peux enfin offrir à ma petite famille des yaourts bio défiant toute concurrence parce qu’il faut bien reconnaître que les yaourts bio du commerce sont hors de prix, c’en est indécent même… Un yaourt m’en faisant 7 je peux me permettre d’en acheter de très bonne qualité, bio ou alors ceux en verre et au lait entier de la lait… ce sont bien les meilleurs et avec eux au moins les yaourts sont toujours réussis, succulents et pas aigre du tout… Et adiou colorants, conservateurs et additifs en tous genres, vive le faitmaison ! Ça c’est ben vrai ! Enfin c’est aussi écologique et ma poubelle me dit merci à genou parce que je n’engendre plus de déchets yaourteux !
Aujourd’hui je vous livre la recette de base ultra classique, universelle, facile à réaliser, vue et revue sur tant de blogs culinaires, oui mais par prévoyance, c’est pour le cas où vous ne l’auriez pas encore trouvée :

Pour 8 petits pots de 125 ml ou 7 grands pots de 150 ml comme les miens, on les voit les gourmands, hein ;)

  • 1 yaourt nature ou aromatisé (vanille etc…) et de préférence au lait entier bio (ou pas bio c’est comme ty veux ty choise)

  • 1 litre de lait entier ou demi écrémé au choix bio (ou pas bio pareil comme ty veux)

Marche à suivre :

  1. Dans un grand récipient (mini 1,5 l) à bec verseur mélanger soigneusement au fouet sans faire de mousse le yaourt avec le lait porté à température ambiante ou légèrement tiédi. Ceci afin que le ferment se répartisse bien.

  2. Verser la préparation dans les pots de yaourts déjà mis dans la yaourtière, elle-même posée dans un coin plat et stable, à l’abri des vibrations et des chocs (ceci évite bien des gestes maladroits, hihi)

  3. Il est inutile et déconseillé de mettre les couvercles sur les pots

  4. Placer le couvercle sur la yaourtière et le laisser tout le temps de la préparation

  5. Brancher la yaourtière et appuyer sur le bouton de mise en marche

  6. Laisser fermenter de 8 à 12 h, c’est selon la yaourtière, les goûts et le degré de fermeté voulu (chez moi au moins 10h, voire 11 ou 12)

  7. Utiliser un minuteur manuel à brancher si la yaourtière n’en possède pas, ça c’est mon petit truc en plus…

  8. A partir de ce moment ne plus toucher à la yaourtière, je sais c’est tentant surtout la première fois

  9. Quand les yaourts sont fait, retirer les yaourts de l’appareil et les laisser refroidir

  10. S’assurer qu’ils aient bien pris et sinon refaire un cycle de 7 à 8h

  11. Les yaourts refroidis (environ 1 h) mettre les couvercle et les placer au frigo

  • Les yaourts ainsi obtenus se conservent facilement 10 jours au frais, faut-il encore leur laisser le temps de vivre jusque là (si vous voyez ce que je veux dire lol)

  • Pour des yaourts bien frais les préparer la veille au soir pour les mettre le lendemain au lever au réfrigérateur, ils se font tout seuls pendant la nuit

  • Ils seront encore plus fermes après une attente insupportable mais nécessaire de 24 à 48 h au frais

  • Et qu’à cela ne tienne, si les yaourts sont trop liquides, les présenter avec une paille, comme les yaourts à boire, ils auront un succès fou auprès des enfants

  • Il est possible de garder un yaourt de la fournée pour faire les autres jusqu’à 10 fois mais en général je m’arrête à 5 pour éviter qu’ils ne deviennent aigres. Parce que les yaourts aigres c’est achement pô bon !

En fait comment ça marche ? La yaourtière sert ici d’incubateur en maintenant pendant 8 à 12h une température régulière de 40° environ, température nécessaire pour assurer la fermentation des yaourts. Enfin en refroidissant et étant réfrigérés au frigo, les yaourts vont finir de s’épaissir. Il existe encore plusieurs méthodes pour faire les yaourts, nos grand-mères n’avaient pas de yaourtières électriques et elles en faisaient bien : le four, la cocote, le radiateur ou encore la première yaourtière en alu, conçue spécialement pour, qui marche sans eau et sans électricité avec des pots en porcelaine…

Alors je n’ai pas acheté de yaourtière machin-chose hors de prix, je me suis contentée d’une toute simple qui ne m’a presque rien coûté et j’ai des pots en verre cylindriques tout simples sans rebord, qui peuvent même servir de verre ou pour les entremets et autres préparations maison. En définitive ils s’avèrent bien pratiques pour le nettoyage, ils passent aussi au lave-vaisselle et je me suis prémunie de deux jeux de 7 pour pouvoir en refaire sans attendre d’avoir mangé la première fournée. Ma yaourtière fonctionne aussi bien que la machin -chose ou la trucmuche. Avec les 2 jeux de pots elle m’a coûté moins de 30€ et je ne regrette absolument pas l’investissement.

Ah, il ne me manque plus qu’à faire le comparatif sérieusement, les résultats plus tard donc.

La prochaine fois je vous soumettrai quelques recettes beaucoup plus compliquées… Ouh ça promet ;)

Thèmes

Lait

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx6.76.216) le 27 juillet 2013 à 17H48

Vous savez, les ménagères de plus de cinquante ans faisaient aussi des yaourts, avant de porter des couches et de tricoter ...

votez :
par Anissina (IP:xxx.xx2.233.225) le 28 juillet 2013 à 11H56

Oui mais ça c’était avant ;)

votez :
par France (IP:xxx.xx7.192.140) le 14 septembre 2013 à 21H22

Gaver sa famille de yaourts même bios et fait maison, c’est extrêmement risqué pour la santé !

http://www.carevox.fr/nutrition-reg...

http://www.carevox.fr/nutrition-reg...

On prépare pour ses enfants un terrain favorable aux troubles hormonaux, aux troubles ORL (otites, angines, sinusites ...), aux cancers (spécialement ceux des organes génitaux et du sein, et la leucémie), aux maladies auto-immunes, à l’arthrose, aux rhumatismes, aux allergies etc. La liste n’est pas limitative. J’ai fait l’expérience de supprimer tout produit laitier : c’est fou ce que ça fait comme bien ! Un mois ou 2 suffisent pour s’en convaincre. Pour plus d’information : http://www.seignalet.fr/

votez :
par Anissina (IP:xxx.xx0.143.54) le 15 septembre 2013 à 11H30

Qui parle de gavage ?? Je suis désolée mais ici le débat sur les produits laitiers n’a pas sa place...

votez :
par nonmaisdisdonc (IP:xxx.xx2.94.101) le 19 octobre 2013 à 12H57

Rien n’est mauvais, si on a la sagesse de consommer de façon variée et sans excès, et certainement pas les yaourts maison.

Les Auteurs deAlimentation
Valerie B - 1 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Anissina - 5 articles
ble2 - 35 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
Samuel - 1 articles
BelleAuNaturel.net - 33 articles
Philippe - 6 articles