NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Bon grain, mal grain. Le PNNS et ses omissions.

Article publié le 3 janvier 2011

Je découvre à travers la lecture d’un document proposé par le PNNS, plusieurs informations nutritionnelles qui me laissent sans voix …

Bon grain, mal grain. Le PNNS et ses omissions.

 

Ce document en question est téléchargeable sur le site du PNNS : www.mangerbouger.fr

Cette lecture m'interpelle et je vous propose mon ressenti

 

. 1. QUE SONT LES FÉCULENTS ?

Définition du PNNS :
Une grande « famille » composée principalement de trois « membres » :
Le pain et les autres aliments céréaliers – riz, semoule, pâtes, blé, boulgour, maïs, certaines céréales du petit-déjeuner (préférez celles sans ajout de sucres ou de graisses)...
Les légumes secs et légumineuses : haricots blancs et rouges, lentilles, flageolets, fèves, pois chiches.
Les pommes de terre.

Définition de Wikipedia :
« Les féculents sont des aliments d'origine végétale , […] Il peut s'agir de parties de plantes non transformées (graines, fruits, tubercules, racines, tiges) ou de produits dérivés de l'industrie agroalimentaire (farine, fécule, pâtes alimentaires...). […] Les glucides qu'ils contiennent peuvent être assimilés plus ou moins rapidement (index glycémique élevé ou faible) : bien que possédant des glucides complexes, certains féculents sont classés dans les “sucres rapides” »

Wikipedia propose une liste de féculents :
« Céréales graines : Blé, Avoine, Blé, Épeautre, Kamut, Lin, Maïs, Millet commun, Orge, Riz, Sarrasin, Seigle.
Légumineuses : Pois, Haricots secs, Fèves sèches, Pois chiche, Pois secs, Lentille cultivée, Graine de soja, Petit pois
Tubercules : Pomme de terre, Igname
Racines : Manioc
Tronc : Le sagou issu du sagoutier
 »

 Mon ressenti :
Le PNNS semble ignorer les alternatives aux blés, riz et maïs… trois fers de lance, d'une industrie agroalimentaire calibrée sur la productivité mondiale. Petit épeautre, millet et sarrasin n'auront pas la possibilité de s'imposer face à une surconsommation de gluten. Par contre, je constate que la pomme de terre n'est pas oubliée et de surcroît bien défendue, au même titre qu'un truc bizarre que certains mettent dans leur bol de lait le matin et que l'on appelle communément « céréales »

. 2. QUE NOUS APPORTENT CES FÉCULENTS ?

Explication du PNNS :
« 
Essentiellement des glucides “complexes” qui fournissent une énergie qui se libère progressivement dans le corps. […] Ils constituent le carburant par excellence de notre organisme. Ils “calent” bien et permettent de tenir jusqu'au repas suivant sans céder à la tentation de grignotage »

Explication trouvée sur lanutrition.fr :
Dr David Ludwig (Hôpital pour enfants de Boston) : « Les termes “simple” et “complexe” n’ont pas vraiment de sens au plan biologique. De nombreuses études montrent que des glucides “complexes” — les amidons raffinés comme le pain blanc, la plupart des céréales du petit déjeuner, les pommes de terre — augmentent le niveau de sucre sanguin — aussi vite et aussi fortement que le sucre de table. »

 Mon ressenti,
traduit par un extrait de « Non aux oranges carrées », Ed. Tredaniel :

« Thierry Souccar et Isabelle Robard, avec le soutien de la société française de médecine nutritionnelle, ont demandé le 7 octobre 2004 à l’Assemblée nationale de faire figurer sur les étiquetages la valeur de l’index glycémique et la densité calorique. Verdict : “Trop complexe”. Thierry Souccar trouve aberrant de penser qu’un consommateur ne saurait lire des informations très simples à comprendre, bien plus simples que les informations actuellement indiquées, et il ajoute “En réalité, comme le confie un ex-chercheur [...], l’affichage de l’IG* serait une catastrophe pour un grand nombre de produits transformés. Les industriels n’en veulent pas [...] Il y a urgence. En France, l’obésité touche déjà 12 % des plus de 18 ans ; 3 % de la population est diabétique (un triplement en trente ans)” »

. 3. LES FÉCULENTS, ÇA FAIT GROSSIR ?

