NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Craintes nutritionnelles des Français

Article publié le 4 mai 2012

Craintes nutritionnelles des Français

De quoi avez vous peur lorsque vous mangez ?

Le principe d'incorporation nous oblige - forcément - à prendre soin a minima de ce que l'on va ingurgiter. C'est bien normal et naturel. Mais de là soupçonner tout aliment, tout industriel, toute production alimentaire, il n'y a qu'un pas que le Français et le Français seul est capable de faire.

Pour le rassurer, quelques signes visibles et repérables dignes de confiance existent... 

62 % des Français pensent qu’ils pourraient avoir des soucis de santé à cause d'une alimentation inadaptée.

Ces sont 6 points de plus qu'en 2010.

 

Quelles sont leurs craintes ?

L'obésité, le cholestérol, le diabète, l'intoxication, les MCV (50 % des Fr), allergie (37 %), cancers…

Ils sont préoccupés pour 8/10e d'entre eux, par leur sécurité alimentaire.

Les risques qui les inquiètent le plus sont : 

Polluants, mercure dioxines 87 % (Vs 80 % en 2010)

Pesticides 86 % (80 %)

Bactéries 85 %

Résidus antibiotiques

Plastiques et matériaux en contact 73 %

Aspartame (57 %)

Mais aussi, l'Huile de palme

 

Les éléments qui les rassurent le plus sont les preuves tangibles et indiscutables. Du genre, le site de production, la provenance (pour 62 % des interrogés), d'où le succès des produits locaux, mais aussi, l'aspect des produits, et la présence de labels (51%).

Source image : http://sabinetilly.files.wordpress.com

Thèmes

Alimentation Nutrition

Bookmark and Share
0 vote

commentaires
votez :
par Ninive (IP:xxx.xx1.30.168) le 5 mai 2012 à 08H52

"Craintes nutritionnelles des Français"...Puisqu’on en est au stade de la confession...Mon attention pour ce que je respire et ingurgite est arrivée depuis que j’ai appris, ici même,( et ma réaction n’a pas du être des plus agréable à lire ! et je m’en excuse platement et très sincérement), que nous renouvelons notre enveloppe corporelle dense tous les sept ans (avec un doute de calcul statistique pour 14 ans).

Nous ne pouvons donc pas être ce corps que l’on touche puisque tous les atomes changent tous les sept ans. Nous restons cependant le même individu avec nos défauts et peut être une ou deux qualités et nous devons donc prendre garde à notre corps dense qui nous est si utile et veiller à ne pas l’empoisonner car nous aurons alors à le porter ... et à en faire supporter la charge financière et peut être Humaine à d’autres.

votez :
par lemiere jacques (IP:xxx.xx1.100.26) le 8 mai 2012 à 11H41

La crainte..être rassuré...preuves tangibles qui prouvent quoi ??? .....la notion très floue de produits chimiques et produits non chimiques !!!de produits naturels ??? ( et surnaturels ??).. Avoir peur de l’obésité...du cholestérol ( et non de l’hyper-cholestérolémie !)..

Mangez des graines germées c’est très sain.. c’est quoi MCV ?

votez :
(IP:xxx.xx9.133.33) le 8 mai 2012 à 17H12

@ lemiere jacques

"Mangez des graines germées c’est très sain.."

===> Comme n’auront pas la chance de pouvoir nous le dire les 59 morts victimes d’une souche de E. coli contaminant les graines de fénugrec (si mes souvenirs sont exacts)importées d’Egypte de l’année dernière en Allemagne mais les dizaines d’insuffisants et dialysés rénaux survivants pourront certainement nous expliquer combien la consommation de ces graines germées a amélioré leur santé et leur bie-être..

votez :
(IP:xxx.xx1.140.245) le 10 mai 2012 à 10H12

Et si nous réfléchissions un peu !

Il y a eu des morts et des malades qui n’ont plus de reins suite à l’ingestion de graines de fénugnec. Mais, pourquoi ajouter la souche d’Echerichia Coli ?....Je crois que ces microbes sont présents dans nos selles en très grosses quantités et que certains thérapeutes rétablissent rapidement notre santé en nous faisant avaler des gélules de microbes.

