NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Des petits compléments alimentaires naturels

Article publié le 1er août 2012

Elles ne sont ni en gélule ni en comprimé... Et pourtant, elles sont vraiment recommandables, les amandes.

Non pas qu'on doive les prescrire, mais simplement les réhabiliter, au même titre que les autres fruits secs oléagineux non salés ni sucrés, et à condition qu'ils soient sains, sans pesticide ni traces d'indésirables. 

Selon une enquête publiée dans le numéro d’avril de Nutrition Research(1), les adultes qui consomment des fruits à coque présentent une tension plus basse, un niveau de « bon » cholestérol (HDL) plus élevé et un niveau d’insuline plus faible grâce à un meilleur apport en nutriments et à une alimentation de meilleure qualité.

 1. O'Neil, CE, et al. Out-of-hand nut consumption is associated with improved nutrient intake and health risk markers in US children and adults : National Health and Nutrition Examination Survey 1999-2004. Nutrition Research 32 (2012) 185–194.


Par exemple, une poignée d’amandes, soit environ 30 grammes ou 23 amandes, procure 13 grammes de graisses monoinsaturées et polyinsaturées pour 1 gramme seulement de graisses saturées, ni sel ni cholestérol. Les amandes sont le fruit à coque qui affiche la teneur la plus élevée en protéines, fibres, calcium, vitamines E, B2 et PP.

 

Thèmes

Compléments alimentaires