Explication du PNNS :
« 
C’est une idée reçue ! C’est la manière de les préparer […] qui risque de nous faire grossir. Sur le pain, si vous ajoutez de la matière grasse (beurre, margarine), une fine couche suffit pour le goût. […] Et le pain frais... C’est tellement bon que le consommer seul peut suffire à la gourmandise ! »

Explication trouvée sur lanutrition.fr :
« Le pain ne fait pas grossir : FAUX ! En tous cas, c’est faux pour le pain blanc et les autres céréales raffinées, à l’index glycémique élevé. Plusieurs études en attestent, dont une que viennent de publier des chercheurs de l’université Tufts (Boston, Massachusetts). Les volontaires qui suivaient un régime baguette de pain blanc” ont vu leur tour de taille augmenter en moyenne d’un centimètre soit 3 fois plus que ceux qui mangeaient des céréales complètes. Rappelons que 80 % de la population française consomme des céréales raffinées.

Sources : Newby PK : Dietary patterns and changes in body mass index and waist circumference in adults. Am J Clin Nutr. 2003, 77(6) :1417-1425. »

 Mon ressenti,
Le pain et les féculents en général ne font pas grossir !? Je veux bien l'entendre, mais alors pourquoi est-ce le premier aliment supprimé lors d'un régime alimentaire ? À l'inverse, pourquoi les régimes paléolithiques, qui ne cultivaient pas le blé, avaient-ils, selon Loren Cordain, une meilleure santé que nous autres, héritier de l'agriculture du blé ?

4. CONCLUSION

Pour finir ce billet et faire office de conclusion, avec ce grand moment de conseils nutritionnels offerts par le PNNS, voici un autre extrait du même article sur lanutrition.fr :

« Santé, baguette et propagande
Avec son IG élevé (évalué jusqu’ici à 95), donc peu recommandable, la baguette était le vilain canard de la boulangerie. D’où l’excellente idée des industriels de la meunerie de procéder à une nouvelle série de mesures de l’IG de plusieurs pains, dont la baguette. Les résultats ont été rendus publics fin avril par un groupe de nutritionnistes lors d’une conférence de presse. Selon ces scientifiques, relayés par les médias, ils “bouleversent les idées reçues” et montreraient que la baguette a “en réalité un IG modéré et qu’elle peut être consommée par les diabétiques.” Premier hic : ces nutritionnistes appartiennent au “comité scientifique de l'Association nationale de la meunerie française”, une structure promotionnelle créée par les industriels. Deuxième hic : dans l’étude, l’IG des pains complets est… supérieur à celui des pains blancs. Troisième hic : l’IG de la “baguette courante française” ressort à 78. À supposer que ce chiffre est exact, range-t-il la baguette, comme l’affirment nos nutritionnistes, dans la catégorie des IG modérés ? Voici la réponse de la plus grande spécialiste en la matière, l’Australienne Jennie Brand Miller (université de Sydney) : “La valeur de 95 était basée sur une étude française conduite sur des diabétiques de type II. Il est possible que l’IG chez des sujets normaux soit un peu moins élevé. Mais ce qu’il faut retenir vraiment, c’est que les deux valeurs (95 et 78) indiquent que la baguette a un IG élevé (supérieur à 70). Il s’agit d’un aliment qui n’est pas recommandé aux diabétiques.” »