Nos EPU , payés par l’état donc, nous l’ont enseigné dans les années 1990.

ALORS, nous devrions conclure qu’il y avait des Echerichia Coli, d’une certaine souche , dans les graines MAIS certainement pas que ces microbes sont responsables. Nos enseignants nous ont suffisamment simplifié la tâche...ils en sont arrivé à être dans l’erreur.

Nous vivons, dans notre très belle et bonne Nature, au milieu et grâce aux êtres des règnes qui nous entourent dont les Echerichia Coli qui sont en très grand nombre et qui doivent subir la présence honteuse de nos déchets dont les antibiotiques. Ils doivent eux s’adapter pour survivre et nous aider à vivre...Nous avons donc en retour ce que nous méritons en les maltraitant ainsi.

Les Echerichia Coli sont très utiles à notre survie car ils nous nourrissent et les graines nous seraient très utiles dans certains cas, si j’en crois l’article. Les erreurs très grossières de nos enseignants font la grande nocivité pour notre survie.

Pour plus de renseignements, il suffit de regarder, dans internet,les tonnages de fabrications honteuses de produits anti-vie que sont nos produits phytosanitaires et antibiotiques. "BIOS" signifiant la vie et "anti bios" signifiant très clairement ’anti-vie’ pour ma part.

votez :
par la jument verte (IP:xxx.xx9.12.29) le 11 mai 2012 à 22H44

ce que vous exprimez ne doivent plus seulement être une crainte, c’est une réalité que TOUS les ajouts chimiques synthétiques de la culture à la fabrication des aliments sont sources de graves maladies et désordres physiologique chez l’humain et l’animal. Peut importe on se contente de CRAINDRE et de ne rien faire pour empêcher ça alors que des solutions radicales existent : supprimer une bonne fois pour toute les produits phytosanitaires et les adjuvants alimentaires de synthèse produits par des industriels lobbyistes qui ont tellement à perdre. J’ai 48 ans et celà fait 48 ans que je mange bio. Tous le monde peut en faire autant, il ne faut se trouver d’excuse mais massivement passer à l’acte et là ENVOLÉES LES CRAINTES !!!!!!

votez :
(IP:xxx.xx3.219.99) le 12 mai 2012 à 12H03

@ la jument verte

===>>> BACK TO THE TREES AND CAVES !

votez :
(IP:xxx.xx1.12.240) le 28 mai 2012 à 07H41

Bravo,voilà qui est bien réfléchi. Ah oui, ...et on va où actuellement ?

votez :
(IP:xxx.xx3.219.99) le 12 mai 2012 à 12H10

la décroissance : idéologie sans fondements pronant un égoïsme vis-à-vis des plus pauvres de la planète pour qui la croissance économique est une condition nécessaire à la sortie de la pauvreté.

votez :
par Ninive (IP:xxx.xx1.12.240) le 28 mai 2012 à 08H17

Je ne sais ce qu’il s’enseigne actuellement dans les cours de nos énarques, technocrates, commerce et de gestion mais ce qui fut enseigné dans les années 1975 était bien un immense tas de conneries comme nous le clamaient nos cultivateurs de l’époque. Les résultats sont bien là, très visibles. Nous avons choisi le coté de "l’intelligence déguisée" plutôt que le coté de l’application pratique ancestrale. Nous nous sommes, nous le petit peuple, très lourdement trompés. Le coût risque d’être à la Hauteur de l’erreur. Les erreurs semblent se trouver sur les affirmations erronées de nos virologues, généticiens, chimistes et pharmacologues.

