NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Un incident nucléaire grave à la centrale de Dampierre ?

Article publié le 22 juillet 2009

Un incident nucléaire grave à la centrale de Dampierre ?

La nouvelle est à prendre avec vigilance, publiée sur le blog Politis vendredi dernier et légèrement diffusée depuis, elle annonce l’occurrence probable d’un incident nucléaire grave à la centrale de Dampierre dans le loiret. Un dégagement de gaz radioactifs aurait été détecté provenant d’un des bâtiments de réacteurs dans la nuit du 8 au 9 juillet derniers.

La centrale nucléaire est actuellement en maintenance, des travaux sont assurés sur les réacteurs autour des réacteurs 4 et 1. La maintenance est assurée par des intérimaires malgré la protestation des salariés qui avaient même déclenché une grève en avril dernier, bien que les techniciens aient été réquisitionnés par la direction afin d’assurer les travaux. Pour autant, ils ont pris énormément de retard, deux des réacteurs à l’arrêt ne pourront être rallumés. La direction de la centrale dément l’incident et avance que le bruit perçu pendant 40 minutes par des habitants environnants aurait été des essais de soupapes nocturnes. D’après Politis, il s’agirait d’une libération involontaire de gaz radioactif, mais d’un niveau de radiation peu élevé. Aucune communication n’émane de l’autorité de sûreté nucléaire à ce sujet pour l’instant.

A l’heure de la réévaluation de la durée de vie des centrales nucléaires, ce type d’information, même non officielles, jette une forme de discrédit sur la capacité d’EDF à maintenir dans de bonnes conditions et dans les délais ses centrales nucléaires notamment par manque de main-d’œuvre qualifiée disponible. Et, on se pose quelques questions sur le silence radio de l’Autorité de Sûreté Nucléaire. « On nous cache tout, on nous dit rien ! Plus on nous informe, plus on ne sait rien ! » chantait Dutronc.

Crédit photo : Wikipédia

Thèmes

Sécurité Nucléaire