Thèmes

Nutrition Sécurité alimentaire

Bookmark and Share
3 votes

commentaires
votez :
(IP:xxx.xx5.12.79) le 3 janvier 2011 à 18H25

Merci pour ce bien bel article qui ouvre enfin une voie pour la remise en question des affirmations plus fausses les unes que les autres.Le mensonge est entré dans la science et la physique a eu le courage de nous l’annoncer et de se remettre à l’oeuvre.Les esprits rationnels et cartésiens n’avaient pas su relever les erreurs. Les scandales dans la médecine se succèdent et pourtant des esprits scientifiques, cartésiens et rationnels avec tous leurs diplômes n’ont pas su détecter la dangerosité des produits qu’ils devaient vérifier.Cependant, les nouveaux médicaments ont progresser en prix en prenant au moins un zéro de plus mais en gardant une efficacité inférieure à 40% et une toxicité plus importante que ceux qu’ils remplaçaient semble -t-il.

Votre comparaison va nous permettre d’y voir plus clair surtout que de nouveaux pays amis et très riches ne semblent pas cacher leurs découvertes.MAIS, le plus important à mes yeux est la preuve que l’Index Glycémique varie d’un individu à l’autre.Nous nous dirigeons enfin vers la preuve de la notion que nous ne sommes pas tous pareils. Il ne peut y avoir de ration alimentaire type comme il ne peut y avoir de traitement type, je crois qu’ils disent ’protocole de traitement’.

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 09H05

(IP:xxx.xx5.12.79) le 3 janvier 2011 à 18H25

MAIS, le plus important à mes yeux est la preuve que l’Index Glycémique varie d’un individu à l’autre.

¤¤¤¤ Vous n’avez strictement rien compris, vous ne savez pas de quoi il est question !

votez :
(IP:xxx.xx5.12.79) le 4 janvier 2011 à 10H47

@(IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 09H05 : Merci beaucoup de cette précision Monsieur. Elle fait beaucoup avancer le débat. Je ne comprends rien à rien . Bon, c’est écrit ! Mais, je suis très optimiste. Vous voudriez alors avoir le grande bonté de m’indiquer un endroit qui explique ce qu’est un index Glycémique puisque je n’ai à ma disposition que recherche sur Google ou yahoo. Je viens de mettre, en pensée, bout à bout la recherche des années 1990 de Liège et actuellement de Lille sur les améliorations d’état diabétique par l’utilisation de bactéries, que l’on nomme ’probiotique’ dans de nombreux articles, avec l’index glycémique des aliments.

Il est donc évident évident pour moi que l’index glycémique des aliments ne puisse être constant et qu’il varie d’un individu à l’autre. Dans un individu, on ne peut enlever le contenu de ses intestins !

Nous ne sommes pas tous pareils.

Reste donc à trouver le moyen de vérifier ce qu’ils en pensent...

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 15H44

(IP:xxx.xx5.12.79) le 3 janvier 2011 à 18H25

"....le plus important à mes yeux est la preuve que l’Index Glycémique varie d’un individu à l’autre."

(IP:xxx.xx5.12.79) le 4 janvier 2011 à 10H47

"...Vous voudriez alors avoir le grande bonté de m’indiquer un endroit qui explique ce qu’est un index Glycémique puisque je n’ai à ma disposition que recherche sur Google ou yahoo."

Google/Wikipedia :

L’index glycémique est un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant leur ingestion. Il permet de comparer le pouvoir glycémiant de chaque aliment, mesuré directement lors de la digestion. L’index glycémique d’un aliment est donné par rapport à un aliment de référence, auquel on attribue l’indice 100 (généralement glucose pur ou « pain blanc »). L’index glycémique a été inventé par l’équipe de David J. Jenkins à l’Université de Toronto en 1981.