Les virologues car on ne sait pas vraiment dans quel ordre se fait l’apparition du virus. Les généticiens car les gènes semblent bien ne jamais être fixes et que nous aurions environ 72% de ressemblance avec le blé. Les chimistes car la nourriture dépend de la qualité des molécules et peut être même des atomes qui composent ces molécules par rapport à celui qui avale ces aliments. Va -t-il être encore accepté longtemps le vote donc la décision irrévocable des habitants de pays voisins du notre concernant leur grand revirement ? Les pharmacologues car ils ont par trop simplifié et donc induit en erreur la médecine et l’agriculture. Il existe bien plusieurs voies possibles dans les métabolismes moléculaires qui pourraient même être fonction aussi des évènements subis par les êtres vivants....Alors, les molécules qui entrent dans nos corps par l’alimentation ou la médecine peuvent agir très différemment d’un individu à l’autre et même certainement d’un moment à l’autre. L’industrie alimentaire s’est engouffré dans les erreurs doctrinales pour faire faire "de la quantité" qui correspondait ’tristement’ en équivalence à la très fameuse société de consommation décidée par les technocrates des années 1970 qui se cherchaient et voulaient s’imposer. Ils ont réussi à imposer leur présence aux niveaux des décisions donc du commandement. Le résultat est bien visible et à tous les niveaux de notre société dont celui de notre nourriture.

votez :
(IP:xxx.xx3.219.99) le 12 mai 2012 à 16H03

@ (IP:xxx.xx1.140.245)

"Il y a eu des morts et des malades qui n’ont plus de reins suite à l’ingestion de graines de fénugnec. Mais, pourquoi ajouter la souche d’Echerichia Coli ?..."

===> "Ajouter" ?? "Contamination" vous savez-ce que celà signifie ??

"ALORS, nous devrions conclure qu’il y avait des Echerichia Coli, d’une certaine souche , dans les graines MAIS certainement pas que ces microbes sont responsables."

===>> "Responsables" ?? Responsables de quoi ? D’être présents dans les graines de fenugrec ? Responsables des effets rénaux onservés chez les consommateurs de ces graines germées ??

"Les Echerichia Coli sont très utiles car ils nous nourrissent"

===< les souches d’E. coli commensales oui mais les souches pathogènes qu’en faites-vous ??

votez :
(IP:xxx.xx1.12.240) le 27 mai 2012 à 10H07

@(IP:xxx.xx3.219.99) le 12 mai 2012 à 16H03 : Bonjour Monsieur, vous posez la question qui m’a inquiétée durant plus de dix ans : "===< les souches d’E. coli commensales oui mais les souches pathogènes qu’en faites-vous ??"

Nos chers amis aux USA, champions de la super hyper hygiène, sont en train de découvrir, un peu tard pour nous qui avons toujours plus de vingt ans de retard sur eux, qu’un ou des facteurs dans le corps vivant rendent Pathogènes les germes.

C’est à dire que les microbes avec qui nous entretenons une très fructueuse cohabitation peuvent se révéler nocifs pour nous. Il est une voie de recherche qui se dirige vers la possibilité d’interaction entre notre mental, (donc peut être même nos pensées et notre façon de se comporter dans la vie) et les êtres vivants qui nous entourent. Nous serions tous sur terre, nous les êtres vivants dans un immense bocal et celui qui fait pipi dedans et bien,...c’est le plus proche pour boire son pipi !

Les virus feraient également partie de ce grand ensemble.

C’est très surprenant mais du fric, qui chez eux est plus qu’important, est englouti dans ces recherches qui me semblent très voisines des immenses cliniques "pompes à fric" mais qui se doivent, par ce fait, d’obtenir de bien meilleurs résultats que les autres établissements.

Nos microbes considérés comme pathogènes pourraient sauver des vies si nous en avions la connaissance. Je sais qu’un peuple garde de la viande sous des rochers plusieurs mois et les habitants s’en portent très bien !...je sais aussi qu’un repas convivial peut ’remonter’ un Homme au bord d’un auto-départ...avec donc, le don de présence des autres convives, le don des fines cuisinières et le don de la préparation masculine de certains mets comme pour certains fromages ET, sans oublier de laisser faisander le gibier quand il peut être présent.

