NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Déforestation de l'Indonésie : quand Greenpeace fait plier les industriels

Article publié le 5 février 2011

Quand Greenpeace part en campagne mondiale, ça marche !

Récemment, l’ONG a accroché plusieurs géants de l’alimentaire. Leurs erreurs ? Contribuer à la déforestation de l’Indonésie en se fournissant en huile de palme auprès de Sinar Mas, premier producteur d’Indonésie, pas très sensible à l’environnement ni très prévenant vis à vis des droits de ses employés...

Quand Greenpeace part en campagne mondiale, ça marche !

Récemment, l'ONG a accroché plusieurs géants de l'alimentaire. Leurs erreurs ? Contribuer à la déforestation de l'Indonésie en se fournissant en huile de palme auprès de Sinar Mas, premier producteur d'Indonésie, pas très sensible à l'environnement ni très prévenant vis à vis des droits de ses employés.

Après avoir épinglé Unilever (multinationale néerlando-britannique (Amora, Lipton, Magnum ou Ben & Jerry's, Dove...) en 2008, c'est au tour de Nestlé d'en prendre pour son grade.

Dans une parodie de publicité , un jeune homme en manque de pause "kit-kat" se retrouve en train de déguster un doigt d'orang-outan.

Il n'aura fallu que deux petites semaines à Unilever puis à Nestlé (mai dernier) pour changer leur filière d'approvisionnement. Burger King vient de leur emboîter le pas.

Les prochaines cibles de l'ONG ? Pizza hut et KFC...

 

Pour en savoir plus : Greenpeace France

sources : http://www.exploranature.info/

Thèmes

Sécurité alimentaire Déforestation huile de palme