- L’index glycémique est un paramètre propre à un aliment contenant des glucides. Pour une teneur donnée en glucides, l’aliment a un index glycémique donné. Il n’a donc rien à voir avec les individus. Ce qui varie ce sont les "réactions" des individus à l’absorption de l’aliment en question. Les gens, comme vous dites, "ne sont pas pareils", leurs réactions ne sont pas les mêmes dans des circonstances identiques mais l’index glycémique de l’aliment qu’ils consomment lui reste le même pour une teneur en glucides constante !

votez :
par texmex (IP:xxx.xx0.31.18) le 3 janvier 2011 à 18H44

Encore un petit commentaire sur les produits laitiers tel que Thierry Souccar les ressent....

votez :
par Stefane Guilbaud (IP:xxx.xx3.253.70) le 4 janvier 2011 à 15H54

Une explication ici : Indice Glycémique

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 16H11

L’auteur :

Stefane Guilbaud

(1) Sur le présent site :

Consultant et conférencier pour le changement de comportements alimentaires. Auteur de "Non aux oranges carrées"

Expert en alimentation pour femininbio.com

Chroniqueur alimentaire pour Human&Terre

(2) Sur le site officiel (blog) de l’auteur :

Consultant en marketing visuel et

ancien formateur en changements de comportements alimentaires.

Auteur du livre, "Non aux oranges carrées." Éditions Guy Trédaniel - octobre 2009.

Je propose un aperçu critique de ce que je lis ou entend, à propos de l’alimentation, en france. Il ne s’agit pas de conseils médicaux mais d’un point de vu. Une vision de consommateur, de père de famille, d’être humain. Notre alimentation est régie par des codes sociologiques, psychologiques et géographiques. Les comprendre, les assimiler, c’est déjà changer.

- On est en droit de se poser la question des qualifications de l’auteur, qualifications que l’on ne trouve nulle part, pour attaquer le PNNS, avec comme "parrainage" Souccar et Robard et les éditions Trédaniel.

votez :
par Stefane Guilbaud (IP:xxx.xx3.253.70) le 4 janvier 2011 à 16H35

"On est en droit de se poser la question des qualifications de l’auteur, qualifications que l’on ne trouve nulle part, pour attaquer le PNNS, avec comme "parrainage" Souccar et Robard et les éditions Trédaniel."

1) Les qualifications de l’auteur sont claires. On les trouve, sur son site, sur le site de femininbio.com, sur le colophon de Human&Terre, sur son blog, et sur son titre officiel d’état, de formateur professionnel (thèse : le changements de comportements alimentaires) 2) Il n’attaque pas le PNNS : Il décrit les avis et donne, sans aucun autre ton, son avis. 3) Il a toujours annoncé, y compris dans ses biographies et son premier livre, qu’il était ni médecin, ni nutritionniste mais un SIMPLE CONSOM’ACTEUR. Il tient à ce titre pour rester indépendant et refuse toute association. 4) Parrainage Souccar, Robard et Trédaniel ? Quel rapport ? Il n’y a aucun parrainage ! a) Trédaniel est son premier éditeur ! Cela ne s’appelle pas un parrainage mais un éditeur. b) Souccar/Robard sont des auteurs scientifique/avocate qui ont sorti un livre très explicite et truffés de sources et de preuves irréfutables que vous devriez lire. Cela ne s’appelle pas un parrainage, mais un choix de source fiable à son sens. c) Ajoutez alors les parrains, Weston A. Price, Brian Wansink, Michael Pollan, Jean Pierre Coffe, William Reymond, Fabiola Flex, etc.

Donc … "on es en droit de se demander" … ce que l’on veut lire ou ne pas lire ! Rien ne vous oblige à le croire. Gardez vos convictions.

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 5 janvier 2011 à 14H21

@ Stefane Guilbaud

- J’ai répondu hier soir point par point, avec sourtoise et des arguments à votre message.

Mais j’ai eu la surprise ce matin de ne pas voir mon message affiché. Le site étant, d’après les "webmasters" "modéré a priori" (c’est, à mon avis, un euphémisme...), je ne vais pas perdre mon temps à le reprendre ici. je regrette la tournure qu’a pris cette discussion. Je n’y suis pour rien.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.167) le 7 janvier 2011 à 17H37

Au ben déjà, si vous voulez qu’on accorde un minimum d’intérêt et de crédibilité à vos interventions, commencez donc par utiliser un pseudo, afin de rendre le débat plus intéressant à suivre !