Il est surprenant de découvrir chez nos voisins et quand même amis à récupérations de nos SDF pleins aux as, des traitements avec des microbes qui seraient très pathogènes derrière nos frontières garanties comme étant très imperméables mais quand même....Je veux bien, on se taquine et plus entre nous, mais ils ne sont pas très différents de nous et on ne voudrait certainement pas en perdre un qui par ses répliques nous manquerait trop...et ils avalent des microbes interdits chez nous pour bien se porter !...

TOUT SEMBLE N’ÊTRE QU’UNE QUESTION D’ ÉQUILIBRE. donc de quantité et certainement pour la phathogénéicité aussi..

votez :
par Ninive (IP:xxx.xx1.12.240) le 29 mai 2012 à 07H24

""===< les souches d’E. coli commensales oui mais les souches pathogènes qu’en faites-vous ??""

Au CHR, quand ils ne s’en sortent pas avec une plaie, il reste à foutre des asticots dedans...c’est quand même mieux que de voir la personne mourir très bêtement des suites de cette plaie et avec quelles douleurs !....mais, c’est à faire par des professionnels car une plaie avec des asticots dans la nature, loin de tout centre de soins, se termine par la mort très souvent sinon toujours.

Alors, pourquoi ce qui peut sauver des vies peut également nous être nocif ?

Pourquoi des bactéries qui mettent en sang un intestin peuvent également sauver la vie d’un autre être humain ?

Sans aller jusque là, l’allergie ’intestinale’ (c’est à dire quand l’intestin laisserait passer de trop grosses molécules dans l’organisme qui seront reconnues comme étant étrangères et déclencheront donc une réaction qui sera considérée par nous comme étant une réaction d’allergie) qui serait peut être bien en relation avec les doses d’antibiotiques que nous ingérons journellement dans notre nourriture tout bêtement...A moins que ce ne soit par manque d’une certaine quantité de bactéries nommées ’pathogènes’ ?

Une étude gratuite pourrait être réalisée facilement par questionnement (au niveau des communautés de communes qui taxent les maisons) sur les troubles de santé des personnes qui disposent de toilettes sèches par exemple....Leur santé parait quand même beaucoup plus robuste ! Ne disposeraient-ils pas d’une nombre convenable et équilibré de microbes ?...et que deviennent les molécules des produits phytosanitaires dans les milieux riches en microbes ?

votez :
(IP:xxx.xx9.133.212) le 1er juin 2012 à 15H13

@ Ninive

"...et que deviennent les molécules des produits phytosanitaires dans les milieux riches en microbes ?"

Elles sont dégradées par ces nombreux microbes.....

votez :
(IP:xxx.xx9.133.212) le 2 juin 2012 à 11H05

"62 % des Français pensent qu’ils pourraient avoir des soucis de santé à cause d’une alimentation inadaptée."

===> "Inadaptée" ne veut pas dire "mauvaise".....

votez :
par Pina (IP:xxx.xx1.137.6) le 24 octobre 2012 à 15H57

Votre blog est fascinant, je vais du coup le transmettre à une collègue qui se trouve en symbiose avec vous et je suis certaine qu’elle m’en remerciera. Merci pour ces informations et le temps passé pour mettre en commun ces données. Je serais reconnaissante d’avoir la possibilité de vous relire à ce propos bientôt. Bonne continuation !

Pina Walker

J’en profite pour partager ma découverte du jour : Stévia

votez :
par pneu pas chère (IP:xxx.xx0.146.237) le 13 novembre 2012 à 11H23

hourra pour cette news comme generalement rudement interessent

votez :
par cheap jordans (IP:xxx.xx5.83.169) le 29 juillet 2013 à 12H27

Prior to deciding to enter the golf program, particularly when you"re a rookie, recognize that there exists a technologies at the rear of a superb golf shoe cheap jordan shoes . Similar to a good Pima cotton shirt and trousers can breathe and hold you great Air Jordan Sneakers , a good golfing shoe can in fact help your swing.

Les Auteurs deAlimentation
Béatrice de Reynal - 209 articles
Anissina - 5 articles
ble2 - 35 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
Samuel - 1 articles
BelleAuNaturel.net - 33 articles
Philippe - 6 articles
Mes elféebulations - 13 articles