NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Logement : Les français plus sensibles à la consommation d'énergie

Article publié le 21 janvier 2012

La dernière version de l’enquête « le logement idéal des français » du groupe PAP (de Particulier à Particulier) révèle que les français surveillent davantage leur consommation d’énergie et « développent leur éco-conscience ». Alors qu’il y a 10 ans une grande majorité des futurs accédants à la propriété étaient incapables de définir des termes comme HQE ou BBC, aujourd’hui ils sont connus par les trois quarts des futurs propriétaires (81 % en 2011).
 

La mise en place du diagnostic de performance énergétique (DPE) rendu obligatoire en France par le décret du 15 septembre 2006, a favorisé leur notoriété auprès des futurs acquéreurs et joue désormais un rôle majeur dans le choix du logement. L’augmentation du coût des énergies (gaz, électricité, etc.) ces dernières années ne paraît pas étrangère à cette évolution, même s’il faut souligner la part croissante de l’éco-conscience, remarque l’enquête. « En l’espace de six ans, la frugalité dans la consommation d’énergie est un critère qui justifie un investissement plus important dans son futur logement. En 2011, 81,9 % des futurs accédants se disent prêts à revoir à la hausse leur investissement pour un logement peu énergivore, contre 75,3 % en 2007 ». Souligné, dans les tendances 2011 : Un tiers des accédants tient compte de la possibilité de récupérer les eaux de pluie ou de la présence de matériaux verts (31 %) pour déterminer la valeur d’un logement.

 

Source : PAP.

Thèmes

Energie Consommation éco-énergies