Pour l’heure, tout ce qu’on peut remarquer c’est que l’auteur de l’article, que vous semblez critiquer, n’a rien à cacher lui, ce qui n’est pas votre cas...vous n’êtes pour l’heure qu’un illustre inconnu !

votez :
par Jean-François (IP:xxx.xx7.247.138) le 4 janvier 2011 à 17H04

Bonjour à tous,

Tout d’abord mes meilleurs voeux pour 2011. Je consulte depuis un moment ce site/forum avec grand plaisir mais force est de constater que les supposés "échanges" de points de vue tournent plus aux joutes verbales...

Je me permets aussi de réagir par rapport à l’article de M.GUILBAUD et je suis assez surpris par la stupidité du post de 16h11.

En somme, vous reprochez à M.GUILBAUD de donner son opinion sur un point et vous le jugez sur quasiment son CV !?! Excusez-moi du peu mais je trouve votre post minable.

L’article de M.GUILBAUD est bien écrit, pertinent. On peut, ou pas, partager ses opinions sur certains points mais en aucun cas le juger par rapport à sa/ses qualifications quelles qu’elles soient.

Je vous souhaite bonne continuation dans vos articles M. GUILBAUD et au plaisir de vous relire sur ce forum...

votez :
par a (IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 17H27

@ Monsieur Jean François :

"vous reprochez à M.GUILBAUD de donner son opinion sur un point ..."

- Exact mais apparemment vous me reprochez d"’en faire autant, à savoir donner mon opinion sur sa prestation à lui.

"....et vous le jugez sur quasiment son CV !?!

- Difficile de le juger sur son CV puisque c’est précisément la question que je me pose : "quelles sont ses qualifications pour traiter le sujet". Cà me paraît important de le savoir. Personnellement je ne me permets pas de traiter de physique nucléaire, d’astrophysique ou de paléontologie car je ne suis absolument pas qualifié dans ces domaines ! Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué qu’aujourd’hui, n’importe qui se permet d’ écrire n’importe quoi sur le net. Il suffit d’aller sur Wikipedia et ailleurs et de pomper des textes et d’en restituer des moutures mal digérées parce qu’on n’a pas les bases, pas l’expérience, pas le recul et pas tout à fait compris ce qu’on a lu.....

"Excusez-moi du peu mais je trouve votre post minable."

- "Minable", c’est en général le genre d’argument utilisé par ceux qui n’en ont pas d’autres à faire valoir.

L’article de M.GUILBAUD est bien écrit, pertinent.

- C’est votre avis et vous avez parfaitement le droit de l’exprimer. Alors, admettez que les autres en fassent autant.

On peut, ou pas, partager ses opinions sur certains points mais en aucun cas le juger par rapport à sa/ses qualifications quelles qu’elles soient.

- "Quelles qu’elles soient" ? Bizarre ! Ainsi vous admetteriez que quelqu’un non qualifié traite un sujet et ponde un article dont il ou elle ne maîtrise pas les bases élémentaires ? En outre, j’ai parfaitement le droit de me renseigner sur sa crédibilité avant de prendre pour argent comptant les opinions d’un auteur, çà me paraît la moindre des précautions. Ainsi, lorsque je lis un article scientifique, je vérifie qui l’a écrit et à quelle structure il appartient. Je ne prêterai pas la même "foi" dans un article sur, par exemple, la génétique issu d’un laboratoire de l’Université de Princeton par exemple et dans celui issu d’un laboratoire de l’Université de Kampala par exemple (je n’ai strictement rien contre les Ougandais !)....

Si pour vous celà ne fait pas de différence, çà vous regarde.

votez :
par Jean-François (IP:xxx.xx7.247.138) le 5 janvier 2011 à 09H12

En réponse à M. ou Mme X, anonyme !

