NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Les pesticides qui font grossir ?

Article publié le 10 juillet 2012

Les pesticides qui font grossir ?

 


Un Rapport ECOD alerte sur les perturbateurs endocriniens, qui pourraient être impliqués dans la survenue du surpoids et de l'obésité. A prendre au sérieux, assurément ! 


C'est le Réseau Environnement Santé qui publie cette alerte dans son rapport ECOD, montrant un panorama de données scientifiques sur les liens entre l’épidémie d’obésité et de diabète et l’exposition aux polluants chimiques.

En France, l'incidence du diabète a presque doublé entre 2000 et 2008 et atteint 1,8 millions de personnes. Depuis les années 80, les pouvoirs publics ont mis l’accent sur les mesures hygiéno-diététiques pour lutter contre l’obésité et le diabète, une alimentation trop riche et une sédentarité accrue étant retenues comme les deux facteurs de l’épidémie. Mais cette politique ne parvient pas à enrayer la croissance des maladies métaboliques.

La pollution chimique apparait comme un facteur explicatif complémentaire.

Le rapport du RES «  Évaluation du lien entre environnement chimique, obésité et diabète (ECOD) met en évidence l’action perturbatrice de polluants chimiques diabétogènes et obésogènes sur le métabolisme glucido-lipidique. Plusieurs polluants organiques agissent par un mécanisme de perturbation endocrine.

Gilles Nalbone, directeur de recherche émérite à l’INSERM et membre du RES explique que le tissu adipeux est un tissu endocrine qui peut être perturbé très directement. 

 

La prévention de l'obésité devrait donc porter sur l’exposition chimique, en plus de mesures diététique et d'hygiène de vie. 

 

Or, le Plan National Santé Environnement (PNSE) ne se préoccupe pas d’alimentation ; et le Plan National Nutrition Santé et le Plan Obésité ne se préoccupent pas de la pollution chimique.

Alors ! Comment veux-tu comment veux-tu ? 

 

Thèmes

Obésité Pesticides