NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Nucléaire : collaboration franco-tchèque autour de l'I2en

Article publié le 11 septembre 2012

L’Institut international de l’énergie nucléaire (I2EN) et son homologue tchèque, le Czech nuclear education network (CENEN), ont signé un accord qui scelle l’entente entre les deux pays en matière de formation au nucléaire.

Du 29 mai au 1er juin prochain se tiendra, près de Prague en République Tchèque, un séminaire sur la sûreté nucléaire. Organisé par l'Institut international de l'énergie nucléaire, I2EN, et le Cenen (Czech Nuclear Education Network), ce séminaire a pour objectif de faire se rencontrer des étudiants et jeunes chercheurs français et tchèques. L'enjeu est de taille puisque ces futurs acteurs du nucléaire seront amenés à travailler ensemble, tout au long de leur carrière, du fait de la collaboration entre les deux pays dans ce domaine.

Si la France et la République Tchèque se rapprochent, c'est qu'un réel échange de connaissances s'installe, comme c’est déjà le cas, toujours par le biais de l’I2en, avec la Pologne. L'expertise française répond aux ambitions de développement tchèques : six réacteurs de conception russe ont été mis en service entre 1985 et 2003, et la production d'énergie nucléaire devrait augmenter d'ici à 2060 pour couvrir, à terme, 60 % de la consommation d'énergie du pays.

La République Tchèque est à ce jour le seul pays européen à avoir lancé un appel d'offre pour la construction de nouveaux réacteurs. Trois entreprises pré-sélectionnées ont déjà proposé leurs services : le groupe français Areva, l'américain Westinghouse et le russo-tchèque Atomstoiexport. Le choix final sera connu courant 2013.

Thèmes

Nucléaire