Tout d’abord bonjour. Je dois admettre que j’attendais votre réaction et je dois dire que je ne suis pas déçu de votre réponse.

Je ne critique absolument pas le fait que vous ayez un avis différent du point de vue de M.GUILBAUD.

Je serai même tenté de dire "heureusement" car nous ne sommes pas des robots dotés de pensée unique...

Je me permettai hier d’employer le mot "minable" (et je m’en excuse si je vous ai froissé ou blessé) car je trouvais un peu "léger" et facile votre argumentaire qui était, à mon sens, plus destiné à discréditer M.GUILBAUD en utilisant ses "non compétences" qu’à argumenter et défendre votre point de vue (apparemment diamétralement opposé !!). Pourquoi d’ailleurs ne pas avoir contre-argumenter ?

Par ailleurs, que vous ne soyez pas diplômé de telle ou telle matière n’empêche, en rien que je sache, un individu lambda à se passionner et à se documenter sur un sujet X ou Y.

Aussi, dans ma conception de l’article en cause, j’y vois plus le point de vue d’un individu passionné et apparemment connaisseur.

J’ai quelques connaissances en nutrition & diététique car ancien sportif de haut niveau en Judo et ancien étudiant à la faculté de Médecine de Marseille et j’adhère assez aux idées exposées par M.GUILBAUD.

Concernant la problème Wikipédia, je vous rejoins entièremment : n’importe qui peut raconter n’importe quoi. Il parait même que Wikipédia inspirerait certains auteurs pour leur livre !! Pour être franc, je n’ai pas lu celui de M.GUILBAUD, qui sait ?

Je vous souhaite une bonne journée...

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 5 janvier 2011 à 14H26

@ Jean-François

- J’ai répondu hier soir à Guilbaud courtoisement et avec des arguments. Mon message a été "modéré a priori" si bien qu’il n’a pas été affiché ici. Je pense que la raison en est que je ne fais pas partie de la même paroisse que Guilbaud et que je ne partage pas son catéchisme qui est dans la ligne éditoriale que le présent site.

votez :
par Nadia.V (IP:xxx.xx3.4.101) le 26 juin 2013 à 11H56

Les féculents, c’est délicieux... Mais en petite quantité ! Une alimentation basée exclusivement sur les féculents (je pense notamment aux étudiants qui mangent des pâtes à chaque repas) est une mauvaise alimentation qui peut conduire à des carences alimentaires ! Nadia.V

code promo 3 suisses nutrition équilibre alimentaire
votez :
(IP:xxx.xx5.12.79) le 4 janvier 2011 à 17H20

Merci des précisions sur l’indice glycémique. Par contre, je ne comprends pas l’importance que la médecine donne à ce chiffre. Selon le moment de mon repas je vais absorber le sucre avec une différence importante et ceci selon le jour, le mois ou l’année et les autres aliments pris avant ou après l’aliment à index glycémique. Je commence à comprendre qu’avec de telles références on voit les diabétiques se piquer le bout du doigt au moins trois fois par jour...et obtenir des différences de glycémie notables.

Il y a forcément une cause ou une raison à la variation de réaction personnelle à un aliment à index glycémique fixe.

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 4 janvier 2011 à 18H09

"Thierry Souccar trouve aberrant de penser qu’un consommateur ne saurait lire des informations très simples à comprendre..."

- La preuve !!

==>(IP:xxx.xx5.12.79) le 3 janvier 2011 à 18H25

...... MAIS, le plus important à mes yeux est la preuve que l’Index Glycémique varie d’un individu à l’autre.

===> (IP:xxx.xx5.12.79) le 4 janvier 2011 à 17H20

Merci des précisions sur l’indice glycémique. Par contre, je ne comprends pas l’importance que la médecine donne à ce chiffre. Selon le moment de mon repas je vais absorber le sucre avec une différence importante et ceci selon le jour, le mois ou l’année et les autres aliments pris avant ou après l’aliment à index glycémique. Je commence à comprendre qu’avec de telles références on voit les diabétiques se piquer le bout du doigt au moins trois fois par jour...et obtenir des différences de glycémie notables.

