NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Un Conservatoire pour protéger la biodiversité de Lorraine

Article publié le 8 juin 2012

Le Conservatoire des Sites Lorrains, récemment devenu Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine (CENL), ne cesse de prendre de l’ampleur. Il gère aujourd’hui 260 sites naturels protégés, soit environ 5 200 hectares.

Un Conservatoire pour protéger la biodiversité de Lorraine

Créée en 1984, l’association œuvre pour la conservation des richesses biologiques patrimoniales des sites et milieux naturels lorrains.

L’étang d’Insviller, près d’Albestroff, est la dernière acquisition du Conservatoire. Celui-ci entend y installer une pisciculture biologique. Ce projet constitue une première en Lorraine et pourrait initier une nouvelle filière.

Mais c’est l’étang du Bischwald, près de Morhange, qui fait la fierté de la structure. Ce site classé Natura 2000 de 258 hectares est un lieu méconnu pourtant riche d’une biodiversité foisonnante. Il constitue une halte migratoire exceptionnelle pour les oiseaux. 207 espèces ont été observées dans la zone humide constituée de l’étang et de ses prairies (2 512 hectares), notamment des grues cendrées, des cygnes, des cigognes blanches et 4 000 canards. Le CENL compte également en faire un étang de production piscicole, afin d’y assurer un suivi scientifique et d’y proposer des animations ornithologiques. Le site sera alors parfaitement complémentaire de l’étang voisin de la Mutche qui est consacré aux loisirs.

Thèmes

Biodiversité Protection Environnement