NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Label Rouge ou BIO : promesses de qualité

Article publié le 3 décembre 2010

Label Rouge ou BIO : promesses de qualité
Label Rouge et BIO envahissent les rayons, touchent aux différents produits de notre consommation du quotidien. On se sent perdu dans cette jungle de promesses, entre la qualité et la sécurité pour la santé. On se sait quoi choisir, et on se laisse emporter par les courants.

Les labels agricoles ont été créés en 1960 par la loi d'orientation agricole pour défendre et développer les produits agroalimentaires de qualité au moment de l'industrialisation de l'agriculture française. Le Label Rouge est un signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure.

Le Label Rouge est l’unique signe officiel qui garantit une qualité supérieure à celle des produits courants de même nature. Il atteste que des denrées alimentaires ou des produits agricoles non alimentaires et non transformés possèdent des caractéristiques spécifiques établissant un niveau de qualité supérieure, répondant à un cahier de charge très stricte.


L’agriculture biologique est un système de production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels, qui gère de façon globale la production en favorisant l'agrosystème mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques.
Pour atteindre ces objectifs, les agriculteurs biologiques s'interdisent (et excluent réglementairement) l'usage d’engrais et de pesticides de synthèse, ainsi que d'organisme génétiquement modifiés.

De nos jours le bio pousse dans tous les domaines, du pain aux produits cosmétiques en passant par les viandes, fruits et légumes. Une majorité de consommateurs pensent que les produits bios sont sains et sans dangers pour l’organisme, censés répondre à des cahiers de charge et des contrôles strictes et réguliers. La réalité est, malheureusement, beaucoup moins idyllique. Après le poulet bio nourri de soja frelaté importé de Chine, récemment une émission sérieuse a démontré que dans l’alimentation du porc français bio entre du soja génétiquement modifié importé également.


Si le bio est devenu une mode qui cherche avant tout une santé illusoire, le Label Rouge reste, quant à lui, un gage de qualité supérieure « made in France ». Quelque soit le produit concerné, connaisseurs et gourmets confirment l’excellence de ces produits par rapport à leurs équivalents sur le marché. Entre la garantie de la qualité et ses avantages gustatifs et sanitaires et souvent une promesse mensongère de bien-être, le choix est indiscutablement fait.
Thèmes

Alimentation Pesticides Agriculture biologique Label Rouge

Bookmark and Share
1 vote

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx0.191.120) le 3 décembre 2010 à 19H11

Bonjour,

J’aimerai avoir des sources pour étayer cet article. Un avis objectif serai en outre intéressant.

En effet il peut y avoir des cas de Bio non conforme mais les services de certification sont la pour contrôler les abus. Cependant si on regarde les cahiers des charges le Bio est la plus part du temps plus strict que le label Rouge.

Et comme dans tout domaine le capitalisme rattrape les petits paysans. En effet le Bio vendu à la ferme en vente direct sera surement pas le même que le Bio vendu à MacDO. Au départ sur le respect des cahiers dse charges rien de différents mais dans la mise en place beaucoup de chose difére.

Quand au label rouge il n’interdit pas dans tout les cas l’import d’aliment, l’utilisation de farine, ou celle des OGM.

votez :
par Kelson (IP:xxx.xx6.200.154) le 4 décembre 2010 à 10H03

En gros, ce que dit l’auteur c’est "le principal c’est que cela soit bon ; le reste, c’est à dire que l’aliment comporte des OGM, des pesticides, des insecticides ou des traces de traitements médicamenteux ou encore que son élaboration soit dégradant pour l’environnement ou l’animal... toute cela est secondaire."

Heureusement, le lecteur est encore libre de juger de l’intelligence d’un tel article.

votez :
par Kedjey (IP:xxx.xx7.175.219) le 5 décembre 2010 à 00H11

N’importe quoi cet article pas du tout objectif, très partisan tout ça !

L’auteur prend 2 exemples pour en faire une généralité comme quoi le bio n’est pas sérieux. Aucune source, pas d’arguments, venant d’un médecin ça me laisse perplexe, on dirait plutôt un texte de collégien, désolé à l’auteur mais c’est l’impression que ça donne.

Ceux qui se soucient de leur santé et de leur environnement savent qu’il y a bio et bio : l’industriel et l’artisanal Le label AB n’est pas parfait, il est un point de repère pour le consommateur qui en cherchant un minimum peut savoir quel genre de produit il consomme, idem pour Label Rouge qui lui devrait se mettre à la page niveau ogm et engrais chimiques sinon il risque de perdre de sa notoriété.

Et il y a d’autres labels, 2 en particulier valent le coup que l’on s’y intéresse de près : Nature & Progrès (français) et Demeter (allemand mais utilisé aussi sur des produits français) qui ont des cahiers des charges très contraignants.

votez :
par lio (IP:xxx.xx9.36.57) le 6 décembre 2010 à 08H56

quel est l’intéret pour naturavox de publier de tel niaiseries ????

votez :
par lio (IP:xxx.xx9.36.57) le 6 décembre 2010 à 08H56

telles oups

votez :
par jacques Dyonet (IP:xxx.xx9.20.112) le 8 décembre 2010 à 15H03

Incroyable ! Affirmer la supériorité du label rouge sur le label bio à partir de fraudes inévitables dans tout système relève d’une bien grande malhonnêteté intellectuelle ou d’un parti pris inexplicable. Je ne saurais trop conseiller la lecture de l’étude menée par l’association Générations Futures et le réseau européen HEAL(www.menustoxiques.fr). Jacques Dyonet

votez :
(IP:xxx.xx3.95.206) le 8 décembre 2010 à 18H22

@ jacques Dyonet

- Il n’y a pas que les produits chimiques de synthèse dans un menu ! Ci-dessous les produits chimiques naturels analysés dans la bonne bouffe de la bonne mère nature ! Quid de l’effet cocktail dans ce cas ??