Il y a forcément une cause ou une raison à la variation de réaction personnelle à un aliment à index glycémique fixe.

votez :
(IP:xxx.xx6.161.117) le 4 janvier 2011 à 19H53

Je vais faire comme les plus courageux de ce forum et rester anonyme ! Non je plaisante.je signerais ce post.

J’ai ceci : http://stefaneguilbaud.com/blog/ind...

Et cela résume bien l’état d’esprit de l’auteur qui ne prétend pas être ce qu’il n’est pas. Il veut être lu, y compris par des gens qui vérifie la véracité de l’auteur, et multiplie soigneusement les sources afin qu’elles soient fiables. Il est formateur, expérimenté et il le fait bien, d’après ce que j’ai pu en voir, car ces travaux m’intéresse pour un projet pour les ados que je souhaite lancer en 2011.

Je l’ai vu deux fois en conférence sur Paris et je peux vous assurer qu’il est très au fait des problèmes alimentaires et de la relation marketing liée (il a fait cela 18 ans) et qu’il est entouré de gens compétents pour l’informer sur des sujets dépassants ses compétences.

Moi j’adhère.

Natacha D’. Nutritionniste. Spécialiste en dérèglements alimentaires chez les adolescents

votez :
(IP:xxx.xx3.223.216) le 5 janvier 2011 à 16H21

Je vais faire comme les plus courageux de ce forum et rester anonyme ! Non je plaisante.je signerais ce post.

Natacha D’. Nutritionniste. Spécialiste en dérèglements alimentaires chez les adolescents

- Désormais, je ne resterai pas anonyme non plus !

Je signerai mes interventions : Robert B. Toxicologue.Spécialiste des produits phytosanitaires.

Il faut avouer que c’est quand même moins anonyme de cette manière !

Robert B. Toxicologue. Spécialiste des produits phytosanitaires.

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.167) le 7 janvier 2011 à 17H51

"Robert B. Toxicologue. Spécialiste des produits phytosanitaires."

Ben vous voyez, quand vous voulez...

votez :
(IP:xxx.xx9.3.243) le 28 janvier 2011 à 09H36

par BienEtre

"Robert B. Toxicologue. Spécialiste des produits phytosanitaires."

Ben vous voyez, quand vous voulez...

- Et maintenant vous êyes bien avancé ! Vous savez qui est Robert B. toxicologue spécialistes produits phytosanitaires ? Et si c’était une blague. Qu’au lieu de Robert B. etc... ce soit Marcel V. spécialiste de la culture des orchidées ? Vous seriez plus informé sur l’identité et l’occupation réelles de l’intervenant ?

votez :
(IP:xxx.xx5.12.79) le 5 janvier 2011 à 08H39

@Natacha D’. Nutritionniste. Spécialiste en dérèglements alimentaires chez les adolescents.

Il est écrit dans l’article que :"’les deux valeurs (95 et 78) indiquent que la baguette a un IG élevé (supérieur à 70).’" Vous vous doutez bien que ces deux chiffres me paraissent très différents et que ceux qui tiennent compte des IG pour faire nos régimes nous semblent donc très peu crédibles.

Alors, les IG varient d’un spécialiste à l’autre pour un même aliment dont la composition va varier d’une fournée à l’autre ou d’un boulanger à l’autre et quand nous rendons visite à un diabétique, on le trouve en train de se piquer le bout du doigt et inscrire des chiffres très différents sur un cahier avec parfois une grande inquiétude visible sur son visage ...pour peu que son médicament varie aussi...

Je pense donc qu’on a pas pris le bon coté pour appréhender notre équilibre alimentaire et de très loin. Pourquoi réagit-on différemment selon les jours ou même les moments de la journée ? J’ai lu la chronobiologie mais alors tous les jours à six heures, on devrait réagir de la même façon...Il doit y avoir un autre facteur ? De plus, pour les contrôles, le spécialiste lui aurait parlé de l’effet blouse blanche... ????..... ??? s’il vient de s’engueuler avec sa femme (ou son mari pour vous) , nos résultats changeraient ?????

Ou bien faut-il encore ranger les résultats des nutritionnistes comme ceux des médicaments avec 40% d’efficacité au maximum, avec bien sûr les 30 à 40% d’effet placebo en plus pour améliorer les résultats ?

40% c’est déjà ça mais pour les 30 à 40% de non effet...ils pourraient au moins espérer qu’une "recherche" trouve ce qu’il faudrait étudier .

votez :
par christophe (IP:xxx.xx5.179.170) le 17 juillet 2013 à 17H35

Merci de cet article très enrichissant.. Comme d’habitude depuis un petit bout de temps par rapport à cette thématique.. Voir plus d’info sur les code promo 3 suisses

votez :
(IP:xxx.xx1.252.115) le 20 janvier 2011 à 10H26

Bonjour Monsieur, Vous vous présentez comme :’’"Consultant et conférencier pour le changement de comportements alimentaires " ’’ et bien c’est au consultant que je m’adresse....vous écrivez ""changement de comportements alimentaires "" je crois que vous avez au moins raison sur ce point. Pour le reste, je vous laisse entre spécialistes qui doivent comme TOUTES les sciences se remettre au travail, le mensonge étant entré dans notre société a semble -t-il bien dévoyé la recherche. Voici un copier-coller qui illustre bien l’aboutissement de la fameuse parole : ’’on va tous dans le mur ’’....Et bien, on arrive dans le mur comme l’indique ce copier-coller d’une partie d’article de yahoo actualités.

"""...Une maladie qui l’obligeait à suivre un régime particulièrement contraignant et à se faire aussi régulièrement des injections, indique Le Parisien.

Lalita ne supportait plus cette maladie, ses contraintes quotidiennes.

"Le suicide ne fait aucun doute", a confirmé mercredi le procureur de la République de Lyon après l’autopsie du corps de la fillette.

Un magistrat qui ajoute :

"C’est un geste assez rare chez un enfant de cet âge-là. Un acte insensé et totalement démesuré. Les enfants ont un rapport à la mort différent de celui des adultes".""....La maladie diabète semble être bien prise dans le bon sens, mais les diabétiques ???

votez :
par BienEtre (IP:xxx.xx0.231.53) le 25 janvier 2011 à 11H50

"....La maladie diabète semble être bien prise dans le bon sens, mais les diabétiques ???"

Non non monsieur ! Hélas, dans notre société, ni la maladie, ni les malades sont "pris dans le bon sens" !!

votez :
par eavedrop44 (IP:xxx.xx1.167.148) le 22 août 2011 à 16H41

The article is written in a very good manner.It help me in my college project.Thanks for sharing it.cheapest car insurance

votez :
par palace new york (IP:xxx.xx6.45.49) le 9 septembre 2011 à 07H24

Hello,

merci pour votre apport sur ce thème. Votre approche est la bonne. Bonne continuation.

Christine

hotel de luxe new york

votez :
par Meg (IP:xxx.xx6.44.7) le 10 octobre 2012 à 11H00

Salutation,

Bon travail, j’espère vous lire à nouveau très bientôt. Votre blog me donne envie d’en créer un également... j’espère que j’y arriverai ! Bonne journée.


grandluxuryhotel

votez :
(IP:xxx.xx9.255.182) le 10 juin 2013 à 13H33

Merci pour toutesces informations

Les Auteurs deAlimentation
Valerie B - 1 articles
Béatrice de Reynal - 209 articles
Anissina - 5 articles
ble2 - 35 articles
La Nature dans la Peau - 6 articles
Samuel - 1 articles
BelleAuNaturel.net - 33 articles
Philippe - 6 articles