ACSH Holiday Dinner Menu

No human diet can be free of naturally occurring chemicals that are rodent carcinogens. Of the chemicals that people eat, 99.99% are natural."

Bruce Ames, Ph.D. and Lois Swirsky Gold, Ph.D. University of California, Berkeley

Menu analysis prepared by ACSH staff, directors, and scientific advisors, with technical assistance from Dr. Ruth Kava, Director of Nutrition, and Dr. Leonard Flynn, scientific consultant.

Appetizers Cream of Mushroom Soup Hydrazines

Fresh Relish Tray Carrots aniline, caffeic acid

Cherry Tomatoes benzaldehyde, caffeic acid, hydrogen peroxide, quercetin glycosides

Celery caffeic acid, furan derivatives, psoralens Assorted Nuts

Mixed Roasted Nuts aflatoxin, furfural

Green Salad Tossed Lettuce and Arugula with Basil-Mustard Vinaigrette allyl isothiocyanate, caffeic acid, estragole, methyl eugenol

Entrees Roast Turkey heterocyclic amines Bread Stuffing (with onions, celery, black pepper & mushrooms) acrylamide, ethyl alcohol, benzo(a)pyrene, ethyl carbamate, furan derivatives, furfural, dihydrazines, d-limonene, psoralens, quercetin glycosides, safrole

Cranberry Sauce furan derivatives or Prime Rib of Beef with Parsley Sauce benzene, heterocyclic amines, psoralens

Vegetables Broccoli Spears allyl isothiocyanate

Baked Potato ethyl alcohol, caffeic acid

Sweet Potato ethyl alcohol, furfural

Rolls with Butter acetaldehyde, benzene, ethyl alcohol, benzo(a)pyrene, ethyl carbamate, furan derivatives, furfural

Desserts Pumpkin Pie benzo(a)pyrene, coumarin, methyl eugenol, safrole

Apple Pie acetaldehyde, caffeic acid, coumarin, estragole, ethyl alcohol, methyl eugenol, quercetin glycosides, safrole

Fruit Tray Fresh Apples, Grapes, Mangos, Pears, Pineapple acetaldehyde, benzaldehyde, caffeic acid, d-limonene, estragole, ethyl acrylate, quercetin glycosides Beverages Red Wine, White Wine ethyl alcohol, ethyl carbamateCoffee benzo(a)pyrene, benzaldehyde, benzene, benzofuran, caffeic acid, catechol, 1,2,5,6-dibenz(a)anthracene, ethyl benzene, furan, furfural, hydrogen peroxide, hydroquinone, d-limonene, 4-methylcatechol Tea benzo(a)pyrene, quercetin glycosides Jasmine Tea benzyl acetate

NATURALLY OCCURRING MUTAGENS and CARCINOGENS FOUND in FOODS and BEVERAGES

Acetaldehyde (apples, bread, coffee, tomatoes)—mutagen and potent rodent carcinogen Acrylamide (bread, rolls)—rodent and human neurotoxin ; rodent carcinogen Aflatoxin (nuts)—mutagen and potent rodent carcinogen ; also a human carcinogen Allyl isothiocyanate (arugula, broccoli, mustard)—mutagen and rodent carcinogen Aniline (carrots)—rodent carcinogen Benzaldehyde (apples, coffee, tomatoes)—rodent carcinogen Benzene (butter, coffee, roast beef)—rodent carcinogen Benzo(a)pyrene (bread, coffee, pumpkin pie, rolls, tea)—mutagen and rodent carcinogen Benzofuran (coffee)—rodent carcinogen Benzyl acetate (jasmine tea)—rodent carcinogen Caffeic acid (apples, carrots, celery, cherry tomatoes, cof-fee, grapes, lettuce, mangos, pears, potatoes)—rodent carcinogen Catechol (coffee)—rodent carcinogen Coumarin (cinnamon in pies)—rodent carcinogen 1,2,5,6-dibenz(a)anthracene (coffee)—rodent carcinogen Estragole (apples, basil)—rodent carcinogen Ethyl alcohol (bread, red wine, rolls)—rodent and human carcinogen Ethyl acrylate (pineapple)—rodent carcinogen Ethyl benzene (coffee)—rodent carcinogen Ethyl carbamate (bread, rolls, red wine)—mutagen and rodent carcinogen Furan and furan derivatives (bread, onions, celery, mushrooms, sweet potatoes, rolls, cranberry sauce, coffee)—many are mutagens Furfural (bread, coffee, nuts, rolls, sweet potatoes)—furan derivative and rodent carcinogen Heterocyclic amines (roast beef, turkey)—mutagens and rodent carcinogens Hydrazines (mushrooms)—mutagens and rodent carcinogens Hydrogen peroxide (coffee, tomatoes)—mutagen and rodent carcinogen Hydroquinone (coffee)—rodent carcinogen d-limonene (black pepper, mangos)—rodent carcinogen 4-methylcatechol (coffee)—rodent carcinogen Methyl eugenol (basil, cinnamon and nutmeg in apple and pumpkin pies)—rodent carcinogen Psoralens (celery, parsley)—mutagens ; rodent and human carcinogens Quercetin glycosides (apples, onions, tea, tomatoes)—mutagens and rodent carcinogens Safrole (nutmeg in apple and pumpkin pies, black pepper)—rodent carcinogen

’Natural’ Foods are not Carcinogen-Free

Les Auteurs deAlimentation
Valerie B - 1 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Anissina - 5 articles
ble2 - 35 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
Samuel - 1 articles
BelleAuNaturel.net - 33 articles
Philippe - 6 articles